Un Boeing 747 a traversé l'Atlantique en moins de 5 heures

Proposé par
Invité
le
dans

Si la tempête Ciara n’a pas battu des records de vent, elle a permis le 9 février 2020 à un Boeing 747 de la compagnie British Airways de battre le record (hors vols supersoniques) de la traversée de l’Atlantique en 4h56 entre New York et Londres, arrivant près d’une heure avant l’horaire prévu.


Commentaires préférés (3)

a écrit : C'es bizarre de parler de record de traversée (en temps donc) hors vol supersonique.
Ca revient à dire "le record de temps pour une distance donnée -5584km- sans pouvoir dépasser 1 235 km/h"
Donc on parle d'un record de temps sans pouvoir faire moins de 4h31min.

Perso j
e détiens le record de saut en longueur sans avoir le droit de dépasser 1 mètre de long. Afficher tout
Ça s'appelle une catégorie, et il y a effectivement des records pour chaque catégorie.

a écrit : Je connais le concept de catégorie merci, mais dans le cas présent la "catégorie" n'est pas défini par la technologie employée, par le poids, par l'âge ou par le sexe. Mais par la performance.
Tu vois un championnat de développé couché mais on a pas le droit de soulever plus que 60 kilo ? /> Si on me parle de record de temps de traversé pour un avion a hélice ou à réacteur, ou de plus 50 tonne. Là c'est tout à fait justifié. Afficher tout
Il s’agit en fait bien de catégorie définie par la technologie.
En effet les avion de transport commerciaux dits « transsoniques » s’approchent de le vitesse du son (par rapport à l’air qui les entourent) mais ne peuvent l’atteindre pour des raisons notamment structurelles, l’air devient supersonique sur les ailes et entraine des effets aérodynamiques dangereux. Cette catégorie comprend grossièrement tout les avions à réacteurs (notamment les communs A320, B737, A330, etc).

À l’inverse il a existé en aviation commerciale 2 modèles d’avions supersoniques (le Concorde et le Tu144), de construction bien différente des précédents et ayant été développés pour dépasser la vitesse du son, 2 fois cette dernière pour le concorde. Cette caractéristique peut s’observer à leur fuselage rappelant l’allure des avions de chasse supersoniques (aile « delta », fuselage fin, nez en pointe).

En bref il est très juste de dire qu’il s’agit du record pour un avion de ligne hors supersoniques sur cette route, sous entendu hors Concorde qui est clairement hors catégorie.

a écrit : Je connais le concept de catégorie merci, mais dans le cas présent la "catégorie" n'est pas défini par la technologie employée, par le poids, par l'âge ou par le sexe. Mais par la performance.
Tu vois un championnat de développé couché mais on a pas le droit de soulever plus que 60 kilo ? /> Si on me parle de record de temps de traversé pour un avion a hélice ou à réacteur, ou de plus 50 tonne. Là c'est tout à fait justifié. Afficher tout
Tu n'as qu'à te dire que c'est comme un championnat de développé couché, hors dopage.


Tous les commentaires (14)

C'es bizarre de parler de record de traversée (en temps donc) hors vol supersonique.
Ca revient à dire "le record de temps pour une distance donnée -5584km- sans pouvoir dépasser 1 235 km/h"
Donc on parle d'un record de temps sans pouvoir faire moins de 4h31min.

Perso je détiens le record de saut en longueur sans avoir le droit de dépasser 1 mètre de long.

a écrit : C'es bizarre de parler de record de traversée (en temps donc) hors vol supersonique.
Ca revient à dire "le record de temps pour une distance donnée -5584km- sans pouvoir dépasser 1 235 km/h"
Donc on parle d'un record de temps sans pouvoir faire moins de 4h31min.

Perso j
e détiens le record de saut en longueur sans avoir le droit de dépasser 1 mètre de long. Afficher tout
Ça s'appelle une catégorie, et il y a effectivement des records pour chaque catégorie.

En fait, cet avion a dépassé la vitesse du son par rapport au sol, mais pas par rapport à son environnement. La tempête était tellement et forte et régulière que l'avion a été littéralement transporté par rapport au sol en plus de se déplacer par rapport à son environnement

a écrit : Ça s'appelle une catégorie, et il y a effectivement des records pour chaque catégorie. Je connais le concept de catégorie merci, mais dans le cas présent la "catégorie" n'est pas défini par la technologie employée, par le poids, par l'âge ou par le sexe. Mais par la performance.
Tu vois un championnat de développé couché mais on a pas le droit de soulever plus que 60 kilo ?
Si on me parle de record de temps de traversé pour un avion a hélice ou à réacteur, ou de plus 50 tonne. Là c'est tout à fait justifié.

a écrit : Je connais le concept de catégorie merci, mais dans le cas présent la "catégorie" n'est pas défini par la technologie employée, par le poids, par l'âge ou par le sexe. Mais par la performance.
Tu vois un championnat de développé couché mais on a pas le droit de soulever plus que 60 kilo ? /> Si on me parle de record de temps de traversé pour un avion a hélice ou à réacteur, ou de plus 50 tonne. Là c'est tout à fait justifié. Afficher tout
Il s’agit en fait bien de catégorie définie par la technologie.
En effet les avion de transport commerciaux dits « transsoniques » s’approchent de le vitesse du son (par rapport à l’air qui les entourent) mais ne peuvent l’atteindre pour des raisons notamment structurelles, l’air devient supersonique sur les ailes et entraine des effets aérodynamiques dangereux. Cette catégorie comprend grossièrement tout les avions à réacteurs (notamment les communs A320, B737, A330, etc).

À l’inverse il a existé en aviation commerciale 2 modèles d’avions supersoniques (le Concorde et le Tu144), de construction bien différente des précédents et ayant été développés pour dépasser la vitesse du son, 2 fois cette dernière pour le concorde. Cette caractéristique peut s’observer à leur fuselage rappelant l’allure des avions de chasse supersoniques (aile « delta », fuselage fin, nez en pointe).

En bref il est très juste de dire qu’il s’agit du record pour un avion de ligne hors supersoniques sur cette route, sous entendu hors Concorde qui est clairement hors catégorie.

a écrit : Je connais le concept de catégorie merci, mais dans le cas présent la "catégorie" n'est pas défini par la technologie employée, par le poids, par l'âge ou par le sexe. Mais par la performance.
Tu vois un championnat de développé couché mais on a pas le droit de soulever plus que 60 kilo ? /> Si on me parle de record de temps de traversé pour un avion a hélice ou à réacteur, ou de plus 50 tonne. Là c'est tout à fait justifié. Afficher tout
Tu n'as qu'à te dire que c'est comme un championnat de développé couché, hors dopage.

a écrit : Je connais le concept de catégorie merci, mais dans le cas présent la "catégorie" n'est pas défini par la technologie employée, par le poids, par l'âge ou par le sexe. Mais par la performance.
Tu vois un championnat de développé couché mais on a pas le droit de soulever plus que 60 kilo ? /> Si on me parle de record de temps de traversé pour un avion a hélice ou à réacteur, ou de plus 50 tonne. Là c'est tout à fait justifié. Afficher tout
Les avions supersoniques n'ont pas les mêmes moteurs, fuselages, ailes, etc. Donc, c'est tout à fait justifié. C'est un peu comme la différence entre Formule 1, 2, et 3, qui se fait essentiellement sur la puissance des voitures.

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Je connais le concept de catégorie merci, mais dans le cas présent la "catégorie" n'est pas défini par la technologie employée, par le poids, par l'âge ou par le sexe. Mais par la performance.
Tu vois un championnat de développé couché mais on a pas le droit de soulever plus que 60 kilo ? /> Si on me parle de record de temps de traversé pour un avion a hélice ou à réacteur, ou de plus 50 tonne. Là c'est tout à fait justifié. Afficher tout
Je n'ai pas eu à détailler, cela a été mieux fait que ce que j'aurais pu proposer : les avions de ligne subsoniques sont une catégorie, les avions de ligne supersoniques en sont (étaient...) une autre, inhérente à la construction et aux technologies utilisées. Sans parler des supersoniques militaires bien entendu.

a écrit : Je connais le concept de catégorie merci, mais dans le cas présent la "catégorie" n'est pas défini par la technologie employée, par le poids, par l'âge ou par le sexe. Mais par la performance.
Tu vois un championnat de développé couché mais on a pas le droit de soulever plus que 60 kilo ? /> Si on me parle de record de temps de traversé pour un avion a hélice ou à réacteur, ou de plus 50 tonne. Là c'est tout à fait justifié. Afficher tout
On se fout de savoir en la matière s'il s'agit de "catégories", de "records" ou autres... Ce n'est pas l'objet ici.
C'est une anecdote qui nous dit simplement que le vol commercial le plus court entre NY et Londres c'est celui là ; "Hors supersonique", bien sûr, car Condorde faisait aussi cette liaison plus rapidement chaque jour.
C'est tout, pas la peine de couper les cheveux en quatre :) Ce n'est d'ailleurs pas inintéressant de voir l'importance du vent qui pousse un avion. Du coup j'aimerais bien connaître le "record" (même si le terme ne te plait pas :) de ce jour là en sens inverse...

Un Paris-Londres en 4h56, dans un avion de ligne "ordinaire", c'est quand même vachement impressionnant. D'autant plus qu'il y avait une tempête.
À titre de comparaison, la tempête Dennis a aussi permis au TGV de battre un record le 16 février: plus de 15h pour faire un Nantes-Paris !

a écrit : C'es bizarre de parler de record de traversée (en temps donc) hors vol supersonique.
Ca revient à dire "le record de temps pour une distance donnée -5584km- sans pouvoir dépasser 1 235 km/h"
Donc on parle d'un record de temps sans pouvoir faire moins de 4h31min.

Perso j
e détiens le record de saut en longueur sans avoir le droit de dépasser 1 mètre de long. Afficher tout
La vitesse d un avion est calculé par rapport a l air. Celon la puissance et la direction des vents deux avions effectuant le même vol à la même vitesse limite metrons des temps de traversée différents. L ensemble des gros avions de lignes volants à la même vitesse (à peu de choses près) et proche de la vitesse du son mais ce dernier a mis 1heure de moins que les vols habituels. Et c'est le record.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Un Paris-Londres en 4h56, dans un avion de ligne "ordinaire", c'est quand même vachement impressionnant. D'autant plus qu'il y avait une tempête.
À titre de comparaison, la tempête Dennis a aussi permis au TGV de battre un record le 16 février: plus de 15h pour faire un Nantes-Paris !
Un Paris Londres en 4h56 c'est pas plutôt avec l'Eurostar ?

Posté le

android

(8)

Répondre

Je suis rentrée de NY - Paris le 6 février le vol a duré 6h de vol au lieu des 7h20 annoncé initialement (décollage à 19h45 au lieu de 18h40 heure locale et atterrissage à Paris à 7h40 au lieu de 8h)

a écrit : Je suis rentrée de NY - Paris le 6 février le vol a duré 6h de vol au lieu des 7h20 annoncé initialement (décollage à 19h45 au lieu de 18h40 heure locale et atterrissage à Paris à 7h40 au lieu de 8h) Pas trop de turbulences du coup ?

Posté le

android

(0)

Répondre