La NASA a voulu envoyer un vaisseau dans l'espace propulsé par des bombes nucléaires

Proposé par
le
dans

Le projet Orion était un concept sérieusement étudié en 1960 par la NASA de vaisseau spatial, fonctionnant avec des bombes nucléaires ! Le vaisseau devait larguer derrière lui des bombes nucléaires à intervalle régulier, la détonation produisant une forte poussée sur une plaque servant de bouclier, montée sur des amortisseurs. Cet étonnant système promettait des performances nettement supérieures à toute autre propulsion spatiale.

Les performances d'un tel système restent remarquables encore aujourd'hui, car il garantissait une efficacité (impulsion spécifique) de 5 à 8 fois supérieure aux meilleurs moteurs fusée actuels.

Ce projet, porté par le phycisien Freeman Dyson, fut reçu avec scepticisme par les dirigeants de l'armée américaine, puis de la NASA, qui n'imaginaient pas que l'on puisse utiliser des armes nucléaires dans un contexte pacifique comme celui de l'exploration spatiale, et qui craignaient le risque de contamination causée par un accident.

Malgré le soutien de Wernher Von Braun, concepteur de la fusée Saturn V, le projet fut finalement abandonné en 1963, suite au traité d'interdiction des essais nucléaires dans l'espace.


Tous les commentaires (104)

a écrit : Vu les dégâts provoqués par une bombe nucléaire ou même l'explosion d'une centrale, je ne comprends pas trop comment ce projet pouvait être viable écologiquement.. Il y aurait eu un impact sur la population sur terre non ? Je suppose que cette bombe nucléaire ne peut pas exploser au décollage car il doit sûrement intervenir un processus de déclenchement de la mise à feu de la bombe. Et ce système de bombe se mettre en route un fois sorti de l'attraction de terrestre évitant ainsi les pollutions sur la terre

Une super idée tombée à l'eau . Il y a 50 on était plus productif que maintenant . La conquête spéciale est ralentie

Suite au refus de la NASA, la légende dit qu'il se reconcentra sur la création d'aspirateurs et autres ventilateurs...

Et pourtant ! Cette technologie permettrait d'atteindre 1/100 de la vitesse de la lumière !! Soit environ 10 800 000 km/h !!
Tu rends compte ??
Pour info, l'objet terrestre le plus rapide jamais lancé est la sonde voyageur qui file à travers le cosmos à plus de 100 000 km/h.
Y'a encore de la marge. Hein Simpson ?

Imagine. Dans l'espace intersidéral, surfer sur des vagues thermonucléaires, un soleil de feu atomique en fond, le tout sur de la musique classique.

Sais t on comment l equipage aurait reagis a ces brusques accélération. J imagine qu en terme de G c encore un niveau au-dessus par rapport a ce qui se pratique actuellement.

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Mais ris donc, vas-y moque toi, dénigrez leurs recherches autant que vous voulez toi et tous ceux qui ont pris un coup de jus en lisant le mot "nucléaire"... Qu'est-ce qu'ils y connaissent après tout ces stupides américains ? Ils aiment tellement les grosses explosions qu'ils veulent même faire exploser l'espace !

Mais c'est super dangereux vous avez raison, même que si y'a une bombe qui explose dans l'espace, comme y'a pas de mur pour arrêter l'onde de choc elle va détruire tout l'Univers ! Même un claque-doigt alors une bombe nucléaire imaginez...

Plus sérieusement, pour quelqu'un qui a quelques connaissances en la matière, ça ne sonne pas du tout stupide ou marrant, juste génial. Les scientifiques savent ce qu'ils font. Pas vous.
Afficher tout
Ils savent ce qu'ils font? Tu es bien optimiste! Bien sûr qu'ils maitrisent leur technologie, mais est-ce qu'ils en maitrisent toutes les conséquences? Pas sûr. On a d'ailleurs plusieurs exemples de désastres technologiques non?

a écrit : Ils savent ce qu'ils font? Tu es bien optimiste! Bien sûr qu'ils maitrisent leur technologie, mais est-ce qu'ils en maitrisent toutes les conséquences? Pas sûr. On a d'ailleurs plusieurs exemples de désastres technologiques non? "L'homme sais ce qu'il fait, mais ne sais pas ce que fait ce qu'il fait"

Seul les risques nous enmene là où nul n'a jamais été,
Je pense que avec la technologie d'aujourd'hui, ressortir un tel projet pourrait être fesable.

Posté le

android

(0)

Répondre

Il fallait un engin spatial très long pour éloigner au maximum les astronautes des radiations, ce qui a également considérablement pesé quant à l'abandon du projet. Ce serait sans doute plus envisageable pour les vols non habités

a écrit : Et pourtant ! Cette technologie permettrait d'atteindre 1/100 de la vitesse de la lumière !! Soit environ 10 800 000 km/h !!
Tu rends compte ??
Pour info, l'objet terrestre le plus rapide jamais lancé est la sonde voyageur qui file à travers le cosmos à plus de 100 000 km/h.
Y'a encore de la marge. Hein Simpson ?
Ben oui il s'y connaît Homer en énergie nukélaire

a écrit : Il fallait un engin spatial très long pour éloigner au maximum les astronautes des radiations, ce qui a également considérablement pesé quant à l'abandon du projet. Ce serait sans doute plus envisageable pour les vols non habités Non. Si tu avais pris la peine de regarder les sources, tu aurais pu constater que au contraire, les orions étaient plutôt trapus et pas du tout allongé.

Dans les versions de la NASA, durant les manoeuvres faisant intervenir les explosions nucléaires, les astronautes étaient sensé se réfugier dans un abri convenablement blindé à l'avant du vaisseau.

Mais le reste du temps, les astronautes auraient vécu et travaillé dans des zones sans protection particulière contre les rayonnements issus des explosions.

Le projet a été abandonné à cause de traités interdisant les essais nucléaires dans l'espace, ce qui condamnait tout test préalable à la construction d'un Orion, malheureusement...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Astuce reprise par les speedrunners pour faire des sauts cheatés avec les bombes! Fais-tu référence aux jeux zelda ?

Des scientifique réfléchisse a une propulsion avec un mini trou noir mais bon... C'est bien ça fait une belle propulsion mais pas de frein... Dommage

La NASA a notamment inventé un système permettant de faire avancer une fusée.
avec une gigantesque feuille d'aluminium en quelque sorte, pour faire réfléchir la lumière du soleil ou de tout autres corps lumineux. Le problème étant que trop loin du soleil, cela ne fait plus effet. Suite a ce dilemme, le projet a été abandoné.

Après, ça fait longtemp que j'ai vu ce reportage, il se peut que j'ai pu me tromper quelque part.

Désolé pour les éventuelles fautes d'othographe mais je pense que cela reste lisible malgré tout.

Posté le

android

(0)

Répondre

il faut savoir que Von Braun était un passionné de fusé allemands et qu'il a été rapidement repéré par les nazis. il a développé pour l'armé allemandes les missiles v2 auraient pu permettre au nazis de reprendre le dessus si ils avaient été prêts quelques mois plus tôt.
A la fin de la guerre les américains lui ont tendu un passeport avec tout ce qu'il fallait pour continuer ses recherches mais cette fois-ci pour les États Unis. La conception des V2 a fait mourir des milliers et des milliers de déporté, ce que je veux dire c'est que, pour tout les crimes ou atrocité il faut punir, mais finalement celui qui ramasse c'est toujours celui qui n'a plus d'autre utilité que celle d'être punit. Au final le profit et les intérêts passe au dessus de la justice et des valeurs, peut importe le nombre de personne mortes a cause du travail de cet homme qui ne s'est absolument pas opposé a ce que des gens soient traité comme des choses pour ces ptits missiles.

Si je me trompe pas les ondes des bombes nucléaires sont des ondes mécaniques donc qui ne se propage pas dans le vide (comme le son). Or dans l'espace le vide règne donc les ondes de la bombe ne pourront pas se propager jusqu'au vaisseau et même se propager dans l'espace, donc le projet ne pourra pas être réalisé si c'est bien des ondes mécaniques.

Posté le

android

(0)

Répondre

Ce projet est d'ailleurs la meilleure issue possible en cas de catastrophe à grande échelle type météore ou alors étoile à neutron! ^^

Posté le

android

(0)

Répondre

Étant très petit connaisseur en terme de nucléaire, je me demandais:
Bien que l'on arrive pas encore totalement à la contrôler, la fusion nucléaire ne dégage-t-elle pas plus d'énergie que la fission? En d'autres termes, si on arrive à gérer une fusion dans un vaisseau, ce projet n'est-il pas réalisable sans risque de déchets radioactifs partout dans l'atmosphère et en augmentant le potentiel du moteur de la fusée?

a écrit : Si je me trompe pas les ondes des bombes nucléaires sont des ondes mécaniques donc qui ne se propage pas dans le vide (comme le son). Or dans l'espace le vide règne donc les ondes de la bombe ne pourront pas se propager jusqu'au vaisseau et même se propager dans l'espace, donc le projet ne pourra pas être réalisé si c'est bien des ondes mécaniques. Afficher tout J'ai déjà répondu plus haut.

Posté le

android

(0)

Répondre