Le premier coeur artificiel a plus de 50 ans

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

En France l'un des premier greffé du coeur était un monsieur discret et attachant. Il passait quasi tout les ans au journal, à la date anniversaire de sa greffe. Cette greffe lui a permis de vivre quasi 20 ans de plus, il s'appelait Emmanuel Vitria.

A savoir que l'entreprise française Carmat a obtenu le marquage CE pour commercialiser son coeur artificiel total sur les territoires reconnaissant ce marquage.

C'est une solution d'attente pour une greffe de coeur qui doit avoir lieu dans les 180 jours après la pose de la prothèse.

C'est seulement à partir de cette année que l'entreprise a eu le droit de commercialiser son coeur artificiel, pourtant c'est de longue date que le coeur est développé et efficace.

www.google.com/amp/s/www.sciencesetavenir.fr/sante/mort-du-5e-patient-greffe-du-coeur-artificiel-carmat_108546.amp

Cependant on peut se poser une question éthique : le jour où les coeurs seront tellement performants qu'ils pourront remplacer le coeur humain pour prolonger la vie de plusieurs dizaines d'années la vie d'un humain normal; n'y aurait il pas un problème d'égalité entre les personnes qui ne pourront pas se payer la vie et les plus riches?

De même, si l'on trouve le moyen de remplacer chaque organe un a un, ne va-t-on pas finir par se rapprocher de l'immortalité ?

D'ailleurs, l'homme qui vivra mille ans serait déjà né. Ça me laisse autant rêveur que ça me fait froid dans le dos.

a écrit : A savoir que l'entreprise française Carmat a obtenu le marquage CE pour commercialiser son coeur artificiel total sur les territoires reconnaissant ce marquage.

C'est une solution d'attente pour une greffe de coeur qui doit avoir lieu dans les 180 jours après la pose de la prothèse.
r /> C'est seulement à partir de cette année que l'entreprise a eu le droit de commercialiser son coeur artificiel, pourtant c'est de longue date que le coeur est développé et efficace.

www.google.com/amp/s/www.sciencesetavenir.fr/sante/mort-du-5e-patient-greffe-du-coeur-artificiel-carmat_108546.amp

Cependant on peut se poser une question éthique : le jour où les coeurs seront tellement performants qu'ils pourront remplacer le coeur humain pour prolonger la vie de plusieurs dizaines d'années la vie d'un humain normal; n'y aurait il pas un problème d'égalité entre les personnes qui ne pourront pas se payer la vie et les plus riches?

De même, si l'on trouve le moyen de remplacer chaque organe un a un, ne va-t-on pas finir par se rapprocher de l'immortalité ?

D'ailleurs, l'homme qui vivra mille ans serait déjà né. Ça me laisse autant rêveur que ça me fait froid dans le dos.
Afficher tout
Je crois que cette problématique de "santé" entre personnes riches et pauvres existent déjà depuis longtemps. Même en France où la santé est déjà très bien remboursé.

Il existe déjà de nombres étudiants, sdf ou familles pauvres qui ne vont pas chez le dentiste, chez l'opticien, chez le cardiologue, etc.. par manque de moyens.

www.lemonde.fr/societe/article/2012/05/22/de-plus-en-plus-d-etudiants-renoncent-a-se-soigner-faute-d-argent-et-de-temps_1705339_3224.html

Pour l'immortalité, le cerveau qui reste pour le moment irremplaçable et mortel nous permet d'éviter d'accéder à ce vieux rêve utopique et stupide (oui oui stupide ^^, c'est la mort qui donne toute valeur à la vie).


Tous les commentaires (59)

En France l'un des premier greffé du coeur était un monsieur discret et attachant. Il passait quasi tout les ans au journal, à la date anniversaire de sa greffe. Cette greffe lui a permis de vivre quasi 20 ans de plus, il s'appelait Emmanuel Vitria.

A savoir que l'entreprise française Carmat a obtenu le marquage CE pour commercialiser son coeur artificiel total sur les territoires reconnaissant ce marquage.

C'est une solution d'attente pour une greffe de coeur qui doit avoir lieu dans les 180 jours après la pose de la prothèse.

C'est seulement à partir de cette année que l'entreprise a eu le droit de commercialiser son coeur artificiel, pourtant c'est de longue date que le coeur est développé et efficace.

www.google.com/amp/s/www.sciencesetavenir.fr/sante/mort-du-5e-patient-greffe-du-coeur-artificiel-carmat_108546.amp

Cependant on peut se poser une question éthique : le jour où les coeurs seront tellement performants qu'ils pourront remplacer le coeur humain pour prolonger la vie de plusieurs dizaines d'années la vie d'un humain normal; n'y aurait il pas un problème d'égalité entre les personnes qui ne pourront pas se payer la vie et les plus riches?

De même, si l'on trouve le moyen de remplacer chaque organe un a un, ne va-t-on pas finir par se rapprocher de l'immortalité ?

D'ailleurs, l'homme qui vivra mille ans serait déjà né. Ça me laisse autant rêveur que ça me fait froid dans le dos.

N'oublions pas le cœur c'est "juste" une grosse pompe ! Il ne traite pas le sang.

De nos jours, on est automatiquement considéré comme donneur d'organe, après sa mort, sauf si l'on spécifie qu'on ne veut pas l'être.
En France on ne peut donner que très peu d'organes de son vivant et dans des conditions très limitées, le rein et un morceau du lobe du foie. Il faut avoir un lien fort et attesté entre le donneur et le receveur.
On peut aussi donner son sang et plusieurs dérivés sanguins plusieurs fois par an.
On peut également donner sa moelle, mais il y a un manque de communication assez dramatique sur le sujet, en France toujours.
Il est pourtant très simple de devenir "veilleur de vie", le joli terme désignant les personnes inscrites sur le registre international des donneur de moelle osseuse. Il suffit d'avoir moins de 35 ans au moment de l'inscription et on reste donneur potentiel plusieurs décennies. Actuellement, le nombre de donneurs français est très insuffisant pour couvrir les besoins et la plupart des bénéficiaires de ces dons ont un donneur étranger (allemand ou britannique le plus souvent). Il est très important d'informer les gens sur la possibilité de devenir donneur de moelle, le registre français est actuellement vieillissant et en majorité ce sont des femmes qui sont donneuses. Or pour des raisons médicales (meilleure prise du greffon, meilleure survie de celui-ci...) on sélectionne le plus souvent des hommes jeunes. Les femmes après une grossesse sont "moins bonne donneuses", à cause des échanges de marqueurs avec le ou le bébés in utero (je le dis avec mes mots). On a besoin de donneurs hommes et jeunes et dans les faits, on a surtout des donneuses de plus de 35 ans.
www.dondemoelleosseuse.fr

a écrit : A savoir que l'entreprise française Carmat a obtenu le marquage CE pour commercialiser son coeur artificiel total sur les territoires reconnaissant ce marquage.

C'est une solution d'attente pour une greffe de coeur qui doit avoir lieu dans les 180 jours après la pose de la prothèse.
r /> C'est seulement à partir de cette année que l'entreprise a eu le droit de commercialiser son coeur artificiel, pourtant c'est de longue date que le coeur est développé et efficace.

www.google.com/amp/s/www.sciencesetavenir.fr/sante/mort-du-5e-patient-greffe-du-coeur-artificiel-carmat_108546.amp

Cependant on peut se poser une question éthique : le jour où les coeurs seront tellement performants qu'ils pourront remplacer le coeur humain pour prolonger la vie de plusieurs dizaines d'années la vie d'un humain normal; n'y aurait il pas un problème d'égalité entre les personnes qui ne pourront pas se payer la vie et les plus riches?

De même, si l'on trouve le moyen de remplacer chaque organe un a un, ne va-t-on pas finir par se rapprocher de l'immortalité ?

D'ailleurs, l'homme qui vivra mille ans serait déjà né. Ça me laisse autant rêveur que ça me fait froid dans le dos.
Afficher tout
Un coeur artificiel ne permet pas à lui seul de prolonger la vie significativement. Mais la réponse a tes questions m'ont toujours parue tristement logique. Si un jour on peut devenir immortel, alors :
- comme l'etre humain a tendance à se reproduire
- et que les ressources sont limitées
- tout le monde ne pourra pas en bénéficier
- donc il faudra une forme de sélection. A définir. Certainement le pognon vu que c'est ca qui régit le pouvoir aujourd'hui (1€ = une voix plus que 1 humain= 1 voie)... Et certainement quelques solutions annexes type légion d'honneur ou prix Nobel...
- peu de chance que ce soit globalement accepté/acceptable. Donc des risques de révoltes sont réels. Au quel cas il faudra buter suffisamment de 'pauvres' pour être un immortel peinard.

Bref l'immortalité s'accompagnera certainement d'une baisse drastique de la population et une mise en exvlavage des mortels pour la classe des immortels.

Ca fait rêver

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : A savoir que l'entreprise française Carmat a obtenu le marquage CE pour commercialiser son coeur artificiel total sur les territoires reconnaissant ce marquage.

C'est une solution d'attente pour une greffe de coeur qui doit avoir lieu dans les 180 jours après la pose de la prothèse.
r /> C'est seulement à partir de cette année que l'entreprise a eu le droit de commercialiser son coeur artificiel, pourtant c'est de longue date que le coeur est développé et efficace.

www.google.com/amp/s/www.sciencesetavenir.fr/sante/mort-du-5e-patient-greffe-du-coeur-artificiel-carmat_108546.amp

Cependant on peut se poser une question éthique : le jour où les coeurs seront tellement performants qu'ils pourront remplacer le coeur humain pour prolonger la vie de plusieurs dizaines d'années la vie d'un humain normal; n'y aurait il pas un problème d'égalité entre les personnes qui ne pourront pas se payer la vie et les plus riches?

De même, si l'on trouve le moyen de remplacer chaque organe un a un, ne va-t-on pas finir par se rapprocher de l'immortalité ?

D'ailleurs, l'homme qui vivra mille ans serait déjà né. Ça me laisse autant rêveur que ça me fait froid dans le dos.
Afficher tout
Je crois que cette problématique de "santé" entre personnes riches et pauvres existent déjà depuis longtemps. Même en France où la santé est déjà très bien remboursé.

Il existe déjà de nombres étudiants, sdf ou familles pauvres qui ne vont pas chez le dentiste, chez l'opticien, chez le cardiologue, etc.. par manque de moyens.

www.lemonde.fr/societe/article/2012/05/22/de-plus-en-plus-d-etudiants-renoncent-a-se-soigner-faute-d-argent-et-de-temps_1705339_3224.html

Pour l'immortalité, le cerveau qui reste pour le moment irremplaçable et mortel nous permet d'éviter d'accéder à ce vieux rêve utopique et stupide (oui oui stupide ^^, c'est la mort qui donne toute valeur à la vie).

a écrit : N'oublions pas le cœur c'est "juste" une grosse pompe ! Il ne traite pas le sang. Et bien en fait si, le coeur est un gros consommateur de lactates sanguin, qui est produit lors d'un effort anaérobie lactique (courir un 400m ou un 800m le plus rapidement possible).

Le corps consomme du glucose dans la fourniture énergétique, ce qui a pour effet de produire des lactates et des ions H+ (ce sont eux qui acidifient le sang lors de l'effort).

Le lactate est également recyclé dans le cycle de Cori (respiration) et de Krebs pour refournir de l'ATP, nécessaire à la contraction musculaire.

Le coeur est également un organe endocrine (producteur d'hormone), qui produit de l'ANP (atrial natriuretic peptide) et du BNP (Brain natriuretic peptide).

On est donc bien loin de la simple pompe ;)

a écrit : En France l'un des premier greffé du coeur était un monsieur discret et attachant. Il passait quasi tout les ans au journal, à la date anniversaire de sa greffe. Cette greffe lui a permis de vivre quasi 20 ans de plus, il s'appelait Emmanuel Vitria. Opéré le 27 novembre 1968 (le 4ème en France) , il eu cette chance inouïe qu'un militaire, décédé accidentellement le même jour, ait un cœur totalement compatible, les anti-rejets n'existant pas à cette époque.

Pour rester dans le sujet de l'anecdote, la première greffe d'un cœur artificiel date du 2 décembre 1982. L'opération fut effectuée par le Dr. Kolff qui implanta le Jarvik 7 dans Barney Clark. Ce dentiste vécu 112 jours, et demanda qu'on le laisse mourir tellement ce fut un calvaire.

Un homme va voir son curé :
« Mon Père, existe il un moyen de devenir immortel ? C’est mon souhait le plus cher. »
Le curé lui répondit : « Effectivement il existe un moyen. Il suffit de se marier mon fils. »
- En me mariant je deviendrais immortel ?
- Pas du tout. Tu n’auras plus envie de le devenir.

a écrit : Opéré le 27 novembre 1968 (le 4ème en France) , il eu cette chance inouïe qu'un militaire, décédé accidentellement le même jour, ait un cœur totalement compatible, les anti-rejets n'existant pas à cette époque.

Pour rester dans le sujet de l'anecdote, la première greffe d'un cœur artifi
ciel date du 2 décembre 1982. L'opération fut effectuée par le Dr. Kolff qui implanta le Jarvik 7 dans Barney Clark. Ce dentiste vécu 112 jours, et demanda qu'on le laisse mourir tellement ce fut un calvaire. Afficher tout
Un des effets de bord de la greffe d'un coeur artificiel est le bruit qu'il fait en fonctionnement. Il faut parvenir à l'oublier, comme nous ne portons plus attention au bruit de notre coeur, avec lequel nous vivons depuis notre création.

a écrit : Je crois que cette problématique de "santé" entre personnes riches et pauvres existent déjà depuis longtemps. Même en France où la santé est déjà très bien remboursé.

Il existe déjà de nombres étudiants, sdf ou familles pauvres qui ne vont pas chez le dentiste, chez l'opticien, chez le ca
rdiologue, etc.. par manque de moyens.

www.lemonde.fr/societe/article/2012/05/22/de-plus-en-plus-d-etudiants-renoncent-a-se-soigner-faute-d-argent-et-de-temps_1705339_3224.html

Pour l'immortalité, le cerveau qui reste pour le moment irremplaçable et mortel nous permet d'éviter d'accéder à ce vieux rêve utopique et stupide (oui oui stupide ^^, c'est la mort qui donne toute valeur à la vie).
Afficher tout
Oui, en France on rembourse une médecine minimum. Un tas de traitements utilisés dans des pays libéraux ne sont pas disponibles chez nous, au nom du sacro-saint principe de l'égalité des soins. Bref une médecine médiocre, mais la même pour tous. Pas sûr que ce soit l'idéal...

a écrit : Un des effets de bord de la greffe d'un coeur artificiel est le bruit qu'il fait en fonctionnement. Il faut parvenir à l'oublier, comme nous ne portons plus attention au bruit de notre coeur, avec lequel nous vivons depuis notre création. J'ai une amie greffée du coeur, elle a mis un moment à s'adapter au bruit de son coeur normal, après avoir vécu plusieurs années avec un coeur malade, alors avec un coeur artificiel qui doit quand même être bien bruyant, oui, ça doit être super déstabilisant.

a écrit : Un coeur artificiel ne permet pas à lui seul de prolonger la vie significativement. Mais la réponse a tes questions m'ont toujours parue tristement logique. Si un jour on peut devenir immortel, alors :
- comme l'etre humain a tendance à se reproduire
- et que les ressources sont limitées
- t
out le monde ne pourra pas en bénéficier
- donc il faudra une forme de sélection. A définir. Certainement le pognon vu que c'est ca qui régit le pouvoir aujourd'hui (1€ = une voix plus que 1 humain= 1 voie)... Et certainement quelques solutions annexes type légion d'honneur ou prix Nobel...
- peu de chance que ce soit globalement accepté/acceptable. Donc des risques de révoltes sont réels. Au quel cas il faudra buter suffisamment de 'pauvres' pour être un immortel peinard.

Bref l'immortalité s'accompagnera certainement d'une baisse drastique de la population et une mise en exvlavage des mortels pour la classe des immortels.

Ca fait rêver
Afficher tout
Un peu le programme gravé sur les Georgia guidestones... ;)
fr.wikipedia.org/wiki/Georgia_Guidestones?wprov=sfla1

a écrit : Un coeur artificiel ne permet pas à lui seul de prolonger la vie significativement. Mais la réponse a tes questions m'ont toujours parue tristement logique. Si un jour on peut devenir immortel, alors :
- comme l'etre humain a tendance à se reproduire
- et que les ressources sont limitées
- t
out le monde ne pourra pas en bénéficier
- donc il faudra une forme de sélection. A définir. Certainement le pognon vu que c'est ca qui régit le pouvoir aujourd'hui (1€ = une voix plus que 1 humain= 1 voie)... Et certainement quelques solutions annexes type légion d'honneur ou prix Nobel...
- peu de chance que ce soit globalement accepté/acceptable. Donc des risques de révoltes sont réels. Au quel cas il faudra buter suffisamment de 'pauvres' pour être un immortel peinard.

Bref l'immortalité s'accompagnera certainement d'une baisse drastique de la population et une mise en exvlavage des mortels pour la classe des immortels.

Ca fait rêver
Afficher tout
Euh juste un truc..y a pas que quelques organes à remplacer... On oublie vite le problème de la sénescence cellulaire: la peau, les vaisseaux sanguins et je crois même les neurones (bien qu a priori y ai un mécanisme plus élaboré pour eux pour notamment en régénérer jusqu au moins 90 ans, je doute que ça soit chez tout le monde ^^) vieillissent. Le télomère de l adn raccourcit et pas facile de jouer avec: les cancers sont justement la vie infinie d'une cellule et il me semble que un des problèmes est que le télomère ne raccourcit pas (désolé pour les approximations je fais court)
Bref si vie infinie alors il faut trouver un moyen que le corps en entier ne vieillisse pas car qui voudrait vivre deux cents ans avec les seins qui pendent par terre, un nez ou des oreilles démesurées (elles grandissent en vieillissant) et je parle même pas des attributs masculins qui subissent la gravité et la dégradation de la peau. Et c est sans compter les dégât de la vie courante à la fin on ressemblerait plus a rien ^^
Même si tu comptes pas les prob de sélection et de ressources il y a inéluctablement le fait de voir ses proches mourrir par au moins accident, le super documentaire highlander en parle très bien ^^
Avis perso sur le sujet... Euh non merci. Pas envie d une vie infinie même sans tous les soucis évoqués sur le plan physique. (et puis dejà que je procrastine beaucoup, alors si on me dit que j ai l éternité devant moi pour faire les choses... )
Ca me fait pas rêver tout ça ^^

a écrit : De nos jours, on est automatiquement considéré comme donneur d'organe, après sa mort, sauf si l'on spécifie qu'on ne veut pas l'être.
En France on ne peut donner que très peu d'organes de son vivant et dans des conditions très limitées, le rein et un morceau du lobe du foie. Il faut avo
ir un lien fort et attesté entre le donneur et le receveur.
On peut aussi donner son sang et plusieurs dérivés sanguins plusieurs fois par an.
On peut également donner sa moelle, mais il y a un manque de communication assez dramatique sur le sujet, en France toujours.
Il est pourtant très simple de devenir "veilleur de vie", le joli terme désignant les personnes inscrites sur le registre international des donneur de moelle osseuse. Il suffit d'avoir moins de 35 ans au moment de l'inscription et on reste donneur potentiel plusieurs décennies. Actuellement, le nombre de donneurs français est très insuffisant pour couvrir les besoins et la plupart des bénéficiaires de ces dons ont un donneur étranger (allemand ou britannique le plus souvent). Il est très important d'informer les gens sur la possibilité de devenir donneur de moelle, le registre français est actuellement vieillissant et en majorité ce sont des femmes qui sont donneuses. Or pour des raisons médicales (meilleure prise du greffon, meilleure survie de celui-ci...) on sélectionne le plus souvent des hommes jeunes. Les femmes après une grossesse sont "moins bonne donneuses", à cause des échanges de marqueurs avec le ou le bébés in utero (je le dis avec mes mots). On a besoin de donneurs hommes et jeunes et dans les faits, on a surtout des donneuses de plus de 35 ans.
www.dondemoelleosseuse.fr
Afficher tout
Déjà qu une ponction lombaire ça fait mal.... Ça va pas la tête ?!
Je plaisante, je sais ça se fait essentiellement par prélèvement sanguin ? J espère pas dire de bêtises, je crois aussi par acte chirurgical mais c est pas l idée du don de moelle osseuse dont tu parles)

a écrit : Un des effets de bord de la greffe d'un coeur artificiel est le bruit qu'il fait en fonctionnement. Il faut parvenir à l'oublier, comme nous ne portons plus attention au bruit de notre coeur, avec lequel nous vivons depuis notre création. C est surtout il me semble qu il y a plus le "toc toc"(ou tic tac c est selon) vu qu il me semble que ça fonctionne en flux continu genre pompe d aquarium non ?! Dire qu on a fait des voiture électrique qui imitent le son d une thermique, pas foutu d ajouter un p'tit haut parleur pour faire semblant ^^.

a écrit : Déjà qu une ponction lombaire ça fait mal.... Ça va pas la tête ?!
Je plaisante, je sais ça se fait essentiellement par prélèvement sanguin ? J espère pas dire de bêtises, je crois aussi par acte chirurgical mais c est pas l idée du don de moelle osseuse dont tu parles)
En fait on stimule la production des cellules souche (hématopoïétique : case ça en soirée pour te la péter un peu), et on facilite "médicamenteusement " le passage des cellules dans le sang. Après c'est un peu comme un don de plaquette ou de plasma, tout ton sang passe dans une machine, on te pique tes cellules hématopoïétique et on te rend tout le reste. Ça dure 3H en gros.
La technique par ponction existe toujours mais elle est moins utilisée. Par contre oui, ça fait mal, donc c'est fait sous anesthésie générale.
Après le don est congelé (depuis le confinement pcq ils ont perdu des greffons et ça, ce n'est pas possible), et transfusé qq sous après, comme une transfusion de sang ou de plaquettes, sauf que le débit est beaucoup plus lent pcq le tissu est plus visqueux. Ça dure aussi 3 h :-).
Et rien à voir avec la ponction lombaire, la moelle rouge, est fabriquée à l'intérieur des os, pas de la moelle épinière ;-)

a écrit : C est surtout il me semble qu il y a plus le "toc toc"(ou tic tac c est selon) vu qu il me semble que ça fonctionne en flux continu genre pompe d aquarium non ?! Dire qu on a fait des voiture électrique qui imitent le son d une thermique, pas foutu d ajouter un p'tit haut parleur pour faire semblant ^^. Justement non, le coeur vivant ne fonctionne pas en flux continu, et le coeur artificiel non plus.

Imagine le son, où les vibrations, en toi, d'une pompe d'aquarium en plus puissant qui démarre et s'arrête environ une fois par seconde?

Le cœur Carmat je crois qu'il a résolu ce problème en grande partie, mais franchement, celui de l'anecdote... il me fait peur...

a écrit : En fait on stimule la production des cellules souche (hématopoïétique : case ça en soirée pour te la péter un peu), et on facilite "médicamenteusement " le passage des cellules dans le sang. Après c'est un peu comme un don de plaquette ou de plasma, tout ton sang passe dans une machine, on te pique tes cellules hématopoïétique et on te rend tout le reste. Ça dure 3H en gros.
La technique par ponction existe toujours mais elle est moins utilisée. Par contre oui, ça fait mal, donc c'est fait sous anesthésie générale.
Après le don est congelé (depuis le confinement pcq ils ont perdu des greffons et ça, ce n'est pas possible), et transfusé qq sous après, comme une transfusion de sang ou de plaquettes, sauf que le débit est beaucoup plus lent pcq le tissu est plus visqueux. Ça dure aussi 3 h :-).
Et rien à voir avec la ponction lombaire, la moelle rouge, est fabriquée à l'intérieur des os, pas de la moelle épinière ;-)
Afficher tout
Tu pourrais m avoir une pompe de cette machine ? J en cherche qui puisse pomper de l huile H24..et ça vaut une blinde celle industrielle... (Je plaisante mais vais me renseigner... C est une potentielle source en pièce détachée je pense du coup merci pour l indice !)
Et merci surtout pour les précisions