Un automate jouant aux échecs au XVIIIe était une arnaque

Proposé par
le
dans

Le Turc mécanique est un célèbre automate construit en 1770 jouant aux échecs. Un mannequin se trouvait devant un jeu d'échecs posé sur un meuble contenant des portes masquant des engrenages complexes. Il s'agissait en réalité d'une supercherie : le meuble avait un compartiment secret permettant à une personne de petite taille de se cacher et de manipuler le mannequin. Napoléon Bonaparte et Benjamin Franklin se firent battre par "l'automate".

La supercherie ne fut révélée qu'au début des années 1820.


Commentaires préférés (3)

La victoire est brillante , l'échec est mat .

Grand passionné des échecs, j'étais captivé par les grands noms de ce "sport". Dont un, en particulier : magnus Carlsen.

A 13 ans, il devient le plus jeune grand maître international d'échecs. Il peut jouer plus de vingt parties en même temps et les gagner toutes.

Champion du monde en blitz 2009, il devient le 1er mondial des échecs en 2011, deuxième en 2012 et a nouveau leader en 2013.

Moi quand je sens que je perd une partie ça m'énerve, je m'énerve, j'arrête, je prend une bière.

Lui non, lui il perd pas.

Mais il a pas encore jouer contre moi.

L'auteur fût ensuite empalé sur un broche ratotive et brulé vif sur ordre de Napoléon. Et ainsi naquit le Sandiwch Turque.


Tous les commentaires (60)

La victoire est brillante , l'échec est mat .

Passe-Muraille sors de là, vieux bougre!

Gaston Lagaffe à réussi a en fabriquer un! Mais il est mauvais joueur...

Posté le

android

(1)

Répondre

Grand passionné des échecs, j'étais captivé par les grands noms de ce "sport". Dont un, en particulier : magnus Carlsen.

A 13 ans, il devient le plus jeune grand maître international d'échecs. Il peut jouer plus de vingt parties en même temps et les gagner toutes.

Champion du monde en blitz 2009, il devient le 1er mondial des échecs en 2011, deuxième en 2012 et a nouveau leader en 2013.

Moi quand je sens que je perd une partie ça m'énerve, je m'énerve, j'arrête, je prend une bière.

Lui non, lui il perd pas.

Mais il a pas encore jouer contre moi.

a écrit : Grand passionné des échecs, j'étais captivé par les grands noms de ce "sport". Dont un, en particulier : magnus Carlsen.

A 13 ans, il devient le plus jeune grand maître international d'échecs. Il peut jouer plus de vingt parties en même temps et les gagner toutes.

Champio
n du monde en blitz 2009, il devient le 1er mondial des échecs en 2011, deuxième en 2012 et a nouveau leader en 2013.

Moi quand je sens que je perd une partie ça m'énerve, je m'énerve, j'arrête, je prend une bière.

Lui non, lui il perd pas.

Mais il a pas encore jouer contre moi.
Afficher tout
Il n'est en fait champion du monde que depuis... cette année.

a écrit : Il n'est en fait champion du monde que depuis... cette année. 2011 aussi, merci pour l'info j'avais oublié qu'il n'avait été que deuxième l'année 2012.

L'ancêtre de deep blue en quelques sortes ! Le célèbre ordinateur qui a donné du fil a retordre a kasparov dans les années 90 !

Posté le

android

(26)

Répondre

Je ne comprends pas. Ils ne se sont pas dit "Nous ne sommes qu'au 18ème siècle, or nos descendants n'inventeront l'informatique et l'intelligence artificielle qu'au 20ème siècle, donc il y'a forcément quelque chose qui cloche dans cette machine !" ??

"Tu n'es qu'un traitre, comme ta petite taille le laisser deviner !"

J'ai vu un truc similaire dans Doctor Who lorsqu'il visite la planète (ou la lune) de la fête foraine.

Il a également joué (et gagné) contre Edgar Allan Poe en 1830 qui élabora plusieurs hypothèses sur son fonctionnement (dont la plupart étaient fausses)
Viva la Robolùtion !

L'auteur fût ensuite empalé sur un broche ratotive et brulé vif sur ordre de Napoléon. Et ainsi naquit le Sandiwch Turque.

Bravo à la personne qui était dans la machine il jouait au échec dans une position désagréable avec la chaleur etc... ça devait pas être facile.

Quelle coïncidence ! On en a parlé longuement en cours de Lecture Comparée à la fac, on se demandait quand même comment le mec qui était à l'intérieur faisait pour savoir quels mouvements étaient effectués sur le plateau et il en réalité question de dispositifs à base de miroirs orientés de sorte à ce que l'homme caché à l'intérieur puisse voir les pièces indirectement. De plus lorsque quelqu'un émettait l'hypothèse de la supercherie, le possesseur de l'automate ouvrait alors le côté du bureau de l'automate, qui renfermait de nombreux mécanismes qui étaient censés permettre à l'automate de prévoir les coups et de les jouer (alors que ce n'étaient que les mécanismes permettant au joueur camouflé de bouger les pièces).
En tout cas c'est une belle machine et la supercherie fonctionna un long moment avant d'être démasquée !

Posté le

android

(62)

Répondre

a écrit : Je ne comprends pas. Ils ne se sont pas dit "Nous ne sommes qu'au 18ème siècle, or nos descendants n'inventeront l'informatique et l'intelligence artificielle qu'au 20ème siècle, donc il y'a forcément quelque chose qui cloche dans cette machine !" ?? Dès le XIXeme siècle des inventeurs réussirent à mettre au point des automates jouant parfaitement de la flûte, du piano, certains étaient même capable de réaliser des dessins ou d'écrire des textes (avec des phrases pré-enregistrées), et il y eu même un inventeur qui mit au point un canard mécanique avec un véritable système digestif ! Il se baladait à son grès dans un enclos, mangeant les graines au sol et il déféquait ensuite tel un vrai canard (son concepteur fut tout de même l'objet de beaucoup de moqueries, malgré le fait que son invention soit une prouesse technique)

Posté le

android

(58)

Répondre

En tout cas il aurait pu avoir une tête un peu plus sympathique leur automate !

Commentaire supprimé Car il faut être dans le champ du miroir pour voir la personne,
Imagine que l'on cadre que l'échiquier, alors seul un homme plaçant sa tête entre l'échiquier et le miroir verrais le complice, ajoutons à cela une petite grille et le tour est joué