Alphazero s'améliore grandement aux échecs

Proposé par
le

Après avoir brillamment fait parler d'elle sur le jeu de Go, AlphaZero, la célèbre IA de Google, va peut-être révolutionner le jeu d'échec. En effet, elle a terrassé Stockfish, l'un des meilleurs moteurs d'échecs actuels (bien plus performant que les humains) de manière écrasante (28 victoires, 72 nulles, 0 défaite)

Selon les meilleurs joueurs d'échecs, elle a la particularité, en plus d'un pouvoir de calcul phénoménal, de pouvoir simuler une réflexion quasi humaine sur le plan stratégique, ce qui est une première pour ce type de machine.


Tous les commentaires (89)

a écrit : Vous voulez dire qu'il fait uniquement preuve de mimétisme et que sa réponse n'est que le résultat de l'écoute d'une occurence répétée ? Un vrai automate en somme, je suis presque déçue. Je pensais que le cheminement de la réflexion était plus complexe et qu'il y a avait un minimum d'initiative mais après tout il ne fait que ce qu'on lui demande de faire pas plus. Merci je me réveillerai demain moins bête et surtout moins flippée. Afficher tout Je me souviens bien de ce "chatbot" à l'époque où il a été mis en place. Il avait pour but de sillonner tout un tas de forums, et d'interagir avec les internautes. Et effectivement ses propos n'étaient que le reflet condensé de ce qui se disait sur le net. En plus de reproduire des propos racistes, il produisait également beaucoup d'énoncés misogynes.

a écrit : Vous voulez dire qu'il fait uniquement preuve de mimétisme et que sa réponse n'est que le résultat de l'écoute d'une occurence répétée ? Un vrai automate en somme, je suis presque déçue. Je pensais que le cheminement de la réflexion était plus complexe et qu'il y a avait un minimum d'initiative mais après tout il ne fait que ce qu'on lui demande de faire pas plus. Merci je me réveillerai demain moins bête et surtout moins flippée. Afficher tout Exactement !
Comme le dit LaPile91 juste au-dessus, on a tendance à mettre tout type d'automates et d'algorithmes sous le nom "d'intelligence artificielle", mais on en est encore très loin.
Avant, on créait un automate capable de faire certaines actions en lui décrivant tous les cas possibles (par exemple, un robot d'une chaîne de montage).
Maintenant, on commence à toucher à des domaines où "tous les cas possibles" sont tellement nombreux qu'on ne peut pas humainement tous les indiquer à la machine.
Par exemple, tous les coups possibles d'un jeu de Go, toutes les phrases possibles d'une langue, tous les visages possibles des habitants d'un pays...
Et c'est là qu'interviennent ces automates "nouvelle génération". Ils ne savent pas apprendre ! Ils extrapolent juste une information d'un jeu de données pour l'appliquer à l'ensemble de leur domaine de travail.
Quand c'est le jeu de Go, c'est facile (en principe) parce les règles sont extrêmement simples et qu'il suffit à la machine de jouer contre elle-même en appliquant ces règles pour progresser.
Mais dans le cas d'une langue vivante... C'est un véritable défi !
Évidemment, l'automate ne s'appuie pas uniquement sur la fréquence d'occurrence d'un mot. Il y a tout un tas de paramètres et d'équations mathématiques de probabilité derrière pour savoir si l'automate doit imiter ou non son interlocuteur. Et pour ne rien arranger, les humains font des fautes d'orthographe, de grammaire, de syntaxe, et l'automate doit le prendre en compte !
Pour conclure, ne vous inquiétez pas, l'intelligence artificielle, ça n'existe pas encore :)

a écrit : Je ne crois pas que ce soit un danger, tant que les machines (ordinateurs, réseaux de neurones, etc.) n'ont pas conscience de leur existence à laquelle elles supposeraient une finalité.
Ce ne sont que des jouets maîtrisés par l'homme et/ou la femme (soyons politiquement corrects). Pour faire une divisio
n compliquée que je suis incapable de faire de tête, ni sur papier dans un délai raisonnable, ma calculatrice me donne un résultat instantané. Mais je n'ai aucune peur qu'elle me domine un jour. Afficher tout
J'ai quand même lu que cette IA venait de créer sa propre IA... Wtf !

a écrit : J'ai quand même lu que cette IA venait de créer sa propre IA... Wtf ! Et moi, j'ai lu sur www.nouvelordremondial.cc qu'une IA s'était convertie à l'Islam et voulait qu'on oriente sont écran vers la Mecque... Et je suis sûr qu'en cherchant un peu sur Internet, je pourrais lire que Barack Obama est une intelligence artificielle reptilienne extra-terrestre.
Ne croyez pas aveuglément ce qu'on vous raconte. Critiquez les informations, recoupez les sources, repérez les mensonges et les abrutis qui usent de votre crédibilité.
Aujourd'hui en lisant la presse, on va bientôt apprendre que nos téléphones sont des IA si ça continue comme ça... Partout ou vous croisez ce terme, remplacez le par "automate" et le texte devient tout de suite plus crédible !

Bonjour, un scénario catastrophe pourrait être : une intelligence artificielle type deep learning programmée pour performer sur les marchés financiers (un domaine où la concurrence technologique est féroce), qui serait tellement performante dans ses simulations financières d'avenir qu'elle envisagerait de créer une énorme crise financière mettant à genoux toutes les grandes puissances et impliquant toutes les catastrophes qui en découleraient. Celà pourrait se faire sans que personne ne s'en aperçoive avant qu'il soit trop tard.
Tout ça pour dire qu'il n'y a pas besoin de robots pour permettre aux IA de s'émanciper, la recherche informatique recherche en quelques sortes cette émancipation afin de débrider les capacités des IA pour résoudre des problèmes insolubles par notre cerveau et notre intelligence.
On pourrait aussi imaginer une IA deep learning préparée à des fins de hacking (pour un emploi militaire ou industriel par exemple), et qui déraperait en piratant tout ce dont elle a besoin (duplication d'elle même, et prise de contrôle de divers domaines) pour se prémunir d'un contrôle humain. Libre à chacun d'imaginer la suite.
Partant de ces réflexions plus terre à terre que l'invasion robotique spectaculaire, on peut entrevoir un danger plausible d'un simple scénario déjà presque technologiquement possible ou en tous cas dans la décennie à venir.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Être célèbre comme champion d'échecs, cela peut paraître bizarre. En fait le mot vient du persan shâh mât (le roi est mort). Cela ne viendrait-il pas d’ «Al cheikh mat» ?

Édit : je viens de regarder, l’expression échec et mat vient bien du perse « shah mat » pour le roi est vaincu, tandis qu’«Al Cheikh mat» signifie : le roi est mort, étant donné que le roi ne peut pas mourir, elle est utilisée à tort !

a écrit : Je ne crois pas que ce soit un danger, tant que les machines (ordinateurs, réseaux de neurones, etc.) n'ont pas conscience de leur existence à laquelle elles supposeraient une finalité.
Ce ne sont que des jouets maîtrisés par l'homme et/ou la femme (soyons politiquement corrects). Pour faire une divisio
n compliquée que je suis incapable de faire de tête, ni sur papier dans un délai raisonnable, ma calculatrice me donne un résultat instantané. Mais je n'ai aucune peur qu'elle me domine un jour. Afficher tout
Je pense que tu te trompes et ne te rends pas compte à quelle vitesse une IA peu échapper au contrôle de l'Homme.

a écrit : Bien plus une question qu'une affirmation: comment s'intéresser aux échecs, dont les règles sont totalement arbitraires?
J'ai vu avec consternation un camarade sympathique, intelligent, sacrifier sa carrière prometteuse pour s'entraîner des heures par jour, sans succès notable d'ailleurs
.
Je préfère encore le jeu des réussites.
Afficher tout
Je suppose que ton collègue était près à essayer de vivre de sa passion plutôt qu’une « carrière prometteuse » ou il se faisait peut être chier comme un rat mort...
La réussite c’est l’épanouissement avant la réussite sociale !
Je pense que tu le sais mais un petit rappel ne fait pas de mal x)