5 minutes de trop pour le dernier mort français de la Première Guerre mondiale

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

En faut-il de la haine pour ce soldat allemand qui a tiré dans la tête ce soldat français ennemi à 10h55, alors qu'il portait un message, et que depuis 6h30 tout le monde savait que l'armistice était signée.
On ne sait jamais ce qu'on ferait dans la situation, mais quand même... quand on sait que tout cela s'arrête, on se cache, on maintien sa position dans la joie en attendant l'ordre de se retirer, non ? Quelle idée d'aller encore tirer sur un homme ? Je n'explique ça que par la haine, très certainement normale après quatre années comme ils venaient tous de les passer.

a écrit : Sa tombe porte la date: 10/11/1918
Première image de la source.
Ce n'est pas très cohérent.
Et bien c'est un détail qui mériterait son anecdote. Les morts du 11 novembre au matin ont été enregistré comme mort le 10 pour ne pas entacher le caractère sacré de l'armistice et éviter les scandales

Posté le

android

(230)

Répondre


Tous les commentaires (39)

Le mec, enfin le soldat qui a eu le moins de chance... J'imagine pas ce qu a dû ressentir sa famille.

Posté le

android

(0)

Répondre

Et n oublions pas les blessés qui sont mort après le cessez le feu

Posté le

android

(23)

Répondre

En faut-il de la haine pour ce soldat allemand qui a tiré dans la tête ce soldat français ennemi à 10h55, alors qu'il portait un message, et que depuis 6h30 tout le monde savait que l'armistice était signée.
On ne sait jamais ce qu'on ferait dans la situation, mais quand même... quand on sait que tout cela s'arrête, on se cache, on maintien sa position dans la joie en attendant l'ordre de se retirer, non ? Quelle idée d'aller encore tirer sur un homme ? Je n'explique ça que par la haine, très certainement normale après quatre années comme ils venaient tous de les passer.

a écrit : Et n oublions pas les blessés qui sont mort après le cessez le feu Vous parler des personnes à l'hôpital qui sont décédé suite à leurs blessures ?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Le mec, enfin le soldat qui a eu le moins de chance... J'imagine pas ce qu a dû ressentir sa famille. Son nom est passé à la postérité, plus chanceux que ceux dont l'Histoire a oublié la personne je trouve.

Posté le

android

(0)

Répondre

Sa tombe porte la date: 10/11/1918
Première image de la source.
Ce n'est pas très cohérent.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : En faut-il de la haine pour ce soldat allemand qui a tiré dans la tête ce soldat français ennemi à 10h55, alors qu'il portait un message, et que depuis 6h30 tout le monde savait que l'armistice était signée.
On ne sait jamais ce qu'on ferait dans la situation, mais quand même... quand on sait que
tout cela s'arrête, on se cache, on maintien sa position dans la joie en attendant l'ordre de se retirer, non ? Quelle idée d'aller encore tirer sur un homme ? Je n'explique ça que par la haine, très certainement normale après quatre années comme ils venaient tous de les passer. Afficher tout
Il faut se mettre à la place de ces hommes, français ou allemands, qui ont passé la nuit à se tirer dessus, sans dormir, toujours à l'affût sinon c'est la mort... Et évidemment, tout ça dans des conditions de froid, d'insalubrité, et d'inconfort extrême. C'est éprouvant mentalement et physiquement, et ce soldat allemand n'est pas le seul à avoir tiré. Les tirs ont continué jusqu'au cessez-le-feu apparemment et des deux côtés, si ça se trouve un français a tué un allemand 7 min, qui sait ? C'est la guerre.

C'est un triste sort que de mourir 5 min avant l'armistice il est vrai, mais c'est juste symbolique. Mourir 5 min, 10 min, 3h, ou même 2 jours avant, c'est terrible dans tous les cas...

a écrit : Vous parler des personnes à l'hôpital qui sont décédé suite à leurs blessures ? Non sûrement les balles qui sont retombées après avoir été tiré en l'air de joie.

Posté le

android

(24)

Répondre

a écrit : Sa tombe porte la date: 10/11/1918
Première image de la source.
Ce n'est pas très cohérent.
Et bien c'est un détail qui mériterait son anecdote. Les morts du 11 novembre au matin ont été enregistré comme mort le 10 pour ne pas entacher le caractère sacré de l'armistice et éviter les scandales

Posté le

android

(230)

Répondre

a écrit : Son nom est passé à la postérité, plus chanceux que ceux dont l'Histoire a oublié la personne je trouve. Et qui s'en souviendra dans 1000 ans? Et dans 10 000? Toute mort est un drame et vivre ou mourir pour avoir son nom gravé dans l'histoire est insensé.

Posté le

android

(1)

Répondre

Des morts, y en a eu meme le 12.
De plus certains commandants n'hesitaient pas à donner l'assaut juste avant l'armistice pour profiter de meilleures conditions dans l'attente de leur démobilisation. Je n'ai plus le nom de ce village en tete, mais il y avait eu une bataille dans la nuit du 10 au 11 pour mettre la main sur le seul village aux alentours qui avaient encore des baignoires. Histoire d'etre propre en attendant la démobilisation....
Je vais chercher ca

Je voulais faire une blague sur sont nom mais finalement en l écrivant cela me paressé un brin déplacer pour ça mémoire, j espère qu on ne reviverra jamais ce qu ils ont connus, entre la vie dans les tranchées les morts, la malnutrition, et j en passe, la plus part d entre eux n'en sont jamais vraiment revenus.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Des morts, y en a eu meme le 12.
De plus certains commandants n'hesitaient pas à donner l'assaut juste avant l'armistice pour profiter de meilleures conditions dans l'attente de leur démobilisation. Je n'ai plus le nom de ce village en tete, mais il y avait eu une bataille dans la nuit d
u 10 au 11 pour mettre la main sur le seul village aux alentours qui avaient encore des baignoires. Histoire d'etre propre en attendant la démobilisation....
Je vais chercher ca
Afficher tout
Oui, bien sûr qu'il y a encore eu des morts après. Il ne faut pas oublier que la première guerre mondiale ne se termine qu'en parti le 11 novembre 1918. Les conséquences de la guerres sont déjà visibles et vont alimenter une vingtaine de conflit jusqu'en 1922 dans le monde. Par exemple l'Armée Française d'orient est resté combattre les bolcheviks en Ukraine jusqu'en 1922 donc bien longtemps après notre cher Augustin

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Des morts, y en a eu meme le 12.
De plus certains commandants n'hesitaient pas à donner l'assaut juste avant l'armistice pour profiter de meilleures conditions dans l'attente de leur démobilisation. Je n'ai plus le nom de ce village en tete, mais il y avait eu une bataille dans la nuit d
u 10 au 11 pour mettre la main sur le seul village aux alentours qui avaient encore des baignoires. Histoire d'etre propre en attendant la démobilisation....
Je vais chercher ca
Afficher tout
C'était un général américain qui ordonna l'attaque d'un village occupé par les allemands quelques heures avant l'armistice, son excuse était qu'il voulait que ses hommes puissent se laver la réalité est qu'il était frustré par la fin de la guerre et voulait une dernière victoire à écrire pour sa carrière de générale. Plusieurs morts pour cette raison futile.

Il y avait eu une anecdote sur ça je pense.

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Sa tombe porte la date: 10/11/1918
Première image de la source.
Ce n'est pas très cohérent.
Tout les morts du 11/11/1918 sont écrits 10/11 une question de prestige et d'argent (pour éviter que les familles se voient refuser la solde).

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : C'était un général américain qui ordonna l'attaque d'un village occupé par les allemands quelques heures avant l'armistice, son excuse était qu'il voulait que ses hommes puissent se laver la réalité est qu'il était frustré par la fin de la guerre et voulait une dernière victoire à écrire pour sa carrière de générale. Plusieurs morts pour cette raison futile.

Il y avait eu une anecdote sur ça je pense.
Afficher tout
Non aucune anecdote, elles ont été refusées ;)

C'est Stenay le village et le commandant américain qui voulait se laver les fesses et alimenter son CV était Wright.
365 soldats perdus dont 61 morts quand meme.

Pour revenir à l'anecdote, certains commentaires ont pointé du doigt le soldat allemand qui a tiré.
Les échanges de coup de feu ont continué jusqu'à midi, quant à l'artillerie elle s'est tue à 11h15 (je rappelle l'armistice était sonné à 11h00).
Il faut rappeller aussi que les soldats, n'étaient pas sûr que l'armistice dure longtemps, la guerre était censée être gagnée par l'écrasement de l'autre camp donc, le soldat doutait de la durée d'un tel armistice... Ce qui explique en partie aussi l'assaut sur Stenay

De plus certains affirment aussi qu'un obus aurait fauché un blessé à 10h58, faisant de Trebuchon l'avant dernier mort francais.


EDIT : plusieurs monuments au mort des tombés pour la France portent la mention : 1914 - 1919 pour rendre hommage aussi aux blessés morts apres coup et aux tombés des Balkans, mais ca Ragondin l'a déja dit ;)

a écrit : En faut-il de la haine pour ce soldat allemand qui a tiré dans la tête ce soldat français ennemi à 10h55, alors qu'il portait un message, et que depuis 6h30 tout le monde savait que l'armistice était signée.
On ne sait jamais ce qu'on ferait dans la situation, mais quand même... quand on sait que
tout cela s'arrête, on se cache, on maintien sa position dans la joie en attendant l'ordre de se retirer, non ? Quelle idée d'aller encore tirer sur un homme ? Je n'explique ça que par la haine, très certainement normale après quatre années comme ils venaient tous de les passer. Afficher tout
Perdre la guerre alors que cela fait 4 ans que l’on se bat en territoire conquis et ennemis, cela me donnerait envie de tirer personnellement, même à la toute fin.

a écrit : En faut-il de la haine pour ce soldat allemand qui a tiré dans la tête ce soldat français ennemi à 10h55, alors qu'il portait un message, et que depuis 6h30 tout le monde savait que l'armistice était signée.
On ne sait jamais ce qu'on ferait dans la situation, mais quand même... quand on sait que
tout cela s'arrête, on se cache, on maintien sa position dans la joie en attendant l'ordre de se retirer, non ? Quelle idée d'aller encore tirer sur un homme ? Je n'explique ça que par la haine, très certainement normale après quatre années comme ils venaient tous de les passer. Afficher tout
On te dit que l'autre camp utilise des tas de subterfuges pour avoir ta peau, qu'un bon soldat de l autre camp est un soldat mort, tu as passé des mois dans des tranchées et les moitiés de corps de tes camarades sont encore là, et d'un coup on te parle d'armistice alors que tu es encore sous pression, en mode "s'adapter ou mourir". Pour certains ça a été dur de faire la transition...

Posté le

android

(6)

Répondre

A ce sujet le cimetière américain de Château Thierry est émouvant. On peut lire sur les tombes beaucoup de dates de décès du mois de novembre 1918. Dire que ces gars sont morts a quelques jours de l'armistice m'a beaucoup touché

Posté le

android

(3)

Répondre