Du feu sous l'eau avec la poudre à canon

Proposé par
le

La poudre à canon peut brûler une fois plongée dans l'eau. Pour brûler, il faut un combustible, un comburant (dioxygène) et une source de chaleur. Sous l'eau, c'est le dioxygène qui manque, rendant ainsi impossible toute combustion ordinaire. Dans le cas de la poudre à canon, le dioxygène est libéré par le salpêtre (nitrate de potassium) qu'elle contient.

C'est pourquoi, lors des tirs de feux d'artifice au-dessus de l'eau, les fusées qui tombent dans l'eau continuent d'être allumées : la poudre à canon rentre dans la composition de nombreuses fusées. Il en va de même pour les cierges magiques qui contiennent souvent du salpêtre. Une autre combustion fournissant son propre comburant serait par exemple celle ayant lieu dans les réactions hypergoliques, utilisées dans les anciennes sondes Apollo, pour décoller de la Lune même en absence de dioxygène.


Tous les commentaires (22)

a écrit : Je
Pensais que le moteur d'une fusée était Composé d'un
Comburant et d'un carburant. Mais sans doute le cas du module lunaire est spécifique ?
Sinon ça a fait l'objet de e=M6 de dimanche dernier pour ceux qui veulent en savoir plus et revoir la vidéo en ligne.
On parle de fusée de feux d'artifice tu as lu trop vite l'anecdote

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Il s'agit des > anciennes < sonde appolo. À l'époque, envoyer dans l'espace de l'air liquide comme on le fait aujourd'hui était impensable.

(reste qu'aujourd'hui on ne sait plus envoyer un homme sur la lune, mais bon ... )
C’est pas que l’on ne sait plus, mais on économiquement plus d’intérêt de le faire.