Les tremblements de Lune existent

Proposé par
Invité
le
dans

Si nous avons sur Terre des tremblements de terre, la Lune connaît également des séismes. Contrairement à ce qu'il se passe sur notre planète, ce n'est pas dû à la tectonique des plaques car la Lune n'a pas de plaques tectoniques actives. On ne sait pas encore précisément pourquoi cela se produit.


Tous les commentaires (23)

a écrit : Moi ce que j'aime c'est le nom que les anglophone ont donné à ces tremblements de terre lunaire : Moonquake. C'est littéralement tremblement de lune et je trouve ça poétique.
(Dans tremblement de terre - earthquake - le mot terre ne fait pas référence à notre planète mais simplement au sol, donc e
n théorie le meme nom aurait pu être utilisé sur la lune) Afficher tout
En français, tremblement de terre fait bien référence au sol. Il est donc totalement illogique de dire tremblement de Lune et préféré le terme « séisme lunaire » ou « tremblement de terre ». Par contre, en Anglais, « earthquake » fait bien référence à la planète. Il est donc plus ou moins logique de dire « moonquake ».

Un peu comme le verbe « atterrir » qui fait référence au sol et non à la planète. Le verbe alunir existe, mais ne devrait normalement pas être utilisé.
D’ailleurs, cette fois-ci, les anglophones ne disent pas « mooning » (qui veut dire complètement autre chose en anglais…), mais bien « Moon-landing ».

a écrit : Pour ceux qui auraient du mal avec l'anglais, voici une traduction de l'article de la Nasa : www.cidehom.com/science_at_nasa.php?_a_id=243

Il y a quatre types de séismes lunaires :
- Ceux provoqués par des impacts de météorites;
- Ceux provoqués par la dilatation des roches à c
ause de l'échauffement par le Soleil;
- Les séismes de faible profondeur (20-30 km);
- Les séismes de grande profondeur (700 km).

Les deux premières catégories sont provoquées par des causes de surface, mais on ne sait pas encore ce qui provoque les séismes en profondeur (hypothèse : forces de marées ?).

Dans tous les cas, aucun séisme enregistré n'a duré moins de dix minutes (contre environ 30 secondes sur Terre) car la Lune ne contient pas d'eau qui pourrait amortir les vibrations. Les plus violents séismes enregistrés sont à 5,5 sur l'échelle de Richter, ce qui est suffisant sur Terre pour déplacer de gros meubles ou fissurer des murs.

L'homme responsable de ces recherches, Clive R. Neal, propose de déployer des sismomètres pour étudier le comportement sismique lunaire afin de connaître l'endroit le plus sûr pour établir une base lunaire permanente. Ce procédé pourrait être réutilisé dans le cas de bases permanentes sur d'autres astres.
Afficher tout
A mon avis, les séismes profonds doivent être causés par les forces gravitationnelles exercées par la Terre (inverse des marées qu'exerce la lune sur la Terre) et le soleil.
Cette force varie en effet :
- en fonction de la distance entre Terre et Lune (trajectoire elliptique),
- et, par ailleurs, la lune ne présente pas toujours exactement la même face vers la Terre, bien que sa durée de rotation sur elle-même soit égale à la durée de son orbite autour de la Terre (ce qui est une exception dans les satellites du système solaire).
Elle "oscille" en effet un peu.
Ce phénomène est dû sans doute à sa forme légèrement "en œuf ", avec le gros bout vers la terre)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : A mon avis, les séismes profonds doivent être causés par les forces gravitationnelles exercées par la Terre (inverse des marées qu'exerce la lune sur la Terre) et le soleil.
Cette force varie en effet :
- en fonction de la distance entre Terre et Lune (trajectoire elliptique),
- et, par ailleurs
, la lune ne présente pas toujours exactement la même face vers la Terre, bien que sa durée de rotation sur elle-même soit égale à la durée de son orbite autour de la Terre (ce qui est une exception dans les satellites du système solaire).
Elle "oscille" en effet un peu.
Ce phénomène est dû sans doute à sa forme légèrement "en œuf ", avec le gros bout vers la terre)
Afficher tout
Des objets célestes en rotation synchrone il y en a pas mal dans notre système solaire et il y en a de plus en plus vu que c’est une position d’équilibre. A moins que tu parlais d’autre chose pour la spécificité lunaire et j’ai mal compris.

fr.m.wikipedia.org/wiki/Rotation_synchrone