L’orthographe comme outil politique de domination

Proposé par
le

Si l'orthographe française est compliquée, c'est historiquement volontaire. En 1694, dans les cahiers préparatoires du tout premier dictionnaire de l’Académie française, il était écrit : « L’orthographe servira à distinguer les gens de lettres des ignorants et des simples femmes ».

L’orthographe a longtemps été décidée par et pour les lettrés, qui connaissaient le latin et souvent le grec. Ses conventions complexes ont rarement été simplifiées, et le français écrit, avec ses lettres et marqueurs muets, demeure une langue difficile à s’approprier.


Commentaires préférés (3)

N'oublions pas quand même que la complexité de la langue française est due à des siècles d'évolutions et d'influences. Alors la langue est dure à maîtriser et parfois la logique laisse à désirer, mais nous y avons gagné l'une des langues les plus riches du monde.

a écrit : Qui ne le savait pas ? Le français est l une des langue les plus merdiques a apprendre ou a parler... Tellement c est compliqué et en plus c est fait exprès... On pourrait simplifier au maximum mais les lettrés faisant des énormes études vont toujours être contre... Pourquoi faciliter la langue alors que eux ; ont souffert durant des années à l apprendre ? Même les temps des verbes sont inutilisables et tellement y a de nuances compliquées et seul les universitaires utilisent dans leur bouquins que personne ne lit. Afficher tout Si tu prenais le temps de les lire, ces bouquins, tu saurais à quoi servent tous ces temps qui te dépassent et pourquoi la langue est si complexe. Tu te rendrais aussi compte qu'une simplification, bien que souhaitable, n'est pas aussi facile à mettre en place.

a écrit : Le français n'est plus la langue des traités internationaux ... depuis environ un siècle. Il faudrait arrêter de s'accrocher à ces arguments dépassés. Je sais que beaucoup veulent valoriser la langue française, mais c'est pas une raison pour se voiler la face.

Toute les langues asiatiques
sont effectivement compliquées à apprendre ... pour les occidentaux. Beaucoup d'asiatiques ont bien moins de mal avec le coréen qu'avec l'anglais ou le français par exemple. Afficher tout
Je te trouve bien péremptoire dans ton message. Le français n est plus la langue des traitées internationaux ? Pourtant ce n est pas ce que dit le site des nations unies. C est l une des six langues officielles sans hiérarchie d importance.
www.un.org/fr/sections/about-un/official-languages/index.html
Langue de travail de la cour européenne, une des deux langues officielles de la cour de justice internationale...
www.ledevoir.com/opinion/idees/478351/le-francais-langue-de-la-diplomatie

Le français est toujours employé pour les JO, l’un des plus grands événements mondiaux.

Le Français perd du terrain car on lui préfère l anglais, plus simple. Mais le français a / avait l avantage de la précision de son écriture ne laissant pas de place à l interprétation. Mais comme en toute chose, désormais on préfère les approximations à la rigueur laissant une libre interprétation à chacun et finalement n apportant pas de précision. La perte de terrain est peut être aussi une conséquence du manque de maîtrise de notre langue par de plus en plus de personnes dont celles occupant des postes à haute responsabilité.

Il y a quelques mois, voulant travailler mon anglais, j ai lu Hamlet en version originale. Une phrase simple m a laisse dubitatif, je n ai pas trouvé le sens de la phrase car les mots ont trop de sens différents pour déterminer la volonté de l’auteur. Le français a encore l’avantage d être précis malgré sa difficulté.

Par contre, il est vrai que pour les temps, j éprouve des difficultés avec les subjonctifs composés dont malgré ma passion pour les œuvres littéraires, je n en vois que trop peu l utilisation et peut être utilité (le manque d utilité vient aussi sans doute d un manque de pratique).


Tous les commentaires (95)

"simples femmes"... C'est étrange ce marqueur de genre, vu qu'il y avait à l'époque des femmes réputées pour leur plume (Madame de Sévigné pour ne citer qu'elle). Si l'Académie était sans doute exclusivement masculine elle n'était pourtant pas sans connaître l'existence de ces femmes de lettres, ça me surprend (un peu).

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : "simples femmes"... C'est étrange ce marqueur de genre, vu qu'il y avait à l'époque des femmes réputées pour leur plume (Madame de Sévigné pour ne citer qu'elle). Si l'Académie était sans doute exclusivement masculine elle n'était pourtant pas sans connaître l'existence de ces femmes de lettres, ça me surprend (un peu). Afficher tout Peut-être que le terme ignorants se rapporte aux hommes simples d'esprit et simple femmes aux femmes simples d'esprit

a écrit : "simples femmes"... C'est étrange ce marqueur de genre, vu qu'il y avait à l'époque des femmes réputées pour leur plume (Madame de Sévigné pour ne citer qu'elle). Si l'Académie était sans doute exclusivement masculine elle n'était pourtant pas sans connaître l'existence de ces femmes de lettres, ça me surprend (un peu). Afficher tout Surpris(e) ? Sans faire de mon comm' une tribune, pour exemple, la vision/statut des femmes sous Napoléon : www.napoleon.org/histoire-des-2-empires/articles/petit-point-sur-le-statut-de-la-femme-en-france-au-xixe-siecle/
Et juste se rappeler les arguments des pièces de Molière ou de Beaumarchais .

a écrit : "simples femmes"... C'est étrange ce marqueur de genre, vu qu'il y avait à l'époque des femmes réputées pour leur plume (Madame de Sévigné pour ne citer qu'elle). Si l'Académie était sans doute exclusivement masculine elle n'était pourtant pas sans connaître l'existence de ces femmes de lettres, ça me surprend (un peu). Afficher tout Justement les femmes réputées pour leur plume ne sont pas considérées comme "simples" c'est à dire qu'elles ne sont pas issues du commun, sous entendu non éduquées. Madame de Sévigné par exemple est issue de la noblesse.

Ironique quand on voit aujourd'hui l'orthographe approximative qui pullule sur le net, sans parler de la simplification phonétique qu'a apporté le langage SMS...

Qui ne le savait pas ? Le français est l une des langue les plus merdiques a apprendre ou a parler... Tellement c est compliqué et en plus c est fait exprès... On pourrait simplifier au maximum mais les lettrés faisant des énormes études vont toujours être contre... Pourquoi faciliter la langue alors que eux ; ont souffert durant des années à l apprendre ? Même les temps des verbes sont inutilisables et tellement y a de nuances compliquées et seul les universitaires utilisent dans leur bouquins que personne ne lit.

N'oublions pas quand même que la complexité de la langue française est due à des siècles d'évolutions et d'influences. Alors la langue est dure à maîtriser et parfois la logique laisse à désirer, mais nous y avons gagné l'une des langues les plus riches du monde.

a écrit : "simples femmes"... C'est étrange ce marqueur de genre, vu qu'il y avait à l'époque des femmes réputées pour leur plume (Madame de Sévigné pour ne citer qu'elle). Si l'Académie était sans doute exclusivement masculine elle n'était pourtant pas sans connaître l'existence de ces femmes de lettres, ça me surprend (un peu). Afficher tout Madame de Sévigné, pour ne citer qu'elle, est morte en 1696, soit seulement deux ans après cet écrit.

a écrit : Qui ne le savait pas ? Le français est l une des langue les plus merdiques a apprendre ou a parler... Tellement c est compliqué et en plus c est fait exprès... On pourrait simplifier au maximum mais les lettrés faisant des énormes études vont toujours être contre... Pourquoi faciliter la langue alors que eux ; ont souffert durant des années à l apprendre ? Même les temps des verbes sont inutilisables et tellement y a de nuances compliquées et seul les universitaires utilisent dans leur bouquins que personne ne lit. Afficher tout Si tu prenais le temps de les lire, ces bouquins, tu saurais à quoi servent tous ces temps qui te dépassent et pourquoi la langue est si complexe. Tu te rendrais aussi compte qu'une simplification, bien que souhaitable, n'est pas aussi facile à mettre en place.

a écrit : Si tu prenais le temps de les lire, ces bouquins, tu saurais à quoi servent tous ces temps qui te dépassent et pourquoi la langue est si complexe. Tu te rendrais aussi compte qu'une simplification, bien que souhaitable, n'est pas aussi facile à mettre en place. +1 Amphilogos.
C'est bien pour cela que, en matière de traités internationaux, c'est souvent la version française qui sert d'arbitre. Et sans nourrir le troll, le coréen juste en passant, bien coton comme langue à apprendre, le fameux Hangeul...

Il doit y avoir deux salles deux ambiances avec la Corée : à l’origine, les coréens utilisaient le chinois classique pour écrire et seuls quelques aristocrates savaient l’utiliser. Au XVe siècle, le souverain voyait en ça un problème, élabora le Hangeul — l’écriture coréenne — très simple et très méthodique à l’emploi.



Le système a été interdit après sa mort (par les aristocrates, justement, pour les mêmes raisons qu’en France tel qu’énoncé dans l’article, je suppose) et pendant cinq siècles, mais réhabilité juste après la seconde guerre mondiale. Très vite, le niveau d’alphabétisation du peuple coréen a explosé et est, aujourd’hui encore, à un des meilleurs taux du monde.



Pour info, le hangeul est plutôt jolie comme écriture (c’est subjectif) et s’apprend aisément (quelques heures suffisent) : les caractères utilisés sont logiques et sont sensés mimer la forme de la bouche/langue lors de leur prononciation.

a écrit : Si tu prenais le temps de les lire, ces bouquins, tu saurais à quoi servent tous ces temps qui te dépassent et pourquoi la langue est si complexe. Tu te rendrais aussi compte qu'une simplification, bien que souhaitable, n'est pas aussi facile à mettre en place. S'il faut lire des livres universitaires pour comprendre l'emploi d'un temps, alors le français est effectivement une langue élitiste et contre-intuitive.

a écrit : +1 Amphilogos.
C'est bien pour cela que, en matière de traités internationaux, c'est souvent la version française qui sert d'arbitre. Et sans nourrir le troll, le coréen juste en passant, bien coton comme langue à apprendre, le fameux Hangeul...
Le français n'est plus la langue des traités internationaux ... depuis environ un siècle. Il faudrait arrêter de s'accrocher à ces arguments dépassés. Je sais que beaucoup veulent valoriser la langue française, mais c'est pas une raison pour se voiler la face.

Toute les langues asiatiques sont effectivement compliquées à apprendre ... pour les occidentaux. Beaucoup d'asiatiques ont bien moins de mal avec le coréen qu'avec l'anglais ou le français par exemple.

a écrit : N'oublions pas quand même que la complexité de la langue française est due à des siècles d'évolutions et d'influences. Alors la langue est dure à maîtriser et parfois la logique laisse à désirer, mais nous y avons gagné l'une des langues les plus riches du monde. Vilaine tautologie ...
Vous pourriez expliciter ce que vous entendez par « riche » ?

a écrit : Ironique quand on voit aujourd'hui l'orthographe approximative qui pullule sur le net, sans parler de la simplification phonétique qu'a apporté le langage SMS... C'était vraiment trop tentant :

"Ironique quand on voit aujourd'hui l'orthographe approximative qui pullule sur le Net, sans parler de la simplification phonétique qu'a apportée le langage SMS."

- "apportée" s’accorde avec son COD "qu’ " mis pour "simplification" et placé devant le verbe avoir.

a écrit : Il doit y avoir deux salles deux ambiances avec la Corée : à l’origine, les coréens utilisaient le chinois classique pour écrire et seuls quelques aristocrates savaient l’utiliser. Au XVe siècle, le souverain voyait en ça un problème, élabora le Hangeul — l’écriture coréenne — très simple et très méthodique à l’emploi.



Le système a été interdit après sa mort (par les aristocrates, justement, pour les mêmes raisons qu’en France tel qu’énoncé dans l’article, je suppose) et pendant cinq siècles, mais réhabilité juste après la seconde guerre mondiale. Très vite, le niveau d’alphabétisation du peuple coréen a explosé et est, aujourd’hui encore, à un des meilleurs taux du monde.



Pour info, le hangeul est plutôt jolie comme écriture (c’est subjectif) et s’apprend aisément (quelques heures suffisent) : les caractères utilisés sont logiques et sont sensés mimer la forme de la bouche/langue lors de leur prononciation.
Afficher tout
La Chine et le Japon, qui sont deux pays utilisant les idéogrammes, ont des taux d'alphabétisation extrêmement élevés.
D'ailleurs les idéogrammes (ou sinogrammes ou encore kanji comme on les nomme au Japon) sont bien plus simples à apprendre qu'on ne le croit. Ils sont composés de signes simples qui sont combinés entre aux. Une vingtaine de "clefs" seulement servent en fait à écrire plus de 10 000 idéogrammes !

a écrit : Le français n'est plus la langue des traités internationaux ... depuis environ un siècle. Il faudrait arrêter de s'accrocher à ces arguments dépassés. Je sais que beaucoup veulent valoriser la langue française, mais c'est pas une raison pour se voiler la face.

Toute les langues asiatiques
sont effectivement compliquées à apprendre ... pour les occidentaux. Beaucoup d'asiatiques ont bien moins de mal avec le coréen qu'avec l'anglais ou le français par exemple. Afficher tout
Je te trouve bien péremptoire dans ton message. Le français n est plus la langue des traitées internationaux ? Pourtant ce n est pas ce que dit le site des nations unies. C est l une des six langues officielles sans hiérarchie d importance.
www.un.org/fr/sections/about-un/official-languages/index.html
Langue de travail de la cour européenne, une des deux langues officielles de la cour de justice internationale...
www.ledevoir.com/opinion/idees/478351/le-francais-langue-de-la-diplomatie

Le français est toujours employé pour les JO, l’un des plus grands événements mondiaux.

Le Français perd du terrain car on lui préfère l anglais, plus simple. Mais le français a / avait l avantage de la précision de son écriture ne laissant pas de place à l interprétation. Mais comme en toute chose, désormais on préfère les approximations à la rigueur laissant une libre interprétation à chacun et finalement n apportant pas de précision. La perte de terrain est peut être aussi une conséquence du manque de maîtrise de notre langue par de plus en plus de personnes dont celles occupant des postes à haute responsabilité.

Il y a quelques mois, voulant travailler mon anglais, j ai lu Hamlet en version originale. Une phrase simple m a laisse dubitatif, je n ai pas trouvé le sens de la phrase car les mots ont trop de sens différents pour déterminer la volonté de l’auteur. Le français a encore l’avantage d être précis malgré sa difficulté.

Par contre, il est vrai que pour les temps, j éprouve des difficultés avec les subjonctifs composés dont malgré ma passion pour les œuvres littéraires, je n en vois que trop peu l utilisation et peut être utilité (le manque d utilité vient aussi sans doute d un manque de pratique).

Heureusement, malgré le combat d'arrière garde de pseudo lettrés qui n'ont que l'orthographe a quoi se raccrocher, l'écriture va se simplifier grâce a internet. On voit déjà émerger des «fautes» qui à force de se généraliser vont devenir règle. J'ai bon espoir.

a écrit : Vilaine tautologie ...
Vous pourriez expliciter ce que vous entendez par « riche » ?
Eh bien par exemple, la langue est assez riche pour que vous puissiez mal employer le terme "tautologie".

Plus sérieusement, nul besoin d'un livre universitaire pour apprendre la langue : un bon bescherelle ça marche très bien. Par contre, quelques livres de linguistique (universitaires bouh) peuvent aider à comprendre le comment du pourquoi.

a écrit : Je te trouve bien péremptoire dans ton message. Le français n est plus la langue des traitées internationaux ? Pourtant ce n est pas ce que dit le site des nations unies. C est l une des six langues officielles sans hiérarchie d importance.
www.un.org/fr/sections/about-un/official-languages/index.html /> Langue de travail de la cour européenne, une des deux langues officielles de la cour de justice internationale...
www.ledevoir.com/opinion/idees/478351/le-francais-langue-de-la-diplomatie

Le français est toujours employé pour les JO, l’un des plus grands événements mondiaux.

Le Français perd du terrain car on lui préfère l anglais, plus simple. Mais le français a / avait l avantage de la précision de son écriture ne laissant pas de place à l interprétation. Mais comme en toute chose, désormais on préfère les approximations à la rigueur laissant une libre interprétation à chacun et finalement n apportant pas de précision. La perte de terrain est peut être aussi une conséquence du manque de maîtrise de notre langue par de plus en plus de personnes dont celles occupant des postes à haute responsabilité.

Il y a quelques mois, voulant travailler mon anglais, j ai lu Hamlet en version originale. Une phrase simple m a laisse dubitatif, je n ai pas trouvé le sens de la phrase car les mots ont trop de sens différents pour déterminer la volonté de l’auteur. Le français a encore l’avantage d être précis malgré sa difficulté.

Par contre, il est vrai que pour les temps, j éprouve des difficultés avec les subjonctifs composés dont malgré ma passion pour les œuvres littéraires, je n en vois que trop peu l utilisation et peut être utilité (le manque d utilité vient aussi sans doute d un manque de pratique).
Afficher tout
Et donc tu écris sur un clavier qui n'a pas d'apostrophe