Ce sont les gendarmes qui font les secours en montagne

Proposé par
le

En France, la Gendarmerie nationale n’a pas qu’une fonction militaire et de maintien de l’ordre et respect de la loi. Elle a aussi la fonction de secourisme en montagne et haute montagne avec les PGHM et PGM, composées de 22 unités regroupant 280 personnes. La première fut créée à Chamonix en 1958.


Tous les commentaires (74)

a écrit : Sa fonction première reste quand même de nous faire ch*** sur les routes. C'est tout à fait sympa pour tous les gendarmes décédés en service, ainsi que pour leur famille. Tellement de gens pensent comme toi, ça fait chaud au coeur de savoir qu'on se met en danger pour des guignols pareil.
Je serais curieux de te voir defendre ce point de vue devant la veuve ou l'orphelin d'un des trop nombreux gendarmes morts pour la France.

a écrit : Pour le coup il a pas totalement tort, regarde les pays qui n'ont pas de signalisations routières, les accidents ne sont pas beaucoup plus nombreux qu'en France. On sait très bien que c'est qu'une histoire de pognon.. Après, le sage a beau pointer la lune, l'idiot regardera toujours le doigt. Si tu penses aux pays comme le cameroun, ou les routes ne sont même pas goudronnées, je ne suis même pas sûr qu'ils comptabilisent les accidents...!

a écrit : Mais bien sûr...c'est vrai qu'il y a beaucoup de pays avec un réseau, des véhicules, et des comportements routiers similaires à la France et sans signalisation. Rien qu'en Europe il y en a...ah aucun en fait.
Ce n'est pas parce que beaucoup de radars sont là pour faire du fric que tous les con
trôles sont inutiles pour la sécurité, l'un n'empêche pas l'autre. Afficher tout
Il y a effectivement un effet pervers à la signalisation au sens large du terme qui peut se résumer par trop de "sécurité tue la sécurité". L'absence de signalisation va avoir pour effet l'augmentation de la vigilance du conducteur et donc une meilleure maîtrise du véhicule. Mais jouer sur l'insécurité pour maîtriser le risque routier n'est pas la solution absolue. Car un automobiliste ne peut pas garder une vigilance à 100% sur de longues périodes même sur des situations potentiellements accidentogènes. Il faut donc trouver un juste milieu avec un cadre réglementaire qui nous sécurise et un environnement qui nous garde en alerte (niveau vigilance).
Pour faire un parallèle avec l'actualité, l'argument de baisser la nombre d'accidents en augmentant les distance de freinage (gain de 13m en abaissant la vitesse de 10km/h) est une vaste fumisterie.
En abaissant de 10km, nous allons diminuer, la gravité potentiel de ces derniers. Par contre on ne connait pas l'impact sur la vigilance du conducteur qui peut s'en trouver diminué par l'absence de possibilité de dépassement.

a écrit : C'est tout à fait sympa pour tous les gendarmes décédés en service, ainsi que pour leur famille. Tellement de gens pensent comme toi, ça fait chaud au coeur de savoir qu'on se met en danger pour des guignols pareil.
Je serais curieux de te voir defendre ce point de vue devant la veuve ou l'orpheli
n d'un des trop nombreux gendarmes morts pour la France. Afficher tout
Vous allez loin là.
J'ai seulement parlé des gendarmes sur les routes et des PV qu'ils distribuent.
Rien de plus.

a écrit : Heu.. Je suis gendarme me et sans une réquisition du procureur où un réel motif (perquisition dans le cadre d'une flagrance) on ne peut pas fouiller un sac ou un véhicule Il y a quelques années contrôle routier par des gendarmes en agglomération, ils m'ont demandé d'ouvrir le coffre de ma voiture (alors que c'était pas une flagrance), ils avaient le droit ? Sans parler de leur attitude "cowboy" (regards de travers, etc) avec leur arme type Famas.

a écrit : Il y a effectivement un effet pervers à la signalisation au sens large du terme qui peut se résumer par trop de "sécurité tue la sécurité". L'absence de signalisation va avoir pour effet l'augmentation de la vigilance du conducteur et donc une meilleure maîtrise du véhicule. Mais jouer sur l'insécurité pour maîtriser le risque routier n'est pas la solution absolue. Car un automobiliste ne peut pas garder une vigilance à 100% sur de longues périodes même sur des situations potentiellements accidentogènes. Il faut donc trouver un juste milieu avec un cadre réglementaire qui nous sécurise et un environnement qui nous garde en alerte (niveau vigilance).
Pour faire un parallèle avec l'actualité, l'argument de baisser la nombre d'accidents en augmentant les distance de freinage (gain de 13m en abaissant la vitesse de 10km/h) est une vaste fumisterie.
En abaissant de 10km, nous allons diminuer, la gravité potentiel de ces derniers. Par contre on ne connait pas l'impact sur la vigilance du conducteur qui peut s'en trouver diminué par l'absence de possibilité de dépassement.
Afficher tout
Lorsque l'on veut diminuer les accidents ont fait un audit des routes et on ajuste la vitesse, on ne fait le bourrin en imposant le 80 km/h à tout le monde.

Si la réduction du nombre de victime était l'objectif, ils rendraient les autoroutes gratuites.

a écrit : Lorsque l'on veut diminuer les accidents ont fait un audit des routes et on ajuste la vitesse, on ne fait le bourrin en imposant le 80 km/h à tout le monde.

Si la réduction du nombre de victime était l'objectif, ils rendraient les autoroutes gratuites.
Aucun rapport avec les gendarmes, dont beaucoup pensent comme vous et ne pensent pas que le 80 va réglé quoi que ce soit.

a écrit : Vous allez loin là.
J'ai seulement parlé des gendarmes sur les routes et des PV qu'ils distribuent.
Rien de plus.
Savez-vous que les gendarmes en "distribuent" moins (beaucoup moins) qu'il y a 15 ans ? Vous voulez sans doute parler du radar automatique qui vous a verbalisé, et dont les forces de l'ordre ne gèrent pas le fonctionnement...
Ensuite ce sont les même sur le bord de la route que ceux qui traitent les enquêtes et procédures judiciaires et patrouillent jour et nuit pour vous protéger et prevenir les délits . La police de la route n'est pas 5% du metier de gendarme, mais c'est le seul endroit où vous le voyez si vous êtes un citoyen qui ne fait pas appel à leurs services ou qui ne provoque pas leur venue.
Contrairement à une machine automatique, le gendarme a du discernement et ne verbalise pas des "1km/h", et peut choisir ou non de tolérer un infraction peu grave... le gendarme est un être humain avec souvent femme et enfant qui a reçu une formation dure et complexe qui n'est pas accessible à tout le monde, a qui l'on confie des devoirs plus que du pouvoir.

a écrit : Les gendarmes en montagne, tout comme les CRS sur les plages l'été. Et les CRS de Montagne aussi.
En Police Nationale il y a énormément de spécialité tout comme en gendarmerie

a écrit : Oui... @Gguigui1 s'est un petit peu "lâché" sur le sujet ;)
Seuls les douaniers peuvent fouiller, sans réquisition du Procureur, un coffre de voiture, etc... et attention, il peuvent le faire n'importe où ; la Douane volante peut t'arrêter à 100 bornes d'une frontière, venir chez toi
, te demander les factures d'objets, etc... Tu n'es à l'abri nulle part avec la Douane ! Elle a un très grand "pouvoir".
Comme tu le dis, gendarmerie et police ont des zones d'actions : milieu urbain et péri-urbain pour la police, et milieu rural pour la gendarmerie... Cela ne leur interdit pas de te verbaliser ou autre, hors de ces zones ; ils sont policiers ou gendarmes sur tout le territoire.
Il y a une petite nuance dans la "méthodologie" : en zone gendarmerie un maire (OPJ) va avoir un rôle de police plus important. C'est lui, par exemple, qui va signer les enlèvements de corps (morts sur le territoire communal), etc... En zone police, c'est le commissariat qui gère ce genre de choses... Et il y a plein de petites choses comme ça...
C'est un fait, mais je ne sais pas si c'est général, organisé comme ça, ou simplement dû au fait qu'un gendarme, militaire lui, va avoir une approche différente de la hiérarchie locale, une sorte de respect des fonctions... S'il y a un gendarme ou un policier sur le forum : on peut avoir une explication ?
Afficher tout
J'aimerais bien répondre à ta question mais je n'en ai pas saisi le sens.

a écrit : Mais bien sûr...c'est vrai qu'il y a beaucoup de pays avec un réseau, des véhicules, et des comportements routiers similaires à la France et sans signalisation. Rien qu'en Europe il y en a...ah aucun en fait.
Ce n'est pas parce que beaucoup de radars sont là pour faire du fric que tous les con
trôles sont inutiles pour la sécurité, l'un n'empêche pas l'autre. Afficher tout
Ok pour les radars mobiles à la jumelle, et visibles si possible. Ainsi, en voyant les gendarmes, le contrevenant ralentira sans danger pour les autres puisqu'ils vont moins vite que lui. Et s'il est pris en flagrant délit (car quand on voit les jumelles, c'est trop tard), les gendarmes l'arrêteront stoppant de suite les risques d'accident = pas pompe à fric

À contrario, un radar fixe ne fait que prendre des photos. Le contrevenant se fait juste flasher, et pour peu qu'il n'ait rien vu (ou certains pensent même que maintenant que c'est fait, je ne crains plus rien), continuera à être un danger pour lui et les autres = pompe à fric

a écrit : Pour le coup il a pas totalement tort, regarde les pays qui n'ont pas de signalisations routières, les accidents ne sont pas beaucoup plus nombreux qu'en France. On sait très bien que c'est qu'une histoire de pognon.. Après, le sage a beau pointer la lune, l'idiot regardera toujours le doigt. Tu as parfaitement raison avec ta dernière phrase : arrête de regarder le doigt et essaye de regarder un peu plus loin, ça changera ta perspective du monde.

a écrit : Si tu penses aux pays comme le cameroun, ou les routes ne sont même pas goudronnées, je ne suis même pas sûr qu'ils comptabilisent les accidents...! Il n'y a pas autant d'accidents qu'on pourrait le craindre au Cameroun compte tenu de l'état des routes et des véhicules car ils ont une parade très efficace : ils disent que s'il n'y a plus d'accidents c'est parce que Dieu les aime. Et il ne faut pas croire qu'il y a moins de policiers et gendarmes qui distribuent des PV : le traitement des fonctionnaires leur permet à peine de vivre donc ils passent tout leur temps à réprimer des infractions réelles ou supposées pour arrondir leur fin de mois alors les conducteurs savent qu'ils sont surveillés.

a écrit : Heu.. Je suis gendarme me et sans une réquisition du procureur où un réel motif (perquisition dans le cadre d'une flagrance) on ne peut pas fouiller un sac ou un véhicule Je travaille en Belgique et je fais l’aller le lundi et retour le vendredi.
Au moins une fois par mois je me fais contrôler à la douane belge pour entrer sur l’A2 ou aux péages de la A2 et de la A1 et la police et ou les douaniers (gendarmes rarement car pas là) ont déjà plusieurs fois fouillé mon véhicule et mes bagages.

Maintenant que je le sais je refuserai ça car grosse perte de temps pour moi et je n’y vois pas l’interêt car je ne représente pas de danger...

Merci pour l’info

a écrit : Je travaille en Belgique et je fais l’aller le lundi et retour le vendredi.
Au moins une fois par mois je me fais contrôler à la douane belge pour entrer sur l’A2 ou aux péages de la A2 et de la A1 et la police et ou les douaniers (gendarmes rarement car pas là) ont déjà plusieurs fois fouillé mon véhicule et me
s bagages.

Maintenant que je le sais je refuserai ça car grosse perte de temps pour moi et je n’y vois pas l’interêt car je ne représente pas de danger...

Merci pour l’info
Afficher tout
Attention parce que sur ce genre de contrôle d'autoroute ils y a quasi systematiquement une requisition. Le policier à qui tu vas dire "j'ai pas le temps, vous ne me fouillerez pas sans requisition" risque de se faire un malin plaisir à fouiller toute la voiture!

a écrit : Vous allez loin là.
J'ai seulement parlé des gendarmes sur les routes et des PV qu'ils distribuent.
Rien de plus.
La plus grande partie des gendarmes décédés en service le sont par des chauffards qui les percutent sur le bord de la route justement.

a écrit : La plus grande partie des gendarmes décédés en service le sont par des chauffards qui les percutent sur le bord de la route justement. En ce qui me concerne, j'évite soigneusement les gens au bord des routes, et pour ceux qui croient que je suis un danger, j'ai tous mes points et 50% sur mon assurance automobile.

a écrit : J'aimerais bien répondre à ta question mais je n'en ai pas saisi le sens. Merci d'essayer de comprendre ! ;)
Je me demandais, pas très clairement visiblement, pourquoi il y avait une différence de rapports entre les Maires (OPJ) et les forces de l'ordre dont ils dépendent : gendarmes en zones rurales et policiers en zones urbaines...
Beaucoup plus de tâches de "police" incombent aux Maires en zone gendarmerie, alors qu'elles sont assurées par le commissariat (sous couvert du commissaire) en zone police.
Je me demandais si c'était dû à organisation normale du territoire, avec des responsabilités différentes ; ou au fait que les gendarmes sont des militaires et auraient un sens différent des hiérachies, ou responsabilités.
Voilà, en gros... Je ne sais pas si je suis tellement plus clair ;)

a écrit : Merci d'essayer de comprendre ! ;)
Je me demandais, pas très clairement visiblement, pourquoi il y avait une différence de rapports entre les Maires (OPJ) et les forces de l'ordre dont ils dépendent : gendarmes en zones rurales et policiers en zones urbaines...
Beaucoup plus de tâches de "po
lice" incombent aux Maires en zone gendarmerie, alors qu'elles sont assurées par le commissariat (sous couvert du commissaire) en zone police.
Je me demandais si c'était dû à organisation normale du territoire, avec des responsabilités différentes ; ou au fait que les gendarmes sont des militaires et auraient un sens différent des hiérachies, ou responsabilités.
Voilà, en gros... Je ne sais pas si je suis tellement plus clair ;)
Afficher tout
Alors n'étant pas gendarme je te donne mon point de vue de l'autre maison.
En zone urbaine il y a quasiment un commissariat par ville et donc un nombre assez conséquent d'opj par commissariat, les gendarmes ayant de plus vaste zone à couvrir avec parfois une trentaine de commune sur leur circonscription.
Je pense que c'est pour cette raison que certains pouvoirs peuvent être délégués au maire en zone gendarmerie.
En zone Police, les pouvoirs du maire se limitent généralement à la rédaction d'arrêter municipaux et leurs mise en application par la police municipale.
Et pour ne rien te cacher en zone police la couleur politique du maire influence grandement sa politique sécuritaire d'où des rapports plus ou moins tendu entre commissaire et maire qu'il n'y a peut-être pas en gendarmerie.

a écrit : Ce qui ne veut rien dire. Quand on connaît pas on évite de dire des bêtises merci. Alors éclaire moi de ta lanterne si tu pense que les CRS ne surveillent pas les plages...