Qu'est-ce que la rétroacronymie ?

Proposé par
le

La rétroacronymie est le fait d'interpréter un mot comme un acronyme, alors que ce n'en est pas un à l'origine. Par exemple, le mot « avion », inventé par Clément Ader à partir du latin avis (oiseau), a été interprété de manière erronée comme « Appareil Volant Imitant l'Oiseau Naturel ». De même, les spas proviennent de la ville de Spa, et ne signifient pas Sana Per Aquam (la santé par l'eau).

La rétroacronymie consiste également dans le changement de la signification d'un acronyme, soit par nécessité (l'UMP - Union pour la Majorité Présidentielle devenue l'Union pour un Mouvement Populaire), soit par humour (RATP - Régie Autonome des Transports Parisiens - moquée en Rentre Avec Tes Pieds).


Tous les commentaires (58)

a écrit : J’adore !

Mais t’as aussi ANPE (Avec Nous Pas d’Emploi)... Mais j’ai l’impression que l’état en a marre des sigles, ANPE devient -> Pole Emploi, PTT -> LaPoste/Orange, EDF -> Engie... :-D
Pour lier les PTT aux armées sachez que les PTT disposent toujours de télégraphes dans leurs locaux en cas de guerre...

a écrit : Pour lier les PTT aux armées sachez que les PTT disposent toujours de télégraphes dans leurs locaux en cas de guerre... Je ne comprends pas l'intérêt.

Un cas celebre est le FUCK anglais, souvent decrit comme un acronyme de Fornication Under Consent of the King, ce qui est faux

Tout comme le rap, qui devint "Rythm and Poetry", puis dans les 90's "Rock Against Police".

Il y a aussi le cas intéressant des acronymes récursifs :

GNU = Gnu is Not Unix
BING = Bing Is Not Google
WINE = Wine Is Not an Emulator
VISA = Visa International Service Association
MEGA = Mega Encrypted Global Access

a écrit : Surprenante anecdote, personnellement, je n'ai jamais entendu dire que spa ou avion étaient des acronymes.
Cependant, si ça peut ôter le doute à certains, c'est quand même bien de l'avoir publié.
Relisez le texte, il n'est pas dit que le mot avion est un acronyme c'est a posteriori que certains ont considéré cela, d'où l'expression "retro acronyme"

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est Gaz de France qui est devenu Engie. EDF s'appelle toujours EDF. Pour info. Non : "ERDF"

a écrit : Il y a une petite erreur dans la rédaction de la 2ème partie de l'anecdote, qui parle d'acronyme pour UMP et SNCF... Or ce sont "sigles"...
Notre belle langue prévoit trois appellations pour ces réductions de mots :
"Abréviations" : réduction d'un mot à quelques lettres (&
quot;labo" pour laboratoire, "etc" pour et caeterra...).
"Sigles" : abréviations formées par les initiales du mot (PDG, TVA, J.O... SNCF et UMP...).
"Acronymes" : sigle qui se prononce comme un mot (OVNI, SIDA, ONU...).
Voilà... c'est juste pour dire ;)
Afficher tout
Du coup ONU pourrait être à la fois un acronyme ET un sigle?

a écrit : Non : "ERDF" Si : Plus précisément, EDF existe toujours, en tant que fournisseur d'électricité (ou de gaz d'ailleurs) (Bleu Ciel d'EDF par ex.), malgré l'ouverture à la concurrence du marché de l'energie.

La distribution (comprenant entre autres les raccordements, les dépannages et l'acheminement de l'électricité jusqu'à votre compteur/disjoncteur.) est assurée par Enedis quelque soit votre fournisseur. (Nouveau nom d'ERDF).

ERDF n'existe plus. EDF existe toujours.

www.edf.fr/
www.enedis.fr/

a écrit : Il y a une petite erreur dans la rédaction de la 2ème partie de l'anecdote, qui parle d'acronyme pour UMP et SNCF... Or ce sont "sigles"...
Notre belle langue prévoit trois appellations pour ces réductions de mots :
"Abréviations" : réduction d'un mot à quelques lettres (&
quot;labo" pour laboratoire, "etc" pour et caeterra...).
"Sigles" : abréviations formées par les initiales du mot (PDG, TVA, J.O... SNCF et UMP...).
"Acronymes" : sigle qui se prononce comme un mot (OVNI, SIDA, ONU...).
Voilà... c'est juste pour dire ;)
Afficher tout
D’ailleurs en anglais, on met "the" devant les sigles et pas devant les acronymes.
Par exemple : the USA, the UK, the NSA. Mais on dit bien : NASA was created in 1958.

a écrit : Je ne comprends pas l'intérêt. Pour ajouter a mon comm juste en dessous, l'intérêt est de disposer d'un moyen de communications simple et fiable. Difficile de faire plus simple qu'un radiotélégraphe comme système de communication instantané sans fil.

a écrit : Pour lier les PTT aux armées sachez que les PTT disposent toujours de télégraphes dans leurs locaux en cas de guerre... Pas tout à fait, le télégraphe a besoin de lignes (qui peuvent êtres coupées), mais ils disposent bien de postes de télégraphie sans fil (TSF) fonctionnant en code Morse.

Le premier cas de rétroacronymie connu date des années 1860 en Italie du Nord.

Alors sous contrôle Austro-hongrois, les habitants voulaient rejoindre le royaume de Victor-Emmanuel.

Les militants écrivaient sur les murs : VERDI. Ils utilisaient le compositeur pour porter le message : Vittore Emmanuele Re D'Italia (Victor-Emmanuel Roi d'Italie).

a écrit : Pas tout à fait, le télégraphe a besoin de lignes (qui peuvent êtres coupées), mais ils disposent bien de postes de télégraphie sans fil (TSF) fonctionnant en code Morse. Ok, je pensais qu'il fallait absolument des fils et des poteaux.

a écrit : Il y a une petite erreur dans la rédaction de la 2ème partie de l'anecdote, qui parle d'acronyme pour UMP et SNCF... Or ce sont "sigles"...
Notre belle langue prévoit trois appellations pour ces réductions de mots :
"Abréviations" : réduction d'un mot à quelques lettres (&
quot;labo" pour laboratoire, "etc" pour et caeterra...).
"Sigles" : abréviations formées par les initiales du mot (PDG, TVA, J.O... SNCF et UMP...).
"Acronymes" : sigle qui se prononce comme un mot (OVNI, SIDA, ONU...).
Voilà... c'est juste pour dire ;)
Afficher tout
Il y a d'ailleurs une anecdote à ce sujet

a écrit : Asics = anima sana in corpore sano ? ASICS
Amens Sano In Corpore Sano
Un esprit sain dans un corps sain