Des réacteurs nucléaires naturels au Gabon

Proposé par
Ministredubonheur
le
dans

Le gisement d'uranium d'Oklo au Gabon a une particularité unique au monde : une quinzaine de réacteurs nucléaires naturels y ont fonctionné durant 100 000 à un million d'années sur un principe similaire aux réacteurs nucléaires construits par l'homme. Ils sont aujourd'hui épuisés en uranium, mais il en reste un encore non exploité, que les scientifiques étudient avec beaucoup de curiosité.

Ce site unique a la particularité de réunir les conditions à une fission nucléaire : eau et uranium. Il intéresse les scientifiques, car il pourrait donner des pistes sur la meilleure manière de traiter les déchets nucléaires.


Tous les commentaires (32)

a écrit : C est bien parti
Officiellement pour la démocratie
Officieusement.......
Tu vois ca me rappele une autre guerre xD ...

Posté le

unknown

(0)

Répondre

contre le réchauffement climatique, une seule solution : l'hiver nucléaire. vu les températures au Gabon, ça marche pas trop bien ....

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : contre le réchauffement climatique, une seule solution : l'hiver nucléaire. vu les températures au Gabon, ça marche pas trop bien .... Qu'est-ce-que c'est?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : A défaut de devenir un lieu géostratégique, le Gabon pourrait finir en poubelle nucléaire du monde (et les russes seront contents par la même occasion) puisque l'uranium a l'air de se dégrader "naturellement".

Le principe serait d'injecter les déchets nucléaires dans les gisements épuisés.
Heu, ça colle pas du tout ce que tu dis. Si ce principe est utilisé et que le Gabon devient la poubelle à déchets nucléaires du monde, ce sera très probablement une zone géostratégique de premier ordre à l'échelle mondiale.

Posté le

iphone

(1)

Répondre

a écrit : Y avait-il des risques d'explosion nucléaire ? les explsions nucléaires telles qu'on en a connu sont dues à un probleme de pression dans le batiment réacteur des centrales nucléaires.
ici je suppose que la fission se produit dans un environnement à pression atmospherique et donc que les problemes de differences de pressions n'existent pas

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : comment peut on copier quelque chose dont on à pas connaissance? je pense qu'il voulait dire "trouver".
c'est comme les maths on les inventes pas on les trouve (découvre).

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : "La culture c'est comme la confiture : moins on en a et plus on l'étale." ;-) "Il faut des annees pour apprendre a parler, et une vie pour apprendre a se taire". ;)

a écrit : A défaut de devenir un lieu géostratégique, le Gabon pourrait finir en poubelle nucléaire du monde (et les russes seront contents par la même occasion) puisque l'uranium a l'air de se dégrader "naturellement".

Le principe serait d'injecter les déchets nucléaires dans les gisements épuisés.
Pourquoi les russes? Les États-Unis possèdent bien plus d ogives nucléaires et l invasion a but financier ou militaire est leur spécialité.

Posté le

android

(4)

Répondre

Au total, 500 tonnes d'uranium ont été consommées et 100 milliard de kWh ont été dégagé.

Au lieu d'enterrer les déchets nucléaires au Gabon, nous pourrions le faire au site d'Onkalo en Finlande.

nous sommes une poubelle potentiel pour l'occident???

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre