Central Park nécessita de détruire un village

Proposé par
le

Seneca Village était un petit village situé à l'emplacement de l'actuel Central Park à New York. Abritant jusqu'à 300 personnes dans la première moitié du XIXe siècle, il disposait de 3 églises et d'une école. Ses habitants furent expropriés et le village fut détruit pour la construction du plus célèbre parc de la ville.


Commentaires préférés (3)

Selon une source, le lobby "pro-park" était composé des grands commerçants, de banquiers et de propriétaires terriens qui voulaient un parc ou ils pourraient se rencontrer et se promener avec leurs familles. Ça laisse perplexe sur leurs intentions premières.

a écrit : Quelle raison serait plus noble selon toi ? Destiner un parc aux rencontres et aux promenades ne me rend pas perplexe, et je pense qu'il a été publique dès le départ. Les "riches" ont exproprié sans une compensation suffisante (d'après les sources). Juste pour pouvoir se promener... Le seul problème est l'expropriation. Sinon en effet il n'y aurait eu aucun soucis

Posté le

android

(80)

Répondre

Vous avez omis de préciser que ces 300 personnes été en grande majorité afro-américaines...


Tous les commentaires (29)

Selon une source, le lobby "pro-park" était composé des grands commerçants, de banquiers et de propriétaires terriens qui voulaient un parc ou ils pourraient se rencontrer et se promener avec leurs familles. Ça laisse perplexe sur leurs intentions premières.

a écrit : Selon une source, le lobby "pro-park" était composé des grands commerçants, de banquiers et de propriétaires terriens qui voulaient un parc ou ils pourraient se rencontrer et se promener avec leurs familles. Ça laisse perplexe sur leurs intentions premières. Quelle raison serait plus noble selon toi ? Destiner un parc aux rencontres et aux promenades ne me rend pas perplexe, et je pense qu'il a été publique dès le départ.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Quelle raison serait plus noble selon toi ? Destiner un parc aux rencontres et aux promenades ne me rend pas perplexe, et je pense qu'il a été publique dès le départ. Les "riches" ont exproprié sans une compensation suffisante (d'après les sources). Juste pour pouvoir se promener... Le seul problème est l'expropriation. Sinon en effet il n'y aurait eu aucun soucis

Posté le

android

(80)

Répondre

Vous avez omis de préciser que ces 300 personnes été en grande majorité afro-américaines...

D'après les sources c'était un village fondait par des noirs, ça peut expliquer beaucoup de choses

Posté le

android

(18)

Répondre

a écrit : Vous avez omis de préciser que ces 300 personnes été en grande majorité afro-américaines... les gens qui les ont expropriés n'avaient pas encore décidé à l'époque qu'il ne fallait pas discriminer, peut-être parce qu'ils n'y voyaient pas encore leur intérêt

a écrit : les gens qui les ont expropriés n'avaient pas encore décidé à l'époque qu'il ne fallait pas discriminer, peut-être parce qu'ils n'y voyaient pas encore leur intérêt La discrimination, les gens en avait pleinement conscience en ce temps ! Arrêtons de faire comme s'il fallait les excuser d'une soit disant ignorance !

Aujourd'hui "les gens" ont décidé qu'il fallait punir la discrimination. Pourtant elle existe encore ! Largement même !

a écrit : les gens qui les ont expropriés n'avaient pas encore décidé à l'époque qu'il ne fallait pas discriminer, peut-être parce qu'ils n'y voyaient pas encore leur intérêt Mais oui bien sûr, ils étaient égaux en droit à cet époque tu as raison...

a écrit : Quelle raison serait plus noble selon toi ? Destiner un parc aux rencontres et aux promenades ne me rend pas perplexe, et je pense qu'il a été publique dès le départ. Exproprier des gens pour que des riches se promènent, même si tu les indemnises correctement c'est assez dégueulasse.
Créer un endroit pour des animaux en voie d'extinction ça aurait déjà été une raison plus noble par exemple ;)

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Selon une source, le lobby "pro-park" était composé des grands commerçants, de banquiers et de propriétaires terriens qui voulaient un parc ou ils pourraient se rencontrer et se promener avec leurs familles. Ça laisse perplexe sur leurs intentions premières. C'est en partie vrai, mais la raison principale est que les promoteurs ont fait en sorte que ce parc soit construit pour donner de la valeur au nord de l’île qui, à l'époque, ne valait rien où presque niveau foncier.
N'oublions pas que ce parc a été créé bien avant l'invention de la première automobile et que l'île fait plus de 20 km de long quand même (z'imaginez la taille du parc?^^), comment vivre au Nord et aller bosser au Sud déjà densément peuplé? Impossible d'ajouter des étages au Sud car l'ascenseur n'existait pas non plus. Pour loger tout ce petit monde croissant, il fallait faire une ville nouvelle là où y'avait de la place, donc au Nord, d'où ce parc tout en longueur (je suis un pro de Sim City ;) )

Après avoir exterminé des centaines de milliers de "peaux rouges" ca devait pas leur poser trop de problèmes de virer de chez eux 300 "pieds plats" !!!

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Vous avez omis de préciser que ces 300 personnes été en grande majorité afro-américaines... Qu'est ce que cela change à l'acte? L'ampleur aurait été différente si c'était des asiatiques ou des européens d'origine allemande?

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Qu'est ce que cela change à l'acte? L'ampleur aurait été différente si c'était des asiatiques ou des européens d'origine allemande? Non mais si ça avait été des villas de la haute bourgeoisie New-Yorkaise, à mon avis y'aurait encore aujourd'hui une grosse tâche au milieu du parc... ^^

3 eglises pour 300 personnes, ils ont vraiment un soucis avec la religion la bas.

Beaucoup ici commentent avec leurs regards d'aujourd'hui, les mentalités d'aujourdhui... Alors on lit des propos choqués de ce qui s'est passé : "c'est pas bien ce qu'ils ont fait". N'oublions pas que cela se passe en 1840. La guerre entre le nord et le sud n'a pas encore eu lieu, l'Amérique est une ado pré-pubère qui accueille des migrants par bateaux entiers. Entre les "natives", les irlandais", les "noirs affranchis" du nord, tout le monde se castagne pour des guerres de territoires et d'influence, tout le monde est corrompu, la violence est partout.
Le film "Gangs of New York" le décrit avec une force qui met mal à l'aise. Il faut toujours mettre en perspective les évènements avec leurs moments.

a écrit : Les "riches" ont exproprié sans une compensation suffisante (d'après les sources). Juste pour pouvoir se promener... Le seul problème est l'expropriation. Sinon en effet il n'y aurait eu aucun soucis Je lis, au contraire, que les propriétaires expulsés ont été très bien indemnisés, avec une grosse plus-value... Ce sont seulement les locataires et les squatteurs qui n'ont pas été indemnisés (pour le dérangement d'être obligés de déménager). C'est amusant quelqu'un avance que les gens n'ont pas été (suffisamment) indemnisés et les justiciers virtuels se déchaînent comme s'ils attendaient ce signal pour se soulager.

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Beaucoup ici commentent avec leurs regards d'aujourd'hui, les mentalités d'aujourdhui... Alors on lit des propos choqués de ce qui s'est passé : "c'est pas bien ce qu'ils ont fait". N'oublions pas que cela se passe en 1840. La guerre entre le nord et le sud n'a pas encore eu lieu, l'Amérique est une ado pré-pubère qui accueille des migrants par bateaux entiers. Entre les "natives", les irlandais", les "noirs affranchis" du nord, tout le monde se castagne pour des guerres de territoires et d'influence, tout le monde est corrompu, la violence est partout.
Le film "Gangs of New York" le décrit avec une force qui met mal à l'aise. Il faut toujours mettre en perspective les évènements avec leurs moments.
Afficher tout
Justement ! Ça fait partie de la mentalité d'aujourd'hui d'avoir un avis sur tout, de se permettre de juger tout le monde sans connaître le contexte et surtout d'exprimer cet avis !

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Justement ! Ça fait partie de la mentalité d'aujourd'hui d'avoir un avis sur tout, de se permettre de juger tout le monde sans connaître le contexte et surtout d'exprimer cet avis ! Comment ? Les gens osent avoir un avis ? Et pire encore : l'exprimer ?

a écrit : 3 eglises pour 300 personnes, ils ont vraiment un soucis avec la religion la bas. Je dirais, au pifff, une église protestante, une église catholique et une église évangélique.
Ou une église protestante et deux églises évangéliques.

N'oublie pas qu'il y a 200 ans, la piété était extrêmement importante et pas que aux USA. En France aussi et partout dans le monde. Tout le monde se devait, quasiment obligatoirement, d'aller à la messe les dimanches. Alors je doute qu'un village de 300 personnes prolétaires au 19em siècle ai les moyens d'une infrastructure pouvant accueillir 300 personnes....

a écrit : 3 eglises pour 300 personnes, ils ont vraiment un soucis avec la religion la bas. Ça va faire deux mois qu'on récolte des fonds pour retaper une église alors qu'on a largement le budget depuis la première semaine pour rappel.

Posté le

android

(5)

Répondre