Quand Neil Armstrong cherchait un trésor extraterrestre en Équateur

Proposé par
le

En 1976, Neil Armstrong, accompagné d’une centaine d’experts, explora la grotte de Los Tayos en Équateur, à la recherche d’un trésor qui s’avéra n’être qu’une légende. Cette expédition fut montée à la suite de la parution du livre « L’or des dieux » qui prétendait que la grotte en question, construite par une civilisation disparue avec l’aide d’extra-terrestres, contenait « des tas d’or, des sculptures inhabituelles et une bibliothèque métallique ».


Commentaires préférés (3)

Wow! Je ne me rendais pas compte que cela ferait autant plaisir d'être publiée! Merci ! Profitez bien !

La bonne vieille théorie des anciens astronautes.
Soyons d'accord, si il n'y a aucun moyen de réfuter complètement cette théorie (c'est l'essence même d'une théorie), le faisceau d'indice pointant dans la direction opposée est gigantesque.
La théorie des anciens astronautes c'est comme Dieu, rien ne laisse rationnellement penser que c'est vrai mais on peut pas prouver que c'est faux
Ce qui m'étonne le plus c'est que des scientifiques et personnalités aient accepté d'associer leur nom à cette expédition sur la base d'un bouquin pseudo-scientifique à sensation.

a écrit : C’est comme la théorie de l’évolution aussi... tellement de questions sans réponse :
- pourquoi marchons-nous sur deux pattes ?
- pourquoi n’avons-nous plus de poils ?
- pourquoi avons-nous des fesses ?
- pourquoi sommes-nous doués de compassion, « d’humanité » ? (Si la théorie de l’évolution se
confirme alors la raison du plus fort est la bonne façon d’agir !)
- pourquoi aucune macro-evolution n’a pu être prouvé jusqu’à aujourd’hui ?
C’est quand même très fort de déduire la macro-évolution à partir de micro-évolutions... Quelques soient ses adaptations un pinson reste un pinson, idem pour la drosophile, pour l’homme...
Et j’en passe !
L’enseigner comme une théorie et non comme un fait avéré serait plus modeste et plus respectueux pour ceux qui désirent croire en un Dieu, en un Architecte, ou simplement en quelque chose de plus grand, d’extraterrestre dans l’univers... Leurs positions n’est pas moins justifiable.
Afficher tout
Comme tu l'écris en début de ton commentaire, c'est la théorie de l'évolution.
Une théorie.
Elle est donc respectueuse du reste de ton commentaire.


Tous les commentaires (32)

Wow! Je ne me rendais pas compte que cela ferait autant plaisir d'être publiée! Merci ! Profitez bien !

La bonne vieille théorie des anciens astronautes.
Soyons d'accord, si il n'y a aucun moyen de réfuter complètement cette théorie (c'est l'essence même d'une théorie), le faisceau d'indice pointant dans la direction opposée est gigantesque.
La théorie des anciens astronautes c'est comme Dieu, rien ne laisse rationnellement penser que c'est vrai mais on peut pas prouver que c'est faux
Ce qui m'étonne le plus c'est que des scientifiques et personnalités aient accepté d'associer leur nom à cette expédition sur la base d'un bouquin pseudo-scientifique à sensation.

a écrit : La bonne vieille théorie des anciens astronautes.
Soyons d'accord, si il n'y a aucun moyen de réfuter complètement cette théorie (c'est l'essence même d'une théorie), le faisceau d'indice pointant dans la direction opposée est gigantesque.
La théorie des anciens astronautes
c'est comme Dieu, rien ne laisse rationnellement penser que c'est vrai mais on peut pas prouver que c'est faux
Ce qui m'étonne le plus c'est que des scientifiques et personnalités aient accepté d'associer leur nom à cette expédition sur la base d'un bouquin pseudo-scientifique à sensation.
Afficher tout
C’est comme la théorie de l’évolution aussi... tellement de questions sans réponse :
- pourquoi marchons-nous sur deux pattes ?
- pourquoi n’avons-nous plus de poils ?
- pourquoi avons-nous des fesses ?
- pourquoi sommes-nous doués de compassion, « d’humanité » ? (Si la théorie de l’évolution se confirme alors la raison du plus fort est la bonne façon d’agir !)
- pourquoi aucune macro-evolution n’a pu être prouvé jusqu’à aujourd’hui ?
C’est quand même très fort de déduire la macro-évolution à partir de micro-évolutions... Quelques soient ses adaptations un pinson reste un pinson, idem pour la drosophile, pour l’homme...
Et j’en passe !
L’enseigner comme une théorie et non comme un fait avéré serait plus modeste et plus respectueux pour ceux qui désirent croire en un Dieu, en un Architecte, ou simplement en quelque chose de plus grand, d’extraterrestre dans l’univers... Leurs positions n’est pas moins justifiable.

a écrit : C’est comme la théorie de l’évolution aussi... tellement de questions sans réponse :
- pourquoi marchons-nous sur deux pattes ?
- pourquoi n’avons-nous plus de poils ?
- pourquoi avons-nous des fesses ?
- pourquoi sommes-nous doués de compassion, « d’humanité » ? (Si la théorie de l’évolution se
confirme alors la raison du plus fort est la bonne façon d’agir !)
- pourquoi aucune macro-evolution n’a pu être prouvé jusqu’à aujourd’hui ?
C’est quand même très fort de déduire la macro-évolution à partir de micro-évolutions... Quelques soient ses adaptations un pinson reste un pinson, idem pour la drosophile, pour l’homme...
Et j’en passe !
L’enseigner comme une théorie et non comme un fait avéré serait plus modeste et plus respectueux pour ceux qui désirent croire en un Dieu, en un Architecte, ou simplement en quelque chose de plus grand, d’extraterrestre dans l’univers... Leurs positions n’est pas moins justifiable.
Afficher tout
Comme tu l'écris en début de ton commentaire, c'est la théorie de l'évolution.
Une théorie.
Elle est donc respectueuse du reste de ton commentaire.

a écrit : C’est comme la théorie de l’évolution aussi... tellement de questions sans réponse :
- pourquoi marchons-nous sur deux pattes ?
- pourquoi n’avons-nous plus de poils ?
- pourquoi avons-nous des fesses ?
- pourquoi sommes-nous doués de compassion, « d’humanité » ? (Si la théorie de l’évolution se
confirme alors la raison du plus fort est la bonne façon d’agir !)
- pourquoi aucune macro-evolution n’a pu être prouvé jusqu’à aujourd’hui ?
C’est quand même très fort de déduire la macro-évolution à partir de micro-évolutions... Quelques soient ses adaptations un pinson reste un pinson, idem pour la drosophile, pour l’homme...
Et j’en passe !
L’enseigner comme une théorie et non comme un fait avéré serait plus modeste et plus respectueux pour ceux qui désirent croire en un Dieu, en un Architecte, ou simplement en quelque chose de plus grand, d’extraterrestre dans l’univers... Leurs positions n’est pas moins justifiable.
Afficher tout
La science ne contredit pas la religion. La science répond à Comment tandis que la religion à Pourquoi.
Un Architecte peut très bien avoir conçu un monde où la théorie de l'évolution est une bonne description de ce qui s'y passe.
Comment expliquer les similitudes des codes génétiques entre espèces, ou encore la découverte de fossiles qui ont des propriétés intermédiaires ? Quelle serait une explication alternative ?

Avant de partir dans votre débat qui semble intéressant, il serait bon de distinguer "la théorie scientifique" qui diffère de l'hypothèse scientifique (et qui doit répondre à un ensemble de critères pour être considéré comme une théorie scientifique) de "la théorie" au sens commun qui est justement synonyme d'hypothèse.

a écrit : C’est comme la théorie de l’évolution aussi... tellement de questions sans réponse :
- pourquoi marchons-nous sur deux pattes ?
- pourquoi n’avons-nous plus de poils ?
- pourquoi avons-nous des fesses ?
- pourquoi sommes-nous doués de compassion, « d’humanité » ? (Si la théorie de l’évolution se
confirme alors la raison du plus fort est la bonne façon d’agir !)
- pourquoi aucune macro-evolution n’a pu être prouvé jusqu’à aujourd’hui ?
C’est quand même très fort de déduire la macro-évolution à partir de micro-évolutions... Quelques soient ses adaptations un pinson reste un pinson, idem pour la drosophile, pour l’homme...
Et j’en passe !
L’enseigner comme une théorie et non comme un fait avéré serait plus modeste et plus respectueux pour ceux qui désirent croire en un Dieu, en un Architecte, ou simplement en quelque chose de plus grand, d’extraterrestre dans l’univers... Leurs positions n’est pas moins justifiable.
Afficher tout
Nous avons des fesses justement pour nous tenir debout.
Quand a savoir pourquoi nous nous tenons debout, une théorie avancée est qu'elle nous sert a voir de plus loin. Nous sommes également parmi les êtres les plus endurants justement parce que nous nous déplaçons sur 2 jambes.

Pourquoi on a plus de poils? Sûrement a cause de la chaleur pour éviter l'hyperthermie. On a développé un système très efficace en parallèle : la sudation.

La nature nomade de l'homme a l'origine doit sûrement y être pour quelque chose dans l'apparition de toutes ces caractéristiques.

Édit:
Notre capacité à avoir de la compassion découle de notre vie en société. Les singes font preuve de compassion, comme beaucoup d'autres animaux sociaux comme les éléphants. Le langage est également une évolution d'être sociaux permise par notre cerveau et la configuration de notre mâchoire. Cependant il y a plein de formes de communication possible, comme chez les chiens ou la queue est très importante pour communiquer. Pour revenir chez nous, les sourd muets sont capables de communiquer justement car la société leur a développé un langage capable de s'y intégrer.
En soit on aurait pas de bouche, on aurait quand même développé un système pour communiquer. Les militaires communiquent avec des signes lorsqu'ils doivent être discret pour...survivre.

La théorie de l'évolution est on ne peut plus prouvée grâce aux fossiles de nos ancêtres, grâce a l'évolution de notre bassin pour passer d'une posture quadrupède a bipède. On peut également voir l'évolution de notre intelligence grâce au volume de notre boîte crânienne qui s'est considérablement agrandie (et oui notre intelligence est une sorte d'évolution qui permet à notre espèce de survivre, par exemple en développant un artisanat pour tuer les proies plus rapides que nous avec des flèches et des lance, en développant des vêtements pour nous réchauffer pendant la période glaciaire, etc)

La théorie de l'évolution nous a permit d'etablir la classification phylogénétique.
Toute "macro évolution" découle de plusieurs "micro évolutions" qui s'étalent sur des millénaires (je ne suis pas d'accord avec ces termes, une évolution est une caractéristique qui permet à un individu de survivre dans un environnement donné, et qui lui permet via la génétique, de perpétuer cette caractéristique a travers les génération futures, il n'y a pas de macro ou de micro evolution)

a écrit : C’est comme la théorie de l’évolution aussi... tellement de questions sans réponse :
- pourquoi marchons-nous sur deux pattes ?
- pourquoi n’avons-nous plus de poils ?
- pourquoi avons-nous des fesses ?
- pourquoi sommes-nous doués de compassion, « d’humanité » ? (Si la théorie de l’évolution se
confirme alors la raison du plus fort est la bonne façon d’agir !)
- pourquoi aucune macro-evolution n’a pu être prouvé jusqu’à aujourd’hui ?
C’est quand même très fort de déduire la macro-évolution à partir de micro-évolutions... Quelques soient ses adaptations un pinson reste un pinson, idem pour la drosophile, pour l’homme...
Et j’en passe !
L’enseigner comme une théorie et non comme un fait avéré serait plus modeste et plus respectueux pour ceux qui désirent croire en un Dieu, en un Architecte, ou simplement en quelque chose de plus grand, d’extraterrestre dans l’univers... Leurs positions n’est pas moins justifiable.
Afficher tout
Visiblement tu n’a pas compris la théorie de l’évolution, surtout quand tu dis : « Si la théorie de l’évolution se confirme alors la raison du plus fort est la bonne façon d’agir »
L’évolution ne favorise pas le plus fort, mais le mieux adapté.
Les dinosaures étaient plus forts que les hamsters, pourtant c’est les hamsters qui ont survécu (c’est super-simplifié, mais le principe est là).

Donc, pour répondre à tes questions :
- pourquoi marchons-nous sur deux pattes ? => parce-que ça nous rends plus adaptés
- pourquoi n’avons-nous plus de poils ? => parce-que ça nous rends plus adaptés
- pourquoi avons-nous des fesses ? => parce-que ça nous rends plus adaptés
- pourquoi sommes-nous doués de compassion, « d’humanité » ? => parce-que ça nous rends plus adaptés.

La compassion et l’humanité favorisent la vie en groupe et le travail d’équipe, ce qui donne un avantage considérable.
Sans ça, si je croise un ours et qu’il veut me bouffer, j’ai aucune chances de m’en sortir. Mais grâce à ça, ben je ne croiserai jamais d’ours qui veut me bouffer. Et si ça arrive quand même, j’appelle la police, ils viennent avec des armes à feu et ils règlent le problème.

a écrit : C’est comme la théorie de l’évolution aussi... tellement de questions sans réponse :
- pourquoi marchons-nous sur deux pattes ?
- pourquoi n’avons-nous plus de poils ?
- pourquoi avons-nous des fesses ?
- pourquoi sommes-nous doués de compassion, « d’humanité » ? (Si la théorie de l’évolution se
confirme alors la raison du plus fort est la bonne façon d’agir !)
- pourquoi aucune macro-evolution n’a pu être prouvé jusqu’à aujourd’hui ?
C’est quand même très fort de déduire la macro-évolution à partir de micro-évolutions... Quelques soient ses adaptations un pinson reste un pinson, idem pour la drosophile, pour l’homme...
Et j’en passe !
L’enseigner comme une théorie et non comme un fait avéré serait plus modeste et plus respectueux pour ceux qui désirent croire en un Dieu, en un Architecte, ou simplement en quelque chose de plus grand, d’extraterrestre dans l’univers... Leurs positions n’est pas moins justifiable.
Afficher tout
Définition de "théorie" : "Ensemble organisé de principes, de règles, de lois scientifiques visant à décrire et à expliquer un ensemble de faits" (Larousse). C'est donc quelque chose qui évolue au gré des trouvailles scientifiques. Elle est enseignée comme une théorie (c'est magique vu qu'elle s'appelle théorie de l'évolution comme tu l'as signalé toi-même) et non pas comme une vérité définitive et immuable.

Pour ce qui est de tes questions, soit tu n'as pas été chercher les réponses (ou le début de réponses), soit ton but est de décrier de A à Z cette théorie et de dire qu'elle n'a aucun fondement.

Q1 : www.science-et-vie.com/questions-reponses/comment-sommes-nous-devenus-une-espece-de-marcheurs-10738
Q2 : www.maxisciences.com/urban-scientist/pourquoi-l-etre-humain-a-t-il-perdu-ses-poils_art38194.html
Q3 : www.journaldemontreal.com/2019/04/13/pourquoi-les-autres-animaux-nont-pas-de-fesses
Q4 : www.franceculture.fr/sciences/les-animaux-peuvent-ils-faire-preuve-de-compassion
Q5 : je n'ai pas compris la question mais ça tombe bien que tu parles de pinson, Darwin les a observé bionum.univ-paris-diderot.fr/2019/06/04/les-pinsons-de-darwin-survol-de-la-theorie-de-levolution/

Alors évidemment que tout cela reste que des hypothèses et les scientifiques eux-même ne sont pas d'accord là-dessus. Mais ce sont des hypothèses basées sur l'expérimentation et l'observation et non pas simplement sur la parole d'un scientifique fou.

En génomique comparative, l'humain a 98% de gènes en commun avec le chimpanzé, 85% avec la souris, 80% avec la vache, le chat ou le chien, 70% avec l'oursin et même avec le champignon de Paris, on a 18% de gènes en commun!! Tu vois où je veux en venir? ça ne te fait poser aucune question? Parfois, on a plus en commun avec certaines espèces animales qu'avec les membres de notre propre famille...

Et ceux qui veulent croire en un Dieu architecte, ils ont bien le droit, mais pas à l'école. Pas dans une école publique d'un pays laïc en tout cas. Einstein lui-même avait essayé de prouver l’existence (ou la non existence) de Dieu par des formules mathématiques sans jamais y parvenir. Ce n'est donc pas moi qui vais essayer... Tout ça pour dire qu'il est bien plus aisé de raisonner et de déduire sur base d'observations scientifiques que sur base d'écrits saints (avant que la guerre ne soit déclenchée, je ne dis pas du tout que Dieu n'existe pas).

a écrit : Définition de "théorie" : "Ensemble organisé de principes, de règles, de lois scientifiques visant à décrire et à expliquer un ensemble de faits" (Larousse). C'est donc quelque chose qui évolue au gré des trouvailles scientifiques. Elle est enseignée comme une théorie (c'est magique vu qu'elle s'appelle théorie de l'évolution comme tu l'as signalé toi-même) et non pas comme une vérité définitive et immuable.

Pour ce qui est de tes questions, soit tu n'as pas été chercher les réponses (ou le début de réponses), soit ton but est de décrier de A à Z cette théorie et de dire qu'elle n'a aucun fondement.

Q1 : www.science-et-vie.com/questions-reponses/comment-sommes-nous-devenus-une-espece-de-marcheurs-10738
Q2 : www.maxisciences.com/urban-scientist/pourquoi-l-etre-humain-a-t-il-perdu-ses-poils_art38194.html
Q3 : www.journaldemontreal.com/2019/04/13/pourquoi-les-autres-animaux-nont-pas-de-fesses
Q4 : www.franceculture.fr/sciences/les-animaux-peuvent-ils-faire-preuve-de-compassion
Q5 : je n'ai pas compris la question mais ça tombe bien que tu parles de pinson, Darwin les a observé bionum.univ-paris-diderot.fr/2019/06/04/les-pinsons-de-darwin-survol-de-la-theorie-de-levolution/

Alors évidemment que tout cela reste que des hypothèses et les scientifiques eux-même ne sont pas d'accord là-dessus. Mais ce sont des hypothèses basées sur l'expérimentation et l'observation et non pas simplement sur la parole d'un scientifique fou.

En génomique comparative, l'humain a 98% de gènes en commun avec le chimpanzé, 85% avec la souris, 80% avec la vache, le chat ou le chien, 70% avec l'oursin et même avec le champignon de Paris, on a 18% de gènes en commun!! Tu vois où je veux en venir? ça ne te fait poser aucune question? Parfois, on a plus en commun avec certaines espèces animales qu'avec les membres de notre propre famille...

Et ceux qui veulent croire en un Dieu architecte, ils ont bien le droit, mais pas à l'école. Pas dans une école publique d'un pays laïc en tout cas. Einstein lui-même avait essayé de prouver l’existence (ou la non existence) de Dieu par des formules mathématiques sans jamais y parvenir. Ce n'est donc pas moi qui vais essayer... Tout ça pour dire qu'il est bien plus aisé de raisonner et de déduire sur base d'observations scientifiques que sur base d'écrits saints (avant que la guerre ne soit déclenchée, je ne dis pas du tout que Dieu n'existe pas).
Afficher tout
Dommage que ton commentaire finisse par une erreur sur le concept de laïcité. Tout le reste est très juste à mon sens.

a écrit : La bonne vieille théorie des anciens astronautes.
Soyons d'accord, si il n'y a aucun moyen de réfuter complètement cette théorie (c'est l'essence même d'une théorie), le faisceau d'indice pointant dans la direction opposée est gigantesque.
La théorie des anciens astronautes
c'est comme Dieu, rien ne laisse rationnellement penser que c'est vrai mais on peut pas prouver que c'est faux
Ce qui m'étonne le plus c'est que des scientifiques et personnalités aient accepté d'associer leur nom à cette expédition sur la base d'un bouquin pseudo-scientifique à sensation.
Afficher tout
Bien que beaucoup t'aient répondu, je ne peux résister à mettre mon grain de sel. ^^

La théorie de l'évolution, c'est comme un puzzle incomplet, bien qu'il manque pas mal de pièces, le puzzle existe.

La théorie des anciens astronautes, qui n'en est pas une, de théorie, vu qu'on a pas une seule pièce pour prouver qu'un puzzle existe, il faut la voir comme, pardonnez l'expression: "Ta gueule, c'est magique!"

Y'a une sacrée différence!^^

a écrit : Dommage que ton commentaire finisse par une erreur sur le concept de laïcité. Tout le reste est très juste à mon sens. Merci pour ta réponse. Le concept de laïcité change d'un pays à l'autre et même sur la définition et l'application de ce concept, il n'y a toujours pas de consensus, plus d'un siècle après. En tout cas selon la définition simple (séparation de l'église et de l’État), il me semble logique que les cours de religion ne doivent pas se donner à l'école (la question s'est posée ces dernières années en France, si cours cours de religion il y a, qui doit les donner? sous quelle forme et dans quel but? car dans la définition, il y a aussi le fait que les institutions publiques ne doivent pas dépendre de l’Église). Si on creuse un peu plus, la laïcité c'est aussi de ne pas reconnaitre une religion d’État, et donc que toutes les confessions soient sur le même pied d'égalité. Dans un pays multiconfessionnel comme la France, si on donne des cours de religion chrétienne, que fait-on de toutes les personnes qui ne sont pas chrétiennes?
Je m'y connais que très peu dans le domaine donc je me trompe peut-être avec toutes ces définitions :)

a écrit : Nous avons des fesses justement pour nous tenir debout.
Quand a savoir pourquoi nous nous tenons debout, une théorie avancée est qu'elle nous sert a voir de plus loin. Nous sommes également parmi les êtres les plus endurants justement parce que nous nous déplaçons sur 2 jambes.

Pourquoi on a plu
s de poils? Sûrement a cause de la chaleur pour éviter l'hyperthermie. On a développé un système très efficace en parallèle : la sudation.

La nature nomade de l'homme a l'origine doit sûrement y être pour quelque chose dans l'apparition de toutes ces caractéristiques.

Édit:
Notre capacité à avoir de la compassion découle de notre vie en société. Les singes font preuve de compassion, comme beaucoup d'autres animaux sociaux comme les éléphants. Le langage est également une évolution d'être sociaux permise par notre cerveau et la configuration de notre mâchoire. Cependant il y a plein de formes de communication possible, comme chez les chiens ou la queue est très importante pour communiquer. Pour revenir chez nous, les sourd muets sont capables de communiquer justement car la société leur a développé un langage capable de s'y intégrer.
En soit on aurait pas de bouche, on aurait quand même développé un système pour communiquer. Les militaires communiquent avec des signes lorsqu'ils doivent être discret pour...survivre.

La théorie de l'évolution est on ne peut plus prouvée grâce aux fossiles de nos ancêtres, grâce a l'évolution de notre bassin pour passer d'une posture quadrupède a bipède. On peut également voir l'évolution de notre intelligence grâce au volume de notre boîte crânienne qui s'est considérablement agrandie (et oui notre intelligence est une sorte d'évolution qui permet à notre espèce de survivre, par exemple en développant un artisanat pour tuer les proies plus rapides que nous avec des flèches et des lance, en développant des vêtements pour nous réchauffer pendant la période glaciaire, etc)

La théorie de l'évolution nous a permit d'etablir la classification phylogénétique.
Toute "macro évolution" découle de plusieurs "micro évolutions" qui s'étalent sur des millénaires (je ne suis pas d'accord avec ces termes, une évolution est une caractéristique qui permet à un individu de survivre dans un environnement donné, et qui lui permet via la génétique, de perpétuer cette caractéristique a travers les génération futures, il n'y a pas de macro ou de micro evolution)
Afficher tout
Euh... Rattacher l'intelligence au volume de la boîte crânienne est une fausse bonne idée...

a écrit : Merci pour ta réponse. Le concept de laïcité change d'un pays à l'autre et même sur la définition et l'application de ce concept, il n'y a toujours pas de consensus, plus d'un siècle après. En tout cas selon la définition simple (séparation de l'église et de l’État), il me semble logique que les cours de religion ne doivent pas se donner à l'école (la question s'est posée ces dernières années en France, si cours cours de religion il y a, qui doit les donner? sous quelle forme et dans quel but? car dans la définition, il y a aussi le fait que les institutions publiques ne doivent pas dépendre de l’Église). Si on creuse un peu plus, la laïcité c'est aussi de ne pas reconnaitre une religion d’État, et donc que toutes les confessions soient sur le même pied d'égalité. Dans un pays multiconfessionnel comme la France, si on donne des cours de religion chrétienne, que fait-on de toutes les personnes qui ne sont pas chrétiennes?
Je m'y connais que très peu dans le domaine donc je me trompe peut-être avec toutes ces définitions :)
Afficher tout
Et si on donnait des cours de religion en se limitant aux "religions" principales et celles qui présentent le plus grand intérêt, à savoir Christianisme, Islam, Judaïsme, Hindouisme, Bouddhisme, Sikhisme et pourquoi pas Zoroastrisme.
On axerait le cours sur la partie culture générale (principaux courant, mythes et superstitions), historique (art religieux, origine et développement, pourquoi pas remonter à l'Epopée de Gilgamesh ?), politique (instrumentalisation, influence sur les rapports entre peuple et Etats) et enfin philosophique (règle morale associée).

Je pense que beaucoup de gens en voyant leur religion sur un organigramme à coté des autres relativiseraient les différences qu'ils ont avec d'autres croyants.
Je sais c'est trop sensible comme sujet et on a d'autres chats à fouetter mais ça aurait pu être pas mal.

a écrit : Et si on donnait des cours de religion en se limitant aux "religions" principales et celles qui présentent le plus grand intérêt, à savoir Christianisme, Islam, Judaïsme, Hindouisme, Bouddhisme, Sikhisme et pourquoi pas Zoroastrisme.
On axerait le cours sur la partie culture générale (principaux couran
t, mythes et superstitions), historique (art religieux, origine et développement, pourquoi pas remonter à l'Epopée de Gilgamesh ?), politique (instrumentalisation, influence sur les rapports entre peuple et Etats) et enfin philosophique (règle morale associée).

Je pense que beaucoup de gens en voyant leur religion sur un organigramme à coté des autres relativiseraient les différences qu'ils ont avec d'autres croyants.
Je sais c'est trop sensible comme sujet et on a d'autres chats à fouetter mais ça aurait pu être pas mal.
Afficher tout
Un cours de théologie, pourquoi pas? On peut l'envisager facultatif aussi, mais comme tu le dis, c'est un sujet délicat en France, surtout en ce moment.

a écrit : Et si on donnait des cours de religion en se limitant aux "religions" principales et celles qui présentent le plus grand intérêt, à savoir Christianisme, Islam, Judaïsme, Hindouisme, Bouddhisme, Sikhisme et pourquoi pas Zoroastrisme.
On axerait le cours sur la partie culture générale (principaux couran
t, mythes et superstitions), historique (art religieux, origine et développement, pourquoi pas remonter à l'Epopée de Gilgamesh ?), politique (instrumentalisation, influence sur les rapports entre peuple et Etats) et enfin philosophique (règle morale associée).

Je pense que beaucoup de gens en voyant leur religion sur un organigramme à coté des autres relativiseraient les différences qu'ils ont avec d'autres croyants.
Je sais c'est trop sensible comme sujet et on a d'autres chats à fouetter mais ça aurait pu être pas mal.
Afficher tout
Intéressant mais il suffit de voir la réaction de beaucoup de Français et de certains politiques quand on a commencé à parler d'enseigner certains pans de l'Islam à l'école pour constater que ce n'est pas si simple que ça à faire accepter aux parents.. L'Histoire des religions est évidemment très intéressante à étudier si on veut comprendre le fonctionnement du monde aujourd'hui, mais malheureusement, le simple fait d'évoquer le sujet crée des dissensions.

Il existe trois types de grottes naturelles.
Celle nées par accident morphologique du terrain ou sous sol, celles dues à l'activité volcanique (thème abordé plusieurs récentes fois sur SCMB), et enfin, celles issues de l'érosion dans des structures minérales solubles dans l'eau: roches carbonatées (cavités quartziques).
La "Cueva de los cayos" appartient à ce troisième type, et sa pierre (du grès, semble t'il) durant l'érosion, donne des parois plutôt lisses ainsi que des voûtes pouvant donner l'impression d'être issues de travaux de maçonnerie ou même d'avoir été taillées de la main de l'Homme.... voire extra terrestres.

De ce qu'il en est de cette supposée "bibliothèque de planches métalliques" qui y aurait été découverte, tout est conjectures.
Ce qui se sait, c'est que les Mormons s'y sont grandement intéressé, car selon ce qui est écrit dans le Livre du Prophète Joseph Smith, ces planches seraient celles de l'Ange Moroni.
Comme "preuve", la ressemblance entre le nom de l'Ange et le nom de la province Équatorienne où est située cette grotte: Morona Santiago.

Mais la grande question reste: qu'y a t'il de réel dans tout celà.
Probablement rien.

a écrit : C’est comme la théorie de l’évolution aussi... tellement de questions sans réponse :
- pourquoi marchons-nous sur deux pattes ?
- pourquoi n’avons-nous plus de poils ?
- pourquoi avons-nous des fesses ?
- pourquoi sommes-nous doués de compassion, « d’humanité » ? (Si la théorie de l’évolution se
confirme alors la raison du plus fort est la bonne façon d’agir !)
- pourquoi aucune macro-evolution n’a pu être prouvé jusqu’à aujourd’hui ?
C’est quand même très fort de déduire la macro-évolution à partir de micro-évolutions... Quelques soient ses adaptations un pinson reste un pinson, idem pour la drosophile, pour l’homme...
Et j’en passe !
L’enseigner comme une théorie et non comme un fait avéré serait plus modeste et plus respectueux pour ceux qui désirent croire en un Dieu, en un Architecte, ou simplement en quelque chose de plus grand, d’extraterrestre dans l’univers... Leurs positions n’est pas moins justifiable.
Afficher tout
La théorie de l’évolution ou les sciences en général ne réfute pas l’existence d’un Dieu, d’un architecte ou autres.
Quand on parle de religion il faut différencier les écrits et l’existence même d’une entités.
La science va plutôt amener à se poser des question sur les écrits mais n’arrivera jamais à prouver l’existence ou non d’une entité.

Si tu prends par exemple l’ancien testament, aujourd’hui on sait très bien que le monde n’a pas été créé en 6 jours, on a énormément de preuve scientifique vérifiées et vérifiable que le monde n’est pas nait en 6 jours il y’a 6000 ans.
C’est un des exemples les plus marquants.
Si on prends aussi la naissance de l’Homme, l’ancien testament va te dire qu’il est apparu le 6eme jour (comme par magie).
Aujourd’hui on a des preuves (vérifiées et vérifiable) que l’Homme n’est pas née il y’a 6000 ans, mais découle d’une évolution de plusieurs millions d’années.
Comment on le sait ? Par l’observation de fossile, récupération de matériel génétique etc ...
Tout ses exemples ne réfute pas la présence d’un Dieu mais démontre que des bêtises sont écrites dans les écrits religieux.
Au lieu d’accepter cela, certains croyants préfèrent réfuter la science et la théorie de l’évolution et dire que la science est incompatible avec la religion.
Soyons clair, les écrits religieux ont étaient rédigés par des hommes, ce n’est pas un conflit entre la science et la religion mais un conflit entre plusieurs groupes de personnes.
Personnellement je préfère me baser sur la science car dans la majorité des cas elle est basé sur des faits et dans les sciences on se remet en question ce qui n’est pas forcément le cas avec la religion.

a écrit : La théorie de l’évolution ou les sciences en général ne réfute pas l’existence d’un Dieu, d’un architecte ou autres.
Quand on parle de religion il faut différencier les écrits et l’existence même d’une entités.
La science va plutôt amener à se poser des question sur les écrits mais n’arrivera jamais à pro
uver l’existence ou non d’une entité.

Si tu prends par exemple l’ancien testament, aujourd’hui on sait très bien que le monde n’a pas été créé en 6 jours, on a énormément de preuve scientifique vérifiées et vérifiable que le monde n’est pas nait en 6 jours il y’a 6000 ans.
C’est un des exemples les plus marquants.
Si on prends aussi la naissance de l’Homme, l’ancien testament va te dire qu’il est apparu le 6eme jour (comme par magie).
Aujourd’hui on a des preuves (vérifiées et vérifiable) que l’Homme n’est pas née il y’a 6000 ans, mais découle d’une évolution de plusieurs millions d’années.
Comment on le sait ? Par l’observation de fossile, récupération de matériel génétique etc ...
Tout ses exemples ne réfute pas la présence d’un Dieu mais démontre que des bêtises sont écrites dans les écrits religieux.
Au lieu d’accepter cela, certains croyants préfèrent réfuter la science et la théorie de l’évolution et dire que la science est incompatible avec la religion.
Soyons clair, les écrits religieux ont étaient rédigés par des hommes, ce n’est pas un conflit entre la science et la religion mais un conflit entre plusieurs groupes de personnes.
Personnellement je préfère me baser sur la science car dans la majorité des cas elle est basé sur des faits et dans les sciences on se remet en question ce qui n’est pas forcément le cas avec la religion.
Afficher tout
Tu as une lecture très premier degré des écrits religieux....

a écrit : Merci pour ta réponse. Le concept de laïcité change d'un pays à l'autre et même sur la définition et l'application de ce concept, il n'y a toujours pas de consensus, plus d'un siècle après. En tout cas selon la définition simple (séparation de l'église et de l’État), il me semble logique que les cours de religion ne doivent pas se donner à l'école (la question s'est posée ces dernières années en France, si cours cours de religion il y a, qui doit les donner? sous quelle forme et dans quel but? car dans la définition, il y a aussi le fait que les institutions publiques ne doivent pas dépendre de l’Église). Si on creuse un peu plus, la laïcité c'est aussi de ne pas reconnaitre une religion d’État, et donc que toutes les confessions soient sur le même pied d'égalité. Dans un pays multiconfessionnel comme la France, si on donne des cours de religion chrétienne, que fait-on de toutes les personnes qui ne sont pas chrétiennes?
Je m'y connais que très peu dans le domaine donc je me trompe peut-être avec toutes ces définitions :)
Afficher tout
Tu as tout à fait raison, c'est un concept assez flou et dont la définition peut varier d'un pays à l'autre, d'un groupe à l'autre et d'une personne à une autre. Je pensais plus particulièrement au concept de laïcité évoqué par l'observatoire de la laïcité français.

La laïcité, ce n'est pas empêcher de croire en Dieu ou même empêcher d'enseigner la religion à des élèves dans un lieu public. La laïcité c'est avant un principe de neutralité des institutions publiques. Elle implique donc la neutralité de l’État et permet l'égalité de tous devant la loi sans distinction de religion ou conviction.
D'ailleurs, si on regarde bien ce concept de laïcité, quand on s'affirme anti-religieux ou qu'on prône l'interdiction d'enseigner la religion voire qu'on veuille interdire la burqa dans la rue au nom de la laïcité, c'est en réalité tout le contraire de la laïcité. La laïcité n'empêche pas d'avoir une religion, au contraire, elle permet d'avoir celle que l'on veut voire de ne pas en avoir.

www.gouvernement.fr/qu-est-ce-que-la-laicite