C'est l'Yonne qui coule à Paris

Proposé par
vieiliguane
le

En théorie, ce n'est pas la Seine qui coule à Paris mais l'Yonne. En effet, au confluent des deux rivières à Montereau-Fault-Yonne, la Seine a un débit moyen de 80 m3/s contre 93 m3/s pour l'Yonne. Or à un confluent, c'est normalement le nom de la rivière ayant le débit le plus élevé qui est conservé.


Tous les commentaires (54)

@fancat je n'ai pas compris ton exemple mais merci pour toutes ces precisions

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Dans mon exemple j'ai omis le signe . je voulais juste dire que si je décide que 4 4=3. Je ne peux pas écrire :" en théorie 4 4=3" mais "d'après la théorie de Fancat 4 4=3"

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Apparemment le signe plus ne passe pas. Il faut remplacer 4 4=3 par 4 plus 4 égal à 3.

Posté le

unknown

(2)

Répondre

Étant natif de montereau, je confirme et pour explication si mes souvenirs scolaires sont bons. Les anciens avaient choisit la seine car ils savaient ou ce trouvait la source ce qui n'été pas le cas pour Yonne

Posté le

unknown

(8)

Répondre

pour compléter le commentaire d'anthony777 l'hypothèse que j'ai entendu sur ce choix arbitraire est que la Seine prend sa source sur le royaume de France ce qui n'est pas le cas de l'Yonne qui prend sa source dans le duché de Bourgogne (la Bourgogne était indépendante de la France) et il était inconcevable que le fleuve qui traverse Paris, la capitale du royaume de France, ne soit pas "français"

Posté le

unknown

(7)

Répondre

Desolee de contredire mais quand deux rivieres se rencontre ce n'est pas le debit qui est pris en compte mais l'haltitude de la source, je peux citer comme example la durance et la claree (Briancon, Hautes Alpes (05)), la claree a un debit trois fois plus important que la durance, mais apres leur rencontre, le nom de la Durance est retenu du a l'haltitude de sa source. (desolee pour les accents je suis en Angleterre)

Posté le

unknown

(5)

Répondre

a écrit : pour compléter le commentaire d'anthony777 l'hypothèse que j'ai entendu sur ce choix arbitraire est que la Seine prend sa source sur le royaume de France ce qui n'est pas le cas de l'Yonne qui prend sa source dans le duché de Bourgogne (la Bourgogne était indépendante de la France) et il était inconcevable que le fleuve qui traverse Paris, la capitale du royaume de France, ne soit pas "français" Afficher tout Faux, la Seine prend sa source en Côte-d'Or (département qui faisait autrefois partie du Duché puis de la province de Bourgogne). Quant à l'Yonne, elle prend sa source dans la Nièvre, qui historiquement ne faisait pas partie de la Bourgogne. D'après ce que j'ai pu lire, le cours de la Seine aurait été retenu car plus facile d'accès depuis la Saône, plutôt que l'Yonne qui prend naissance dans la Morvan. Et a priori d'après les chiffres, la Seine serait aussi un affluent de l'Aube ! Voir ce site : projetbabel.org/fluvial/rica_yonne-riviere.htm

Posté le

unknown

(2)

Répondre

a écrit : Je suis né et je vis à Montereau-Fault-Yonne, je vous certifie que cette anecdote est vrai. Il suffit de se mettre a coté de la statue de Napoléon (à l'endroit du confluant), pour voir la différence des débits Oui c'est vrai sa, moi aussi je vis à Montereau.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Un fleuve est un cours d'eau qui se jette dans la mer, alors qu'une rivière est un affluent d'un autre cours d'eau. Alors si ce que tu dis est vrai, que dire de la Garonne qui ne se jette pas dans la mer mais qui forme un estuaire avec la Dordogne...?

Posté le

android

(0)

Répondre

Sous le pont Mirabeau coule l'Yonne
et nos amours
Faut-il qu'il m'en... Tamponne? Résonne? Pardonne ?

Apollinaire doit se retourner dans sa tombe!

Posté le

iphone

(7)

Répondre

Étant icaunais depuis toujours je le savais déjà. Dommage pour nous on aurait pu avoir autre chose d'important dans notre département que l'AJA ou les déjantés comme Émile Louis ou Treiber...

Posté le

android

(0)

Répondre

La même anecdote vaut aussi 150 km en amont, au confluent avec l'Aube !

Posté le

android

(0)

Répondre

Donc si je comprends bien l'anecdocte j'habite normalement en yonne-saint-denis, près de la yonne-et-marne ?
Et ca fini en yonne-maritime en passant par les hauts-de-yonne ?

Posté le

android

(8)

Répondre

Des études ont aussi démontré que l'Yonne est plus ancienne que la Seine .
Il faudrait dire que c'est l'Yonne qui passe a Paris et non la Seine .

Je croyais que le nom des courts d'eau venait de leur source...non?

J'habite à Montereau-Fault-Yonne et j'approuve cette anecdote

Posté le

android

(0)

Répondre

Cela faut aussi en amont de l'Yonne avec la Cure

Les cours d'eau ne sont pas "départagé" en se basant sur le débit (malgré le fait que cela semble être le meilleur moyen), sinon la Garonne s'appellerait le Tarn et le Lot s'appellerai la Truyère.

Pareille la Loire et l'Allier

Posté le

android

(0)

Répondre