Il est interdit de chauffer sa maison à plus de 19 degrés

Proposé par
le

Tous les commentaires (68)

a écrit : Parce qu'elle n'était pas vraiment applicable : on peut mettre des PV aux gens parce qu'ils roulent trop vite en argumentant que cela permet de sauver des vies, mais pour faire de même parce qu'ils se chauffent trop... c'est pas gagné...
Désormais, on préfère mettre l'accent sur la
performance des bâtiments dès leur conception. La RT2012 (Réglementation Thermique) et bientôt la RT2020 impose aux bâtiments de ne pas dépasser un certains seuil de consommation énergétique (en améliorant l'isolation, l'étanchéité à l'air, en privilégiant les système de chauffage peu énergivores...). Lors d'une demande permis de construire, il est obligatoire d'avoir cette attestation de performance établie par un bureau d'études.
On ne pourra pas empêcher les gens de se chauffer à 24° si ils le souhaitent, mais ils consommeront désormais moins d'énergie en le faisant.
Afficher tout
Si toute les lois qui ne sont pas applicable était abrogées, alors le harcèlement de rue deviendrait légal, tout comme le cyber harcèlement.

a écrit : C'est en contradiction avec une anecdote de 2016 @Philippe
Salut

Voici une anecdote de l'application Se Coucher Moins Bête qui devrait t'intéresser : secouchermoinsbete.fr/70129-vous-risquez-peut-etre-une-amende-parce-que-vous-chauffez-trop
Certes, mais l'une des sources indiquées dans l'anecdote que tu cites n'existe plus, et pas des moindres car c'est la page du site gouvernemental. De plus, sur Legifrance, il est bien mentionné "Abrogé par Décret n°2015-1823 du 30 décembre 2015 - art. 5", donc il semble que l'anecdote mentionnée est obsolète, voire même qu'elle l'était déjà lors de sa parution.

a écrit : Parce que c'est stupide.

D'une part parce que tout le monde n'est pas adapté au froid, y en a à 19 degrés en intérieur c'est rhume toute l'année.

D'autre part parce que ça supposerait qu'un gars qui isole sa maison à fond et qui peut la chauffer très économiq
uement à 22 degrés serait mis à l'amende, mais pas celui qui a une isolation calamiteuse et qui brûle 10 fois plus de fioul pour arriver à 19. Afficher tout
Ben non. Ce n'est plus la même loi mais il y a toujours une loi en vigueur qui limite la température à 19°C, quels que soient tes arguments. Alors qui est-ce qui est stupide ?

a écrit : Ben non. Ce n'est plus la même loi mais il y a toujours une loi en vigueur qui limite la température à 19°C, quels que soient tes arguments. Alors qui est-ce qui est stupide ? La seule chose que ça change c'est que la loi est en vigueur. Qu'elle-soit stupide, pas pratique et inadaptée à la réalité n'a pas changé miraculeusement suite à l'information que tu as apportée.

Si tu avais demandé "qu'est-ce qui est stupide" je me serais contenté de rappeler que je parlais de la loi avec arguments, mais vu que tu demandes "qui", je serais tenté de répondre "la personne qui a décidé de faire passer les attaques des idées aux personnes" ou "la personne qui pense que le fait que la loi existe toujours annule mes arguments concernant l'inanité de cette dernière".

Grosse mésentente. « C’est stupide » n’égale pas « tu es stupide »

Cette loi à tout de même son utilité pour les professionnels du secteur.
Cette température sert de référentiel pour dimensionner la puissance à apporter au logement. Pour la déterminer, 3 données sont essentielles :
- Les déperditions du bâtiment (Variable en fonction de son "enveloppe")
- La température extérieure de base
- Et enfin cette fameuse température de 19°C pour le logement à l'exception des salles d'eau pour lesquelles une température de 21°C est tolérée.
A savoir qu'une chaudière surdimensionnée et bien plus énergivore, qu'un produit sous dimensionné.
En apportant trop de puissance, le produit fonctionne épisodiquement ce qui crée une perte d'énergie lorsque que le corps de la chaudière refroidit puis doit être de nouveau mis en température lorsque celle-ci redémarre. Vous pouvez faire le parallèle avec la consommation d'une voiture qui roule à froid en ville et la même voiture ayant le moteur chaud à vitesse constante sur autoroute.
Pour optimiser sa consommation, il vaut mieux avoir une chaudière sous dimensionnée quitte à avoir seulement 17°C ou 18°C dans le logement durant les quelques jours les plus froids de l'année.
Impacté sur l'ensemble du parc immobilier, l'économie globale d'énergie est importante.

Définition température extérieure de base : www.mychauffage.com/blog/temperature-exterieure-de-base

Définition déperditions d'un bâtiment :
fr.wikipedia.org/wiki/Thermique_du_b%C3%A2timent#Déperdition_thermique

a écrit : Cette loi à tout de même son utilité pour les professionnels du secteur.
Cette température sert de référentiel pour dimensionner la puissance à apporter au logement. Pour la déterminer, 3 données sont essentielles :
- Les déperditions du bâtiment (Variable en fonction de son "enveloppe")
- La température extérieure de base
- Et enfin cette fameuse température de 19°C pour le logement à l'exception des salles d'eau pour lesquelles une température de 21°C est tolérée.
A savoir qu'une chaudière surdimensionnée et bien plus énergivore, qu'un produit sous dimensionné.
En apportant trop de puissance, le produit fonctionne épisodiquement ce qui crée une perte d'énergie lorsque que le corps de la chaudière refroidit puis doit être de nouveau mis en température lorsque celle-ci redémarre. Vous pouvez faire le parallèle avec la consommation d'une voiture qui roule à froid en ville et la même voiture ayant le moteur chaud à vitesse constante sur autoroute.
Pour optimiser sa consommation, il vaut mieux avoir une chaudière sous dimensionnée quitte à avoir seulement 17°C ou 18°C dans le logement durant les quelques jours les plus froids de l'année.
Impacté sur l'ensemble du parc immobilier, l'économie globale d'énergie est importante.

Définition température extérieure de base : www.mychauffage.com/blog/temperature-exterieure-de-base

Définition déperditions d'un bâtiment :
fr.wikipedia.org/wiki/Thermique_du_b%C3%A2timent#Déperdition_thermique
Afficher tout
Je ne sais pas d'où tu tires ces informations. Personnellement, je fais tout le contraire lorsque je dimensionne une chaudière. Je parle ici de chaudière à condensation, c'est à dire les plus répandues actuellement pour de la construction neuve. Une chaudière à condensation a un rendement maximal à charge partielle et non à charge maximale. Le fonctionnement à charge partielle permet aux chaudières à gaz ou au fuel à condensation de produire de la chaleur avec un meilleur rendement de combustion et les pertes à l'arrêt sont devenue quasi-nulles.
On considère environ que l’optimum de rendement se situe autour des 30-40 % de taux de charge. Donc on surdimensionne la chaudière afin qu'elle travaille à 30% de charge le maximum de temps pendant la saison de chauffe. Donc on surdimensionne à 110 voire 115% la puissance max.

www.energieplus-lesite.be/index.php?id=10939#c1768

a écrit : La seule chose que ça change c'est que la loi est en vigueur. Qu'elle-soit stupide, pas pratique et inadaptée à la réalité n'a pas changé miraculeusement suite à l'information que tu as apportée.

Si tu avais demandé "qu'est-ce qui est stupide" je me serais contenté de ra
ppeler que je parlais de la loi avec arguments, mais vu que tu demandes "qui", je serais tenté de répondre "la personne qui a décidé de faire passer les attaques des idées aux personnes" ou "la personne qui pense que le fait que la loi existe toujours annule mes arguments concernant l'inanité de cette dernière". Afficher tout
Je croyais que tu avais compris. Dommage. Si cette loi existe toujours et a même été repromulguée c'est parce qu'elle a un intérêt. Cet intérêt n'est, bien sûr, pas de pouvoir donner une amende à quelques personnes qui chauffent un peu plus chez elles quand elles sont enrhumées. D'où l'intérêt de réfléchir un peu et de se demander pourquoi plusieurs personnes qui ont réfléchi pendant longtemps (parce qu'une loi ne se fait pas par une personne en 5 minutes) seraient arrivées à un résultat que tu as pu déterminer comme était stupide en moins de 10 secondes. Soit tu es beaucoup plus intelligent que toutes ces personnes réunies soit au contraire tu n'as rien compris.

En même temps 19° c’est largement suffisant pour être en tee shirt peu importe l’année.

a écrit : En même temps 19° c’est largement suffisant pour être en tee shirt peu importe l’année. What ? Rien que de lire 19 degrés je frissonne ^^ . On est pas tous égaux face aux températures

Il y avais déjà une anecdote sur ça mais je ne sais plus à quelque date

a écrit : Anecdote éditée suite aux commentaires Mais du coup l'anecdote éditée est identique à celle du 02/10/2016. Tu pourrais profiter de la polémique qui a suivi la première version de cette anecdote pour apporter une nouvelle information qui est que la loi qui peut sembler abrogée a été en réalité transférée dans un autre code. Par exemple : "Contrairement à ce que pensent ceux qui se réjouissaient de l'abrogation au 31/12/2015 de la loi limitant le chauffage des locaux à 19°C et qui pensaient pouvoir chauffer maintenant leur logement à 25°C en toute légalité, cette loi existe toujours et si elle a été abrogée dans le code de l'habitat c'est pour pouvoir figurer désormais dans le code de l'énergie."

Si c'est par soucis d'économie il devrait commencer par l'éclairage public dans certaines villes..

a écrit : Je ne sais pas d'où tu tires ces informations. Personnellement, je fais tout le contraire lorsque je dimensionne une chaudière. Je parle ici de chaudière à condensation, c'est à dire les plus répandues actuellement pour de la construction neuve. Une chaudière à condensation a un rendement maximal à charge partielle et non à charge maximale. Le fonctionnement à charge partielle permet aux chaudières à gaz ou au fuel à condensation de produire de la chaleur avec un meilleur rendement de combustion et les pertes à l'arrêt sont devenue quasi-nulles.
On considère environ que l’optimum de rendement se situe autour des 30-40 % de taux de charge. Donc on surdimensionne la chaudière afin qu'elle travaille à 30% de charge le maximum de temps pendant la saison de chauffe. Donc on surdimensionne à 110 voire 115% la puissance max.

www.energieplus-lesite.be/index.php?id=10939#c1768
Afficher tout
Chez moi j'ai une chaudière 24kWh, alors que pour la consommation réelle de la maison, 18 auraient suffit. Suivant votre raisonnement, j'ai donc été bien conseillée à priori ?

a écrit : En même temps 19° c’est largement suffisant pour être en tee shirt peu importe l’année. Pourquoi s'encombrer d'un tricot ? A poil ! C'est bien mieux !

a écrit : Je croyais que tu avais compris. Dommage. Si cette loi existe toujours et a même été repromulguée c'est parce qu'elle a un intérêt. Cet intérêt n'est, bien sûr, pas de pouvoir donner une amende à quelques personnes qui chauffent un peu plus chez elles quand elles sont enrhumées. D'où l'intérêt de réfléchir un peu et de se demander pourquoi plusieurs personnes qui ont réfléchi pendant longtemps (parce qu'une loi ne se fait pas par une personne en 5 minutes) seraient arrivées à un résultat que tu as pu déterminer comme était stupide en moins de 10 secondes. Soit tu es beaucoup plus intelligent que toutes ces personnes réunies soit au contraire tu n'as rien compris. Afficher tout 1) Toutes les lois ne sont pas pertinentes ou bien ciblées, sinon ça se saurait. Plusieurs ou pas elles sont faites par des humains qui ont leurs points de vue et leurs intérêts propres.

2) C'est marrant de parler de jugement en dix secondes quand tu décides toi-même et sans me connaître du temps que j'ai passé à y réfléchir et des connaissances dont je dispose. Pour autant que tu saches je pourrais en avoir longuement discuté avec 57 docteurs en génie climatique, c'est un signe classique d'arrogance sur internet de penser que personne ne base ce qu'il dit sur quoi que ce soit et c'est déplorable.

3) Je ne parle pas de personnes qui augmentent trois jours dans l'année leur thermostat en cas de rhume. Je parle de personnes qui ne pourraient pas rester en bonne santé dans un domicile à 19 maxi. Tout le monde ne thermorégule pas pareil, surtout dans un pays comme la France où on trouve génétiquement de tout.

4) On répond à des arguments par des arguments. Tes réponses se sont basées sur de l'appel à l'ignorance, des arguments d'autorité et une pointe d'attaque personnelle. C'est du sophisme. C'est très utile quand on veut jouer les caïds de cour de récré et impressionner l'audience par sa capacité à contredire les autres sans faire d'effort mais ça n'a pas sa place dans une discussion constructive. J'attends donc des arguments contre ma position et contre mes propres arguments, à savoir l'inéquité d'une limite arbitraire et son inefficacité puisque la température moyenne d'une pièce n'est pas un indicateur fiable de consommation énergétique.

Ça sera ma deuxième et dernière tentative d'essayer d'aiguiller ta recherche de domination verbale inopinée vers une discussion saine et constructive. Au prochain message passif-agressif truffé de sophismes je ferai semblant de n'avoir pas lu.

a écrit : 1) Toutes les lois ne sont pas pertinentes ou bien ciblées, sinon ça se saurait. Plusieurs ou pas elles sont faites par des humains qui ont leurs points de vue et leurs intérêts propres.

2) C'est marrant de parler de jugement en dix secondes quand tu décides toi-même et sans me connaître du temps que
j'ai passé à y réfléchir et des connaissances dont je dispose. Pour autant que tu saches je pourrais en avoir longuement discuté avec 57 docteurs en génie climatique, c'est un signe classique d'arrogance sur internet de penser que personne ne base ce qu'il dit sur quoi que ce soit et c'est déplorable.

3) Je ne parle pas de personnes qui augmentent trois jours dans l'année leur thermostat en cas de rhume. Je parle de personnes qui ne pourraient pas rester en bonne santé dans un domicile à 19 maxi. Tout le monde ne thermorégule pas pareil, surtout dans un pays comme la France où on trouve génétiquement de tout.

4) On répond à des arguments par des arguments. Tes réponses se sont basées sur de l'appel à l'ignorance, des arguments d'autorité et une pointe d'attaque personnelle. C'est du sophisme. C'est très utile quand on veut jouer les caïds de cour de récré et impressionner l'audience par sa capacité à contredire les autres sans faire d'effort mais ça n'a pas sa place dans une discussion constructive. J'attends donc des arguments contre ma position et contre mes propres arguments, à savoir l'inéquité d'une limite arbitraire et son inefficacité puisque la température moyenne d'une pièce n'est pas un indicateur fiable de consommation énergétique.

Ça sera ma deuxième et dernière tentative d'essayer d'aiguiller ta recherche de domination verbale inopinée vers une discussion saine et constructive. Au prochain message passif-agressif truffé de sophismes je ferai semblant de n'avoir pas lu.
Afficher tout
Ok. Je vais t'aider à réfléchir à la question et à éviter de faire des jugements à l'emporte-pièces puisque tu le demandes si gentiment. 1) Évidemment fixer une limite de température ne remplace pas de faire des lois également sur l'isolation et d'autres économies d'énergie mais c'est complémentaire. 2) Ça a un intérêt même si on ne souhaite pas poursuivre et donner une amende à chaque personne qui ne respecte pas tout le temps cette limite, de même qu'on ne peut pas contrôler que chaque conducteur respecte les limitations de vitesse sur la route tout le temps et en tous lieux et pourtant il y a des limitations de vitesse (je supppose que tu ne trouves pas stupides les limitations de vitesse, si jamais tu les trouves stupides aussi, tu peux ignorer cet argument et passer directement au suivant). 3) Ça permet de mettre tout le monde d'accord : les propriétaires de grands ensembles (organismes HLM, immeubles de bureaux, etc.) savent à quelle température régler les thermostats et personne ne va essayer de négocier pour avoir plus ou moins chaud puisqu'il y a une loi (et si jamais on a trop chaud dans un immeuble collectif sans réglage individuel, on peut rappeler au propriétaire de se conformer à la loi plutôt que devoir ouvrir les fenêtre pour avoir moins chaud comme je l'ai déjà vu, donc ça permet dans ce cas au moins de faire de vraies économies d'énergie). 4) Il y a d'autres personnes qui ont expliqué d'autres intérêts de cette loi dans d'autres commentaires, je ne vais pas tout répéter, tu peux les lire aussi. 5) Et sinon, d'une manière générale, les lois ne sont jamais stupides, elles peuvent parfois avoir été faites en cédant à la pression de lobbies, ou ne plus correspondre à notre époque, et partant paraître inutiles ou inadaptées mais elles ne sont jamais stupides puisqu'il y a toujours eu une réflexion derrière (je ne dis pas que c'est le cas de cette loi qui me parait au contraire très utile) ...

a écrit : L anecdote avais déjà était partager mais il n y avait pas indiqué que la loi avait était abrogé en 2015 ( l anecdote daté peut-être d avent) Plus de 10 fautes dans ton (petit) commentaire, ça pique, là.