Bourreaux de père en fils

Proposé par
le
dans

Charles-Henri Sanson fut le bourreau de Paris au XVIIIe siècle et faisait partie d'une famille de bourreaux qui exerça sur 4 générations. Cela l'amena à exécuter environ 3000 personnes dont Louis XVI, Robespierre ou Marie-Antoinette pour les plus illustres. En 1766, il rata la décapitation de Thomas Arthur de Lally-Tollendal, et c'est son père qui la termina.


Tous les commentaires (109)

Bourreau, je ne crois pas que ce soit un mauvais métier. La vie c'est d abord des rencontres, je danse la vie, je chante la vie.

a écrit : Il était le septième fils d'un septième fils ? ^^
(Bravo a ceux qui reconnaîtront la référence)
L'epouventeur sa fais très longtemps que j'ai lu ce livre

On en revient toujours à l'éducation qu'on donne à nos enfants. Ça mène à réfléchir sur les cas d'aujourd'hui.

Comment raté une décapitation par guillotine ?

Euh comment peut on rater une exécution... Le mec était pas mort ou la tête tenait encore?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Il était le septième fils d'un septième fils ? ^^
(Bravo a ceux qui reconnaîtront la référence)
L'ILE DU CRÂNE !!!! C'EST L'ILE DU CRÂNE !!!! D'ANTHONY HOROWITZ !!!!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Mes voisins ont le même nom... Dois-je fuir ?? Une de mes collègues a également ce nom de famille

Etre bourreau pourquoi pas ?
Du moment que c’est bien payé