L'Autriche a une seule centrale nucléaire qui n'a jamais servi

Proposé par
Invité
le
dans

Commentaires préférés (3)

Ils n'auraient pas pu faire le référendum avant la construction?...

Les démanteler c'est une chose, les remplacer par autre chose en est encore une autre...

Posté le

android

(30)

Répondre

Si le contribuable Autrichien n' a payé que pour une Centrale n' ayant au final servi à rien, les Espagnols en ont financé quatre !!!
Au stade de projets, de construction en cours ou achevée ( celle de Lemoniz, Pays Basque Espagnol), non seulement des milliards furent inutilement investis, mais le démentellement coûta encore 6 milliards d' €uros en plus !
Tout ceci pour un moratoire décidé par un gouvernement de Felipe González, plus enclin à flatter son électorat, qu' à bien gérer les deniers publics.

Alors, elles ont été remplacées par des centrales thermiques, fonctionnant aux polluantes matières premières énergétiques que sont le gaz, le pétrole et surtout le charbon. Bonjour le changement climatique.

Fort heureusement, que les secteurs de l' éolien - et surtout le solaire ! - ont fait de très grands progrès en matière de rentabilité énergétique, et que le coût de production est autrement moindre actuellement. Le prix de production du kW solaire a tout simplement été divisé par DIX, durant les dix dernières années. Pas étonnant qu' ici, en Espagne, les projets solaires fleurissent actuellement comme des champignons, et que les demandes de connections au réseau national d' électricité.... Sont 7 fois plus importantes que ce qu' il peut aujourd'hui supporter. C' est le paradoxe existant actuellement: un réseau national de distribution d' électricité qui doit être repensé dans son ensemble, entre lieux de production et de consommation.

NB: le potentiel éolien-solaire de la péninsule Ibérique est capable de produire le double de l' énergie consommée dans toute la UE ! Rendez-vous en 2050.


Tous les commentaires (43)

Ils n'auraient pas pu faire le référendum avant la construction?...

Ooohh!!? Un pays qui respecte les doléances de son peuple ? ^^

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Ils n'auraient pas pu faire le référendum avant la construction?... Oui, bien sûr, j'ai pensé immédiatement la même chose :) Les sources ne disent rien là-dessus, mais je pense que ce ne sont pas les mêmes dirigeants qui ont décidé de la construction et ceux qui ont mis le débat sur le tapis par referendum : "Autre temps, autre décision". Un gâchis financier certes (380 millions d'€), mais une décision politique d'importance sur un choix de société qui doit oublier les contingences "matérielles" ; Ca nous coûtera bien plus de démanteler les nôtres :)

Les démanteler c'est une chose, les remplacer par autre chose en est encore une autre...

Posté le

android

(30)

Répondre

a écrit : Les démanteler c'est une chose, les remplacer par autre chose en est encore une autre... Même le démantèlement d'une centrale nucléaire est une sacrée affaire, 30 ans en moyenne.. et un coût qui peut dépasser celui de la construction. On ne parle pas d'une construction en Lego..

Posté le

android

(11)

Répondre

Si le contribuable Autrichien n' a payé que pour une Centrale n' ayant au final servi à rien, les Espagnols en ont financé quatre !!!
Au stade de projets, de construction en cours ou achevée ( celle de Lemoniz, Pays Basque Espagnol), non seulement des milliards furent inutilement investis, mais le démentellement coûta encore 6 milliards d' €uros en plus !
Tout ceci pour un moratoire décidé par un gouvernement de Felipe González, plus enclin à flatter son électorat, qu' à bien gérer les deniers publics.

Alors, elles ont été remplacées par des centrales thermiques, fonctionnant aux polluantes matières premières énergétiques que sont le gaz, le pétrole et surtout le charbon. Bonjour le changement climatique.

Fort heureusement, que les secteurs de l' éolien - et surtout le solaire ! - ont fait de très grands progrès en matière de rentabilité énergétique, et que le coût de production est autrement moindre actuellement. Le prix de production du kW solaire a tout simplement été divisé par DIX, durant les dix dernières années. Pas étonnant qu' ici, en Espagne, les projets solaires fleurissent actuellement comme des champignons, et que les demandes de connections au réseau national d' électricité.... Sont 7 fois plus importantes que ce qu' il peut aujourd'hui supporter. C' est le paradoxe existant actuellement: un réseau national de distribution d' électricité qui doit être repensé dans son ensemble, entre lieux de production et de consommation.

NB: le potentiel éolien-solaire de la péninsule Ibérique est capable de produire le double de l' énergie consommée dans toute la UE ! Rendez-vous en 2050.

a écrit : Même le démantèlement d'une centrale nucléaire est une sacrée affaire, 30 ans en moyenne.. et un coût qui peut dépasser celui de la construction. On ne parle pas d'une construction en Lego.. Je n'essaye pas de minimiser la difficulté et le coût du démantèlement que je sais enorme, mais la volonté de remplacer totalement les centrales par une alternative énergétique me laisse dubitatif...
Le nombre d'eolienne/panneau solaires à construire pour atteindre une production similaire serait faramineux, extrêmement couteux et je nous voit mal nous remettre au charbon.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Je n'essaye pas de minimiser la difficulté et le coût du démantèlement que je sais enorme, mais la volonté de remplacer totalement les centrales par une alternative énergétique me laisse dubitatif...
Le nombre d'eolienne/panneau solaires à construire pour atteindre une production similaire serait faram
ineux, extrêmement couteux et je nous voit mal nous remettre au charbon. Afficher tout
Malheureusement une solution énergétique parfaite, sans dégâts collatéraux n'existe pas encore. Mais vu que cette centrale nucléaire ne va pas produire de l'électricité, ils serait plus pertinent de commencer aujourd'hui par construire des alternatives moins coûteuses et plus "durables" si on veut penser sur le long terme. Là il ne s'agit pas de remplacer l'énergie déjà produite mais d'en créer une nouvelle. Le débat sur le nucléaire n'est pas prêt d'être résolu mais l'histoire (très récente même) nous a montré que le nucléaire n'est pas la meilleure solution si on veut penser au bien être des générations suivantes.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je n'essaye pas de minimiser la difficulté et le coût du démantèlement que je sais enorme, mais la volonté de remplacer totalement les centrales par une alternative énergétique me laisse dubitatif...
Le nombre d'eolienne/panneau solaires à construire pour atteindre une production similaire serait faram
ineux, extrêmement couteux et je nous voit mal nous remettre au charbon. Afficher tout
Le coût de production du kW éolien a été divisé de l' ordre de 50%, durant les dix dernières années, et ceux du solaire, par dix, dans le même temps donné.
Actuellement, le nombre de pays appliquant un moratoire ou ayant officiellement abandonné l' énergie électrique à partir du charbon, ne fait qu' augmenter. Faire un investissement dans une centrale thermique fonctionnant au charbon n' est plus rentable, sauf pour une urgence de production destinée à soutenir une croissance économique forte. La Chine par exemple.
Un autre cas, différent, est celui des USA, où le lobby du charbon soutient Donald Trump. De plus, cette nation se doit de renouveller son parc de centrales arrivant en fin de vie productive. Cependant, durant les 30 prochaines années, les coûts du kW du solaire et de l' éolien auront raison.

a écrit : Le coût de production du kW éolien a été divisé de l' ordre de 50%, durant les dix dernières années, et ceux du solaire, par dix, dans le même temps donné.
Actuellement, le nombre de pays appliquant un moratoire ou ayant officiellement abandonné l' énergie électrique à partir du charbon, ne fait qu&
#039; augmenter. Faire un investissement dans une centrale thermique fonctionnant au charbon n' est plus rentable, sauf pour une urgence de production destinée à soutenir une croissance économique forte. La Chine par exemple.
Un autre cas, différent, est celui des USA, où le lobby du charbon soutient Donald Trump. De plus, cette nation se doit de renouveller son parc de centrales arrivant en fin de vie productive. Cependant, durant les 30 prochaines années, les coûts du kW du solaire et de l' éolien auront raison.
Afficher tout
Que le cout de production eolien et solaire diminue c'est tres bien, mais il n'en reste pas moins qu'il faut des centaines ( de memoire 600 ou 700) eoliennes pour atteindre la production d'une centrale nucleaire. Et ce, sans oublier les contraintes enormes lié à l'exploitation du vent.
En terme de superficie et d'installation c'est egalement tres compliquée... alors de la à remplacer TOUTES les centrales...

Quand au solaire, c'est bien gentil, mais on est tout de meme en region tempérée et il ne faut pas oublier que l'hiver le soleil disparait un peu. Ça parait simpliste mais c'est un vrai probleme. Sans compter que l'ensoleillement dans le nord du pays est pas formidable. Bref, il n'y a pas de solution miracle. Les gens qui demandent l'abandon pur et simple du nucléaire ferait mieux de se pencher sur la viabilité réelle de la solution qu'ils proposent ...

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Je n'essaye pas de minimiser la difficulté et le coût du démantèlement que je sais enorme, mais la volonté de remplacer totalement les centrales par une alternative énergétique me laisse dubitatif...
Le nombre d'eolienne/panneau solaires à construire pour atteindre une production similaire serait faram
ineux, extrêmement couteux et je nous voit mal nous remettre au charbon. Afficher tout
Le démantèlement des panneaux solaires est aussi une variable rarement pris en compte. Quant à l'entretien de ceux-ci - dépoussiérage total plusieurs fois par an, à l'eau déminéralisée - on en parle peu. Dans l'état ACTUEL des choses, il n'y a pas de système de production d'énergie qui n'ait un revers bien polluant.
Dans mon coin, il y a une pale d'éolienne qui a cassé en plein fonctionnement, elle a "volé" plus de 500 m avant de s'enfoncer de plus de 10 m dans un sol bien dur et bien sec. Depuis, quand j'en vois, j'essaie de ne pas rester dans l'axe

Ils ont voté contre mais qu’est ce qui leur fourni l’électricité ?
Les barrages en Autriche ? Ou les centrales nucléaires des autres pays voisins ?

a écrit : Le démantèlement des panneaux solaires est aussi une variable rarement pris en compte. Quant à l'entretien de ceux-ci - dépoussiérage total plusieurs fois par an, à l'eau déminéralisée - on en parle peu. Dans l'état ACTUEL des choses, il n'y a pas de système de production d'énergie qui n'ait un revers bien polluant.
Dans mon coin, il y a une pale d'éolienne qui a cassé en plein fonctionnement, elle a "volé" plus de 500 m avant de s'enfoncer de plus de 10 m dans un sol bien dur et bien sec. Depuis, quand j'en vois, j'essaie de ne pas rester dans l'axe
Afficher tout
Dans tout les cas, va bien falloir en sortir, du nucléaire classique, les réserves d'uranium ne sont pas inépuisables et risquent d'être à 0 en même temps que le pétrole. D'ici la fin du siècle, il ne nous restera plus que du charbon et du gaz à cramer. Si on se magne pas le derche de développer le renouvelable , on sera vraiment dans une merde noire, au sens propre du terme.

L'alimentation tout renouvelable est en théorie possible, mais il faut, comme dit plus haut, repenser et développer un réseau électrique adapté à l'échelle continentale, voir mondiale, pour que ça fonctionne assez bien pour que tout le monde ait du jus au compteur, dans une anecdote précédente, il était question d'un projet de gigantesque champ d'éoliennes supergéantes au Groënland, région quasi inhabitée(attention aux vols de pales d'éoliennes^^), avec connexion électrique vers les Amériques et l'Europe, qui permettrait non seulement de produire de l"électricité "verte" en masse sans déranger trop de monde, mais surtout d'échanger de l'énergie à travers l'océan, le soleil des uns alimentant les villes des autres la nuit, et vice versa, maiiiis, vous vous rendez compte du prix? (100 milliards, ca parait énorme, mais ca représente 100 balles par habitant d'occident)

Une centrale nucléaire, c'est 3 milliards d'Euros, et au moins autant pour la démanteler "proprement", ca coûte combien une éolienne géante?(100% recyclable, au passage hein) ;)

BREF. Pour le moment, les centrales nucléaires sont là, autant les faire tourner, mais ca serait quand même bien de tout faire pour éviter de les remplacer les vieilles par d'autres centrales nucléaires, on a le temps, mais on a pas TOUT le temps pour agir. ;)

Le peuple ignorant ne sait pas ce qui est bon pour lui.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Dans tout les cas, va bien falloir en sortir, du nucléaire classique, les réserves d'uranium ne sont pas inépuisables et risquent d'être à 0 en même temps que le pétrole. D'ici la fin du siècle, il ne nous restera plus que du charbon et du gaz à cramer. Si on se magne pas le derche de développer le renouvelable , on sera vraiment dans une merde noire, au sens propre du terme.

L'alimentation tout renouvelable est en théorie possible, mais il faut, comme dit plus haut, repenser et développer un réseau électrique adapté à l'échelle continentale, voir mondiale, pour que ça fonctionne assez bien pour que tout le monde ait du jus au compteur, dans une anecdote précédente, il était question d'un projet de gigantesque champ d'éoliennes supergéantes au Groënland, région quasi inhabitée(attention aux vols de pales d'éoliennes^^), avec connexion électrique vers les Amériques et l'Europe, qui permettrait non seulement de produire de l"électricité "verte" en masse sans déranger trop de monde, mais surtout d'échanger de l'énergie à travers l'océan, le soleil des uns alimentant les villes des autres la nuit, et vice versa, maiiiis, vous vous rendez compte du prix? (100 milliards, ca parait énorme, mais ca représente 100 balles par habitant d'occident)

Une centrale nucléaire, c'est 3 milliards d'Euros, et au moins autant pour la démanteler "proprement", ca coûte combien une éolienne géante?(100% recyclable, au passage hein) ;)

BREF. Pour le moment, les centrales nucléaires sont là, autant les faire tourner, mais ca serait quand même bien de tout faire pour éviter de les remplacer les vieilles par d'autres centrales nucléaires, on a le temps, mais on a pas TOUT le temps pour agir. ;)
Afficher tout
Ou alors on parvient à maîtriser le principe de fusion nucléaire et à ce moment la on trouve déteurium à foison dans la flotte et le tritium sans trop de problème non plus...
On reste également dans le domaine de la centrale "nucléaire", ce qui ne fera pas plaisir au écolo pur et dur mais c'est quand même une solution qui me parait très adéquat.
Parce que bon, on a beau dire qu'on peut mettre plein d'éoliennes au groenland moi je veux bien, mais pour y avoir été, la météo la bas est infernal une bonne partie de l'année, et on sait bien qu'un vent violent rend inutilisable une éolienne. Il n'y a qu'à voir en france quand le mistral, la tramontane ou le vent atlantique est un peu fort, tous les parcs sont coupés...
On fait quoi quand une tempête un peu longue ou un climat rude s'éternise un peu, on coupe le continent d’électricité pour quelques jours?
C'est quand même un des gros problème des énergies dites vertes, elles sont extrêmement soumises aux aléas climatique contrairement à une centrale dite "conventionnelle"

Je ne suis pas un expert du domaine, mais de l'avis que j'ai pu me faire avec les informations dont je dispose, il faut évidemment maximiser notre pourcentage d'énergie verte mais on ne pourra pas passer à coté d'une solution type nucléaire ou autre énergie très productive sans changer de manière radicale notre mode de vie (on y sera peut être juste forcé au final)

a écrit : Que le cout de production eolien et solaire diminue c'est tres bien, mais il n'en reste pas moins qu'il faut des centaines ( de memoire 600 ou 700) eoliennes pour atteindre la production d'une centrale nucleaire. Et ce, sans oublier les contraintes enormes lié à l'exploitation du vent.
En
terme de superficie et d'installation c'est egalement tres compliquée... alors de la à remplacer TOUTES les centrales...

Quand au solaire, c'est bien gentil, mais on est tout de meme en region tempérée et il ne faut pas oublier que l'hiver le soleil disparait un peu. Ça parait simpliste mais c'est un vrai probleme. Sans compter que l'ensoleillement dans le nord du pays est pas formidable. Bref, il n'y a pas de solution miracle. Les gens qui demandent l'abandon pur et simple du nucléaire ferait mieux de se pencher sur la viabilité réelle de la solution qu'ils proposent ...
Afficher tout
Le problème de l'énergie solaire ou éolienne c'est le stockage, car il est difficile de le contrôler la production et idiot de ne pas profiter du maxi pour compenser les périodes faible, la solution c'est la voiture électrique car même a l'arrêt elle consommera, et oui une batterie ça se décharge contrairement a un réservoir de carburant qui garde son plein. Donc multiplier par toutes les voitures qui seront en circulation dans une ou deux décennies on pourra davantage rentabiliser l'électrique, par contre les taxes seront sur l'énergie dont même a l'arrêt on paiera.

a écrit : Le problème de l'énergie solaire ou éolienne c'est le stockage, car il est difficile de le contrôler la production et idiot de ne pas profiter du maxi pour compenser les périodes faible, la solution c'est la voiture électrique car même a l'arrêt elle consommera, et oui une batterie ça se décharge contrairement a un réservoir de carburant qui garde son plein. Donc multiplier par toutes les voitures qui seront en circulation dans une ou deux décennies on pourra davantage rentabiliser l'électrique, par contre les taxes seront sur l'énergie dont même a l'arrêt on paiera. Afficher tout Tout passer en électrique ça demande encore plus de moyen de production électrique et alors la, à l'echelle de la france, il faudrait soit construire un paquet de nouvelle centrale nucléaire soit un espace absolument monstrueux d'éolienne/panneaux solaire...
Et en plus de ça, la pénurie de lithium (tout comme le cobalt, le nickel...) arrive elle aussi et c'est avec ça qu'on fait la batterie des bagnoles.

C'est pas simple hein?

Vous êtes rigolo à parler de coût de démantèlement des centrales nucléaires vieillissantes ... vous savez j’espère qu’une centrale est composée de plusieurs pièces différentes pouvant et devant être remplacé selon le cahier des charges établi ... une centrale de 50 ans n’a pas réellement 50 ans pour chacune de ces composantes ... Même la centrale de Fessenheim est de meilleure qualité que certaines de nos centrales plus récentes et moins bien entretenue.
Le nucléaire reste le seul moyen d’effectuer une transition énergétique vers le tout renouvelable pour les 100 prochaines années mais c’est dur à comprendre pour un écolo borné ou même un allemand (jolie centrale à charbon toute neuve d’ailleurs, félicitations les voisins soi-disant verts...).

a écrit : Vous êtes rigolo à parler de coût de démantèlement des centrales nucléaires vieillissantes ... vous savez j’espère qu’une centrale est composée de plusieurs pièces différentes pouvant et devant être remplacé selon le cahier des charges établi ... une centrale de 50 ans n’a pas réellement 50 ans pour chacune de ces composantes ... Même la centrale de Fessenheim est de meilleure qualité que certaines de nos centrales plus récentes et moins bien entretenue.
Le nucléaire reste le seul moyen d’effectuer une transition énergétique vers le tout renouvelable pour les 100 prochaines années mais c’est dur à comprendre pour un écolo borné ou même un allemand (jolie centrale à charbon toute neuve d’ailleurs, félicitations les voisins soi-disant verts...).
Afficher tout
Même si je suis d'accord avec toi et que je partage la même opinion, ce serait bien de ne pas se montrer aussi condescendant avec les gens qui ne partagent pas forcement cet avis. On n'a jamais convaincu quelqu'un par le mépris ...

L'augmentation de la part des energies renouvelables est une bonnes choses mais elles ne sont pas prêtes de se substituer au nucléaire et autres energies fossiles, ne serait-ce que parce qu'on n'a pas encore trouvé de solution miracle pour stocker l'énergie à grande échelle. Aujourd'hui la solution la plus réaliste est de diversifier nos sources d'énergies et de réduire notre consommation.. du moins en attendant de maitriser la fusion. C'est comme ça qu'on limitera la pollution tout en menageant nos ressources. Les discours manichéen c'est du lobbying, la vérité est ailleurs comme disait l'autre ^^

Posté le

android

(3)

Répondre