L'indice belge de fritabilité

Proposé par
le
dans

Il existe un indice permettant de mesurer l'aptitude des pommes de terre à être transformées en frites : il s'agit de la fritabilité. Mis au point en Belgique, cet indice se base sur la couleur dominante d'échantillons de frites donnée par une machine qui les filme. Les enjeux sont importants car selon les pays, les consommateurs préfèrent les frites plus ou moins claires.

L''échelle de couleur va de 000 (frite très claire) à 4 (frite carbonisée).


Commentaires préférés (3)

Il y en a qui les préfèrent niveau 4? :O

Posté le

unknown

(111)

Répondre

Fancat, dis moi ou tu va chercher toutes ces anecdotes... Par exemple celle là? Je vois pas ou tu as pu apprendre un tel truc

Posté le

unknown

(214)

Répondre

a écrit : Non je ne suis pas d'accord. L'aspect de ce que tu as dans ton assiette est très important. Le fait que cela paraisse appétissant (la couleur est un des critères) conditionne le choix des consommateurs. De plus des frites trop pâles ne sont pas souvent croustillantes. Je suis d'accord, mais à cause de ce genre de règles idiotes, on devient pointilleux et ça ne nous gêne plus de ne consommer que des aliments hypercalibrés.... Le reste est détruit. Personnellement je me fiche qu'une carotte soit tordue et souvent ce sont les meilleures parce que ce sont elles qui viennent du jardin. Mais bon!

Posté le

unknown

(125)

Répondre


Tous les commentaires (65)

c'est bien complexe tous sa pr des frites...

Posté le

unknown

(9)

Répondre

Il y en a qui les préfèrent niveau 4? :O

Posté le

unknown

(111)

Répondre

De toute manière, une fois trempée dans la mayonnaise elles ont toute la même couleur, une fois!!

Posté le

unknown

(18)

Répondre

Tiens je pensais que c'était le "genre "de pomme de terre qui faisait la fritabilté...

Posté le

unknown

(6)

Répondre

a écrit : De toute manière, une fois trempée dans la mayonnaise elles ont toute la même couleur, une fois!! Avec de bonnes frites maison bien épaisses croustillantes à l'extérieur et fondantes à l'interieur du sel et poivre... Huum

Posté le

unknown

(12)

Répondre

JMCMB je pensais pas que certains allaient chercher si loin !

Posté le

unknown

(2)

Répondre

a écrit : JMCMB je pensais pas que certains allaient chercher si loin ! DIre quon soccupe a etudier des patate plutot que de les envoyer la ou yen a vraimen besoin

Posté le

unknown

(0)

Répondre

punez la barak à frites ! les questions existentiel belge.. --'

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : DIre quon soccupe a etudier des patate plutot que de les envoyer la ou yen a vraimen besoin +100000000000000000! =)

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Fancat, dis moi ou tu va chercher toutes ces anecdotes... Par exemple celle là? Je vois pas ou tu as pu apprendre un tel truc

Posté le

unknown

(214)

Répondre

a écrit : Fancat, dis moi ou tu va chercher toutes ces anecdotes... Par exemple celle là? Je vois pas ou tu as pu apprendre un tel truc Dans 100% Mag sur M6, un reportage a été fait il me semble.

Posté le

unknown

(6)

Répondre

@ monsieur D L'étude de la Haute école provinciale du Hainaut occidental montre que plusieurs critères entrent en jeu dont la variété, la maturité ...

Posté le

unknown

(10)

Répondre

J'ai visité une des usines McCain ou on voyait que les frites trempaient dans differents bains plus ou moins sucrés pour qu'elles aient toutes la même couleur.. La découpe des pommes de terre en frites se faisait par projection à grandr vitesse contre des grilles.. Impressionant..

Posté le

unknown

(14)

Répondre

a écrit : DIre quon soccupe a etudier des patate plutot que de les envoyer la ou yen a vraimen besoin c'est vrai que les autres pays n'ont AUCUNES particularité qui ne sert pas à grand chose! pfff

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : c'est vrai que les autres pays n'ont AUCUNES particularité qui ne sert pas à grand chose! pfff Même si cela peut paraître un gag ce n'est pas si inutile que cela et peut permettre en agronomie de choisir les pommes de terre les plus adaptées pour faire des frites.

Posté le

unknown

(11)

Répondre