La Sacem créée suite à un différent dans un bar

Proposé par
le
dans

La SACEM,  société de gestion des droits d'auteur, fut créée en 1850 à l'initiative de trois musiciens : entendant leur musique diffusée dans un célèbre bar de l'époque sans aucune rétribution en retour, ils refusèrent de payer leurs consommations. Ils gagnèrent par la suite un procès contre ce bar et la SACEM fut créée.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Que veut dire SACEM? Société des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs de Musique

Posté le

android

(122)

Répondre

et 150 ans apres...naquit hadopi...lol

Posté le

android

(129)

Répondre

Contrairement à ce que bcp de gens pensent, la SACEM n'est pas une asso mais bien une entreprise dirigée par l'état. Les artistes doivent payer pour référencer leurs œuvres. Et c'est une belle arnaque pour les indépendants puisqu'ils ne toucheront quasiment rien.

Posté le

iphone

(139)

Répondre


Tous les commentaires (30)

a écrit : Que veut dire SACEM? Société des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs de Musique

Posté le

android

(122)

Répondre

"Diffusé" ? , avec quoi pouvait on difuser de la musique à l'époque ? Le gramophone est postérieur a 1850...

Posté le

iphone

(9)

Répondre

a écrit : "Diffusé" ? , avec quoi pouvait on difuser de la musique à l'époque ? Le gramophone est postérieur a 1850... Diffusé sur les platines du Dj

Posté le

iphone

(5)

Répondre

Peut etre le titre etait joué par des musiciens.

Posté le

iphone

(5)

Répondre

a écrit : Peut etre le titre etait joué par des musiciens. Dans ce cas le terme diffuser n'est pas très heureux, petit soucis de formulation!
Ceci dit des musiciens amateurs qui Reprennent une Chanson j'appelle pas ça du plagiat moi mais bon...

Posté le

android

(7)

Répondre

Les musiciens amateurs n'en tirent aucun bénéfices, contrairement aux bars/discothèques etc... Bon sauf si c'est du Lorie!!

Posté le

website

(0)

Répondre

a écrit : Les musiciens amateurs n'en tirent aucun bénéfices, contrairement aux bars/discothèques etc... Bon sauf si c'est du Lorie!! C'est pas faux vu comme ça. Mais n'empêche que si c'est pas les musiciens originaux ce n'est pas la même musique non plus!

Posté le

android

(0)

Répondre

Faudrait vérifier mais a l'époque, les musiques devaient êtres écrites sur des partitions et donc, rejouées à l'identique.

Posté le

website

(0)

Répondre

Ils ont fait une belle bourde, quand on voit les dérives aujourd'hui...

La bière gratos et on en parlait plus, ça aurait pu s'arrêter là!

Posté le

website

(10)

Répondre

Je fait justement un stage a la SACEM cette anedocte est vrai un des auteur s'appelait Ernest Bourget il créa un syndicat ensuite il créa l'entreprise le 31 janvier 1851

Posté le

iphone

(6)

Répondre

et 150 ans apres...naquit hadopi...lol

Posté le

android

(129)

Répondre

a écrit : Faudrait vérifier mais a l'époque, les musiques devaient êtres écrites sur des partitions et donc, rejouées à l'identique. C'est encore le cas aujourd'hui. Je ne sais plus s'il faut rejouer le morceau à l'identique mais il y a encore quelques années il fallait l'avoir jouer plusieurs fois en concert pour quelle soit protéger par la sacem. En revanche la partition est bien évidement obligatoire

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Par contre il y a une faute dans le titre : c'est différend.

Posté le

website

(3)

Répondre

Je sais que ça na rien a voir mais je suis un jeune trottirider ( teorinette de freestyle ) et le siege de la sacem se trouve a neuilly et comme jy abite je vais souvent rider la bas

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Je fait justement un stage a la SACEM cette anedocte est vrai un des auteur s'appelait Ernest Bourget il créa un syndicat ensuite il créa l'entreprise le 31 janvier 1851 Comment ca fonctionne c est associatif ou ce sont des societes civiles qui gerent les fonds collectes ?

Posté le

android

(0)

Répondre

Contrairement à ce que bcp de gens pensent, la SACEM n'est pas une asso mais bien une entreprise dirigée par l'état. Les artistes doivent payer pour référencer leurs œuvres. Et c'est une belle arnaque pour les indépendants puisqu'ils ne toucheront quasiment rien.

Posté le

iphone

(139)

Répondre

Suite. Les établissements doivent déclarer les morceaux joués dans leurs locaux. Mais aucun ne s'amuse chaque jour à faire la liste exacte. Ils renvoient toujours la même liste avec que des titres des artistes des MAJOR qui touchent le pactole. CQFD

Posté le

iphone

(9)

Répondre

Demande a la SACEM qui est le boss!!!

Posté le

iphone

(0)

Répondre