Le paon a un cri puissant mais inaudible pour l'Homme

Proposé par
le
dans

En déployant ses ocelles irisés et cerclés de vert, le paon exerce aussi avec cet éventail un puissant signal sonore dans les ultras basses fréquences (6 Hz, 115 dB) qui a l'avantage de se propager en silence et très loin. Les aigrettes sur la tête des femelles servent alors de récepteur.


Commentaires préférés (3)

Heureusement que la fréquence est inaudible.
On dit que l’Homme entend les fréquences entre 20 Hz et 20 000 Hz. Avec l’âge on a tendance à perdre une partie de cette audition et cette plage se réduit.

6Hz est donc bien en dessous des sons que l’on peut entendre. Et heureusement car au delà de 80 Db le bruit peut être dangereux pour nos oreilles. 115 Db correspond à un son qui est à la limite de ce qui est audible sans créer de dommage irréversible.
L’écart entre la limite de 80 Db et ce son de 115 Db est immense quand on rappelle que l’intensité sonore double tous les 3 Db. 83 Db est donc deux fois plus fort que 80 Db et ainsi de suite.

Certaines personnes entendent même des bruits parasites en permanence - les acouphènes. En effet on a dans nos oreilles des cellules ciliées qui sont chacune dédiées à l’audition de certaines fréquences. Quand certaines de ces cellules sont détruites, les sons associés ne peuvent plus être captés et le cerveau essais de compenser en faisant entendre un son qui n’existe pas sur cette bande de fréquence et donnant ainsi un sifflement ou grincement que certaines personnes entendent en permanence, toute leur vie durant.

a écrit : Si tu ne donnes pas de notion de durée, il n’y a pas de danger. 80 dB c’est largement supportable.
Pendant 8heures d’affilée, un peu moins.
En effet la durée est très importante et je ne l’ai même pas cité...
Les valeurs que j’ai trouvées sur plusieurs sites donnent comme durées maximales en fonction de l’intensité :

- 8h pour 80Db
- 1h pour 89Db
- 1min pour 107Db
- Moins de 20 secondes pour 120Db

Ce sont juste des indications de seuils qui servent à donner un ordre de grandeur en fonction de l’intensité. Ce n’est évidemment pas à la seconde prêt.


Ici avec 115 Db on voit que la durée d’exposition avant dommage devrait être très courte si on pouvait l’entendre.
Et évidemment être juste à côté.

a écrit : En effet la durée est très importante et je ne l’ai même pas cité...
Les valeurs que j’ai trouvées sur plusieurs sites donnent comme durées maximales en fonction de l’intensité :

- 8h pour 80Db
- 1h pour 89Db
- 1min pour 107Db
- Moins de 20 secondes pour 120Db

Ce sont j
uste des indications de seuils qui servent à donner un ordre de grandeur en fonction de l’intensité. Ce n’est évidemment pas à la seconde prêt.


Ici avec 115 Db on voit que la durée d’exposition avant dommage devrait être très courte si on pouvait l’entendre.
Et évidemment être juste à côté.
Afficher tout
Super, les commentaires sont aussi intéressants que l'anecdote ! Et une question me vient : une onde sonore, même en dehors du spectre audible, ne peut elle pas endommager l'oreille, qui doit subir tout de même des vibrations ? Car-et la comparaison n'est probablement pas bien valide- pour comparer avec les ondes EM, bien qu'on ne voie ni les rayons uv, ni les rayons x (et gamma), ceux-ci n'en font pas moins de dommages.
Est-ce que l'oreille ne peut être abîmée que par les fréquences pour lesquelles elle "fonctionne" en somme ?

Posté le

android

(63)

Répondre


Tous les commentaires (31)

Heureusement que la fréquence est inaudible.
On dit que l’Homme entend les fréquences entre 20 Hz et 20 000 Hz. Avec l’âge on a tendance à perdre une partie de cette audition et cette plage se réduit.

6Hz est donc bien en dessous des sons que l’on peut entendre. Et heureusement car au delà de 80 Db le bruit peut être dangereux pour nos oreilles. 115 Db correspond à un son qui est à la limite de ce qui est audible sans créer de dommage irréversible.
L’écart entre la limite de 80 Db et ce son de 115 Db est immense quand on rappelle que l’intensité sonore double tous les 3 Db. 83 Db est donc deux fois plus fort que 80 Db et ainsi de suite.

Certaines personnes entendent même des bruits parasites en permanence - les acouphènes. En effet on a dans nos oreilles des cellules ciliées qui sont chacune dédiées à l’audition de certaines fréquences. Quand certaines de ces cellules sont détruites, les sons associés ne peuvent plus être captés et le cerveau essais de compenser en faisant entendre un son qui n’existe pas sur cette bande de fréquence et donnant ainsi un sifflement ou grincement que certaines personnes entendent en permanence, toute leur vie durant.

Non, c'est en fait Hera (Junon dans la mythologie latine) qui, pour rendre hommage à la fidélité du géant Argos, mis ses cent yeux dans la queue de son oiseau préféré, le paon.
Comme Héra était la déesse du mariage légitime, ces yeux symbolisaient aussi la surveillance inévitable qu'elle devait exercer à l'encontre de son mari (et frère), Zeus... et il y avait de quoi faire puisque ce dernier passait son temps à la cocufier avec d'inombables déesses et humaines...

Posté le

android

(19)

Répondre

a écrit : Heureusement que la fréquence est inaudible.
On dit que l’Homme entend les fréquences entre 20 Hz et 20 000 Hz. Avec l’âge on a tendance à perdre une partie de cette audition et cette plage se réduit.

6Hz est donc bien en dessous des sons que l’on peut entendre. Et heureusement car au delà de 80 Db l
e bruit peut être dangereux pour nos oreilles. 115 Db correspond à un son qui est à la limite de ce qui est audible sans créer de dommage irréversible.
L’écart entre la limite de 80 Db et ce son de 115 Db est immense quand on rappelle que l’intensité sonore double tous les 3 Db. 83 Db est donc deux fois plus fort que 80 Db et ainsi de suite.

Certaines personnes entendent même des bruits parasites en permanence - les acouphènes. En effet on a dans nos oreilles des cellules ciliées qui sont chacune dédiées à l’audition de certaines fréquences. Quand certaines de ces cellules sont détruites, les sons associés ne peuvent plus être captés et le cerveau essais de compenser en faisant entendre un son qui n’existe pas sur cette bande de fréquence et donnant ainsi un sifflement ou grincement que certaines personnes entendent en permanence, toute leur vie durant.
Afficher tout
Si tu ne donnes pas de notion de durée, il n’y a pas de danger. 80 dB c’est largement supportable.
Pendant 8heures d’affilée, un peu moins.

a écrit : Si tu ne donnes pas de notion de durée, il n’y a pas de danger. 80 dB c’est largement supportable.
Pendant 8heures d’affilée, un peu moins.
En effet la durée est très importante et je ne l’ai même pas cité...
Les valeurs que j’ai trouvées sur plusieurs sites donnent comme durées maximales en fonction de l’intensité :

- 8h pour 80Db
- 1h pour 89Db
- 1min pour 107Db
- Moins de 20 secondes pour 120Db

Ce sont juste des indications de seuils qui servent à donner un ordre de grandeur en fonction de l’intensité. Ce n’est évidemment pas à la seconde prêt.


Ici avec 115 Db on voit que la durée d’exposition avant dommage devrait être très courte si on pouvait l’entendre.
Et évidemment être juste à côté.

Sans vouloir polémiquer, ni mettre en doute l'anecdote, j'aimerai néanmoins savoir si l'emploi des mots "ultra basse fréquence" est ici correct.
Le terme "infrason" est-il valable dans le cas du bruit produit par les plumes du paon ?

Ce doute ( pour le néophyte que je suis) m'est venu, suite à la lecture des deux pages wikipedia sur les deux termes.
Infrason: de 0 à 16/20 Hz, c'est-à-dire au dessous de la perception de l'oreille humaine.

Merci d'avance pour les conseils des spécialistes.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : En effet la durée est très importante et je ne l’ai même pas cité...
Les valeurs que j’ai trouvées sur plusieurs sites donnent comme durées maximales en fonction de l’intensité :

- 8h pour 80Db
- 1h pour 89Db
- 1min pour 107Db
- Moins de 20 secondes pour 120Db

Ce sont j
uste des indications de seuils qui servent à donner un ordre de grandeur en fonction de l’intensité. Ce n’est évidemment pas à la seconde prêt.


Ici avec 115 Db on voit que la durée d’exposition avant dommage devrait être très courte si on pouvait l’entendre.
Et évidemment être juste à côté.
Afficher tout
Super, les commentaires sont aussi intéressants que l'anecdote ! Et une question me vient : une onde sonore, même en dehors du spectre audible, ne peut elle pas endommager l'oreille, qui doit subir tout de même des vibrations ? Car-et la comparaison n'est probablement pas bien valide- pour comparer avec les ondes EM, bien qu'on ne voie ni les rayons uv, ni les rayons x (et gamma), ceux-ci n'en font pas moins de dommages.
Est-ce que l'oreille ne peut être abîmée que par les fréquences pour lesquelles elle "fonctionne" en somme ?

Posté le

android

(63)

Répondre

a écrit : Super, les commentaires sont aussi intéressants que l'anecdote ! Et une question me vient : une onde sonore, même en dehors du spectre audible, ne peut elle pas endommager l'oreille, qui doit subir tout de même des vibrations ? Car-et la comparaison n'est probablement pas bien valide- pour comparer avec les ondes EM, bien qu'on ne voie ni les rayons uv, ni les rayons x (et gamma), ceux-ci n'en font pas moins de dommages.
Est-ce que l'oreille ne peut être abîmée que par les fréquences pour lesquelles elle "fonctionne" en somme ?
Afficher tout
C'est justement un des sujets abordés dans la page wikipédia, à propos des infrasons.
fr.m.wikipedia.org/wiki/Infrason

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Super, les commentaires sont aussi intéressants que l'anecdote ! Et une question me vient : une onde sonore, même en dehors du spectre audible, ne peut elle pas endommager l'oreille, qui doit subir tout de même des vibrations ? Car-et la comparaison n'est probablement pas bien valide- pour comparer avec les ondes EM, bien qu'on ne voie ni les rayons uv, ni les rayons x (et gamma), ceux-ci n'en font pas moins de dommages.
Est-ce que l'oreille ne peut être abîmée que par les fréquences pour lesquelles elle "fonctionne" en somme ?
Afficher tout
On en fait même des armes ;)

a écrit : Heureusement que la fréquence est inaudible.
On dit que l’Homme entend les fréquences entre 20 Hz et 20 000 Hz. Avec l’âge on a tendance à perdre une partie de cette audition et cette plage se réduit.

6Hz est donc bien en dessous des sons que l’on peut entendre. Et heureusement car au delà de 80 Db l
e bruit peut être dangereux pour nos oreilles. 115 Db correspond à un son qui est à la limite de ce qui est audible sans créer de dommage irréversible.
L’écart entre la limite de 80 Db et ce son de 115 Db est immense quand on rappelle que l’intensité sonore double tous les 3 Db. 83 Db est donc deux fois plus fort que 80 Db et ainsi de suite.

Certaines personnes entendent même des bruits parasites en permanence - les acouphènes. En effet on a dans nos oreilles des cellules ciliées qui sont chacune dédiées à l’audition de certaines fréquences. Quand certaines de ces cellules sont détruites, les sons associés ne peuvent plus être captés et le cerveau essais de compenser en faisant entendre un son qui n’existe pas sur cette bande de fréquence et donnant ainsi un sifflement ou grincement que certaines personnes entendent en permanence, toute leur vie durant.
Afficher tout
Oui et non.
Tu à raison en disant que c'est tant mieux si c'est en dehors de notre plage d'audition.
Effectivement, sinon ça serait pénible de passer à côté des animaux si on devait entendre réellement chaque son qu'ils émettent.

Cela dit, ce n'est pas parceque l'on ne perçoit pas quelque chose que cela ne nous affecte ça. Un exemple : mets toi un laser UV dans les yeux, tu ne verras pas grand chose. (Le problème, c'est que ça sera définitif, tu ne verras vraiment plus jamais rien) :)

Les ondes sonores font vibrer le tympans, puis d'autres petites choses et enfin plein de petits poils qui ont chacun leur fréquence de résonance. Leur différentes tailles permettent de percevoir les différentes fréquences.
Si un son très grave et fort vient là dedans, il peut très bien tout exploser.
Peut-être que dans ce que précis, un son trop grave ne fera pas vibrer significativement tout les éléments internes de l'oreille puisqu'ils sont sont justement étudiés pour vibrer a d'autres fréquences.
Mais ça pourrait :)


Tout ça pour dire que la non-perception d'un phénomène physique et son caractère inoffensif sont 2 choses bien différentes.

Posté le

android

(9)

Répondre

J'ai tendance à tout ramener vers moi, mais je voulais dire que ceux de mes voisins qui élèvent des paons ne s'occupent que de variétés blanches (en ce moment, dans le village, tout le monde (pas moi) élève deux-trois chevaux (un cheval coute trois fois moins cher qu'un chihuahua inscrit au lof) et des (gros) oiseaux exotiques, c'est à la mode) Toute la journée ces oiseaux appellent leur pote Léon, qui ne vient jamais. Les chevaux sont dans les pâtures depuis début avril, ils ne nous dérangent pas trop

www.gramat-parc-animalier.com/fr/le-parc-et-ses-animaux/oiseaux/paon-blanc

a écrit : Super, les commentaires sont aussi intéressants que l'anecdote ! Et une question me vient : une onde sonore, même en dehors du spectre audible, ne peut elle pas endommager l'oreille, qui doit subir tout de même des vibrations ? Car-et la comparaison n'est probablement pas bien valide- pour comparer avec les ondes EM, bien qu'on ne voie ni les rayons uv, ni les rayons x (et gamma), ceux-ci n'en font pas moins de dommages.
Est-ce que l'oreille ne peut être abîmée que par les fréquences pour lesquelles elle "fonctionne" en somme ?
Afficher tout
En fait, un son que l'on entend pas car trop grave n’endommagera pas l'oreille interne car elle ne vibrera tout simplement pas, par contre, des infrasons puissants peuvent endommager d'autres organes plus gros s'ils entrent en résonance, ils peuvent même tuer! Pour les ultrasons, je ne sais pas si et dans quelle mesure ils peuvent être dangereux pour l'homme, par contre, pour péter des vitres, ca marche du tonnerre! ^^

a écrit : En effet la durée est très importante et je ne l’ai même pas cité...
Les valeurs que j’ai trouvées sur plusieurs sites donnent comme durées maximales en fonction de l’intensité :

- 8h pour 80Db
- 1h pour 89Db
- 1min pour 107Db
- Moins de 20 secondes pour 120Db

Ce sont j
uste des indications de seuils qui servent à donner un ordre de grandeur en fonction de l’intensité. Ce n’est évidemment pas à la seconde prêt.


Ici avec 115 Db on voit que la durée d’exposition avant dommage devrait être très courte si on pouvait l’entendre.
Et évidemment être juste à côté.
Afficher tout
Attention à écrire l'unité correctement : l'abréviation de décibel s'écrit dB. Un d minuscule pour déci- comme dans dm (décimètre) ou dL (décilitre) et un B majuscule pour l'abréviation de l'unité car car c'est une personne qui a donné son nom à l'unité (Alexander G. Bell qui a d'abord donné son nom à entreprise Bell qui, elle, a inventé cette unité) comme Ampère ou Newton. L'exception à cette règle est le litre, pour lequel on a choisi d'utiliser une majuscule pour son abréviation pour des raison de lisibilité (mais il y a quand même des scientifiques qui sont à l'origine de ce nom : par exemple Jean-Baptiste Litre ou Marco Giuseppe Litroni, sauf qu'ils ont été inventés a posteriori justement pour justifier l'utilisation de la majuscule à l'abréviation du litre, on trouvera cette histoire ici : mobile.secouchermoinsbete.fr/77750-un-canular-pour-que-le-litre-soit-represente-par-un-l )

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Super, les commentaires sont aussi intéressants que l'anecdote ! Et une question me vient : une onde sonore, même en dehors du spectre audible, ne peut elle pas endommager l'oreille, qui doit subir tout de même des vibrations ? Car-et la comparaison n'est probablement pas bien valide- pour comparer avec les ondes EM, bien qu'on ne voie ni les rayons uv, ni les rayons x (et gamma), ceux-ci n'en font pas moins de dommages.
Est-ce que l'oreille ne peut être abîmée que par les fréquences pour lesquelles elle "fonctionne" en somme ?
Afficher tout
Non car ce sont les cellules ciliees de loteille interne qui sendommagent en fonction de leur frequence de vibration, et celles ci nexistent tout simplement pas dans ges frequences.

Autre precision - il y a plusieurs dortes de dB, calculés en fonction de differents facteurs. ils sont adaptes à notre courbe de perception pour que 50dB à 250Hz comme 50dB à 6kHz, bien quils ne soient pas dintensité objective exacte.
Il est donc possible que meme si ce son etait dans notre spectre, il n eût ete percu que dune intensité de 5dB par exemple, et ne fut donc aps dangereux non plus.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Attention à écrire l'unité correctement : l'abréviation de décibel s'écrit dB. Un d minuscule pour déci- comme dans dm (décimètre) ou dL (décilitre) et un B majuscule pour l'abréviation de l'unité car car c'est une personne qui a donné son nom à l'unité (Alexander G. Bell qui a d';abord donné son nom à entreprise Bell qui, elle, a inventé cette unité) comme Ampère ou Newton. L'exception à cette règle est le litre, pour lequel on a choisi d'utiliser une majuscule pour son abréviation pour des raison de lisibilité (mais il y a quand même des scientifiques qui sont à l'origine de ce nom : par exemple Jean-Baptiste Litre ou Marco Giuseppe Litroni, sauf qu'ils ont été inventés a posteriori justement pour justifier l'utilisation de la majuscule à l'abréviation du litre, on trouvera cette histoire ici : mobile.secouchermoinsbete.fr/77750-un-canular-pour-que-le-litre-soit-represente-par-un-l ) Afficher tout On peut même parler en dB G quand c’est le domaine des infrasons ;)

Donc, si je comprends bien, quand le paon fait sa roue (pardon : qu'il déploie se ocelles irisés. Restons précis), c'est qu'il est en train de passer un sexto aux femelles du quartier !

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Super, les commentaires sont aussi intéressants que l'anecdote ! Et une question me vient : une onde sonore, même en dehors du spectre audible, ne peut elle pas endommager l'oreille, qui doit subir tout de même des vibrations ? Car-et la comparaison n'est probablement pas bien valide- pour comparer avec les ondes EM, bien qu'on ne voie ni les rayons uv, ni les rayons x (et gamma), ceux-ci n'en font pas moins de dommages.
Est-ce que l'oreille ne peut être abîmée que par les fréquences pour lesquelles elle "fonctionne" en somme ?
Afficher tout
Je me pose la même question

a écrit : Attention à écrire l'unité correctement : l'abréviation de décibel s'écrit dB. Un d minuscule pour déci- comme dans dm (décimètre) ou dL (décilitre) et un B majuscule pour l'abréviation de l'unité car car c'est une personne qui a donné son nom à l'unité (Alexander G. Bell qui a d';abord donné son nom à entreprise Bell qui, elle, a inventé cette unité) comme Ampère ou Newton. L'exception à cette règle est le litre, pour lequel on a choisi d'utiliser une majuscule pour son abréviation pour des raison de lisibilité (mais il y a quand même des scientifiques qui sont à l'origine de ce nom : par exemple Jean-Baptiste Litre ou Marco Giuseppe Litroni, sauf qu'ils ont été inventés a posteriori justement pour justifier l'utilisation de la majuscule à l'abréviation du litre, on trouvera cette histoire ici : mobile.secouchermoinsbete.fr/77750-un-canular-pour-que-le-litre-soit-represente-par-un-l ) Afficher tout Il y a aussu «DB» entreprise ferroviaire publique allemande issue de la fusion entre la Deutsche Bundesbahn et la Deutsche Reichsbahn en 1994
mais ça n'a rien à voir