L'as des pilotes anglais était cul-de-jatte

Proposé par
le
dans

Douglas Bader eut un accident de voltige en 1931, ce qui lui valut une amputation des deux jambes. Malgré ce handicap et à l'aide de prothèses en aluminium, il devint l'un des plus grands pilotes anglais de la Seconde Guerre mondiale avec 22 victoires confirmées. Prisonnier à partir d'août 1941, il reçut une nouvelle paire de prothèses au cours d'un bombardement, mais ses geôliers finirent par les lui confisquer à cause de ses tentatives répétées d'évasion.


Commentaires préférés (3)

C'est le genre de mec qui ne se laisse pas abattre...

Il faut aussi préciser qu'il a perdu ses jambes en faisant l'abruti (voltige au ras du sol). Ça l'a assagi et il est devenu un grand théoricien du combat aérien en préconisant l'emploi de grandes formations de chasseurs contre les assaillants allemands.


Tous les commentaires (54)

C'est le genre de mec qui ne se laisse pas abattre...

Il faut aussi préciser qu'il a perdu ses jambes en faisant l'abruti (voltige au ras du sol). Ça l'a assagi et il est devenu un grand théoricien du combat aérien en préconisant l'emploi de grandes formations de chasseurs contre les assaillants allemands.

C'est impressionnant de telles prothèses a l'époque !

Posté le

android

(9)

Répondre

Voilà encore un bel exemple de détermination, les personnes qui se battent toujours malgré leurs handicaps sont vraiment admirable, car ce n'est vraiment pas facile de vivre avec des membres du corps en moins, beaucoups de gens devraient prendre exemple sur eux.

Posté le

android

(28)

Répondre

Il devait paradoxalement prendre son pied en pilotant!

Posté le

android

(0)

Répondre

pas de jambes pas d'évasion !!

Posté le

android

(78)

Répondre

Juste avant sa prise de commandement, il tente de faire décoller son Spitfire avec l'hélice réglée sur grand pas et, fatalement, s'écrase au décollage. La seule chose amusante dans ce crash étant que, s'il n'avait pas déjà été amputé, il aurait perdu ses jambes dans l'accident. Là, il suffit juste de redresser les prothèses tordues. Choqué par la bêtise de la faute de débutant qu'il a commise, il la reconnait pleinement.

Posté le

android

(59)

Répondre

En voilà un qui ne se laisse pas abattre...

Bon je crois qu'on est déjà blindé niveau blagues et jeux de mots sur cette anecdote, faisons en sorte que les commentaires d'anecdotes ne deviennent pas le concours systématique et apportent plus d'information et de débat sur l'anecdote que de jeux de mots, merci.

" Si vous n'avez pas échoué, c'est que vous n'avez pas réellement vécu "

J'ai du mal avec "il reçut une nouvelle paire de prothèses". Ça veut dire qu'ils ont parachuté des prothèses là où il était prisonnier? :/

a écrit : Voilà encore un bel exemple de détermination, les personnes qui se battent toujours malgré leurs handicaps sont vraiment admirable, car ce n'est vraiment pas facile de vivre avec des membres du corps en moins, beaucoups de gens devraient prendre exemple sur eux. J'ai une amie en fauteuil, et un des trucs qu'elle aime vraiment pas c'est "halala, qu'est ce que vous êtes courageuse !".

Finis pour lui de prendre ses jambes à son coup pour s'évader !

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Bon je crois qu'on est déjà blindé niveau blagues et jeux de mots sur cette anecdote, faisons en sorte que les commentaires d'anecdotes ne deviennent pas le concours systématique et apportent plus d'information et de débat sur l'anecdote que de jeux de mots, merci. Philippe, c'est plutôt rare que personne ne relève tes remarques, mais il faut nous pardonner, on est encore nombreux à avoir encore quelques grammes suite aux fêtes..

Le gars était inarretable, il leur a fait un vrai festival à deux cannes :)

a écrit : J'ai du mal avec "il reçut une nouvelle paire de prothèses". Ça veut dire qu'ils ont parachuté des prothèses là où il était prisonnier? :/ Tu ne crois pas si bien dire puisque c'est exactement ça aussi incroyable que cela puisse paraitre :D

a écrit : Tu ne crois pas si bien dire puisque c'est exactement ça aussi incroyable que cela puisse paraitre :D Moi qui pensait que c'était que dans les films...

Posté le

windowsphone

(10)

Répondre

a écrit : Juste avant sa prise de commandement, il tente de faire décoller son Spitfire avec l'hélice réglée sur grand pas et, fatalement, s'écrase au décollage. La seule chose amusante dans ce crash étant que, s'il n'avait pas déjà été amputé, il aurait perdu ses jambes dans l'accident. Là, il suffit juste de redresser les prothèses tordues. Choqué par la bêtise de la faute de débutant qu'il a commise, il la reconnait pleinement. Afficher tout Cela aurait bien que tu précise après avoir mis les ponctuations nécessaires = "
Que tu citais la première source wiki à la virgule près !

Posté le

android

(14)

Répondre

Avec la volonté on peut tout faire !
Bel exemple !