Gambetta s'échappa de Paris en montgolfière

Proposé par
le
dans

En 1870, Paris était encerclée par l'armée prussienne. Le jeune ministre de l'intérieur Léon Gambetta, opposé à la capitulation, décida de quitter la capitale en montgolfière, avec un assistant. Il réussit à rejoindre le gouvernement déplacé à Tours et à organiser une armée de contre-attaque.


Commentaires préférés (3)

Une armée de contre-attaque qui n’a pas permis de gagner... Cette guerre est une catastrophe militaire française. L’histoire de l’échappée est belle cependant !

a écrit : C'est vrai... mais à bien y réfléchir on n'en est pas à une "catastrophe militaire" près de l'armée française :)
J'essaye de réfléchir à une victoire militaire finale française (sans l'aide d'autres armées bien sûr), et je ne remonte qu'à Charles Martel ! :)
Sans
alliés, on ne peut pas dire que l'histoire des guerres françaises est bien "brillante" :) Bon, on a d'autres qualités, faut pas tout noircir... et puis j'oublie sûrement des guerres où on a "brillé" ; je suis sûr qu'on va m'en rappeler ici :) Afficher tout
Oui parce que tu n'as pas dû chercher bien loin.
Des désastres militaires, à part 1870 et 1940, il n'y en a pas eu tellement.
Et pour rappel en 1940, l'armée française était la première armée du monde sur le papier, c'est le commandement qui a merdé.

Sinon pour les victoires françaises, les guerres de la révolution peut-être ? Les guerres napoléoniennes qui ont suivi ? (Ne me dis pas ça ne compte pas, parce qu'il y avait la Confédération du Rhin, la Pologne et l'Espagne, à ce compte Waterloo n'est pas une victoire anglaise car il y avait la Prusse, la Hollande, et les autres...De plus le fait de nouer des alliance s'inscrit totalement dans la stratégie militaire de chaque nation). Tu crois que l'Angleterre mène ses guerres seule ? Que les USA ont proclamé leur indépendance seuls ? Qu'ils ont envahi l'Irak seuls ? Il n'en reste pas moins que ce sont des victoires anglaises et américaines.

Si l'on fait abstraction de la révolution et de Napoléon, Verdun non, c'est quand même pas rien ? + Chemin des Dames, la Marne, et j'en passe...

Pour remonter plus loin, les guerres sous Louis XIV, la guerre de 100 ans (qui est une guerre gagnée par La France pour rappel, on ne connait que Crécy et Azincourt mais on oublie Patay et Formigny.)

Bref l'histoire de France, comme celle de chaque pays est truffée de victoires et de défaites et nous n'avons en rien à rougir de notre passé. Un commentaire comme le tien, en plus d'être totalement faux, est insultant envers toutes les générations qui se sont battues pour arriver jusqu'à nous.

a écrit : C'est vrai... mais à bien y réfléchir on n'en est pas à une "catastrophe militaire" près de l'armée française :)
J'essaye de réfléchir à une victoire militaire finale française (sans l'aide d'autres armées bien sûr), et je ne remonte qu'à Charles Martel ! :)
Sans
alliés, on ne peut pas dire que l'histoire des guerres françaises est bien "brillante" :) Bon, on a d'autres qualités, faut pas tout noircir... et puis j'oublie sûrement des guerres où on a "brillé" ; je suis sûr qu'on va m'en rappeler ici :) Afficher tout
Alors là comme dirait mummius tu n’a vraiment pas dû chercher loin...
Voilà un petite anecdote pour te remettre les idées en place sur une des plus glorieuses histoires militaires qui soit : la nôtre

secouchermoinsbete.fr/77894-la-france-detient-le-record-de-victoires-en-guerre


Tous les commentaires (29)

Une armée de contre-attaque qui n’a pas permis de gagner... Cette guerre est une catastrophe militaire française. L’histoire de l’échappée est belle cependant !

a écrit : Une armée de contre-attaque qui n’a pas permis de gagner... Cette guerre est une catastrophe militaire française. L’histoire de l’échappée est belle cependant ! C'est vrai... mais à bien y réfléchir on n'en est pas à une "catastrophe militaire" près de l'armée française :)
J'essaye de réfléchir à une victoire militaire finale française (sans l'aide d'autres armées bien sûr), et je ne remonte qu'à Charles Martel ! :)
Sans alliés, on ne peut pas dire que l'histoire des guerres françaises est bien "brillante" :) Bon, on a d'autres qualités, faut pas tout noircir... et puis j'oublie sûrement des guerres où on a "brillé" ; je suis sûr qu'on va m'en rappeler ici :)

Une grande partie de la population était contre cette capitulation puisque le gouvernement pro monarchique de Thiers avait décidé de donner les canons de la garde nationale de Paris au prussiens en échange de la libération de Paris. La garde royale de Versailles s'est alors retourné contre le peuple pour récupérer lesdits canons : c'est la fameuse commune de Paris qui durera 2 mois.

Petit rappel, cela s'est terminé lors de la fameuse «semaine sanglante» où l'armée à écrasé le gouvernement autoproclamé de la commune. Ce fut donc une guerre civile.

Quelques petits faits sur la commune :
- le gouvernement autoproclamé de Paris avait mis en place un certain nombre de politiques sociales (premiers droits de grève, aides au chômage et d'autres dont je ne me souviens plus ...)
- de nombreux auteurs et artistes se sont insurgé contre les communards (dont Victor Hugo, qui sera pro communard plus tard)
- la commune de Paris est la plus connue mais d'autres communes ont eu lieu en France notamment à Marseille qui, me semble-t-il, étaient moins sanglantes qu'à Paris
- le célèbre penseur bakounine participera à une grande partie des révolutions européennes (en Allemagne en Russie etc) et à une grande partie des communes de France (sauf celle de Paris). Il a eu une vie assez badass

Source : cours de sciences politiques et d'histoire des institutions françaises

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : Une armée de contre-attaque qui n’a pas permis de gagner... Cette guerre est une catastrophe militaire française. L’histoire de l’échappée est belle cependant ! Ce qui est étonnant c'est que l'histoire s'est répétée 70 ans plus tard, avec une résistance et des collabo (thiers)

a écrit : C'est vrai... mais à bien y réfléchir on n'en est pas à une "catastrophe militaire" près de l'armée française :)
J'essaye de réfléchir à une victoire militaire finale française (sans l'aide d'autres armées bien sûr), et je ne remonte qu'à Charles Martel ! :)
Sans
alliés, on ne peut pas dire que l'histoire des guerres françaises est bien "brillante" :) Bon, on a d'autres qualités, faut pas tout noircir... et puis j'oublie sûrement des guerres où on a "brillé" ; je suis sûr qu'on va m'en rappeler ici :) Afficher tout
Oui parce que tu n'as pas dû chercher bien loin.
Des désastres militaires, à part 1870 et 1940, il n'y en a pas eu tellement.
Et pour rappel en 1940, l'armée française était la première armée du monde sur le papier, c'est le commandement qui a merdé.

Sinon pour les victoires françaises, les guerres de la révolution peut-être ? Les guerres napoléoniennes qui ont suivi ? (Ne me dis pas ça ne compte pas, parce qu'il y avait la Confédération du Rhin, la Pologne et l'Espagne, à ce compte Waterloo n'est pas une victoire anglaise car il y avait la Prusse, la Hollande, et les autres...De plus le fait de nouer des alliance s'inscrit totalement dans la stratégie militaire de chaque nation). Tu crois que l'Angleterre mène ses guerres seule ? Que les USA ont proclamé leur indépendance seuls ? Qu'ils ont envahi l'Irak seuls ? Il n'en reste pas moins que ce sont des victoires anglaises et américaines.

Si l'on fait abstraction de la révolution et de Napoléon, Verdun non, c'est quand même pas rien ? + Chemin des Dames, la Marne, et j'en passe...

Pour remonter plus loin, les guerres sous Louis XIV, la guerre de 100 ans (qui est une guerre gagnée par La France pour rappel, on ne connait que Crécy et Azincourt mais on oublie Patay et Formigny.)

Bref l'histoire de France, comme celle de chaque pays est truffée de victoires et de défaites et nous n'avons en rien à rougir de notre passé. Un commentaire comme le tien, en plus d'être totalement faux, est insultant envers toutes les générations qui se sont battues pour arriver jusqu'à nous.

a écrit : C'est vrai... mais à bien y réfléchir on n'en est pas à une "catastrophe militaire" près de l'armée française :)
J'essaye de réfléchir à une victoire militaire finale française (sans l'aide d'autres armées bien sûr), et je ne remonte qu'à Charles Martel ! :)
Sans
alliés, on ne peut pas dire que l'histoire des guerres françaises est bien "brillante" :) Bon, on a d'autres qualités, faut pas tout noircir... et puis j'oublie sûrement des guerres où on a "brillé" ; je suis sûr qu'on va m'en rappeler ici :) Afficher tout
Alors là comme dirait mummius tu n’a vraiment pas dû chercher loin...
Voilà un petite anecdote pour te remettre les idées en place sur une des plus glorieuses histoires militaires qui soit : la nôtre

secouchermoinsbete.fr/77894-la-france-detient-le-record-de-victoires-en-guerre

a écrit : Oui parce que tu n'as pas dû chercher bien loin.
Des désastres militaires, à part 1870 et 1940, il n'y en a pas eu tellement.
Et pour rappel en 1940, l'armée française était la première armée du monde sur le papier, c'est le commandement qui a merdé.

Sinon pour les vict
oires françaises, les guerres de la révolution peut-être ? Les guerres napoléoniennes qui ont suivi ? (Ne me dis pas ça ne compte pas, parce qu'il y avait la Confédération du Rhin, la Pologne et l'Espagne, à ce compte Waterloo n'est pas une victoire anglaise car il y avait la Prusse, la Hollande, et les autres...De plus le fait de nouer des alliance s'inscrit totalement dans la stratégie militaire de chaque nation). Tu crois que l'Angleterre mène ses guerres seule ? Que les USA ont proclamé leur indépendance seuls ? Qu'ils ont envahi l'Irak seuls ? Il n'en reste pas moins que ce sont des victoires anglaises et américaines.

Si l'on fait abstraction de la révolution et de Napoléon, Verdun non, c'est quand même pas rien ? + Chemin des Dames, la Marne, et j'en passe...

Pour remonter plus loin, les guerres sous Louis XIV, la guerre de 100 ans (qui est une guerre gagnée par La France pour rappel, on ne connait que Crécy et Azincourt mais on oublie Patay et Formigny.)

Bref l'histoire de France, comme celle de chaque pays est truffée de victoires et de défaites et nous n'avons en rien à rougir de notre passé. Un commentaire comme le tien, en plus d'être totalement faux, est insultant envers toutes les générations qui se sont battues pour arriver jusqu'à nous.
Afficher tout
En même temps c'est rem170. Il n'a jamais brillé sur les anecdotes d'histoire... Et même quand il touche le fond, il creuse pour aller plus loin.
Sans rancune, hein, rem170, mais à force on n'est obligé de le constater.

Je ne sais pas s'il troll ou s'il a appris l'histoire avec autant d'intérêt que sa première paire de chaussettes.
Parce que pour aller dans son exemple, l'Angleterre n'a gagné aucune guerre sans allié face à un adversaire de même niveau. La France, a fait face à plusieurs coalition de type "France vs Europe" : François 1er, Louis XIV, Révolution, Napoléon... Ce qu'aucun pays n'a fait. (Oui si on veut chipoter et arrondir les bords, l'Allemagne a fait durant la seconde guerre mondiale du "III Reich vs monde").

Même son exemple de Charles Martel est faux. Puisque Charlemagne, roi des francs (et les francs c'est leeeees ...), a fait un empire tout seul. Donc même la il réussi à se planter.

D'ailleurs une anecdote montre que la France a le meilleur ratio victoire par bataille. Il l'a sans doute oublié...

Donc je penche pour le troll perso.

a écrit : En même temps c'est rem170. Il n'a jamais brillé sur les anecdotes d'histoire... Et même quand il touche le fond, il creuse pour aller plus loin.
Sans rancune, hein, rem170, mais à force on n'est obligé de le constater.

Je ne sais pas s'il troll ou s'il a appris l�
39;histoire avec autant d'intérêt que sa première paire de chaussettes.
Parce que pour aller dans son exemple, l'Angleterre n'a gagné aucune guerre sans allié face à un adversaire de même niveau. La France, a fait face à plusieurs coalition de type "France vs Europe" : François 1er, Louis XIV, Révolution, Napoléon... Ce qu'aucun pays n'a fait. (Oui si on veut chipoter et arrondir les bords, l'Allemagne a fait durant la seconde guerre mondiale du "III Reich vs monde").

Même son exemple de Charles Martel est faux. Puisque Charlemagne, roi des francs (et les francs c'est leeeees ...), a fait un empire tout seul. Donc même la il réussi à se planter.

D'ailleurs une anecdote montre que la France a le meilleur ratio victoire par bataille. Il l'a sans doute oublié...

Donc je penche pour le troll perso.
Afficher tout
Tant qu'on gagne la prochaine... ça sera bien elle la plus importante. 2021 ou 2022 avant que ca éclate entre l'Occident, la Chine, la Corée, l'Iran & co ?

Posté le

android

(0)

Répondre

Pour l'instant la seule guerre qu'il faut gagner c'est celle contre le Covid19....Merci à tout ceux qui travaillent en second plan pour continuer à faire tourner le pays un tant soit peu. Merci aux soignants qui mettent leurs vies et celle de leurs proches en danger. Merci à tout ceux qui respectent le confinement.

Posté le

android

(5)

Répondre

(Vitesse d'une montgolfière: 15km/h)

J'imagine la scène, digne d'un gag des Simpsons, et la tête des Prussiens:
"Attention, il s'enfuit très très lentement !"

a écrit : Une grande partie de la population était contre cette capitulation puisque le gouvernement pro monarchique de Thiers avait décidé de donner les canons de la garde nationale de Paris au prussiens en échange de la libération de Paris. La garde royale de Versailles s'est alors retourné contre le peuple pour récupérer lesdits canons : c'est la fameuse commune de Paris qui durera 2 mois.

Petit rappel, cela s'est terminé lors de la fameuse «semaine sanglante» où l'armée à écrasé le gouvernement autoproclamé de la commune. Ce fut donc une guerre civile.

Quelques petits faits sur la commune :
- le gouvernement autoproclamé de Paris avait mis en place un certain nombre de politiques sociales (premiers droits de grève, aides au chômage et d'autres dont je ne me souviens plus ...)
- de nombreux auteurs et artistes se sont insurgé contre les communards (dont Victor Hugo, qui sera pro communard plus tard)
- la commune de Paris est la plus connue mais d'autres communes ont eu lieu en France notamment à Marseille qui, me semble-t-il, étaient moins sanglantes qu'à Paris
- le célèbre penseur bakounine participera à une grande partie des révolutions européennes (en Allemagne en Russie etc) et à une grande partie des communes de France (sauf celle de Paris). Il a eu une vie assez badass

Source : cours de sciences politiques et d'histoire des institutions françaises
Afficher tout
Le droit de grève est instauré 6 ans auparavant, en 1864 et la loi Ollivier.

a écrit : C'est vrai... mais à bien y réfléchir on n'en est pas à une "catastrophe militaire" près de l'armée française :)
J'essaye de réfléchir à une victoire militaire finale française (sans l'aide d'autres armées bien sûr), et je ne remonte qu'à Charles Martel ! :)
Sans
alliés, on ne peut pas dire que l'histoire des guerres françaises est bien "brillante" :) Bon, on a d'autres qualités, faut pas tout noircir... et puis j'oublie sûrement des guerres où on a "brillé" ; je suis sûr qu'on va m'en rappeler ici :) Afficher tout
Denain, Fontenoy, toutes les victoires de la Révolution où nous étions seuls, Trocadéro, Kolwezi, Tuyen Kang, Rocroi, .... il y en a plein d'autres. Je ne cite que celles pour lesquelles je suis à peu près sûr qu'on était seuls.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : En même temps c'est rem170. Il n'a jamais brillé sur les anecdotes d'histoire... Et même quand il touche le fond, il creuse pour aller plus loin.
Sans rancune, hein, rem170, mais à force on n'est obligé de le constater.

Je ne sais pas s'il troll ou s'il a appris l�
39;histoire avec autant d'intérêt que sa première paire de chaussettes.
Parce que pour aller dans son exemple, l'Angleterre n'a gagné aucune guerre sans allié face à un adversaire de même niveau. La France, a fait face à plusieurs coalition de type "France vs Europe" : François 1er, Louis XIV, Révolution, Napoléon... Ce qu'aucun pays n'a fait. (Oui si on veut chipoter et arrondir les bords, l'Allemagne a fait durant la seconde guerre mondiale du "III Reich vs monde").

Même son exemple de Charles Martel est faux. Puisque Charlemagne, roi des francs (et les francs c'est leeeees ...), a fait un empire tout seul. Donc même la il réussi à se planter.

D'ailleurs une anecdote montre que la France a le meilleur ratio victoire par bataille. Il l'a sans doute oublié...

Donc je penche pour le troll perso.
Afficher tout
Le iiie reich n'était pas seul : Urss jusque 1941, Italie, Roumanie, Hongrie, Japon, Finlande.

Posté le

android

(4)

Répondre

A cette époque, Paris était entouré de muraille ( enceinte de Thiers), correspondant aux actuels Boulevards des maréchaux.
Ce qui est aujourd'hui le Periferique, n'était autre que la route qui desservait la muraille. Entre ces deux "couronnes", existait une zone vide, appelée "glacis", qui en terme d'Architecture militaire, est une zone pentue descendant depuis les pieds de la muraille.
Après la Grande Guerre, ces murailles furent démolies et le glacis servit comme terrain à bâtir, tant pour des logements à bas coût comme des immeubles de plus haut standing, où le style Art déco est très présent.

Durant le siège de Paris de 1870, où s'entassaient deux millions de personnes, les conditions se firent de plus en plus difficile, de par une mauvaise préparation.
Même si des vivres avaient été entassées ( l'Opéra Garnier fut transformé en entrepôt de farine et d'oeufs, par exemple), et des centaines de milliers de moutons et des milliers de porcs étaient parqués dans la Capitale, la nourriture manqua cruellement.
Rapidement, les restaurants se mirent à proposer des brochettes faites à partir des fameux pigeons Parisiens et de moineaux.
Quant aux équidés ( chevaux, ânes et mules), au nombre estimé à 70 000, ils finirent tous chez les bouchers de la ville, cracks hippiques des courses de pur-sang inclus. La mode de consommer de la viande de cheval, lancée 4 ans auparavant, y aidera.
Puis vint le moment de consommer les chiens, les chats et les rats ( vendus parfois comme lapereaux), ainsi que le poisson pêché dans la Seine.
Quant aux animaux exotiques du Jardin d'Acclimatation et du Jardin des Plantes, ils furent peu à peu vendus aux plus offrants. Seuls les grands primates ( de par leur trop grande ressemblance aux humains), les félins et l'hippopotame ont échappé à la casserole. Ce dernier était proposé à la vente, à 80 000 francs de l'époque.

Victor Hugo dira "on mange de l'inconnu".

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : C'est vrai... mais à bien y réfléchir on n'en est pas à une "catastrophe militaire" près de l'armée française :)
J'essaye de réfléchir à une victoire militaire finale française (sans l'aide d'autres armées bien sûr), et je ne remonte qu'à Charles Martel ! :)
Sans
alliés, on ne peut pas dire que l'histoire des guerres françaises est bien "brillante" :) Bon, on a d'autres qualités, faut pas tout noircir... et puis j'oublie sûrement des guerres où on a "brillé" ; je suis sûr qu'on va m'en rappeler ici :) Afficher tout
Pourquoi vous sentez vous obligé de commenter chaque anecdote, quite a raconter des énormités ? C'est barbant.

Posté le

android

(0)

Répondre

Notre cher Adolphe Thiers lui s'est plutôt empressé de capituler, donnant à la Prusse encore plus de ce quelle réclamait et voulant même offrir le Territoire de Belfort. Tout ça paradoxalment d'un but d'élévation dans la politique . La République le remerciera pour sa bravoure lui laissant quelques impasses dans les bourgades et quelques petites rues d'habitation. Contrairement à Gambetta qui a souvent le droit a des rues ou des places importantes.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : A cette époque, Paris était entouré de muraille ( enceinte de Thiers), correspondant aux actuels Boulevards des maréchaux.
Ce qui est aujourd'hui le Periferique, n'était autre que la route qui desservait la muraille. Entre ces deux "couronnes", existait une zone vide, appelée "glacis&q
uot;, qui en terme d'Architecture militaire, est une zone pentue descendant depuis les pieds de la muraille.
Après la Grande Guerre, ces murailles furent démolies et le glacis servit comme terrain à bâtir, tant pour des logements à bas coût comme des immeubles de plus haut standing, où le style Art déco est très présent.

Durant le siège de Paris de 1870, où s'entassaient deux millions de personnes, les conditions se firent de plus en plus difficile, de par une mauvaise préparation.
Même si des vivres avaient été entassées ( l'Opéra Garnier fut transformé en entrepôt de farine et d'oeufs, par exemple), et des centaines de milliers de moutons et des milliers de porcs étaient parqués dans la Capitale, la nourriture manqua cruellement.
Rapidement, les restaurants se mirent à proposer des brochettes faites à partir des fameux pigeons Parisiens et de moineaux.
Quant aux équidés ( chevaux, ânes et mules), au nombre estimé à 70 000, ils finirent tous chez les bouchers de la ville, cracks hippiques des courses de pur-sang inclus. La mode de consommer de la viande de cheval, lancée 4 ans auparavant, y aidera.
Puis vint le moment de consommer les chiens, les chats et les rats ( vendus parfois comme lapereaux), ainsi que le poisson pêché dans la Seine.
Quant aux animaux exotiques du Jardin d'Acclimatation et du Jardin des Plantes, ils furent peu à peu vendus aux plus offrants. Seuls les grands primates ( de par leur trop grande ressemblance aux humains), les félins et l'hippopotame ont échappé à la casserole. Ce dernier était proposé à la vente, à 80 000 francs de l'époque.

Victor Hugo dira "on mange de l'inconnu".
Afficher tout
Donc on a construit les boulevards des maréchaux après la Grande guerre, après avoir démoli les fortifications ?

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Donc on a construit les boulevards des maréchaux après la Grande guerre, après avoir démoli les fortifications ? Non, pas exactement, et tu fais bien de me reprendre, car mon commentaire peut porter à confusion.
Les boulevards des Maréchaux, étaient à l'origine, les voies internes longeant cette muraille.
S'y trouvait aussi une ligne de chemin de fer, celle appelée de la Petite ceinture.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Donc on a construit les boulevards des maréchaux après la Grande guerre, après avoir démoli les fortifications ? Ce qui est aujourd'hui Boulevards des Maréchaux, porte ce nom depuis 1864.
Il existait auparavant sous le nom de "Rue militaire" qui était la voie interne desservant les installations de l'enceinte de Thiers, construite entre 1841 et 1844.

En 1864, cette Rue militaire fut divisée en 19 sections, auxquelles leurs furent attribuées des noms de Maréchaux du Premier Empire.

Posté le

android

(3)

Répondre

L’anecdote de l’évasion de Gambetta de Paris fut une question posée par Question Pour Un Champion de ce 4 mai 2020... Quel hasard!