Alfred Nobel, l'homme aux deux visages

Proposé par
le

Alfred Nobel est connu du grand public pour avoir été à l'origine des prix Nobel. Ce que l'on sait moins, c'est qu'il était chimiste et fabricant d'armes spécialisé dans les explosifs. Après avoir inventé la dynamite en 1867, il écrivit dans son testament en 1895 qu'il léguait toute sa fortune à la création du Prix Nobel, afin de donner une image de lui positive après sa mort.

La dynamite ne fit pas que la fortune de Nobel, elle fut aussi source de malheur : son frère, Emil, est décédé lui-même au cours d'une expérience alors qu'il manipulait de la nitroglycérine.


Commentaires préférés (3)

C'est Nobel, pas M. Dynamite, pas de doute là-dessus ^^

Posté le

unknown

(74)

Répondre

Il n’y a pas de prix Nobel de mathématiques. Une anecdote amusante, célèbre, récurrente et… complètement fausse raconte qu’il n’a pas créé de prix Nobel de mathématiques parce que sa femme le trompait avec un mathématicien. Cette explication fantaisiste se heurte cependant à un problème biographique : Nobel ne s’est jamais marié.

Posté le

unknown

(261)

Répondre

Sauf que la médaille Fields, la plus prestigieuse récompense pour la reconnaissance de travaux en mathématiques, a été proposé par John Charles Fields bien plus tard, en 1923, lors d'une réunion internationale à Toronto. À sa mort en 1932, il lègua ses biens à la Science afin de financer la médaille.

Posté le

unknown

(91)

Répondre


Tous les commentaires (44)

Mais je croyais que c'était M. Dynamite qui avait inventé la dynamite?
Quelqu'un pourrait-il me renseigner s'il-vous-plait?

Posté le

unknown

(0)

Répondre

C'est Nobel, pas M. Dynamite, pas de doute là-dessus ^^

Posté le

unknown

(74)

Répondre

Il n’y a pas de prix Nobel de mathématiques. Une anecdote amusante, célèbre, récurrente et… complètement fausse raconte qu’il n’a pas créé de prix Nobel de mathématiques parce que sa femme le trompait avec un mathématicien. Cette explication fantaisiste se heurte cependant à un problème biographique : Nobel ne s’est jamais marié.

Posté le

unknown

(261)

Répondre

Pour les maths, la médaille Fields est l'équivalent du prix Nobel.

Posté le

unknown

(13)

Répondre

Sauf que la médaille Fields, la plus prestigieuse récompense pour la reconnaissance de travaux en mathématiques, a été proposé par John Charles Fields bien plus tard, en 1923, lors d'une réunion internationale à Toronto. À sa mort en 1932, il lègua ses biens à la Science afin de financer la médaille.

Posté le

unknown

(91)

Répondre

Si je puis me permettre, Monsieur Nobel en inventant la dynamite a fait plusieurs échecs et essais sur la matière. Un jour, une explosion plus ou moins contrôlée a blessée (il me semble même qu'elle a tuée) un jeune enfant (un frère ? Ma mémoire me fait défaut) et c'est pour cette raison que les bénéfices de son invention ont financés les prix Nobel : pour s'excuser et laver sa culpabilité...

Posté le

unknown

(17)

Répondre

C'est Ascanio Sobrero qui a inventé la nitroglycérine en 1847.

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Je crois que Nobel n'a fait que perfectionner la nitroglycérine ou plutôt l'a modifiée pour la rendre moins instable et donc moins dangereuse à manipuler en la transformant en un composé solide et non plus liquide.

Posté le

unknown

(7)

Répondre

D'après toutes les biographies connues, il est certain que Nobel ne s'est jamais marié. Les prix Nobel ayant été créés post-mortem et sur la base d’un testament de quelques lignes, les motivations réelles de Nobel sont et resteront un mystère.

Posté le

unknown

(6)

Répondre

La dynamite contient de la nitroglycérine, on voit ça dans tous les westerns. Quand la dynamite devient vieille, elle suinte de la nitroglycérine, ce qui la rend instable.

Nobel a bien perfectionné la nitroglycérine pour la stabiliser et en faire la dynamite.

Pour le prix de mathématiques, je croyais l'histoire véridique comme tout le monde.

Posté le

unknown

(5)

Répondre

En réalité, il n'a pas "inventé" mais "découvert" la dynamite. En entreposant par hasard de la nitroglycérine (trés instable) sur un lit d'algues (pour la déplacer) et suite à une fuite de l'un des tubes, on obtenait une pâte (mélange de la nitro et d'un certain type d'algue), qui conservait ses propriétés explosives mais en plus devenait stable... Encore un bon coup de pouce du destin à l'instar de la pénicilline !

Posté le

unknown

(11)

Répondre

Il vivait peut-être avec quelqu'un sans pour autant être marié...

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Décrit comme plutôt misanthrope, aucune biographie ne fait état d’un chagrin d’amour qui l’aurait conduit à haïr les mathématiciens ou les mathématiques. De plus, s'il n'était pas marié ce n'était pas sa femme. A l'époque si on était pas marié et que l'on avait une maitresse ce n'était pas officiel et on ne s'en vantait pas.

Posté le

unknown

(6)

Répondre

En fait, la dynamite a été créée pour creuser des mines.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi, Fancat. C'est plutôt de nos jours qu'il est mal vu d'avoir une maitresse en public. Au XIXème siècle il y avait beaucoup moins de tabous de ce côté-là.

Posté le

unknown

(2)

Répondre

@ makaay92 : Alfred Nobel n'était pas marié et donc il n'avait pas de femme, ni, d'après tous les biographes, de concubine ou de petite amie. Donc celle-ci n'a pu le quitter !

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Oui et sa maison se visite à San Remo en Italie !

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : C'est Ascanio Sobrero qui a inventé la nitroglycérine en 1847. Ascanio Sobrero a synthétisé la nitroglycérine en 1846. Et en 1867, Nobel a stabilisé la molécule avec des kieselguhrs ce qui a donné la dynamite.

Posté le

unknown

(3)

Répondre

L'idée reçue qui veut faire de Nobel un cocu magnifique est tenace... C'est comme les porte-jaretelle inventés par Gustave Eiffel.

Posté le

unknown

(2)

Répondre

a écrit : Sauf que la médaille Fields, la plus prestigieuse récompense pour la reconnaissance de travaux en mathématiques, a été proposé par John Charles Fields bien plus tard, en 1923, lors d'une réunion internationale à Toronto. À sa mort en 1932, il lègua ses biens à la Science afin de financer la médaille. La médaille Fields c'est quand on a résolu l'un des sept plus grands problèmes mathématiques, non ?

Posté le

android

(0)

Répondre