Le plus long pont piéton du monde

Proposé par
le
dans

Le plus long pont piéton du monde a été inauguré le 29 avril 2021 au Portugal. Il mesure 516 m de long et se situe à 175 mètres au-dessus de la rivière Paiva. Il a coûté plus de 2 millions d’euros et la ville prévoit d’en faire une attraction afin de relancer son activité touristique.

Le pont d'Arouca bat ainsi le précédent record établi en 2017 par la passerelle Charles Kuonen dans les Alpes suisses (494 m).


Commentaires préférés (3)

Il est conseillé de ne pas regarder Indiana Jones et le temple maudit avant de le traverser !

a écrit : Il est conseillé de ne pas regarder Indiana Jones et le temple maudit avant de le traverser ! Philippe, la seule personne à pouvoir poster un commentaire un jour avant la sortie de l'anecdote !

a écrit : Philippe, la seule personne à pouvoir poster un commentaire un jour avant la sortie de l'anecdote ! J'en déduis que cette anecdote est située à un jour-lumière de nous.


Tous les commentaires (29)

Il est conseillé de ne pas regarder Indiana Jones et le temple maudit avant de le traverser !

a écrit : Il est conseillé de ne pas regarder Indiana Jones et le temple maudit avant de le traverser ! Philippe, la seule personne à pouvoir poster un commentaire un jour avant la sortie de l'anecdote !

a écrit : Philippe, la seule personne à pouvoir poster un commentaire un jour avant la sortie de l'anecdote ! J'en déduis que cette anecdote est située à un jour-lumière de nous.

Je me demande comment ce genre de pont est construit... Autant un pont plus "conventionnel", on construit de part et d'autre jusqu'à ce que les deux extrémités de rejoignent au milieu, autant ces ont l'ai suspendus donc il ne me semble pas qu'on puisse procéder de la même manière ?

a écrit : Je me demande comment ce genre de pont est construit... Autant un pont plus "conventionnel", on construit de part et d'autre jusqu'à ce que les deux extrémités de rejoignent au milieu, autant ces ont l'ai suspendus donc il ne me semble pas qu'on puisse procéder de la même manière ? On commence par tirer une ficelle, et puis une corde et puis une grosse corde etc...

Dans la source France info:
"Je vous conseille vivement de venir même si comme moi vous avez le vertige, je dois reconnaître que je n'en ai pas souffert du tout"
-> il a pas vraiment le vertige je pense....

a écrit : Je me demande comment ce genre de pont est construit... Autant un pont plus "conventionnel", on construit de part et d'autre jusqu'à ce que les deux extrémités de rejoignent au milieu, autant ces ont l'ai suspendus donc il ne me semble pas qu'on puisse procéder de la même manière ? Plus où moins oui, acarus a raison, on tend deux câbles assez léger pour êtres transportés de l'autre coté, avec un hélico où en le tirant à la main par le fond de la vallée, puis avec une poulie, on multiplie les câbles, ensuite, on construit le tablier de façon conventionnelle en partant des deux cotés.

Y'a un doc sur la construction du pont suspendu de Kobe que je te recommande si tu veux bien comprendre, c'est très bien détaillé, et il est vraiment impressionnant!

a écrit : Dans la source France info:
"Je vous conseille vivement de venir même si comme moi vous avez le vertige, je dois reconnaître que je n'en ai pas souffert du tout"
-> il a pas vraiment le vertige je pense....
Il doit pas savoir ce que c'est. ^^

Il faut distinguer le vertige et la peur du vide.

Personnellement, j'éprouve plutôt la peur du vide, pour moi et pour les personnes que j'observe. J'ai un souvenir du piton de la fournaise à ce sujet. Une fois en 'haut' il y a une ligne blanche au sol qu'il est fortement recommandé de ne pas franchir. Effectivement vue la stabilité/solidité des pierres volcaniques et surtout la profondeur/verticalité du cratère ca semble parfaitement raisonnable. La vue d'une famille en train de pique-niquer, au sommet les pieds dans le vide au dessus du cratère, me donne encore aujourd'hui froid dans le dos.

Posté le

android

(29)

Répondre

a écrit : Il faut distinguer le vertige et la peur du vide.

Personnellement, j'éprouve plutôt la peur du vide, pour moi et pour les personnes que j'observe. J'ai un souvenir du piton de la fournaise à ce sujet. Une fois en 'haut' il y a une ligne blanche au sol qu'il est fortement recom
mandé de ne pas franchir. Effectivement vue la stabilité/solidité des pierres volcaniques et surtout la profondeur/verticalité du cratère ca semble parfaitement raisonnable. La vue d'une famille en train de pique-niquer, au sommet les pieds dans le vide au dessus du cratère, me donne encore aujourd'hui froid dans le dos. Afficher tout
Tout a fait exact, le vertige, c'est le mot juste, un malaise mental, un peu comme quand on a trop bu, la peur du vide (à ne pas confondre avec la peur du bide^^) c'est juste flipper. Perso même monter sur une chaise pour changer une ampoule, beh j'ai peur de me casser la figure, la peur du vide, quoi, la peur de me vautrer... ;)

a écrit : Il faut distinguer le vertige et la peur du vide.

Personnellement, j'éprouve plutôt la peur du vide, pour moi et pour les personnes que j'observe. J'ai un souvenir du piton de la fournaise à ce sujet. Une fois en 'haut' il y a une ligne blanche au sol qu'il est fortement recom
mandé de ne pas franchir. Effectivement vue la stabilité/solidité des pierres volcaniques et surtout la profondeur/verticalité du cratère ca semble parfaitement raisonnable. La vue d'une famille en train de pique-niquer, au sommet les pieds dans le vide au dessus du cratère, me donne encore aujourd'hui froid dans le dos. Afficher tout
Je confirme... Pour ça que la phrase m'a fait sourire; rien qu en regardant la photo j'ai eu les moins moites, et les jambes en coton....
Et je m en rends compte au moment où je lis le paragraphe....
(Vraiment con comme réaction de l'organisme face à ce type de danger d'aillleurs : "j'ai peur de tomber donc je vais tout faire pour que ça devienne encore plus dangereux..."^^)
=> Oui ça fait pas très bonhomme, désolé mais j'ai cette phobie. D ailleurs on dit acrophobie(vertige désigne autres choses médicalement ) et y a deux causes : traumatisme enfant(leelah pas forcément physique ça peut être psychologique aussi ^^)ou déséquilibre entre sensations de la vue et de l'oreille interne

Perso c est la première cause... ..enfin après un trauma enfant puis un autre ado et le dernier adulte...
Je sais j'apprends pas très vite les leçons surtout celle de la vie..suis têtu^^ mon corps a du coup décidé d'aller contre ma volonté et d en faire une phobie... Je pense par autoprotection (oui oui on est plusieurs ^^)
Comme quoi on peut développer une phobie adulte aussi malgré que je lis tjs de trauma à l enfance.
Du coup croyez moi... Je me fais violences pour monter sur un escabeau... en général après je vais prendre une douche et faire une sieste tellement j'ai transpiré (ce qui m arrive rarement) et les jambes en coton. (Et pourquoi je fais ça ? Bah j' ai des haies que je hais mais j en ai besoin...pour l'instant! Car elles perdent rien à attendre... Elles vont souffrir quand je referai la clôture en dur...)

a écrit : Tout a fait exact, le vertige, c'est le mot juste, un malaise mental, un peu comme quand on a trop bu, la peur du vide (à ne pas confondre avec la peur du bide^^) c'est juste flipper. Perso même monter sur une chaise pour changer une ampoule, beh j'ai peur de me casser la figure, la peur du vide, quoi, la peur de me vautrer... ;) Afficher tout Nan c est acrophobie! Pas vertige!!!
Cf commentaire précédent ;)

a écrit : Philippe, la seule personne à pouvoir poster un commentaire un jour avant la sortie de l'anecdote ! A mon avis, c'est parce que t'as pas demandé à Chuck Norris (à moins qu'il a déjà commenté celle qui ne sera jamais publiée car le site aura fermé)

a écrit : Il est conseillé de ne pas regarder Indiana Jones et le temple maudit avant de le traverser ! Sacré Philou elle est bien bonne celle la

a écrit : Sacré Philou elle est bien bonne celle la Chuck Norris a créé "Se Coucher Moins bête" avant l'invention du télégraphe.

a écrit : Il faut distinguer le vertige et la peur du vide.

Personnellement, j'éprouve plutôt la peur du vide, pour moi et pour les personnes que j'observe. J'ai un souvenir du piton de la fournaise à ce sujet. Une fois en 'haut' il y a une ligne blanche au sol qu'il est fortement recom
mandé de ne pas franchir. Effectivement vue la stabilité/solidité des pierres volcaniques et surtout la profondeur/verticalité du cratère ca semble parfaitement raisonnable. La vue d'une famille en train de pique-niquer, au sommet les pieds dans le vide au dessus du cratère, me donne encore aujourd'hui froid dans le dos. Afficher tout
Je pense que le "vertige" est simplement la conséquence de la "peur du vide"...
Il est intéressant de constater que cette sensation n'apparaît que lors ce que l'on est connecté au sol : au bord d'un précipice, sur un arbre ou une échelle, et sur un pont bien sûr... Alors que cela n'apparaît pas quand qu'on n'est pas relié au sol : le plus sujet au vertige pourra tout à fait regarder par le hublot d'un avion, par exemple, et ne ressentira pas la sensation.
Je ne sais pas à quoi c'est dû ; un "truc" du cerveau sûrement, qui réagit différemment selon le cas.

a écrit : Je pense que le "vertige" est simplement la conséquence de la "peur du vide"...
Il est intéressant de constater que cette sensation n'apparaît que lors ce que l'on est connecté au sol : au bord d'un précipice, sur un arbre ou une échelle, et sur un pont bien sûr... Alors que cel
a n'apparaît pas quand qu'on n'est pas relié au sol : le plus sujet au vertige pourra tout à fait regarder par le hublot d'un avion, par exemple, et ne ressentira pas la sensation.
Je ne sais pas à quoi c'est dû ; un "truc" du cerveau sûrement, qui réagit différemment selon le cas.
Afficher tout
Acrophobie non di Diou!
La peur de l altitude c est l altophobie. C est pas pareil!
Pfffff. Pffff
;?)
*Édit : c est pas la conséquence... Mais la cause de mon point de vue: j avais pas peur avant d en avoir la phobie"

a écrit : Je pense que le "vertige" est simplement la conséquence de la "peur du vide"...
Il est intéressant de constater que cette sensation n'apparaît que lors ce que l'on est connecté au sol : au bord d'un précipice, sur un arbre ou une échelle, et sur un pont bien sûr... Alors que cel
a n'apparaît pas quand qu'on n'est pas relié au sol : le plus sujet au vertige pourra tout à fait regarder par le hublot d'un avion, par exemple, et ne ressentira pas la sensation.
Je ne sais pas à quoi c'est dû ; un "truc" du cerveau sûrement, qui réagit différemment selon le cas.
Afficher tout
faux

le vertige c'est vraiment un malaise

limite ca donne envie de vomir, ce n'est pas de la peur, c'est plus que ça.

a écrit : faux

le vertige c'est vraiment un malaise

limite ca donne envie de vomir, ce n'est pas de la peur, c'est plus que ça.
J ai pas envie de vomir quand suis en hauteur.
C est pas pareil!
Premier lien Google: www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/33377-Peur-vide-attention-confondre-l-acrophobie-vertige
Si t as envie de vomir c'est des vertige (a mon avis tu lis pas en voiture... Moi je peux lire partout)
Crois moi j ai pas envie de vomir sur un escabeau. J ai juste les jetons.