Pas de pain pour les canards et les oiseaux

Proposé par
le
dans

Contrairement à la croyance populaire, le pain est très mauvais pour les canards et les oiseaux en général ! Le pain n'apporte rien à ces animaux sur le plan nutritionnel, les rend sujets aux carences alimentaires et peut même causer la mort de l'animal du fait du sel contenu dans le pain.

Si vous souhaitez nourrir ces animaux dans la nature, donnez leur avec modération des aliments qui correspondent à leurs régimes alimentaires comme des graines ou de la salade.


Commentaires préférés (3)

Et ne jamais donner du pain dans un bassin d'eau. Le pain prend l'eau et tombe au fond de l'eau. Les canards / oies plongent la tête sous l'eau pour le récupérer, or une fois au fond de l'eau le pain peut "attraper" une bactérie qui provoque une grande fatigue pour nos amis à plumes. Ils n'arrivent plus à garder la tête hors de l'eau et se noit. J'en ai sauvé plus d'un de la noyade. Si ça arrive devant vous, prenez l'oiseau (si possible) et posez le sur terre dans un endroit calme et sécurisé (c'est à dire pas la où les chiens passent en continue ou pas au bord de l'eau par exemple :) ). Il va se reposer et au bout de quelques heures, aura repris assez de force.

On donne du pain uniquement sur la terre ferme, en toute petite quantité - à éviter car comme dit l'anecdote ça ne contient rien sur le plan nutritionnel. Soyez rassuré si vous n'avez pas pu résister, vous n'avez pas tué Gigi l'oie et Bernard le canard en lui donnant un quignon de pain.
Le mieux si vous aimez nourrir ces petites bêtes, reste de suivre l'anecdote et de donner des graines/salades/maïs etc. Donc remplacer le pain par une boite de mais, par exemple :)
Et surtout pas de matière grasse de mauvaise qualité ! Ça vaut pour tout (comme les boules pour petits oiseaux). Sinon leurs plumes risques de ne plus être imperméables et donc ils tombent malades... et peuvent mourir.

Et comme le dit l'anecdote, on les nourrit avec modération, car vous risquez de les rendre dépendants à l'homme pour se nourrir, de les rendre non méfiants (vous n'avez pas envie de voir Bernard le canard se poser devant le fusil en espérant avoir de la nourriture) et ils se regroupent quand vous les nourrissez, et donc peuvent se transmettre plus facilement des maladies.

On fait pour notre plaisir et pour les "aider" mais en soit ils n'ont pas besoin de notre aide pour vivre, alors mieux vaut les aider correctement en leur donnant la bonne nourriture :)

C'est d'ailleurs la même chose avec les chats et le lait.

Il est également important de ne pas nourrir les oiseaux en dehors de l'hivers, ou en tout cas le faire très peu.
Car les oiseaux sont omnivores, ils mangent des petits insectes voir d'autres petits animaux et si on les nourrit constamment de graines, ils vont plus s'embêter à aller chercher d'autres sources de nourritures et auront de graves carences.
En hivers, on peut parce qu'ils ont pas grand chose d'autre à manger. Même si avec nos hivers actuels ils sont plutôt pépères.

En outre le pain avalé gonfle dans l'estomac prenant toute la place. Outre l'inconfort pour les oiseaux, l'estomac envoie au cerveau un signal de satiété alors que l'oiseau n'a pas été nourri convenablement entraînenant un affaiblissement. Cela peut être très dangereux en période de migration.

Posté le

android

(39)

Répondre


Tous les commentaires (54)

je me sens soudainement mal pour avoir donner du pain presque-quotidiennement aux pigeons à Harissa :(

Et ne jamais donner du pain dans un bassin d'eau. Le pain prend l'eau et tombe au fond de l'eau. Les canards / oies plongent la tête sous l'eau pour le récupérer, or une fois au fond de l'eau le pain peut "attraper" une bactérie qui provoque une grande fatigue pour nos amis à plumes. Ils n'arrivent plus à garder la tête hors de l'eau et se noit. J'en ai sauvé plus d'un de la noyade. Si ça arrive devant vous, prenez l'oiseau (si possible) et posez le sur terre dans un endroit calme et sécurisé (c'est à dire pas la où les chiens passent en continue ou pas au bord de l'eau par exemple :) ). Il va se reposer et au bout de quelques heures, aura repris assez de force.

On donne du pain uniquement sur la terre ferme, en toute petite quantité - à éviter car comme dit l'anecdote ça ne contient rien sur le plan nutritionnel. Soyez rassuré si vous n'avez pas pu résister, vous n'avez pas tué Gigi l'oie et Bernard le canard en lui donnant un quignon de pain.
Le mieux si vous aimez nourrir ces petites bêtes, reste de suivre l'anecdote et de donner des graines/salades/maïs etc. Donc remplacer le pain par une boite de mais, par exemple :)
Et surtout pas de matière grasse de mauvaise qualité ! Ça vaut pour tout (comme les boules pour petits oiseaux). Sinon leurs plumes risques de ne plus être imperméables et donc ils tombent malades... et peuvent mourir.

Et comme le dit l'anecdote, on les nourrit avec modération, car vous risquez de les rendre dépendants à l'homme pour se nourrir, de les rendre non méfiants (vous n'avez pas envie de voir Bernard le canard se poser devant le fusil en espérant avoir de la nourriture) et ils se regroupent quand vous les nourrissez, et donc peuvent se transmettre plus facilement des maladies.

On fait pour notre plaisir et pour les "aider" mais en soit ils n'ont pas besoin de notre aide pour vivre, alors mieux vaut les aider correctement en leur donnant la bonne nourriture :)

C'est d'ailleurs la même chose avec les chats et le lait.

Nourrir les animaux sauvages dans un lieu public c'est tout simplement interdit.

Mais du coup les quelques miettes après le repas c'est mieux d'éviter.? Même du pain complet artisanal? Ça m'attriste !

Il est également important de ne pas nourrir les oiseaux en dehors de l'hivers, ou en tout cas le faire très peu.
Car les oiseaux sont omnivores, ils mangent des petits insectes voir d'autres petits animaux et si on les nourrit constamment de graines, ils vont plus s'embêter à aller chercher d'autres sources de nourritures et auront de graves carences.
En hivers, on peut parce qu'ils ont pas grand chose d'autre à manger. Même si avec nos hivers actuels ils sont plutôt pépères.

De plus, les petits bouts de pain non mangés pourrissent sur place pouvant apporter des maladies où infections aux oiseaux.

Si on nourrit des oiseaux avec des graines, il ne faut jamais laisser des graines humides et il faut nettoyer les mangeoires régulièrement pour éviter qu'elles ne deviennent des lieux de contamination. Tout comme l'homme, les oiseaux ont leurs virus et il ne faut pas aider à leur propagation. Or les mangeoires sont les "lieux de rencontre" des oiseaux sains mais aussi malades.

Posté le

android

(13)

Répondre

En outre le pain avalé gonfle dans l'estomac prenant toute la place. Outre l'inconfort pour les oiseaux, l'estomac envoie au cerveau un signal de satiété alors que l'oiseau n'a pas été nourri convenablement entraînenant un affaiblissement. Cela peut être très dangereux en période de migration.

Posté le

android

(39)

Répondre

a écrit : Mais du coup les quelques miettes après le repas c'est mieux d'éviter.? Même du pain complet artisanal? Ça m'attriste ! C'est à éviter, oui.

Après ça ne le tuera pas s'il mange 10 miettes de pains dans la semaine :)

Donc rassure toi ;)

Sans compter que le pain s’imbibe d’eau sale qui peu nuire à la bonne santé de ces animaux.

Est ce qu'on peut leur donner du boursin ?

Quid du riz ? J’en donne souvent aux mésanges qui viennent pendant mes déjeuners en plein air.

D'après l'article 120 du règlement sanitaire départemental type relatif au nourrissage des oiseaux sauvages, il est interdit de nourrir les animaux errants, sauvages ou redevenus tels, notamment le chat ou le pigeon en tout lieu public ou voie privée. Quelque soit la date.

Posté le

android

(7)

Répondre

Encore un coup des grainistes !

Vous ne nous aurez pas avec votre propagande !

Source : Fluide Glacial

Si on n'aime pas les canards du coup, on peut leur donner du pain.

D'ailleurs, si on veut chasser le canard, le meilleur chien pour le faire est le caniche qui adore l'eau. Son nom pourrait être dérivé de "cane" la femelle du canard mais c'est une hypothèse invérifiable.

a écrit : Si on n'aime pas les canards du coup, on peut leur donner du pain.

D'ailleurs, si on veut chasser le canard, le meilleur chien pour le faire est le caniche qui adore l'eau. Son nom pourrait être dérivé de "cane" la femelle du canard mais c'est une hypothèse invérifiable.
Mais pensez à couper les poils du caniche, sinon il coulera...

a écrit : Il est également important de ne pas nourrir les oiseaux en dehors de l'hivers, ou en tout cas le faire très peu.
Car les oiseaux sont omnivores, ils mangent des petits insectes voir d'autres petits animaux et si on les nourrit constamment de graines, ils vont plus s'embêter à aller chercher d
9;autres sources de nourritures et auront de graves carences.
En hivers, on peut parce qu'ils ont pas grand chose d'autre à manger. Même si avec nos hivers actuels ils sont plutôt pépères.
Afficher tout
J'argumenterais que ce n'est pas tout à fait vrai - d'une part, les oiseaux ne sont pas omnivores mais chaque espèce a sa ou ses spécificités. Par exemple, la plupart des oiseaux qui viennent se nourrir dans les mangeoires sont soit exclusivement granivores, soit granivores-insectivores, sans plus ; un bon proxy pour déterminer leur régime alimentaire consiste à regarder la forme de leur bec, un granivore (comme le bouvreuil pivoine) aura un bec court et fort tandis qu'un insectivore, ou granivore-insectivore comme les mésanges, aura un bec plus fin (voire plus long). Un bouvreuil qui se nourrit quasi-exclusivement de graines, par exemple, est totalement naturel.

De plus, les oiseaux sauvages restent... Sauvages :) ils ont conscience de ce qu'ils doivent manger pour remédier à telle carence dont ils souffrent, et la nourriture qu'on leur propose dans les mangeoires n'est qu'un complément. Ils ne vont pas totalement abandonner la nourriture "naturelle" pour autant ! (Et en ça, le cas du pain est complètement différent car il remplit l'estomac, faisant croire à l'oiseau qu'il a bien mangé, alors qu'il n'a aucun apport additionnel).
Ainsi la question n'est pas tranchée, certains spécialistes conseillent de ne les nourrir qu'en hiver, d'autres proposent de leur donner un peu toute l'année pour compléter leurs éventuelles carences (bien sûr sans donner à outrance, et en en donnant moins qu'en hiver).

a écrit : J'argumenterais que ce n'est pas tout à fait vrai - d'une part, les oiseaux ne sont pas omnivores mais chaque espèce a sa ou ses spécificités. Par exemple, la plupart des oiseaux qui viennent se nourrir dans les mangeoires sont soit exclusivement granivores, soit granivores-insectivores, sans plus ; un bon proxy pour déterminer leur régime alimentaire consiste à regarder la forme de leur bec, un granivore (comme le bouvreuil pivoine) aura un bec court et fort tandis qu'un insectivore, ou granivore-insectivore comme les mésanges, aura un bec plus fin (voire plus long). Un bouvreuil qui se nourrit quasi-exclusivement de graines, par exemple, est totalement naturel.

De plus, les oiseaux sauvages restent... Sauvages :) ils ont conscience de ce qu'ils doivent manger pour remédier à telle carence dont ils souffrent, et la nourriture qu'on leur propose dans les mangeoires n'est qu'un complément. Ils ne vont pas totalement abandonner la nourriture "naturelle" pour autant ! (Et en ça, le cas du pain est complètement différent car il remplit l'estomac, faisant croire à l'oiseau qu'il a bien mangé, alors qu'il n'a aucun apport additionnel).
Ainsi la question n'est pas tranchée, certains spécialistes conseillent de ne les nourrir qu'en hiver, d'autres proposent de leur donner un peu toute l'année pour compléter leurs éventuelles carences (bien sûr sans donner à outrance, et en en donnant moins qu'en hiver).
Afficher tout
Les animaux et les oiseaux en particulier sont comme nous, si tu leur propose un supermarché où tout est disponible, ils vont pas se casser la tête, ils mangent d'abord au plus facile. Après ceux qui nourrissent les oiseaux ont aussi dans la plupart des cas, des chats, donc ils nourrissent aussi les chats qui bouffent les oiseaux qui viennent a l'agrainoir.
Plus vicieux pour l'avoir observé de mes propres yeux, un tracteur qui sulfate des arbres fruitiers, lorsqu'il s'en va, des dizaines d'oiseaux arrivent et se régalent de tous les insectes tombés au sol ou grogui par le produit. Une grosse majorité de mésanges dans le cas que j'ai pu observer, sur des oliviers.

D'une manière générale, bien souvent l"anthropomorphisme pose problème, comme ceux donnant du chocolat aux chiens (une des molécules du chocolat est un poison pour eux) et lorsqu'on leur donne du sucre par exemple, ce n'est pas non plus forcement une bonne idée, en imaginant que ces derniers auraient le même goût que nous. Alors non, les animaux non seulement n'ont pas le même goût que nous mais un autre exemple, ceux qui habillent les chiens, alors ceux ci ne se disent pas que si les chiens ont des poils, c'est qu'il y a de bonnes raisons. Donc, il faudrait arrêter l'anthropomorphisme et laisser aux animaux profiter de leur spécificités sans essayer d'humaniser leur goût ou autre.Sinon, on peut retourner le problème dans l'autre sens, pourquoi aucun être humain normalement constitué ne mange la même chose que les chiens par exemple? Ne serait ce pas parce que cela ne nous conviendrait pas?

Posté le

android

(7)

Répondre

Les animaux et les oiseaux en particulier sont comme nous, si tu leur propose un supermarché où tout est disponible, ils vont pas se casser la tête, ils mangent d'abord au plus facile. Après ceux qui nourrissent les oiseaux ont aussi dans la plupart des cas, des chats, donc ils nourrissent aussi les chats qui bouffent les oiseaux qui viennent a l'agrainoir.
Plus vicieux pour l'avoir observé de mes propres yeux, un tracteur qui sulfate des arbres fruitiers, lorsqu'il s'en va, des dizaines d'oiseaux arrivent et se régalent de tous les insectes tombés au sol ou grogui par le produit. Une grosse majorité de mésanges dans le cas que j'ai pu observer, sur des oliviers.

Il y a aussi le fait que le pain gonfle dans l'estomac des oiseaux/canards (et de n'importe quel animal en fait) il prend donc la place d'aliments qui leur seront bien plus bénéfiques sur le plan nutritionnel.

Je veux pas m'avancer mais il me semble que si un canard (ou une oie etc) se gave de pain (on a tous déjà remarqué que tant qu'on leur en donne ils en mangent...) et qu'il gonfle une fois dans l'estomac, ça peut provoquer de gros dégâts. Durant mes années à l'Office National des Forêts, un de mes responsables (un "ancien" comme on disait) qui était ultra calé en faune m'avait parlé d'éclatement. Bien évidement l'animal n'éclate pas d'un coup comme un pétard mais en gros, l'estomac craque, comme le ferait un ballon de baudruche que l'on remplirait de trop. N'étant pas assez calé sur le sujet, je préfère ne pas assurer que cet "éclatement" est vrai, néanmoins, il est certain que ça puisse provoquer quelques dégâts.