Avoir une discussion sous l'eau bientôt possible ?

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

a écrit : Il me semble qu'il existe déjà des écouteurs comme ça. Ils sont intégrés dans les branches de lunettes de soleil. Et font vibrer les os de telle manière que on entend la musique. Il me semble que les graves sont sous représentés mais sinon les avis semblent bon. Si je comprends bien l'anecdote c'est quelque chose de similaire mais sous l'eau. C'est chouette de pouvoir se parler sous l'eau. Même si je ne comprends pas bien comment on peut parler en mordant dans l'embout du détendeur. Afficher tout Oui, ça s’appelle un casque à conduction osseuse. Je l’utilise pour courir car c’est très pratique pour le sport dans la mesure où il ne bouche pas les oreilles et où l’on reste attentif à la circulation. Et je confirme qu’il existe des modèles conçus pour la natation. La principale différence est qu’ils ne fonctionnent pas en Bluetooth car cette technologie ne traverse pas l’eau.

a écrit : Quand on se parle dans la tête, nos cordes vocales bougent. Les ventriloques parlent sans bouger la bouche. J'imagine que ce n'est qu'une question d'entraînement.

Et puis non, moi je vote contre cette technologie. Ce que j'aime quand je plonge, c'est que je n'ai personne
à écouter parler, personne à qui parler. J'entends ma respiration, ça m'apaise...et les clic-clics des bruits marins... Afficher tout
Cette technologie n’a pas été conçue spécifiquement pour toi. Il y en a pour qui plonger est un métier, et ce genre d’appareil peut être une grosse avancée.

a écrit : Tu peux essayer de parler normalement sans ouvrir les lèvres, l'air sortira par ton nez (et personne comprendra rien^^), là, un embout en caoutchouc reprend les mouvement de la mâchoire, le son des cordes vocales via un simple micro, et envoie le tout par radio vers un autre système identique qui le transforme comme dit plus haut en vibrations osseuses, et vice-versa. (en tout cas c'est ce que j'ai compris)

Très ingénieux en tout cas, avant, c'était déjà possible mais avec un masque facial, mais le son du détendeur est lui aussi capté, parait que c'est très chiant.
Afficher tout
"... mais le son du détenteur est lui aussi capté, paraît que c'est...."
suffit de se rappelé de certains reportage de Nicolas Hulot, pour beaucoup on a le souvenir de ce sont, d'aspiration par le détenteur entre chaque mots


Tous les commentaires (32)

Prototypé, ptototypé, est-ce que j’ai une hurle de prootypé !!!

J’hallucine ou cette entreprise a réinventé la communication filaire ? Back forward !

Il me semble qu'il existe déjà des écouteurs comme ça. Ils sont intégrés dans les branches de lunettes de soleil. Et font vibrer les os de telle manière que on entend la musique. Il me semble que les graves sont sous représentés mais sinon les avis semblent bon. Si je comprends bien l'anecdote c'est quelque chose de similaire mais sous l'eau. C'est chouette de pouvoir se parler sous l'eau. Même si je ne comprends pas bien comment on peut parler en mordant dans l'embout du détendeur.

a écrit : Il me semble qu'il existe déjà des écouteurs comme ça. Ils sont intégrés dans les branches de lunettes de soleil. Et font vibrer les os de telle manière que on entend la musique. Il me semble que les graves sont sous représentés mais sinon les avis semblent bon. Si je comprends bien l'anecdote c'est quelque chose de similaire mais sous l'eau. C'est chouette de pouvoir se parler sous l'eau. Même si je ne comprends pas bien comment on peut parler en mordant dans l'embout du détendeur. Afficher tout Oui, ça s’appelle un casque à conduction osseuse. Je l’utilise pour courir car c’est très pratique pour le sport dans la mesure où il ne bouche pas les oreilles et où l’on reste attentif à la circulation. Et je confirme qu’il existe des modèles conçus pour la natation. La principale différence est qu’ils ne fonctionnent pas en Bluetooth car cette technologie ne traverse pas l’eau.

a écrit : Il me semble qu'il existe déjà des écouteurs comme ça. Ils sont intégrés dans les branches de lunettes de soleil. Et font vibrer les os de telle manière que on entend la musique. Il me semble que les graves sont sous représentés mais sinon les avis semblent bon. Si je comprends bien l'anecdote c'est quelque chose de similaire mais sous l'eau. C'est chouette de pouvoir se parler sous l'eau. Même si je ne comprends pas bien comment on peut parler en mordant dans l'embout du détendeur. Afficher tout Quand on se parle dans la tête, nos cordes vocales bougent. Les ventriloques parlent sans bouger la bouche. J'imagine que ce n'est qu'une question d'entraînement.

Et puis non, moi je vote contre cette technologie. Ce que j'aime quand je plonge, c'est que je n'ai personne à écouter parler, personne à qui parler. J'entends ma respiration, ça m'apaise...et les clic-clics des bruits marins...

a écrit : Quand on se parle dans la tête, nos cordes vocales bougent. Les ventriloques parlent sans bouger la bouche. J'imagine que ce n'est qu'une question d'entraînement.

Et puis non, moi je vote contre cette technologie. Ce que j'aime quand je plonge, c'est que je n'ai personne
à écouter parler, personne à qui parler. J'entends ma respiration, ça m'apaise...et les clic-clics des bruits marins... Afficher tout
Cette technologie n’a pas été conçue spécifiquement pour toi. Il y en a pour qui plonger est un métier, et ce genre d’appareil peut être une grosse avancée.

a écrit : Il me semble qu'il existe déjà des écouteurs comme ça. Ils sont intégrés dans les branches de lunettes de soleil. Et font vibrer les os de telle manière que on entend la musique. Il me semble que les graves sont sous représentés mais sinon les avis semblent bon. Si je comprends bien l'anecdote c'est quelque chose de similaire mais sous l'eau. C'est chouette de pouvoir se parler sous l'eau. Même si je ne comprends pas bien comment on peut parler en mordant dans l'embout du détendeur. Afficher tout Tu peux essayer de parler normalement sans ouvrir les lèvres, l'air sortira par ton nez (et personne comprendra rien^^), là, un embout en caoutchouc reprend les mouvement de la mâchoire, le son des cordes vocales via un simple micro, et envoie le tout par radio vers un autre système identique qui le transforme comme dit plus haut en vibrations osseuses, et vice-versa. (en tout cas c'est ce que j'ai compris)

Très ingénieux en tout cas, avant, c'était déjà possible mais avec un masque facial, mais le son du détendeur est lui aussi capté, parait que c'est très chiant.

a écrit : Oui, ça s’appelle un casque à conduction osseuse. Je l’utilise pour courir car c’est très pratique pour le sport dans la mesure où il ne bouche pas les oreilles et où l’on reste attentif à la circulation. Et je confirme qu’il existe des modèles conçus pour la natation. La principale différence est qu’ils ne fonctionnent pas en Bluetooth car cette technologie ne traverse pas l’eau. Afficher tout Ah donc c'est basé sur les ondes sonar si je comprends bien ? C'est super intéressant je ne savait pas qu'il existait un bluetooth sonar, mais alors pourquoi ne pas l'utiliser aussi sur terre ? D'autant plus que le corps humain c'est de la flotte qui perturbe le signal.

a écrit : Ah donc c'est basé sur les ondes sonar si je comprends bien ? C'est super intéressant je ne savait pas qu'il existait un bluetooth sonar, mais alors pourquoi ne pas l'utiliser aussi sur terre ? D'autant plus que le corps humain c'est de la flotte qui perturbe le signal. Ceux pour la natation (IP68 généralement) possèdent simplement une mémoire interne de 4 ou 8 giga.

a écrit : Tu peux essayer de parler normalement sans ouvrir les lèvres, l'air sortira par ton nez (et personne comprendra rien^^), là, un embout en caoutchouc reprend les mouvement de la mâchoire, le son des cordes vocales via un simple micro, et envoie le tout par radio vers un autre système identique qui le transforme comme dit plus haut en vibrations osseuses, et vice-versa. (en tout cas c'est ce que j'ai compris)

Très ingénieux en tout cas, avant, c'était déjà possible mais avec un masque facial, mais le son du détendeur est lui aussi capté, parait que c'est très chiant.
Afficher tout
Je comprends ce que tu dis mais ça doit être un sacré challenge. Quand moi je parle la bouche fermée, et que toi tu fais la même chose et qu'un ventriloque fait lui aussi ça, je pense que ça doit donner 3 résultats vraiments différents.

Quand je vois déjà les difficultés des assistants personnels à comprendre ce que l'on dit quand il y a un léger accents... Si les mecs ils arrivent a faire ça, chapeau.

Il pourrait peut être y avoir des applications médicales aussi. Je pense à certains troubles du langage spécifiques.

a écrit : Cette technologie n’a pas été conçue spécifiquement pour toi. Il y en a pour qui plonger est un métier, et ce genre d’appareil peut être une grosse avancée. Nan, tu crois??? Moi je pensais que les ingénieurs ne travaillaient que pour mon propre confort.

(Il y a 2 types de gens dans la vie : ceux qui distinguent le second degré, et les autres. Toi, tu creuses.)

a écrit : Tu peux essayer de parler normalement sans ouvrir les lèvres, l'air sortira par ton nez (et personne comprendra rien^^), là, un embout en caoutchouc reprend les mouvement de la mâchoire, le son des cordes vocales via un simple micro, et envoie le tout par radio vers un autre système identique qui le transforme comme dit plus haut en vibrations osseuses, et vice-versa. (en tout cas c'est ce que j'ai compris)

Très ingénieux en tout cas, avant, c'était déjà possible mais avec un masque facial, mais le son du détendeur est lui aussi capté, parait que c'est très chiant.
Afficher tout
"... mais le son du détenteur est lui aussi capté, paraît que c'est...."
suffit de se rappelé de certains reportage de Nicolas Hulot, pour beaucoup on a le souvenir de ce sont, d'aspiration par le détenteur entre chaque mots

a écrit : Tu peux essayer de parler normalement sans ouvrir les lèvres, l'air sortira par ton nez (et personne comprendra rien^^), là, un embout en caoutchouc reprend les mouvement de la mâchoire, le son des cordes vocales via un simple micro, et envoie le tout par radio vers un autre système identique qui le transforme comme dit plus haut en vibrations osseuses, et vice-versa. (en tout cas c'est ce que j'ai compris)

Très ingénieux en tout cas, avant, c'était déjà possible mais avec un masque facial, mais le son du détendeur est lui aussi capté, parait que c'est très chiant.
Afficher tout
C'est à peu près ça mais c'est probablement pas par radio : les ondes radio ne passent pas dans l'eau (sauf les très basses fréquences utilisées par la sous-marins mais elles ne permettent qu'un débit très faible qui permet d'envoyer des messages sous forme de texte mais pas de la voix). Donc ça serait plutôt des ondes sonores, comme les sonars (dans des fréquences inaudibles sinon ce n'est plus de la transmission de données mais simplement un haut-parleur sous-marin).

Et ce n'est probablement pas un embout en caoutchouc ni même dans un autre matériau souple puisqu'il faut transmettre les vibrations, donc le plongeur serre un tube assez dur entre ses dents et c'est sur ce tube qu'est fixé un micro et un haut-parleur pour que les vibrations soient transmises dans les deux sens (et c'est en forme de tube car il faut bien respirer aussi pendant la plongée !).

a écrit : Tu peux essayer de parler normalement sans ouvrir les lèvres, l'air sortira par ton nez (et personne comprendra rien^^), là, un embout en caoutchouc reprend les mouvement de la mâchoire, le son des cordes vocales via un simple micro, et envoie le tout par radio vers un autre système identique qui le transforme comme dit plus haut en vibrations osseuses, et vice-versa. (en tout cas c'est ce que j'ai compris)

Très ingénieux en tout cas, avant, c'était déjà possible mais avec un masque facial, mais le son du détendeur est lui aussi capté, parait que c'est très chiant.
Afficher tout
Nicolas hulot confirme.

a écrit : Nan, tu crois??? Moi je pensais que les ingénieurs ne travaillaient que pour mon propre confort.

(Il y a 2 types de gens dans la vie : ceux qui distinguent le second degré, et les autres. Toi, tu creuses.)
De toute façon, si j'ai bien compris le fonctionnement du système, il te suffit de ne plus presser le tuyau pour couper le son.

D'ailleurs, n'est-ce pas épuisant à la longue de serrer un tuyau entre ses dents ? Une crampe est possible non ?

a écrit : C'est à peu près ça mais c'est probablement pas par radio : les ondes radio ne passent pas dans l'eau (sauf les très basses fréquences utilisées par la sous-marins mais elles ne permettent qu'un débit très faible qui permet d'envoyer des messages sous forme de texte mais pas de la voix). Donc ça serait plutôt des ondes sonores, comme les sonars (dans des fréquences inaudibles sinon ce n'est plus de la transmission de données mais simplement un haut-parleur sous-marin).

Et ce n'est probablement pas un embout en caoutchouc ni même dans un autre matériau souple puisqu'il faut transmettre les vibrations, donc le plongeur serre un tube assez dur entre ses dents et c'est sur ce tube qu'est fixé un micro et un haut-parleur pour que les vibrations soient transmises dans les deux sens (et c'est en forme de tube car il faut bien respirer aussi pendant la plongée !).
Afficher tout
Effectivement ca peut pas passer par radio... peut être par ultrassons? Sinon ca intéfèrerai avec le micro de l'invention, non?

Non parce que je me dis que si y'a 20 plongeurs qui parlent en même temps ca doit être un sacré merdier. Il faut bien un système pour trier tout ça, comme avec les walkies-talkies

Il nous faudrait un plongeur pro pour nous expliquer comment ca marche, la communication sous l'eau, j'ai vu les coulisses de Abyss... alors je veux un vrai professionnel!!!

a écrit : De toute façon, si j'ai bien compris le fonctionnement du système, il te suffit de ne plus presser le tuyau pour couper le son.

D'ailleurs, n'est-ce pas épuisant à la longue de serrer un tuyau entre ses dents ? Une crampe est possible non ?
Quand tu fais de la plongée avec des bouteilles, c'est naturel de serrer entre les dents l'embout qui te donne de l'air car tu n'as pas envie qu'il s'échappe de ta bouche ! Et pas besoin de serrer très fort : il y a des petites protubérances derrière les dents qui font que tu peux le tenir fermement sans serrer très fort. C'est pas comme si tu essayais de maintenir un objet glissant en serrant de toutes tes forces. Pour la transmission du son c'est pareil : un simple contact suffit et si la forme est ergonomique il n'y aura pas besoin de le serrer très fort pour le tenir en place et maintenir le contact. Nos machoires sont faites pour mastiquer des aliments très durs, le simple fait de les garder fermées avec les dents au contact d'un tuyau ne te fera pas risquer une crampe.

a écrit : Effectivement ca peut pas passer par radio... peut être par ultrassons? Sinon ca intéfèrerai avec le micro de l'invention, non?

Non parce que je me dis que si y'a 20 plongeurs qui parlent en même temps ca doit être un sacré merdier. Il faut bien un système pour trier tout ça, comme avec les walki
es-talkies

Il nous faudrait un plongeur pro pour nous expliquer comment ca marche, la communication sous l'eau, j'ai vu les coulisses de Abyss... alors je veux un vrai professionnel!!!
Afficher tout
Quand je parlais d'ondes sonores inaudibles, c'est bien des ultrasons dont je parlais. Les différentes communications portées par des ultrasons ne se mélangeront pas plus qu'avec des ondes radio car les ultrasons aussi peuvent avoir différentes fréquences, et tu peux donc avoir plusieurs conversations en parallèle sur différentes fréquences, comme tu peux avoir plusieurs émissions de radio sur différentes fréquences et choisir celle que tu écoutes en sélectionnant une fréquence sur ton poste de radio.