Un soldat allemand échappa 40 ans au FBI

Proposé par
le
dans

Le soldat allemand Georg Gaertner fut fait prisonnier de guerre par les Alliés en 1943, puis envoyé aux États-Unis. Il s'échappa d'un camp d'internement en septembre 1945, mais décida de rester vivre dans le pays, sous fausse identité, défiant les recherches du FBI pendant 40 ans. Il se maria et cacha sa véritable identité à sa femme durant 20 ans.

La motivation de Gaertner de s'échapper était due au fait qu'il allait être renvoyé dans une Europe détruite et que son village natal de Silésie, venait de passer sous souveraineté polonaise. À sa surprise, il lui fut facile d'obtenir un permis de conduire et une carte de Sécurité sociale, sous la fausse identité de Dennis Whiles.


Commentaires préférés (3)

JLSD grâce au lien donné en complément dans l’anecdote sur Klaus Barbie, j’ai pu regarder la vidéo de la même chaîne sur Georg Gärtner. Une histoire passionnante, voici le lien :
youtu.be/IX9FT2c6WaA

Posté le

android

(51)

Répondre

a écrit : J'ai pas trouvé l'information dans les sources; je suis étonné qu'il fut envoyé aux Etats-Unis comme prisonnier (ça devait être coûteux et je ne vois pas l'intérêt), et qu'il figurait parmi la liste des personnes les plus recherchées du FBI alors qu'il ne faisait pas partie de la SS, qu�39;il était juste soldat de l'armée régulière et qu'il n'a a priori commis aucun crime de guerre. Si quelqu'un a plus d'info je suis preneur ! Afficher tout Je ne vois pas en quoi cela est couteux de ramener les prisonniers.
Les bateaux de ravitaillement américains (les liberty ships) faisaient plusieurs voyages par an entre les deux continents. La flotte de ces bateaux pouvait donc ramener les prisonniers, de plus en plus nombreux, et ainsi libérer des effectifs pour les combats de plus en plus acharnés (c'est du personnel et de la logistique en moins à gérer dans des lieux si proches du conflit)

De plus, contrairement aux japonais et/ou américains, les allemands hésitaient à frapper les liberty ships sur le retour, de peur de torpiller en même temps des anciens camarades.

L'interet est donc multiple :
Libérer des soldats GI pour les combats
Faciliter la logistique
Eviter les évasions trop faciles (les USA étant outreatlantique, c'est un peu compliqué)
Financièrement, et même si c'est en infraction avec ce que les USA avaient défendu, les allemands ont été mis au travail forcé, en particulier l'agriculture, mise à mal par le départ des travailleurs pour le front.
Et d'autres avantages certainement comme l'utilité de ne pas faire revenir des navires "trop" vide

Pour ce qui est de la recherche du FBI, le fbi s'occupe d'un peu de tout. Il n'est donc pas étrange que des délits "mineurs" (on parle quand meme d'une évasion en temps de guerre par militaire) soient suivis par le FBI, qui rappellons-le est un bureau fédéral d'enquete.
Donc un service enqueteur tout simplement.

La focalisation du FBI sur ce cas en particulier est dû au fait qu'il était le dernier évadé non retrouvé et à la longévité de l'évasion (au bout d'un moment ca la fout un peu mal je pense)


EDIT :
Le film "Arretes moi si tu peux" met en avant cette polyvalence des services du FBI où on voit que les enqueteurs s'occupent d'une affaire pas vraiment folichone :
contrefacon de cheques,
et qui n'est pas encore dans de grandes proportions.
D'ailleurs les enqueteurs s'en foutent un petit peu ;)

a écrit : C'est moi où à chaque nouvelle vidéo sur la chaîne de mamytwink, il y a une anecdote sur SCMB ? Dans ce cas, au temps donnés les liens YouTube et stopper les anecdotes. Attention ce n'est pas une critique négative mais un constat. Je préfèrerais à la limite une section recommandations de chaîne YouTube pédagogique (et elles sont nombreuses les chaînes de qualité) plutôt que juste retranscrire une anecdote d'un youtubeur. Afficher tout Toutes les sources d’inspiration sont bonnes pour faire des anecdotes, je ne vois pas le mal.
Il est souvent arrivé que ce soit une coïncidence qu’une anecdote coïncide avec un reportage, une émission, et même le journal de 20h.
En plus, l’anecdote sur Klaus Barbie n’était même pas d’Epoxy...
Nombreux sont les gens dont moi qui n’utilisent pas YouTube souvent, et si on nous balançait les chaînes, je n’y irai probablement jamais.

Posté le

android

(59)

Répondre


Tous les commentaires (25)

JLSD grâce au lien donné en complément dans l’anecdote sur Klaus Barbie, j’ai pu regarder la vidéo de la même chaîne sur Georg Gärtner. Une histoire passionnante, voici le lien :
youtu.be/IX9FT2c6WaA

Posté le

android

(51)

Répondre

On peut même lire dans les sources qu'il était sur la liste des personnes les plus recherchés par le FBI et qu'il s'est lui même dénoncé en 1985.

On lui donnera à ce moment la une carte de résident permanent.

J'ai pas trouvé l'information dans les sources; je suis étonné qu'il fut envoyé aux Etats-Unis comme prisonnier (ça devait être coûteux et je ne vois pas l'intérêt), et qu'il figurait parmi la liste des personnes les plus recherchées du FBI alors qu'il ne faisait pas partie de la SS, qu'il était juste soldat de l'armée régulière et qu'il n'a a priori commis aucun crime de guerre. Si quelqu'un a plus d'info je suis preneur !

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : J'ai pas trouvé l'information dans les sources; je suis étonné qu'il fut envoyé aux Etats-Unis comme prisonnier (ça devait être coûteux et je ne vois pas l'intérêt), et qu'il figurait parmi la liste des personnes les plus recherchées du FBI alors qu'il ne faisait pas partie de la SS, qu�39;il était juste soldat de l'armée régulière et qu'il n'a a priori commis aucun crime de guerre. Si quelqu'un a plus d'info je suis preneur ! Afficher tout Je ne vois pas en quoi cela est couteux de ramener les prisonniers.
Les bateaux de ravitaillement américains (les liberty ships) faisaient plusieurs voyages par an entre les deux continents. La flotte de ces bateaux pouvait donc ramener les prisonniers, de plus en plus nombreux, et ainsi libérer des effectifs pour les combats de plus en plus acharnés (c'est du personnel et de la logistique en moins à gérer dans des lieux si proches du conflit)

De plus, contrairement aux japonais et/ou américains, les allemands hésitaient à frapper les liberty ships sur le retour, de peur de torpiller en même temps des anciens camarades.

L'interet est donc multiple :
Libérer des soldats GI pour les combats
Faciliter la logistique
Eviter les évasions trop faciles (les USA étant outreatlantique, c'est un peu compliqué)
Financièrement, et même si c'est en infraction avec ce que les USA avaient défendu, les allemands ont été mis au travail forcé, en particulier l'agriculture, mise à mal par le départ des travailleurs pour le front.
Et d'autres avantages certainement comme l'utilité de ne pas faire revenir des navires "trop" vide

Pour ce qui est de la recherche du FBI, le fbi s'occupe d'un peu de tout. Il n'est donc pas étrange que des délits "mineurs" (on parle quand meme d'une évasion en temps de guerre par militaire) soient suivis par le FBI, qui rappellons-le est un bureau fédéral d'enquete.
Donc un service enqueteur tout simplement.

La focalisation du FBI sur ce cas en particulier est dû au fait qu'il était le dernier évadé non retrouvé et à la longévité de l'évasion (au bout d'un moment ca la fout un peu mal je pense)


EDIT :
Le film "Arretes moi si tu peux" met en avant cette polyvalence des services du FBI où on voit que les enqueteurs s'occupent d'une affaire pas vraiment folichone :
contrefacon de cheques,
et qui n'est pas encore dans de grandes proportions.
D'ailleurs les enqueteurs s'en foutent un petit peu ;)

a écrit : J'ai pas trouvé l'information dans les sources; je suis étonné qu'il fut envoyé aux Etats-Unis comme prisonnier (ça devait être coûteux et je ne vois pas l'intérêt), et qu'il figurait parmi la liste des personnes les plus recherchées du FBI alors qu'il ne faisait pas partie de la SS, qu�39;il était juste soldat de l'armée régulière et qu'il n'a a priori commis aucun crime de guerre. Si quelqu'un a plus d'info je suis preneur ! Afficher tout fr.m.wikipedia.org/wiki/Prisonniers_de_guerre_allemands_aux_%C3%89tats-Unis

Il existait deux raisons principales, pour envoyer les prisonniers de guerre Allemands (et Italiens) jusqu'à l'Amérique du Nord. ( États-Unis et Canada)
- Ne pas pouvoir fournir d'information ( en cas d'escapade et retour dans le Reich) sur le Royaume-Uni.
-Ne pas être une "bouche en plus" sur le sol Britannique, pays ayant déjà de graves problèmes pour alimenter sa population.

Le transfert de prisonniers depuis l'Europe jusqu'en Amérique du Nord, n'était pas du tout coûteux : la majorité des bateaux transportant des marchandises civiles et militaires,-ainsi que des troupes -vers la Grande-Bretagne, repartaient à vide vers l'Amérique du Nord.

Ce transfert de prisonniers vers l'Amérique du Nord, permettait également au Royaume-Uni, de ne pas devoir dédier plus de soldats de sa Majesté à leur surveillance, ainsi que dissuader de tentatives d'évasion, de par une telle distance avec l'Allemagne.

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : JLSD grâce au lien donné en complément dans l’anecdote sur Klaus Barbie, j’ai pu regarder la vidéo de la même chaîne sur Georg Gärtner. Une histoire passionnante, voici le lien :
youtu.be/IX9FT2c6WaA
C'est moi où à chaque nouvelle vidéo sur la chaîne de mamytwink, il y a une anecdote sur SCMB ? Dans ce cas, au temps donnés les liens YouTube et stopper les anecdotes. Attention ce n'est pas une critique négative mais un constat. Je préfèrerais à la limite une section recommandations de chaîne YouTube pédagogique (et elles sont nombreuses les chaînes de qualité) plutôt que juste retranscrire une anecdote d'un youtubeur.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est moi où à chaque nouvelle vidéo sur la chaîne de mamytwink, il y a une anecdote sur SCMB ? Dans ce cas, au temps donnés les liens YouTube et stopper les anecdotes. Attention ce n'est pas une critique négative mais un constat. Je préfèrerais à la limite une section recommandations de chaîne YouTube pédagogique (et elles sont nombreuses les chaînes de qualité) plutôt que juste retranscrire une anecdote d'un youtubeur. Afficher tout Toutes les sources d’inspiration sont bonnes pour faire des anecdotes, je ne vois pas le mal.
Il est souvent arrivé que ce soit une coïncidence qu’une anecdote coïncide avec un reportage, une émission, et même le journal de 20h.
En plus, l’anecdote sur Klaus Barbie n’était même pas d’Epoxy...
Nombreux sont les gens dont moi qui n’utilisent pas YouTube souvent, et si on nous balançait les chaînes, je n’y irai probablement jamais.

Posté le

android

(59)

Répondre

a écrit : C'est moi où à chaque nouvelle vidéo sur la chaîne de mamytwink, il y a une anecdote sur SCMB ? Dans ce cas, au temps donnés les liens YouTube et stopper les anecdotes. Attention ce n'est pas une critique négative mais un constat. Je préfèrerais à la limite une section recommandations de chaîne YouTube pédagogique (et elles sont nombreuses les chaînes de qualité) plutôt que juste retranscrire une anecdote d'un youtubeur. Afficher tout La source m'ayant conduit à rédiger cette anecdote, n'a rien a voir avec la chaîne Youtube que tu cites.
Elle fait suite à un article d'un excellent blog de vulgarisation de l'Histoire, en langue espagnole, appelé "Historiasdelahistoria".
Voici le lien :
historiasdelahistoria.com/2020/02/19/soldados-de-la-segunda-guerra-mundial-ocultos-durante-decadas

Elle fut soumise a SCMB, au début du mois d'avril. J'ignore si ceci est antérieur ou postérieur à la publication de cette chaîne Youtube, mais en tout cas, ce n'est que le fruit du pur hasard.

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : C'est moi où à chaque nouvelle vidéo sur la chaîne de mamytwink, il y a une anecdote sur SCMB ? Dans ce cas, au temps donnés les liens YouTube et stopper les anecdotes. Attention ce n'est pas une critique négative mais un constat. Je préfèrerais à la limite une section recommandations de chaîne YouTube pédagogique (et elles sont nombreuses les chaînes de qualité) plutôt que juste retranscrire une anecdote d'un youtubeur. Afficher tout Ne pas oublier non plus que scmb peut aussi être une source d’inspiration pour certains journalistes et youtuber.

Quasiment a chaque fois que quelqu’un a présagé de la source de mes inspirations pour une anecdote, il s’est trompé. Tout simplement parce que internet est vaste et les informations circulent dans l’espace et le temps et parfois de manière cyclique.
Parfois je lis un article scientifique puis j’en fais une anecdote. Un youtuber va en faire une vidéo et un adepte de 9GAG un meme. 1 info et 3 supports mais aucun ne s’est inspiré l’un de l’autre. C’est simplement que l’article original a une grande portée et un intérêt important.

Finalement tant que le virus de la culture se propage, je n’y vois pas vraiment un problème.

a écrit : *Georg Gärtner A l'écrit le tréma (Umlaut) des noms de famille se remplace fréquemment par un "e" après la voyelle concernée. C'est notamment le cas dans les adresses mail qui n'autorise pas où peu les caractères spéciaux. En effet, sur internet les caractères sont transmis en tant que code binaire à 7bits, soient 128 possibilités seulement. Avec un alphabet à 28 caractères, fois deux pour permettre majuscule et minuscule, quelques signes de ponctuation, les 10 chiffres et des symboles courants (&, # ...) : Pas assez de place pour les accents :))

www.arobase.org/fonctionnement/accents-et-email.htm

En revanche, il me semble qu'on dit "la motivation à" et non "la motivation de"

Posté le

android

(1)

Répondre

Franchement, j'aurai fait pareil. Comme dit plus haut, ce n'était qu'un simple soldat, il s'est tenu à carreau, a respecté son "pays d'accueil", est resté sagement planqué dans un trou perdu vivant de petits boulos, fondé une famille, vécu peinard même s'il devait souvent regarder derrière lui, j'imagine.
Notons que s'il ne s'est pas fait pincer, c'est forcément parce qu'il s'est servi de ses 3 années de camp pour apprendre la langue locale, c'est à se demander s'il n'avait pas prévu son coup, hein, Georg?
Petit filou, va! ^^ Pas bien méchant tout ça.Mais on ne peut que saluer la performance d'avoir filé entre les mailles du filet du FBI pendant aussi longtemps, c'est pas des clowns, ces mecs!!! Respect!

Entre ça et les camps de tonton Staline., dont 8 soldats allemands sur 10 ne sont jamais revenus...

a écrit : Franchement, j'aurai fait pareil. Comme dit plus haut, ce n'était qu'un simple soldat, il s'est tenu à carreau, a respecté son "pays d'accueil", est resté sagement planqué dans un trou perdu vivant de petits boulos, fondé une famille, vécu peinard même s'il devait souvent regarder derrière lui, j'imagine.
Notons que s'il ne s'est pas fait pincer, c'est forcément parce qu'il s'est servi de ses 3 années de camp pour apprendre la langue locale, c'est à se demander s'il n'avait pas prévu son coup, hein, Georg?
Petit filou, va! ^^ Pas bien méchant tout ça.Mais on ne peut que saluer la performance d'avoir filé entre les mailles du filet du FBI pendant aussi longtemps, c'est pas des clowns, ces mecs!!! Respect!

Entre ça et les camps de tonton Staline., dont 8 soldats allemands sur 10 ne sont jamais revenus...
Afficher tout
Les camps américains n'étaient pas de tout repos, mais surtout à cause de l'ambiance ENTRE prisonniers.
La propagande nazie était assez intense et il n'était pas rare d'avoir une administration parallèle nazie qui foulait au pied les règles américaines du camp. Punissant les détenus qui ne faisaient pas le salut ou doutaient de la victoire du Reich.

Beaucoup plus d'évasions sur le territoire américain, souvent très courtes, avec parfois des trucs assez marrant.
Après avoir vu Inglorious Bastard, un ami à moi m'avait raconté que son grand père avait été arrêté après son évasion dans les mêmes conditions que la scène dans le bar allemand, je n'en dis pas plus, ceux qui ont vu le film ont déja compris, ceux qui ne l'ont pas vu, dépéchez vous d'aller le voir.

EDIT : il y a aussi un allemand qui s'est fait serré après evasion car il s'était assis au fond du bus qu'il venait de prendre : aux places réservées aux noirs donc, et en plus il avait laissé sa place. Il s'était bien trahi !

a écrit : Les camps américains n'étaient pas de tout repos, mais surtout à cause de l'ambiance ENTRE prisonniers.
La propagande nazie était assez intense et il n'était pas rare d'avoir une administration parallèle nazie qui foulait au pied les règles américaines du camp. Punissant les détenus qui ne fai
saient pas le salut ou doutaient de la victoire du Reich.

Beaucoup plus d'évasions sur le territoire américain, souvent très courtes, avec parfois des trucs assez marrant.
Après avoir vu Inglorious Bastard, un ami à moi m'avait raconté que son grand père avait été arrêté après son évasion dans les mêmes conditions que la scène dans le bar allemand, je n'en dis pas plus, ceux qui ont vu le film ont déja compris, ceux qui ne l'ont pas vu, dépéchez vous d'aller le voir.

EDIT : il y a aussi un allemand qui s'est fait serré après evasion car il s'était assis au fond du bus qu'il venait de prendre : aux places réservées aux noirs donc, et en plus il avait laissé sa place. Il s'était bien trahi !
Afficher tout
Ah ba c'est ballot, mais quand on ne connait pas les coutumes locales, dur de filer à l'anglaise!

Oui les nazis foutaient le bordel partout où ils étaient, c'est bien connu, ca devait pas être la joie pour le pauvre soldat allemand prisonnier pour qui la guerre était terminée...
Y'a des images touchantes dans certains docs, des allemands capturés par les 'ricains, certains (les plus jeunes) étaient terrifiés, persuadés qu'ils allaient les découper lentement en tranches fines, les autres vraiment soulagés que l'enfer se termine...

Dans le film "la grande évasion", on apprends que les seuls qui ont réussi à filer à l'anglaise l'ont fait avec des moyens étonnants, un en barque, l'autre à vélo, un troisième à pieds, tous ceux qui ont employé des moyens modernes se sont fait gauler.

Le mec dans l'anecdote a du faire pareil, j'imagine

a écrit : Ah ba c'est ballot, mais quand on ne connait pas les coutumes locales, dur de filer à l'anglaise!

Oui les nazis foutaient le bordel partout où ils étaient, c'est bien connu, ca devait pas être la joie pour le pauvre soldat allemand prisonnier pour qui la guerre était terminée...
Y&
#039;a des images touchantes dans certains docs, des allemands capturés par les 'ricains, certains (les plus jeunes) étaient terrifiés, persuadés qu'ils allaient les découper lentement en tranches fines, les autres vraiment soulagés que l'enfer se termine...

Dans le film "la grande évasion", on apprends que les seuls qui ont réussi à filer à l'anglaise l'ont fait avec des moyens étonnants, un en barque, l'autre à vélo, un troisième à pieds, tous ceux qui ont employé des moyens modernes se sont fait gauler.

Le mec dans l'anecdote a du faire pareil, j'imagine
Afficher tout
Oui les méthodes simples sont les meilleures : Le grand pere du pote a simplement enlevé le haut de son uniforme et lavé son pantalon a l'eau claire (l'aspect humide assombrissait le pantalon de travail lui donnant une teinte quasi noire donc plus "civile")
Il le remouillait de temps en temps pour garder le ton uni sombre et il est sorti comme ca en profitant d'une équipe de techniciens (des charpentiers surement)

Il a quand meme réussi a aller jusqu'à une grande ville pour chercher du travail et s'est fait dénoncer par son contremaitre du lieu où il travaillait car : *voir inglorious bastard*
;)
Bon je pense que l'accent allemand devait pas aider des masses non plus. Mais bon respect au gars qui s'évadait juste pour pas avoir à retourner du mauvais coté de l'allemagne hein ?!

a écrit : Toutes les sources d’inspiration sont bonnes pour faire des anecdotes, je ne vois pas le mal.
Il est souvent arrivé que ce soit une coïncidence qu’une anecdote coïncide avec un reportage, une émission, et même le journal de 20h.
En plus, l’anecdote sur Klaus Barbie n’était même pas d’Epoxy...
Nombreux
sont les gens dont moi qui n’utilisent pas YouTube souvent, et si on nous balançait les chaînes, je n’y irai probablement jamais. Afficher tout
300.000 prisonniers de guerre allemands ont été envoyés par bateau aux USA après la défaite de Rommel en Tunisie en mai 1943. Ils ont travaillé dans les plantations pour remplacer la main d'oeuvre mobilisée par la guerre.

a écrit : JLSD grâce au lien donné en complément dans l’anecdote sur Klaus Barbie, j’ai pu regarder la vidéo de la même chaîne sur Georg Gärtner. Une histoire passionnante, voici le lien :
youtu.be/IX9FT2c6WaA
Merci, je vais découvrir la chaîne ! Passionnant et simple !

Posté le

android

(1)

Répondre

J'avais un oncle allemand, blessé sur le front russe il etait venu en convalescence ds l'armée d'occupation en France, a la libération il a ete fait prisonnier, quand la croix rouge a commencé a renvoyé les prisonniers en Allemagne, il a appris que toute sa famille etait morte sous les bombardement, il a donc décidé de resté ici, il a été naturalisé en 1948 , il s'appellait Otto , c'etait un grand traumatisé de la guerre

Posté le

android

(3)

Répondre

CF la vidéo de mamytwink sur YouTube, histoire de guerre.

Anecdote reprise sur l'une des vidéos d'Histoire de Guerre de la chaîne Youtube Mamytwink.

Posté le

android

(0)

Répondre