Les trous noirs supermassifs peuvent atteindre des tailles difficiles à concevoir

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

NGC 1277 n'est ce pas la planète où le SGC a eu beaucoup de mal à refermer la porte des étoiles à cause du trou noir.

Posté le

windowsphone

(133)

Répondre

OK alors pour faire simple on a un trou noir qui fait 11 fois l'orbite de Neptune. La lumière du soleil met 4h10 il le semble pour aller à Neptune. Le trou noir, qui est je rappelle de la matière très condensé (le très ne rend malheureusement pas justice à la densité qu'on doit avoir dans ces corps), fait donc grosso merdo 90 heure-lumieres.
La lumière met 3 jours et 14h (ça fait 3.14 pour les amateurs des théories du complot) a traversé une telle longueur dans le vide, et là on parle d'un trou noir... C'est dingue toute la matière qu'il doit receler!

Pour le coup c'est pas difficile à concevoir mais totalement hors de ma portée de visualisation en ce qui me concerne...

Ce qui est le plus frappant avec ce trou noir ce n'est pas sa masse, qui est loin d'être la plus grande étudiée à ce jour (environ 34 Milliards de masses solaires) mais c'est bien le rapport entre sa masse et celle de la galaxie.

En effet, pendant longtemps les scientifiques pensait qu'il existait un lien entre la masse d'un trou noir et celui de sa "galaxie hôte", car le rapport s'équilibrait en général aux alentours de 0.1% de la masse totale (1 pour 1000).
Cet équilibre provient du fait que lorsqu'un trou noir absorbe un nuage de gaz, il se met alors à émettre un rayonnement tellement puissant qu'il peut repousser le nuage de gaz qui était en train de chuter dans le trou noir.

NGC1277 est donc à ce jour une anomalie galactique inexpliquée.


Tous les commentaires (46)

Il y a aussi un trou noir dans notre voie lactée mais il est moins massif que ce titan.

Je me demande comment un truc avec une telle masse se comporte dans l'espace... Et comment les objets voisins sont affectés...

NGC 1277 n'est ce pas la planète où le SGC a eu beaucoup de mal à refermer la porte des étoiles à cause du trou noir.

Posté le

windowsphone

(133)

Répondre

OK alors pour faire simple on a un trou noir qui fait 11 fois l'orbite de Neptune. La lumière du soleil met 4h10 il le semble pour aller à Neptune. Le trou noir, qui est je rappelle de la matière très condensé (le très ne rend malheureusement pas justice à la densité qu'on doit avoir dans ces corps), fait donc grosso merdo 90 heure-lumieres.
La lumière met 3 jours et 14h (ça fait 3.14 pour les amateurs des théories du complot) a traversé une telle longueur dans le vide, et là on parle d'un trou noir... C'est dingue toute la matière qu'il doit receler!

Pour le coup c'est pas difficile à concevoir mais totalement hors de ma portée de visualisation en ce qui me concerne...

a écrit : OK alors pour faire simple on a un trou noir qui fait 11 fois l'orbite de Neptune. La lumière du soleil met 4h10 il le semble pour aller à Neptune. Le trou noir, qui est je rappelle de la matière très condensé (le très ne rend malheureusement pas justice à la densité qu'on doit avoir dans ces corps), fait donc grosso merdo 90 heure-lumieres.
La lumière met 3 jours et 14h (ça fait 3.14 pour les amateurs des théories du complot) a traversé une telle longueur dans le vide, et là on parle d'un trou noir... C'est dingue toute la matière qu'il doit receler!

Pour le coup c'est pas difficile à concevoir mais totalement hors de ma portée de visualisation en ce qui me concerne...
Afficher tout
Théorie du complot..hum un trou noir super massif..encore un coup de Dsk

Posté le

android

(28)

Répondre

Ce qui est le plus frappant avec ce trou noir ce n'est pas sa masse, qui est loin d'être la plus grande étudiée à ce jour (environ 34 Milliards de masses solaires) mais c'est bien le rapport entre sa masse et celle de la galaxie.

En effet, pendant longtemps les scientifiques pensait qu'il existait un lien entre la masse d'un trou noir et celui de sa "galaxie hôte", car le rapport s'équilibrait en général aux alentours de 0.1% de la masse totale (1 pour 1000).
Cet équilibre provient du fait que lorsqu'un trou noir absorbe un nuage de gaz, il se met alors à émettre un rayonnement tellement puissant qu'il peut repousser le nuage de gaz qui était en train de chuter dans le trou noir.

NGC1277 est donc à ce jour une anomalie galactique inexpliquée.

a écrit : NGC 1277 n'est ce pas la planète où le SGC a eu beaucoup de mal à refermer la porte des étoiles à cause du trou noir. Saison 2 épisode 15: Ils sont en mission sur la planète P3W-451 lorsque le vortex de la porte se retrouve bloquée à cause d'un trou noir.

J'ai une question qui peut sembler bête : Comment les scientifiques peuvent-ils savoir ce genre de chose ? Ce trou noir n'est-il pas si loin qu'il nous serait impossible d'en connaître ne serait-ce que son existence ?

a écrit : Saison 2 épisode 15: Ils sont en mission sur la planète P3W-451 lorsque le vortex de la porte se retrouve bloquée à cause d'un trou noir. rroo c'était pas la peine de donner le vrai nom :P

Posté le

windowsphone

(3)

Répondre

a écrit : J'ai une question qui peut sembler bête : Comment les scientifiques peuvent-ils savoir ce genre de chose ? Ce trou noir n'est-il pas si loin qu'il nous serait impossible d'en connaître ne serait-ce que son existence ? Et pourquoi sa distance serait-elle un obstacle?

a écrit : Théorie du complot..hum un trou noir super massif..encore un coup de Dsk J'ai eu bien du mal à me retenir d'expulser mon café !
Merci j'ai bien ri (et ça continue d'ailleurs) ^^

Et voila notre future poubelle radioactive.
(Smiley!) ----> :-)

Ça, on dira c'qu'on veut, mais les galaxies lenticulaires en général, c'est du mastoc mon pote!

a écrit : J'ai une question qui peut sembler bête : Comment les scientifiques peuvent-ils savoir ce genre de chose ? Ce trou noir n'est-il pas si loin qu'il nous serait impossible d'en connaître ne serait-ce que son existence ? Il y a plusieurs méthode qui sont relativement simple à condition de savoir où regarder....
Les connaissances actuelles en astrophysique permettent de "prédire" l'emplacement d'un corps massif à tel ou tel endroit (observation de corps en gravités autour d'un même point par exemple). En recoupant les informations de plusieurs corps en rotation cela permet, de déterminer le centre de gravité et donc l'emplacement exacte où se situe l'objet massif (astre, trou noir, planète ....).
Avec ces quelques informations cela suffit pour déterminer sa masse et sa taille (en fonction de la gravité générée) car plus l'objet est massif, plus il entraînera d'objets en gravitation autour de lui.
Enfin il est possible "d'observer" un trou noir (ou du moins ses effets) en recherchant l'apparition de lentilles gravitationnelles (rayon de lumières se déplacement en ligne droite au travers de l'espace qui se retrouve courbée lors d'un passage à proximité d'un trou noir).

Moi ce qui me fait peur c'est que des mecs ( et des minettes) soient payés pour calculer ça

Et que d'autres aient pu fabriquer des balances pour peser tout ça

a écrit : OK alors pour faire simple on a un trou noir qui fait 11 fois l'orbite de Neptune. La lumière du soleil met 4h10 il le semble pour aller à Neptune. Le trou noir, qui est je rappelle de la matière très condensé (le très ne rend malheureusement pas justice à la densité qu'on doit avoir dans ces corps), fait donc grosso merdo 90 heure-lumieres.
La lumière met 3 jours et 14h (ça fait 3.14 pour les amateurs des théories du complot) a traversé une telle longueur dans le vide, et là on parle d'un trou noir... C'est dingue toute la matière qu'il doit receler!

Pour le coup c'est pas difficile à concevoir mais totalement hors de ma portée de visualisation en ce qui me concerne...
Afficher tout
Tu t'est mélangé les pinceaux.
Le trou noir fait 8h-lumière de diamètre.

Cela dit, je te rassure, si c'est hors de ta portée, ca l'est aussi pour les spécialistes. Personne ne sait ce que qu'est un trou noir, on sait juste que c'est un machin super dense, on ne peut ni le voir, ni en prendre un échantillon, rien. On sait qu'ils existent parce qu'on voit les corps visibles qui tournent autour (étoiles, nuages de gaz), un peu comme si la terre était invisible, mais qu'en observant la lune tourner, on peut calculer qu'elle tourne autour de "quelquechose" qui pèse "tant" parce qu'on connais la masse de la lune et sa vitesse de rotation autour de ce "quelquechose" d'invisible.
Pas plus. C'est un mystère quasi total ces choses là.

a écrit : Ce qui est le plus frappant avec ce trou noir ce n'est pas sa masse, qui est loin d'être la plus grande étudiée à ce jour (environ 34 Milliards de masses solaires) mais c'est bien le rapport entre sa masse et celle de la galaxie.

En effet, pendant longtemps les scientifiques pensait qu'
il existait un lien entre la masse d'un trou noir et celui de sa "galaxie hôte", car le rapport s'équilibrait en général aux alentours de 0.1% de la masse totale (1 pour 1000).
Cet équilibre provient du fait que lorsqu'un trou noir absorbe un nuage de gaz, il se met alors à émettre un rayonnement tellement puissant qu'il peut repousser le nuage de gaz qui était en train de chuter dans le trou noir.

NGC1277 est donc à ce jour une anomalie galactique inexpliquée.
Afficher tout
Tout a fait. On ne sait pas vraiment d'ailleurs comment se forment les galaxies. Il y a plein de théories: formation d'une structure autour d'un puis de gravité, comme la formation des systèmes solaires, mais on se rends compte que c'est autre chose. En effet, plus une planète est éloignée de son étoile, moins elle a d'énergie cinétique, contrairement aux galaxies où les étoiles, qu'elles soient près du centre où du bord, ont quasiment la même énergie cinétique.
On suppose qu'il existe "quelquechose" qui empêche les étoiles du bord des galaxies de ralentir (matière noire, encore plus mystérieuse que les trous noirs)

Bref, on continue à creuser la question ;)

Comme dirait Muse ...

SUPERMASSIVE BLACK HOOOOOOLE !

a écrit : Tu t'est mélangé les pinceaux.
Le trou noir fait 8h-lumière de diamètre.

Cela dit, je te rassure, si c'est hors de ta portée, ca l'est aussi pour les spécialistes. Personne ne sait ce que qu'est un trou noir, on sait juste que c'est un machin super dense, on ne peut ni le voi
r, ni en prendre un échantillon, rien. On sait qu'ils existent parce qu'on voit les corps visibles qui tournent autour (étoiles, nuages de gaz), un peu comme si la terre était invisible, mais qu'en observant la lune tourner, on peut calculer qu'elle tourne autour de "quelquechose" qui pèse "tant" parce qu'on connais la masse de la lune et sa vitesse de rotation autour de ce "quelquechose" d'invisible.
Pas plus. C'est un mystère quasi total ces choses là.
Afficher tout
Bonjour
En effet je me suis emmêlé les pinceaux j'aurais du vérifier le temps que met la lumière pour rejoindre Neptune parce que selon la première source le trou noir fait 4 année lumière de diamètre, et non 3.14... Par contre où as tu trouvé que le trou noir faisait 8 minutes lumière? Ça m'intéresse du coup

a écrit : Bonjour
En effet je me suis emmêlé les pinceaux j'aurais du vérifier le temps que met la lumière pour rejoindre Neptune parce que selon la première source le trou noir fait 4 année lumière de diamètre, et non 3.14... Par contre où as tu trouvé que le trou noir faisait 8 minutes lumière? Ça m'intéresse du coup
La lumière met 4 heures pour aller du Soleil à Neptune, mais c'est le rayon. Rayon x2=diamètre, donc 8 heures (à vitesse lumière)

La première source s'est trompée dans les chiffres. Une année lumière, c'est (je vais l'écrire en lettres) dix mille milliards de kilomètres, à une centaine de milliards près.