La fin du monde à cause de réplicants ?

Proposé par
le

Quand on parle de scénario de fin du monde, on pense généralement à une pandémie ou une météorite. Une éventualité prise au sérieux au point d'avoir fait l'objet d'une étude demandée par le prince Charles est la gelée grise. Il s'agit ici de nanotechnologie : des robots autoréplicatifs qui consommeraient l'intégralité de la Terre. Cette éventualité est toutefois aujourd'hui considérée comme peu probable.


Commentaires préférés (3)

Le prince Charles doit être un fan de Stargate SG1 à mon avis..

Je ne suis pas certain que l’on ait besoin de nanotechnologie réplicative pour pratiquer l’écophagie à outrance.

Ça me rappelle l’épisode de Futurama ou Bender utilise une machine du professeur qui permet de copier et produire 2 plus petites version d'un objet. Il (et ses copies) l’utilisent tellement de fois, que des nano-benders peuvent modifier les atomes directement et ils modifient toute l'eau de la terre pour produire de l'alcool ... les nano-benders sont tellement nombreux qu'ils sont représentés par une masse grise .... une apocalypse plutôt sympa si on pouvait choisir :)
en.wikipedia.org/wiki/Benderama


Tous les commentaires (29)

J’ai toujours eu un tête un hiver volcanique interminable, du à l’éruption d’un supervolcan. Le genre de catastrophe dont on ne peut rien faire contre.

Le prince Charles doit être un fan de Stargate SG1 à mon avis..

Je ne suis pas certain que l’on ait besoin de nanotechnologie réplicative pour pratiquer l’écophagie à outrance.

C'est sympa, on avait déjà largement assez de raisons de s'inquiéter qu'on nous rajoute un nouveau risque dont on avait même pas songé !
Surtout qu'utiliser le terme "hautement improbable" dans une période où ce que nous vivons était également classé ainsi, c'est presque amusant !

Ça me rappelle l’épisode de Futurama ou Bender utilise une machine du professeur qui permet de copier et produire 2 plus petites version d'un objet. Il (et ses copies) l’utilisent tellement de fois, que des nano-benders peuvent modifier les atomes directement et ils modifient toute l'eau de la terre pour produire de l'alcool ... les nano-benders sont tellement nombreux qu'ils sont représentés par une masse grise .... une apocalypse plutôt sympa si on pouvait choisir :)
en.wikipedia.org/wiki/Benderama

a écrit : C'est sympa, on avait déjà largement assez de raisons de s'inquiéter qu'on nous rajoute un nouveau risque dont on avait même pas songé !
Surtout qu'utiliser le terme "hautement improbable" dans une période où ce que nous vivons était également classé ainsi, c'est presque amusant !
L'horloge de la fin du monde est réglée sur 23h 58 pour l'année 2020, malheureusement, elle ne fait que s'approcher de minuit depuis 1991 et la chute de l'URSS, sauf entre 2010 et 2012, va comprendre, Charles. ^^

Hautement improbable ne veut pas dire que c'est impossible, les machines... beaucoup, dont moi, craignent qu'elles échappent à notre contrôle d'une manière où d'une autre, c'est un peu déjà le cas avec les dérives sur internet, d'ailleurs.
"Il n'y a pas de mémoire centrale, on ne peut pas le débrancher" (John Connor)
"On ne lutte pas contre le système, mais on peut toujours le foutre en l'air!" (Malcolm^^)

Mais plus sérieusement, ce qui nous pend le plus au nez comme danger critique, c'est nous mêmes, et là nous sommes plus où moins tous d'accord...

a écrit : C'est sympa, on avait déjà largement assez de raisons de s'inquiéter qu'on nous rajoute un nouveau risque dont on avait même pas songé !
Surtout qu'utiliser le terme "hautement improbable" dans une période où ce que nous vivons était également classé ainsi, c'est presque amusant !
Je ne crois pas que l'apparition d'une pandémie ait été jugé improbable, surtout si on parle d'un événement avec des impacts qui ne vont pas jusqu'à la fin de la civilisation. A l'échelle humaine, la pandémie précédente n'est pas si vieille. Il ya aussi eu quelques alertes en Asie et en Afrique ces dernières années, qui sont parfois restées locales presque par miracle (je pense à Ebola qui a été "en quarantaine" uniquement parce que quelques personnes ont su prendre la mesure du risque et les mesures très vite) . Le plus surprenant n'est pas l'apparition de la pandémie, mais plutôt que nos populations, habituées à être protégees de tout, ait oublié que cela pouvait arrivé. En Chine par exemple, ça fait quelques années qu'on voit les gens avec des masques, et pas uniquement pour la pollution.

Ce type de scénario est évoqué dans un très bon livre de science-fiction par un très grand auteur allemand: le Maître de la Matière d'Andreas Eschbach.

a écrit : Le prince Charles doit être un fan de Stargate SG1 à mon avis.. N'empêche qu'ils en ont sacrément "chié" pour les éliminer dans SG1. Bulle temporelle + trou noir si mes souvenirs sont exactes.

a écrit : Ce type de scénario est évoqué dans un très bon livre de science-fiction par un très grand auteur allemand: le Maître de la Matière d'Andreas Eschbach. Ca a l'air passionnant, j'vais me l'offrir, ce bouquin, merci :)

a écrit : Ce type de scénario est évoqué dans un très bon livre de science-fiction par un très grand auteur allemand: le Maître de la Matière d'Andreas Eschbach. je ne connaissais pas ce monsieur non plus, je vais plutôt lire l'histoire des tapis de cheveux pour commencer, merci!

Vu qu'aujourd'hui, SCMB nous offre une anecdote sur "la fin du monde", "la statue de la Liberté" et "les attentats du 11- S"...
Je vais vous parler de Benjamin Solari Parravicini.

Cet Argentin est surtout connu dans le monde Latin, pour ses psychographies, des dessins assez troublants (parfois accompagnés de courts textes) sur des grands événements ayant marqué l'humanité.
Le "hic", c'est que ces psychographies ont été dessinées avant qu'elles n'aient lieu, dont certaines avec des décennies d'avance.

En 1939, un dessin de Parravicini représente la statue de la Liberté..., mais où l'on peut également y voir de forme assez claire, la silhouette des tours jumelles.
Le texte original (en Espagnol, que je vous traduis) dit ceci: "La liberté d'amérique du nord perdra sa lumière. Sa torche n'éclairera plus comme hier et le monument sera attaqué deux fois".
Je vous place un lien (pris au hasard) au bas de ce commentaire, montrant les dessins insérés dans un article de Presse.

Une autre psychographie (il en a dessiné des centaines) se réfère directement à Paris.
Elle date de mai 1938, et porte le court texte suivant: "Tombera le coeur du monde. Tombera et sera Allemand jusqu'en 1944".

Une autre psychographie se réfère à Fidel Castro et sa Révolution Cubaine.

Une autre encore, semble se référer à la centrale nucléaire de Fukushima (qu'il appelle "la bombe F" ), bien que Parravicini semble aussi parler des deux bombes atomiques utilisées en 1945.

www.vice.com/amp/es/article/7xwzdb/creators-la-piedra-y-el-trance-el-arte-profetico-de-benjamin-solari-parravicini

a écrit : Vu qu'aujourd'hui, SCMB nous offre une anecdote sur "la fin du monde", "la statue de la Liberté" et "les attentats du 11- S"...
Je vais vous parler de Benjamin Solari Parravicini.

Cet Argentin est surtout connu dans le monde Latin, pour ses psychographies,
des dessins assez troublants (parfois accompagnés de courts textes) sur des grands événements ayant marqué l'humanité.
Le "hic", c'est que ces psychographies ont été dessinées avant qu'elles n'aient lieu, dont certaines avec des décennies d'avance.

En 1939, un dessin de Parravicini représente la statue de la Liberté..., mais où l'on peut également y voir de forme assez claire, la silhouette des tours jumelles.
Le texte original (en Espagnol, que je vous traduis) dit ceci: "La liberté d'amérique du nord perdra sa lumière. Sa torche n'éclairera plus comme hier et le monument sera attaqué deux fois".
Je vous place un lien (pris au hasard) au bas de ce commentaire, montrant les dessins insérés dans un article de Presse.

Une autre psychographie (il en a dessiné des centaines) se réfère directement à Paris.
Elle date de mai 1938, et porte le court texte suivant: "Tombera le coeur du monde. Tombera et sera Allemand jusqu'en 1944".

Une autre psychographie se réfère à Fidel Castro et sa Révolution Cubaine.

Une autre encore, semble se référer à la centrale nucléaire de Fukushima (qu'il appelle "la bombe F" ), bien que Parravicini semble aussi parler des deux bombes atomiques utilisées en 1945.

www.vice.com/amp/es/article/7xwzdb/creators-la-piedra-y-el-trance-el-arte-profetico-de-benjamin-solari-parravicini
Afficher tout
Un Nostradamus morderne en somme :)

a écrit : Je ne crois pas que l'apparition d'une pandémie ait été jugé improbable, surtout si on parle d'un événement avec des impacts qui ne vont pas jusqu'à la fin de la civilisation. A l'échelle humaine, la pandémie précédente n'est pas si vieille. Il ya aussi eu quelques alertes en Asie et en Afrique ces dernières années, qui sont parfois restées locales presque par miracle (je pense à Ebola qui a été "en quarantaine" uniquement parce que quelques personnes ont su prendre la mesure du risque et les mesures très vite) . Le plus surprenant n'est pas l'apparition de la pandémie, mais plutôt que nos populations, habituées à être protégees de tout, ait oublié que cela pouvait arrivé. En Chine par exemple, ça fait quelques années qu'on voit les gens avec des masques, et pas uniquement pour la pollution. Afficher tout Je parle surtout par rapport à certains spécialistes (sans nommer personne car je ne veux pas créer un débat sur le sujet) qui disaient qu'il était hautement improbable que le virus arrive jusqu'à nous. Nous sommes désormais habitué, mais certains ont oublié que c'était le discours qu'on entendait en boucle au début.

a écrit : Le prince Charles doit être un fan de Stargate SG1 à mon avis.. Ou bien le film "Le jour où la terre s’arrêta". ;)

a écrit : Vu qu'aujourd'hui, SCMB nous offre une anecdote sur "la fin du monde", "la statue de la Liberté" et "les attentats du 11- S"...
Je vais vous parler de Benjamin Solari Parravicini.

Cet Argentin est surtout connu dans le monde Latin, pour ses psychographies,
des dessins assez troublants (parfois accompagnés de courts textes) sur des grands événements ayant marqué l'humanité.
Le "hic", c'est que ces psychographies ont été dessinées avant qu'elles n'aient lieu, dont certaines avec des décennies d'avance.

En 1939, un dessin de Parravicini représente la statue de la Liberté..., mais où l'on peut également y voir de forme assez claire, la silhouette des tours jumelles.
Le texte original (en Espagnol, que je vous traduis) dit ceci: "La liberté d'amérique du nord perdra sa lumière. Sa torche n'éclairera plus comme hier et le monument sera attaqué deux fois".
Je vous place un lien (pris au hasard) au bas de ce commentaire, montrant les dessins insérés dans un article de Presse.

Une autre psychographie (il en a dessiné des centaines) se réfère directement à Paris.
Elle date de mai 1938, et porte le court texte suivant: "Tombera le coeur du monde. Tombera et sera Allemand jusqu'en 1944".

Une autre psychographie se réfère à Fidel Castro et sa Révolution Cubaine.

Une autre encore, semble se référer à la centrale nucléaire de Fukushima (qu'il appelle "la bombe F" ), bien que Parravicini semble aussi parler des deux bombes atomiques utilisées en 1945.

www.vice.com/amp/es/article/7xwzdb/creators-la-piedra-y-el-trance-el-arte-profetico-de-benjamin-solari-parravicini
Afficher tout
Désolé mais...

A force de faire 10 000 prédictions par an, y'en a bien une qui sera vraie.

Ça me rappelle le film " Le jour ou la terre s'arrêtera " avec l'excellent Keanu

Pas besoin de nanotech, quoi que : on peut considérer que les humaines (et la vie en générale) sont une machine auto-réplicante (ou machine de Von Neumann).

Après tout, on se réplique, on consomme toutes les ressources qu’on trouve, etc.

Seul bémol : on n’est pas infaillible et on finit par mourir, et on a encore le choix de faire autre chose que se répliquer. Mais au fond c’est juste un détail, vu comment c’est parti.