Aston Martin a été créé afin de concurrencer le français Bugatti

Proposé par
le

Tous les commentaires (95)

a écrit : Ça fait drôle de voir qu'à l'époque en tant que voiture de course elle atteignait 115 km/h alors que de nos jours une simple voiture citadine peut atteindre 150 km/h, je me suis toujours posé la question de pourquoi faire des voitures pouvant aller aussi vite en sachant que sur route la vitesse maximum est de 90 et sur autoroute de 130... Afficher tout Permet moi de dire que si tu bride les voitures l'état ,'aura plus d'argent

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Dommage que Bugatti ne soit pas resté franco-français. Beaucoup de gens ignorent aujourd'hui que c'était le fleuron de la technologie automobile française au début du siècle ! C'est un peu plus compliqué que ça. L'histoire de Bugatti est européenne et non franco française. Le milanais avait commencé à créer de voitures déjà en Italie, puis il s'est installé en Allemagne en 1909 en créant la marque que nous connaissons. C'est seulement après la première guerre mondiale que le territoire où il s'était installé est devenu français. Bugatti est devenue une marque française, sans déménager, seulement en 1919 grâce à la défaite de l'Allemagne !
C'est une histoire de 3 nations et d'un homme de génie (et de son fils).

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Dommage que Bugatti ne soit pas resté franco-français. Beaucoup de gens ignorent aujourd'hui que c'était le fleuron de la technologie automobile française au début du siècle ! On vois ce que ça a donné pour Peugeot Citroën et Renault de rester franco-français... Pas grand chose d'intéressant, et ça se vend pas super bien non plus à l'étranger. Pardon pour les possesseurs de voiture Fr ^^ (sinon merci pour la petite info sur Bugatti)

a écrit : Ça fait drôle de voir qu'à l'époque en tant que voiture de course elle atteignait 115 km/h alors que de nos jours une simple voiture citadine peut atteindre 150 km/h, je me suis toujours posé la question de pourquoi faire des voitures pouvant aller aussi vite en sachant que sur route la vitesse maximum est de 90 et sur autoroute de 130... Afficher tout Pour faire plus d'argent...

a écrit : Ça fait drôle de voir qu'à l'époque en tant que voiture de course elle atteignait 115 km/h alors que de nos jours une simple voiture citadine peut atteindre 150 km/h, je me suis toujours posé la question de pourquoi faire des voitures pouvant aller aussi vite en sachant que sur route la vitesse maximum est de 90 et sur autoroute de 130... Afficher tout Parce qu'elle ne sont pas limitées partout de la même façon, voir pas du tout comme en Allemagne sur l'autoroute si je ne m'abuse.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : La je te rejoins alors, j'avais zappé la partie "exemplaires vendus" ;)

La réplique esders est d'ailleurs assez mal exécutée, c'est flagrant quand on regarde l'arche de roue arrière
Pour la réplique Esders, les carrossiers ne disposaient que de quelques photos.

Sais-tu pourquoi la voiture n'était pas équipée de phares ?

Car Armand Esders ne souhaitait pas rouler de nuit mais il y avait quand-même l'équipement électrique fourni dans un coffret placé dans le coffre de la voiture.

a écrit : Surtout que comme son nom ne l'indique pas, Ettore Bugatti était Alsacien, et sachant que l'Alsace changea de nationalité de 3fois en un demi-siècle, peut-on parler de marque "franco-française"? Ettore Bugatti: l'homme était de Milan, la marque a en effet changé de nationalité avec les conflits.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Parce qu'elle ne sont pas limitées partout de la même façon, voir pas du tout comme en Allemagne sur l'autoroute si je ne m'abuse. Les "Autobahnen" allemandes sont pour la plupart limitées, seules quelques rares portions ne le sont pas et uniquement sur la dernière file, s'il y en a au moins trois !

a écrit : Ça fait drôle de voir qu'à l'époque en tant que voiture de course elle atteignait 115 km/h alors que de nos jours une simple voiture citadine peut atteindre 150 km/h, je me suis toujours posé la question de pourquoi faire des voitures pouvant aller aussi vite en sachant que sur route la vitesse maximum est de 90 et sur autoroute de 130... Afficher tout Oh seigneur.. J'espère que les dieux de l'automobile ne t'entendrons jamais !

a écrit : Ça fait drôle de voir qu'à l'époque en tant que voiture de course elle atteignait 115 km/h alors que de nos jours une simple voiture citadine peut atteindre 150 km/h, je me suis toujours posé la question de pourquoi faire des voitures pouvant aller aussi vite en sachant que sur route la vitesse maximum est de 90 et sur autoroute de 130... Afficher tout Ben, c'est comme tout ce qui peut prouver la virilité d'un homme, on en revient toujours à la taille de l'engin.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ça fait drôle de voir qu'à l'époque en tant que voiture de course elle atteignait 115 km/h alors que de nos jours une simple voiture citadine peut atteindre 150 km/h, je me suis toujours posé la question de pourquoi faire des voitures pouvant aller aussi vite en sachant que sur route la vitesse maximum est de 90 et sur autoroute de 130... Afficher tout Ca permet a l'Etat de limiter la vitesse et d'en sanctionner le dépassement. Une rente très lucrative sur le plan économique..

Vitesse + radar = amende = argent pour l'Etat

a écrit : Ça te rappelle Ferruccio Lamborghini qui a créé ses voitures afin de concurrencer Enzo Ferrari pour qui il avait travaillé et l'avait humilié en le traitant de "Fabricant de tracteurs !" Non, non, Lamborghini n'a jamais travaillé pour Ferrari.
En revanche, il a été un des plus importants fabricants de tracteurs de l'après-guerre. Ce n'est que plus tard qu'il a fabriqué des voitures, car il n'était pas totalement satisfait de sa Ferrari.

a écrit : Pas toutes les Aston
Il y a depuis eu la lagonda, laes vanquish, vantage, rapide, ...
Lagonda est une marque rachetée par David Brown en 1947 mais qui existe depuis 1906.
Les Vantage sont DB 7, DB 9, DBS.
La Rapide est sur la base des DB 9 mais s'appelle S.
Quant à la Laes Vanquish, elle reprend la base DB 7 Vantage sans garder les initiales, probablement une volonté d'Ulrich Bez, PDG d'Aston Martin depuis l'été 2000.
Tu as oublié la Volante qui est une DB 9, quelques modèles sont des Vanquish Volante.

a écrit : Ça fait drôle de voir qu'à l'époque en tant que voiture de course elle atteignait 115 km/h alors que de nos jours une simple voiture citadine peut atteindre 150 km/h, je me suis toujours posé la question de pourquoi faire des voitures pouvant aller aussi vite en sachant que sur route la vitesse maximum est de 90 et sur autoroute de 130... Afficher tout Peut être parce qu'il y a des pays qui n'ont pas de limitations de vitesses. Je ne sais pas

a écrit : Non, non, Lamborghini n'a jamais travaillé pour Ferrari.
En revanche, il a été un des plus importants fabricants de tracteurs de l'après-guerre. Ce n'est que plus tard qu'il a fabriqué des voitures, car il n'était pas totalement satisfait de sa Ferrari.
Tu as raison, sa Ferrari 250 avait des problèmes d'embrayage, après s'être plaint auprès d'Enzo Ferrari, celui-ci lui répondit : Tu sais conduire un tracteur, pas une Ferrari !

C'est pour lui prouver qu'il pouvait faire mieux que Ferruccio Lamborghini créa ses propres voitures.

a écrit : Ces C1 sont assurément gonflées et renforcées dans les règles de l'art par des spécialistes. Rien à voir avec les tuning et courses sauvages dénués de sécurité. Quand aux usagers de la route; ils veulent de façon légitime, se déplacer en sécurité, à l'abri des «charlots». Je côtoie des personnes qui ramassent plusieurs fois par semaine des bouts de cadavres sur la route. Afficher tout C2 vts, 106 s16, Twingo rs, ... Sont des voitures de series. Et les réflexions venant de Brigitte qui ne fait 0 angles morts et mets 1 clignotants sur 4 me feront toujours marrer.

Posté le

android

(5)

Répondre

- les Km que j'ai pu faire sur Autobahn m'ont fait comprendre que les portions illimitées apparaissent plus ou moins selon le Land (Strasbourg-Cologne quasiment 130 tout du long, Strasbourg-Munich open bar facilement). Les limitations apparaissent souvent aux abords des échangeurs lorsque la circulation tend à se densifier soudainement. En agglomération, les voies rapides ont parfois des limitations variables en fonction du trafic. Il existe aussi des deux voies illimitées. Les gens sont globalement assez disciplinés, la file la plus à gauche n'est empruntée que par les "rouleurs" et celle de droite par les poids lourds et les véhicules plus lents, mais le phénomène d'instructions de voies par négligence et nombrilisme qu'on peut systématiquement constater en France n'existe quasiment pas en Allemagne. Les radars ne sont pas implantés à 52% sur des emplacements non accidentogènes comme ici, la conduite y est réellement plus sereine. Mais tout n'est pas si rose. Les zones de travaux à 80Km/h fleurissent par endroits, tous les conducteurs ne sont pas exemplaires au volant même si mes coups de sang au volant en Allemagne ont été marginaux comparés à la France.
Ce modèle fonctionne car il est basé sur l'autophilie allemande, c'est le prolongement de son appareil productif automobile. Concernant la sécurité routière, elle est davantage basée sur la responsabilisation individuelle que sur la punition collective.

-À ce propos, la vitesse, visiblement jugée comme facteur principal d'accident en France, ne l'est pas, en attestent les chiffres allemands, eu egard aux vitesses pratiquées et au nombre de radars implantés. C'est évidemment un facteur aggravant car, pour avoir été victime d'un accident de la circulation (non responsable), j'étais content que le véhicule n'arrive pas trop vite. Néanmoins, cet accident aurait pu être évité, même en allant plus vite, la personne regardant visiblement son téléphone mobile en plein rond-point au lieu de constater que je laissais traverser un piéton (qui aurait pu être renversé par ma voiture poussée par celle qui me percuta) à la sortie de celui-ci... Bel exemple, sans alcool ni stup ni vitesse élevée. Ce qui tue ou blesse les gens, c'est l'alcool, les stups, la fatigue et l'inattention. Je roule des milliers de Km par mois, et je constate des tonnes de petites incivilités (clignotants) qui pourraient declencher des tonnes d'accrochages du plus mineur au plus sérieux. Nous avons simplement atteint en France les limites d'une politique de sécurité routière erronée, basée sur la punition collective automatisée au détriment de la responsabilisation des conducteurs.
Il y a 40 ans, il y avait 16000 morts sur les routes chaque année, mais n'oublions pas qu'il n'y avait aucune sécurité passive et active. La mortalité routière a fortement baissé grâce aux progrès techniques qui pardonnent les erreurs ou sauvent de ces dernières en cas d'accident les gens qui continuent de les commettre en 2015. L'abaissement de la vitesse était une raison principalement énergétique en 73 (choc pétrolier) et a permis de mettre de l'ordre en ville, où certains continuent de frôler des piétons à 80 en 2015. Tant que la politique actuelle visera à collecter de l'argent sous le bienfaiteur prétexte de la sécurité routière, le problème restera entier...

Enfin, pour en revenir à ce commentaire sur la vitesse des véhicule, je rejoins veux qui disent également que c'est pour l'image de marque et l'usage privé ainsi que pour la sensation de liberté. Je n'aime pas me sentir bridé tout court dans ma vie.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Ça fait drôle de voir qu'à l'époque en tant que voiture de course elle atteignait 115 km/h alors que de nos jours une simple voiture citadine peut atteindre 150 km/h, je me suis toujours posé la question de pourquoi faire des voitures pouvant aller aussi vite en sachant que sur route la vitesse maximum est de 90 et sur autoroute de 130... Afficher tout Pour avoir des voitures plus réactive, ou pour la consommation une voiture qui vas a 200km/h consommera moin a 130 qu'une voiture qui atteind son max vers cette vitesse la ou pour mettre des amendes ^^

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ça fait drôle de voir qu'à l'époque en tant que voiture de course elle atteignait 115 km/h alors que de nos jours une simple voiture citadine peut atteindre 150 km/h, je me suis toujours posé la question de pourquoi faire des voitures pouvant aller aussi vite en sachant que sur route la vitesse maximum est de 90 et sur autoroute de 130... Afficher tout Pck en générale plus une voiture est puissante plus elle est cher, argent argent ...