Quand on décime, on tue une personne sur 10

Proposé par
Napall
le

Le verbe décimer fait référence à une pratique militaire romaine de "motivation" des troupes : la décimation. Cela consistait à sanctionner une armée jugée trop peu combative en exécutant un soldat sur dix. Elle fut aussi pratiquée par Gengis Khan, mais fut abandonnée au fil du temps, car pas assez efficace et trop couteuse en vies humaines.


Commentaires préférés (3)

"pas assez efficace et trop coûteuse" en même temps une armée peu combative ne le sera pas plus avec un combattant en moins.

Posté le

iphone

(192)

Répondre

Pour les romains je le savais, mais c'était excessivement rare:

On formait des groupes de 10, tous grades confondus, et celui qui perdait au tirage au sort était exécuté par ses collègues.

Crassus l'a utilisé aux alentours de 70av. JC pour la première fois en plusieurs siècles afin de punir ses légions qui s'étaient fait "défoncées" par l'armée de Spartacus lors de la 3ème guerre servile.

Posté le

website

(151)

Répondre

a écrit : Et le pire c'est que Pétain a agit de la même façon durant la guerre 14-18...
c'est une façons de penser qui me dépasse.
Faux. Pétain n'est pas lié aux répressions des mutineries. D'ailleurs, Pétain avait bonne image auprès de ses soldats, car il dénonçait la guerre de positions (les tranchées, les assauts et contre-assauts inutiles) et veillait à ce que ses troupes soient correctement approvisionnées et fréquemment relevées. Il était vu comme un bon commandant, protecteur et soucieux de la vie de ses hommes (ce qui est d'ailleurs à l'origine de sa réputation dans l'entre-deux guerres et de son rappel en 1940, en tant que "dernier espoir pour la nation"). Loin de moi l'idée de défendre Pétain, mais il n'y a pas grand-chose à lui reprocher en ce qui concerne la Première Guerre Mondiale, et surtout pas d'avoir eu un comportement "inhumain" vis-à-vis de ses hommes. Il s'est suffisamment discrédité pendant la Seconde Guerre Mondiale pour qu'il n'y ait pas besoin d'en rajouter. S'il était mort en 1939, aujourd'hui, Pétain serait enseigné comme un héros de l'histoire de France. De Gaulle (que l'on peut fort peu soupçonner d'être "pétainiste"...) a d'ailleurs réutilisé une célèbre citation de Chateaubriand dans ses "Mémoires de Guerre" pour donner son avis sur Pétain : "la vieillesse est un naufrage"... Manière de dire que sur la Première Guerre Mondiale, le comportement de Pétain est irréprochable (surtout que De Gaulle jugeait Pétain en tant que soldat lui-même).

Soyons clairs : je ne veux absolument pas rentrer dans une polémique, je ne suis absolument pas pétainiste. Mais dire que Pétain est un commandant sanguinaire pendant la Première Guerre Mondiale, c'est juste archi-faux.

Posté le

iphone

(285)

Répondre


Tous les commentaires (39)

Ho bah zut alors ! J'avais jamais cherché à savoir d'où venait ce nom, mais c'est une très bonne anecdote !
Y z'etaient bizarres quand même avant...

Posté le

iphone

(2)

Répondre

"pas assez efficace et trop coûteuse" en même temps une armée peu combative ne le sera pas plus avec un combattant en moins.

Posté le

iphone

(192)

Répondre

a écrit : "pas assez efficace et trop coûteuse" en même temps une armée peu combative ne le sera pas plus avec un combattant en moins. Bah si, c'est justement le but...

Posté le

iphone

(3)

Répondre

il espérait surement qu'en tuant des soldats au hasard,cela allait motivé ceux qui restaient à être plus combatif pour ne pas qu'il en tuent d'autres la prochaine fois !!

Posté le

android

(0)

Répondre

Pour les romains je le savais, mais c'était excessivement rare:

On formait des groupes de 10, tous grades confondus, et celui qui perdait au tirage au sort était exécuté par ses collègues.

Crassus l'a utilisé aux alentours de 70av. JC pour la première fois en plusieurs siècles afin de punir ses légions qui s'étaient fait "défoncées" par l'armée de Spartacus lors de la 3ème guerre servile.

Posté le

website

(151)

Répondre

Et le pire c'est que Pétain a agit de la même façon durant la guerre 14-18...
c'est une façons de penser qui me dépasse.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

A croire que la guerre et les batailles ne tuent pas assez d'hommes et qu'il faut encore massacrer ceux qui reviennent vivant pour encourager ceux qui vont y aller...tu m étonne que ça ne marchait pas!

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : Et le pire c'est que Pétain a agit de la même façon durant la guerre 14-18...
c'est une façons de penser qui me dépasse.
Faux. Pétain n'est pas lié aux répressions des mutineries. D'ailleurs, Pétain avait bonne image auprès de ses soldats, car il dénonçait la guerre de positions (les tranchées, les assauts et contre-assauts inutiles) et veillait à ce que ses troupes soient correctement approvisionnées et fréquemment relevées. Il était vu comme un bon commandant, protecteur et soucieux de la vie de ses hommes (ce qui est d'ailleurs à l'origine de sa réputation dans l'entre-deux guerres et de son rappel en 1940, en tant que "dernier espoir pour la nation"). Loin de moi l'idée de défendre Pétain, mais il n'y a pas grand-chose à lui reprocher en ce qui concerne la Première Guerre Mondiale, et surtout pas d'avoir eu un comportement "inhumain" vis-à-vis de ses hommes. Il s'est suffisamment discrédité pendant la Seconde Guerre Mondiale pour qu'il n'y ait pas besoin d'en rajouter. S'il était mort en 1939, aujourd'hui, Pétain serait enseigné comme un héros de l'histoire de France. De Gaulle (que l'on peut fort peu soupçonner d'être "pétainiste"...) a d'ailleurs réutilisé une célèbre citation de Chateaubriand dans ses "Mémoires de Guerre" pour donner son avis sur Pétain : "la vieillesse est un naufrage"... Manière de dire que sur la Première Guerre Mondiale, le comportement de Pétain est irréprochable (surtout que De Gaulle jugeait Pétain en tant que soldat lui-même).

Soyons clairs : je ne veux absolument pas rentrer dans une polémique, je ne suis absolument pas pétainiste. Mais dire que Pétain est un commandant sanguinaire pendant la Première Guerre Mondiale, c'est juste archi-faux.

Posté le

iphone

(285)

Répondre

avant on prenait les armes , aujourd'hui et surtout les siècles qui viennent la guerre sera bacteriologique, psychologique et financiere. c est pire !

Posté le

android

(0)

Répondre

la colline a des yeux !

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : avant on prenait les armes , aujourd'hui et surtout les siècles qui viennent la guerre sera bacteriologique, psychologique et financiere. c est pire ! bah disons que maintenant c'est beaucoup de la manipulation qui effectue,c'est sournois! Avant au moins il avait l'avantage d'être franc

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pour les romains je le savais, mais c'était excessivement rare:

On formait des groupes de 10, tous grades confondus, et celui qui perdait au tirage au sort était exécuté par ses collègues.

Crassus l'a utilisé aux alentours de 70av. JC pour la première fois en plusieurs siècles afin
de punir ses légions qui s'étaient fait "défoncées" par l'armée de Spartacus lors de la 3ème guerre servile. Afficher tout
Etait-ce un nombre limité de groupes ou faisaient-ils cela sur tout le régiment défait ?
Les avantages à èxécuter ce genre de manœuvres ne devaient pas être si nombreux...

Posté le

android

(0)

Répondre

Strauss : Imaginez que dans cet hôpital j'abattais tous les patients d'une jambe cassée d'une balle dans la nuque :)

Posté le

website

(4)

Répondre

a écrit : Strauss : Imaginez que dans cet hôpital j'abattais tous les patients d'une jambe cassée d'une balle dans la nuque :) Ça coûterai cher en cercueil !!
Et le cimetière serait vite complet !! ;)

Posté le

android

(0)

Répondre

Moi j'aurais pensé que ça venait du fait d'abattre des arbres et donc de supprimer des cimes dans les forêts. Mais bon JMCMB

Posté le

android

(5)

Répondre

Du coup on ne peut utiliser cette expression en parlant d'une seule personne,les gens font très souvent cette faute. Comme le mot "remotiver" qui n'existe pas le moins du monde.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Oula jai eu peur j'ai lu sectionner au lieu de sanctionner! Menfin a la fin ya quand meme des morts dc j'étais pas tres loin :)

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Moi j'aurais pensé que ça venait du fait d'abattre des arbres et donc de supprimer des cimes dans les forêts. Mais bon JMCMB En latin "deca" veut dire 10. Etant donné que l'on formait des groupes de 10 personnes, l'étymologie doit venir de là. C'est comme le verbe "décupler" qui signifie multiplier par 10.

Posté le

android

(4)

Répondre