L'oeil humain a tout ce qu'il faut pour voir les rayons ultraviolets

Proposé par
le
dans

Structurellement parlant, l'oeil humain serait capable de percevoir les ultraviolets. En effet, les bâtonnets possèdent un pigment appelé la rhodopsine, sensible aux UV. Toutefois, c'est l'humeur vitrée qui va absorber ces UV et donc empêcher les bâtonnets de les percevoir.

Pour rappel, l'oeil est composé d'une chambre noire entre la pupille et la rétine. C'est dans cette chambre noire que se trouve l'humeur vitrée, composée majoritairement d'eau. La lumière va alors passer à travers la pupille et l'humeur vitrée et être captée par des récepteurs, collés à la rétine : les cônes, récepteurs de la couleur, et les bâtonnets, récepteurs de l'intensité lumineuse. L'oeil humain possède en moyenne entre 3 et 4 millions de cônes et jusqu'à 100 millions de bâtonnets.


Tous les commentaires (26)

a écrit : Une des réponses a cette question (apportée par Stephen Hawking si je ne m’abuse) est que comme le temps a été créé avec l’univers (le temps n’est rien de plus qu’une dimension supplémentaire), il serait absurde de chercher une cause au Big Bang. Parce que cela supposerait qu’il y ait un « avant Big Bang », c’est à dire un moment dans le temps situé avant l’existence du temps... La causalité et le temps sont au final deux principes quasiment interchangeables, sans temps, pas de causalité. Ainsi, il ne peut pas y avoir de cause au Big Bang, parce la causalité même serait née avec le Big Bang.
Bien sûr, cela suppose que notre univers ne serait pas un seul parmi d’autres dans une sorte de « supervers » avec son propre super-temps.
Afficher tout
Avant.le big bang, il y aurait eu le big crush, l'univers ferait des rebonds sur lui meme : expention, retractation, expention, retractation, expention, etc

a écrit : Avant.le big bang, il y aurait eu le big crush, l'univers ferait des rebonds sur lui meme : expention, retractation, expention, retractation, expention, etc Effectivement, c’est une des hypothèses envisagée.

Je ne pense pas que l'on puisse dire que les bâtonnets sont les récepteurs de l'intensité lumineuse : ils permettent de voir en cas de faible luminosité.
Les cellules mesurant l'intensité lumineuse sont les cellules à melanopsine.

a écrit : J'adore ce débat ^^
Mais il aurait bien fallut créer l'intelligence créatrice non ? Car elle est sacrement intelligente ! ;)
Au delà de l'ironie, je trouve que la plupart des hypothèses de la création de notre univers ne font que repousser la question plus loin, même le big bang, qu'est
-ce qui l'aurait déclenché ? Et ce truc comment il serait arrivé la ? Afficher tout
Sinon tu as le vig bounce et la gravitation quantique à boucle, qui basiquement peut se comprendre comme l'univers a toujours été et sera toujours(cycle big bang/expansion/retraction/big bang/ect...).

a écrit : Une des réponses a cette question (apportée par Stephen Hawking si je ne m’abuse) est que comme le temps a été créé avec l’univers (le temps n’est rien de plus qu’une dimension supplémentaire), il serait absurde de chercher une cause au Big Bang. Parce que cela supposerait qu’il y ait un « avant Big Bang », c’est à dire un moment dans le temps situé avant l’existence du temps... La causalité et le temps sont au final deux principes quasiment interchangeables, sans temps, pas de causalité. Ainsi, il ne peut pas y avoir de cause au Big Bang, parce la causalité même serait née avec le Big Bang.
Bien sûr, cela suppose que notre univers ne serait pas un seul parmi d’autres dans une sorte de « supervers » avec son propre super-temps.
Afficher tout
Merci beaucoup pour la réponse je vais aller me renseigner (même si je vais surement pas comprendre grand chose...)