Il faudrait au moins une centrale nucléaire pour faire fonctionner un sabre laser

Proposé par
le

L'astrophysicien Roland Lehoucq s'est amusé à calculer la puissance théorique nécessaire au fonctionnement d'un sabre laser : il faudrait une puissance minimum de 1 gigawatt soit l'équivalent de la production d'une centrale nucléaire. Autant dire qu'on est encore loin de savoir en faire, d'autant que l'énergie n'est pas la seule problématique : il faudrait, entre autres, résoudre le problème de longueur du sabre, limitée à environ 1 mètre, alors qu'on ne contrôle pas la longueur d'un laser.


Commentaires préférés (3)

La réponse à cette énigme n'est pas dans la science, elle est dans la Force.

Je pense que la formulation plus appropriée est la puissance instantanée d'une centrale

Posté le

android

(164)

Répondre


Tous les commentaires (87)

La réponse à cette énigme n'est pas dans la science, elle est dans la Force.

Une raison de plus de dire oui au nucléaire ! (humour, je sors ...)

Je pense que la formulation plus appropriée est la puissance instantanée d'une centrale

Posté le

android

(164)

Répondre

Pourtant "c'est l'arme noble d'une époque civilisé "

Posté le

android

(6)

Répondre

En tout cas j'ai vu le film hier soir et en un mot....... Génial foncez

Bonne fêtes à tous et que la force soit avec vous !!

Commentaire supprimé 10^9 watts, c'est une puissance en J.s^-1

Posté le

android

(3)

Répondre

Pour être passé devant le ciné ce matin... La force ne maitrise pas la longueur de la file d'attente, alors pour le laser, y a encore du taf !! ^^

Posté le

windowsphone

(29)

Répondre

Ils avaient pas expliqués qu'en fait c'était un blaster, enfin pas vraiment un laser?

Posté le

android

(2)

Répondre

Euh c est étrange non? 1giga watt tous les combien de temps, pour l allumer ? La production d une centrale électrique annuelle ? Il faut une durée de temps non?

a écrit : Euh c est étrange non? 1giga watt tous les combien de temps, pour l allumer ? La production d une centrale électrique annuelle ? Il faut une durée de temps non? Elle produit un giga watt en continue (comme un sabre laser si il existait)

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : 10^9 watts, c'est une puissance en J.s^-1 C'est clair que s'il n'avait pas compris, maintenant c'est limpide :)
Un gigawatt, c'est tout simplement un milliard de watts, soit de quoi alimenter 1 million de fours a raclette.

Posté le

android

(49)

Répondre

Commentaire supprimé Exact! Énorme erreur pour un scientifique qui invente la machine à voyager dans le temps.
Sinon avec deux sabre lasers on peut alimenter la Dolorean;)

Juste une petite précision concernant la nature de la lame du sabre laser. Il s'agit d'une mauvaise interprétation due à la traduction anglais français. Dans sa version original, c'est un "lightsaber" donc un sabre de lumière. En réalité, la lame du sabre laser est constituée de plasma. C'est en tout cas ce qui est mentionné dans tout l'univers étendu de Star Wars.

Posté le

android

(52)

Répondre

En même temps sabre laser est une traduction. Il s'agit en réalité d'un sabre de lumière, donc d'une autre technologie que l'on n'a pas encore découverte

a écrit : Juste une petite précision concernant la nature de la lame du sabre laser. Il s'agit d'une mauvaise interprétation due à la traduction anglais français. Dans sa version original, c'est un "lightsaber" donc un sabre de lumière. En réalité, la lame du sabre laser est constituée de plasma. C'est en tout cas ce qui est mentionné dans tout l'univers étendu de Star Wars. Afficher tout C'est pour ce que ça demande autant d'énergie. Sinon il suffirait de prendre un néon :)

Au passage un plasma c'est un état de la matière où les électrons sont arrachés de leur noyau, ce qui demande une grande énergie, comme pour un éclair.

Sinon, pour la personne qui demandait : une énergie, c'est une puissance multipliée par une durée. Sur ce point, l'anecdote est exacte. Quant à la 'puissance simultanée' je pense que c'est une fantaisie rédactionnelle.

Posté le

android

(10)

Répondre

L'année passée il eut une découverte qui pourrait contourner le problème grâce à la superposition des photons. C'est-à-dire que en étant superposés ils se comportent comme s'ils avaient une masse

Posté le

android

(4)

Répondre

c'est de la même famille de physiciens qui calculent en 1950 qu'on ira sur mars en 2010, que la paix universelle regnera sur terre en 1990, que la cigarette n'est pas mauvaise pour la santé, que les réserves de pêtrole seront épuisées en 1970 et qu'un seul ordinateur par continent suffira aux "populations" dès les années 1980?