Féminiser Hitler pour l'affaiblir

Proposé par
slik
le
dans

Durant la Seconde Guerre mondiale, les services secrets britanniques ont sérieusement étudié l'idée de féminiser Hitler en glissant dans ses repas des hormones féminines. L'objectif était de diminuer son agressivité et son autoritarisme afin de l'affaiblir face à ses généraux. L'idée était réalisable car même si Hitler avait des gouteurs, ces hormones étaient indétectables au goût et à l'odorat.


Tous les commentaires (109)

a écrit : Et qu'est ce qu'on aurait pu donner à margharet Tatcher ? c'est exactement la première réflexion que je me suis faite en lisant cette anedocte... mystère ...

Posté le

android

(1)

Répondre

Comme quoi, c'est bien une "drole de guerre"

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Les hormones sont le le «thermostat» des humeurs et du comportement. Du caractère, par contrecoup puisque le «caractère» dont on croit qu'il est une donnée structurelle (inné) n'est au fond qu'un précipité des émotions susceptible d'être largement altéré par les conditions de vie, l'environnement et la consommation de produits toxiques qui modifient l'humeur notamment.
C'est ce qui justifie que le gentil troufion un peu replet dans un film américain célèbre dont le nom m'échappe se tue dans les toilettes de son dortoir, sous la pression de son officier supérieur.
L'usage des stéroïdes chez certains sportifs dérègle également l'humeur.
Afficher tout
Bien que je ne sois pas d'accord avec ton propos le film auquel tu fais reference (bien qu'il n 'y ai aucun rapport a mon avis) est "Full metal jacket" de Stanley Kubrick.

Posté le

iphone

(3)

Répondre

a écrit : Je n'y crois pas trop. Si les alliés avaient pu approcher Hitler de si près, il ne se seraient pas encombrés d'hormones mais de poison! Il en existe pleins qui sont inodores et agissent a retardement . justement dans le plan des services secrets les hormones ont remplacées les poisons pour tromper les goûteurs.

Posté le

android

(1)

Répondre

Hitler serait devenu un NaNazi....ok c'est nul à chier....

Posté le

iphone

(15)

Répondre

Je pense que homme ou femme n'aurait rien changé du tout son problème était situé dans le cerveau...!

Posté le

iphone

(4)

Répondre

Encore aurait il fallut le faire AVANT qu'il ne fasse un lavage de cerveau à tout les SS. Avant qu'il n'arrive à convaincre qu'en faisant ce massacre le monde irait mieux. Avant tout ça où en traitant tout le monde aux hormones !

Posté le

iphone

(3)

Répondre

De toute façon,le massacre n'aurait pu être évitée à moins qu'il n'y avait aucun beau parleur patriote dans tout l'Allemagne.
Sinon pas mal l'anecdote,j'imagine que c'est du même degré que le commando des forces mystiques aux U.S.A.

Posté le

iphone

(1)

Répondre

Les Alliés ont eu d'autres idées surprenantes pour mettre fin à la guerre au plus vite, comme par exemple envoyer des fleurs empoisonnées à Hitler, lacher par avion des serpents vénimeux sur les troupes allemandes ou larguer de la glue sur les troupes en marche afin de les empêcher d'avancer ! (cf sources) ;)

Posté le

website

(19)

Répondre

a écrit : Encore aurait il fallut le faire AVANT qu'il ne fasse un lavage de cerveau à tout les SS. Avant qu'il n'arrive à convaincre qu'en faisant ce massacre le monde irait mieux. Avant tout ça où en traitant tout le monde aux hormones !
Je ne pense pas qu'il ait même eu besoin de leur faire un lavage de cerveau. Nombre d'eux entre étaient déjà ralliés à sa cause. Et n'oublions pas que Hitler était un orateur hors pair, qui savait galvaniser les foules (un peu gueulard, toutefois...), ce qui lui a permis d'achever les doutes contestataires de nombreuses personnes, et pas seulement au sein de l'armée (il était soutenu par une large partie de l'opinion publique allemande).
Quoi qu'il en soit, n'oubliez JAMAIS le contexte historique ; celui-ci explique au moins autant que les faits eux-mêmes (n'y voyez absolument aucune volonté de ma part d'excuser ses actes ou tout autre agissement de sa part).

Posté le

website

(11)

Répondre

a écrit : Je n'y crois pas trop. Si les alliés avaient pu approcher Hitler de si près, il ne se seraient pas encombrés d'hormones mais de poison! Il en existe pleins qui sont inodores et agissent a retardement . Empoisonner Hitler aurait très bien pu se faire, mais l'idée à été abandonnée car il n'était pas militaire, et en tant que tel faisait de nombreuses erreurs stratégiques.
Le tuer aurait placé à la tête de l'Allemagne un de ses généraux beaucoup plus compétent que lui, et avec un peu de malchance pire sur le plan psychologique.
(Hitler était le chef des nazi, mais n'était pas de ce simple fait ni le nazi le plus radical, ni l'homme le plus dangeureux)

Posté le

iphone

(18)

Répondre

a écrit : Les hormones sont le le «thermostat» des humeurs et du comportement. Du caractère, par contrecoup puisque le «caractère» dont on croit qu'il est une donnée structurelle (inné) n'est au fond qu'un précipité des émotions susceptible d'être largement altéré par les conditions de vie, l'environnement et la consommation de produits toxiques qui modifient l'humeur notamment.
C'est ce qui justifie que le gentil troufion un peu replet dans un film américain célèbre dont le nom m'échappe se tue dans les toilettes de son dortoir, sous la pression de son officier supérieur.
L'usage des stéroïdes chez certains sportifs dérègle également l'humeur.
Afficher tout
Full métal jacket pour le film

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Empoisonner Hitler aurait très bien pu se faire, mais l'idée à été abandonnée car il n'était pas militaire, et en tant que tel faisait de nombreuses erreurs stratégiques.
Le tuer aurait placé à la tête de l'Allemagne un de ses généraux beaucoup plus compétent que lui, et avec un peu de malchance pi
re sur le plan psychologique.
(Hitler était le chef des nazi, mais n'était pas de ce simple fait ni le nazi le plus radical, ni l'homme le plus dangeureux)
Afficher tout
Ah oui je n'avais pas vu ça sous cet angle. Merci :)

Posté le

iphone

(1)

Répondre

Il a eu beau évité les poisons , il a fini par s en administrer lui même
Mais avec celui la il est mort comme un homme , un vrai , empli de testostérone ....

Posté le

iphone

(0)

Répondre

C'est une copie d'une autre anecdote il me semble

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Pour moi daim et choco BN n ont pas tort
Le peuple a cette epoque avait besoin d etre guide par un leader charismatique
Ces temps de crise d incertitudes et d apprehensions ont presque toujours ete propices aux ambitions fanatiques et destructrices
Sauf erreur ce furher avait ete elu par son peuple
Loin de vouloir justifier les horreurs passees je voudrais que mon commentaire soit lu par ceux qui s appretent a voter prochainement

Posté le

android

(5)

Répondre

De toute façons quoi que l'on dise il est trop tard ! Ceci dit il y à eu pas mal de tentative d'attentas contre lui et malheureusement cela ont été des échecs : fr.wikipedia.org/wiki/Complot_du_20_juillet_1944

Mais est ce que le contraire peut avoir aussi cet effet ? on ne sait jamais :-)

Posté le

website

(0)

Répondre

a écrit : Pour moi daim et choco BN n ont pas tort
Le peuple a cette epoque avait besoin d etre guide par un leader charismatique
Ces temps de crise d incertitudes et d apprehensions ont presque toujours ete propices aux ambitions fanatiques et destructrices
Sauf erreur ce furher avait ete elu par son peuple <
br /> Loin de vouloir justifier les horreurs passees je voudrais que mon commentaire soit lu par ceux qui s appretent a voter prochainement Afficher tout
+ 10 !!

Posté le

iphone

(0)

Répondre

jvous laisse imaginer ce dont les services secret sont capable de faire de nos jours.

Posté le

iphone

(1)

Répondre

il a reussi a rallier les allemand a sa cause, parce quil ne faut pas oublier qu'avant, dans lentre-guerre, l'allemagne etait pauvre, peu de travail etc.. hitler leur a donner du travail, des voitures, de lespoir et apres ben il pensais que ce quil fesais etait bien et paf, sa a fait des chocapic

Posté le

android

(5)

Répondre