Quand être nain protège du cancer et du diabète

Proposé par
minute-papillon
le
dans

Être immunisé contre le diabète et le cancer semble possible selon une étude réalisée sur une communauté des Andes équatoriennes, dont une centaine de membres sont atteints d'une forme de nanisme. En 22 ans, un seul cas de cancer a été observé dans la population naine alors que chez la population de taille normale (1600 personnes) de cette communauté, 5 % ont eu du diabète, et 17 % un cancer.

Les membres de cette communauté sont atteints du syndrome de Laron, une forme de nanisme.  Malheureusement pour eux, cette immunité contre le cancer ne leur donne pas une meilleure espérance de vie : ils meurent souvent des suites d'alcoolisme ou de toxicomanie.


Commentaires préférés (3)

Ils sont quand meme allés chercher des nains d'Andes equatoriennes

Posté le

android

(280)

Répondre

Je ne comprends pas la dernière phrase, puisque ce n'est pas leur syndrome qui les fait devenir alcooliques ou toxicomanes. A part les immuniser il n'augmante pas leur espérance de vie mais je ne trouve pas que l'exemple donné soir juste

Posté le

android

(143)

Répondre

a écrit : Simple cause à effet, le nanisme c'est pas facile à vivre ... Mais l'idée de se suicider à petit feu n'est pas la solution non plus. Il n'est pas question d'excuse! D'un point de vue différent, la cause de ce mal être reste néanmoins le fait que la société a toujours porté un regard malsain sur toutes les maladies physiques (et mentales) ainsi que des préjugés, et ce, depuis des siècles. Ces personnes sont représentées et vues, par grand nombre de personnes, comme étant des monstres, des abominations, des punitions également (croyance); donc mises à l'écart. La société n'a jamais désiré leurs laisser une place équivalente, équitable à celle des gens "normaux". C est pourquoi les personnes, les fondations, etc qui se battent continuellement pour réintégrer une image beaucoup plus valorisante ont mon plus grand respect ! Le combat n'est pas facile et le chemin est long.

Posté le

android

(112)

Répondre


Tous les commentaires (46)

Ils sont quand meme allés chercher des nains d'Andes equatoriennes

Posté le

android

(280)

Répondre

Je ne comprends pas la dernière phrase, puisque ce n'est pas leur syndrome qui les fait devenir alcooliques ou toxicomanes. A part les immuniser il n'augmante pas leur espérance de vie mais je ne trouve pas que l'exemple donné soir juste

Posté le

android

(143)

Répondre

C'est le fait d'avoir le syndrome de Laron que ces gens deviennent alcooliques et toxicomanes ? Je ne comprend pas bien le sens. Si quelqu'un pourrait expliquer, merci.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Je ne comprends pas la dernière phrase, puisque ce n'est pas leur syndrome qui les fait devenir alcooliques ou toxicomanes. A part les immuniser il n'augmante pas leur espérance de vie mais je ne trouve pas que l'exemple donné soir juste Simple cause à effet, le nanisme c'est pas facile à vivre ...

Posté le

android

(18)

Répondre

Voyons il n'y a aucune cause à effet entre le fait d'être nain et la toxicomanie ou l'alcoolisme !!
Je pense qu'il s'agissait juste d'un constat .... Dans cet endroit , ces gens meurent surtout pour cause d'alcoolisme ou de toxicomanie. C'est simplement factuel.

Posté le

iphone

(15)

Répondre

a écrit : Simple cause à effet, le nanisme c'est pas facile à vivre ... Mais l'idée de se suicider à petit feu n'est pas la solution non plus. Il n'est pas question d'excuse! D'un point de vue différent, la cause de ce mal être reste néanmoins le fait que la société a toujours porté un regard malsain sur toutes les maladies physiques (et mentales) ainsi que des préjugés, et ce, depuis des siècles. Ces personnes sont représentées et vues, par grand nombre de personnes, comme étant des monstres, des abominations, des punitions également (croyance); donc mises à l'écart. La société n'a jamais désiré leurs laisser une place équivalente, équitable à celle des gens "normaux". C est pourquoi les personnes, les fondations, etc qui se battent continuellement pour réintégrer une image beaucoup plus valorisante ont mon plus grand respect ! Le combat n'est pas facile et le chemin est long.

Posté le

android

(112)

Répondre

Il y a aussi des "long terme survivor" qui sont séropositifs mais chez qui le sida ne se déclare jamais ;)

Posté le

iphone

(4)

Répondre

a écrit : Ils sont quand meme allés chercher des nains d'Andes equatoriennes Je trouve que ton commentaire colle complètement à ton avatar sur ce coup là... Concernant l'anecdote, peut-on réellement prouver que c'est le syndrome de Laron lui-même qui empêche le développement des cellules cancéreuses ? Pourquoi aller chercher des gens atteint de ce syndrome dans un pays comme celui-ci alors qu'il en existe certainement ailleurs ? Les chiffres avancés ont ils pu être vérifiés dans un pays plus "développé" ?

Posté le

iphone

(6)

Répondre

Je fais 1 mètres 84.. Suis-je dans la merde? *.*
JMCMB !

Posté le

android

(8)

Répondre

Je trouve pas ça si exceptionnel, pourquoi !? parce que le nombre de personnes atteintes de cancer chez les personnes de taille normale est supérieur aux nombres de personnes atteintes de nanisme. Si cette communauté est grande disons d'un million de personnes, proportionnellement cela ne change absolument rien. Après je m'avance pas trop non plus je n'ai pas lu les sources mais si la population de cette communauté est précisée et qu'il y a une différence notable dans ce cas là je trouve que c'est l'anecdote qui manque de précision.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je fais 1 mètres 84.. Suis-je dans la merde? *.*
JMCMB !
tu aura en tout cas aucun souci niveau alcoolisme et toxicomanie ! tu peut t'en réjouir :D

Posté le

android

(17)

Répondre

L'anecdote et la seconde source sont inexactes. L'immunisation contre le diabète n'existe pas puisqu'aucun réponse du système immunitaire ne saurait prévenir cette pathologie. Il serait plus convenable de dire qu'ils sont protégés contre le développement du diabète.

Posté le

iphone

(7)

Répondre

S'ils meurent d'autre chose il y a un biais évident dans l'étude et les 2 populations ne sont pas comparables en toute rigueur.
Au dela de cela, le résultat semble cohérent, l'hormone de croissance stimule forcement des cellules cancereuses, donc il est probable que le risque soit réduit chez les personnes naines. Mais je pense que le deficit creer plus de problemes quil n'en resout

Posté le

iphone

(4)

Répondre

a écrit : Je ne comprends pas la dernière phrase, puisque ce n'est pas leur syndrome qui les fait devenir alcooliques ou toxicomanes. A part les immuniser il n'augmante pas leur espérance de vie mais je ne trouve pas que l'exemple donné soir juste Il me semble que certains gènes peuvent donner ce genre de tendance, tout comme un espèce de "gêne" qui, selon certaines études, donnerait plus de chances à la personne qui le possède d'avoir des tendances suicidaires. La c'est pareil, ils ont plus de tendances à tomber dans des accoutumances

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : L'anecdote et la seconde source sont inexactes. L'immunisation contre le diabète n'existe pas puisqu'aucun réponse du système immunitaire ne saurait prévenir cette pathologie. Il serait plus convenable de dire qu'ils sont protégés contre le développement du diabète. C'est vrai, mais immunisé est employé dans le sens commun je pense. Il faudrait dire que le nanisme diminue le risque d'apparition d'un cancer, comme le fait d'avoir la peau mate diminue le risque d'avoir un coup de soleil

Posté le

iphone

(4)

Répondre

a écrit : C'est le fait d'avoir le syndrome de Laron que ces gens deviennent alcooliques et toxicomanes ? Je ne comprend pas bien le sens. Si quelqu'un pourrait expliquer, merci. Je ne pense pas que ce soit lié il y a peut-être juste beaucoup d'alcool et de drogues qui circulent dans les Andes equatoriennes.
Je sens que c'est bête ce que je vais dire mais je le dis quand même : je trouve ça normal que les nains de cette experiences ont moins de cancer car ils possèdent aussi moins de cellules donc moins de chances d'avoir un cancer...non?

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Voyons il n'y a aucune cause à effet entre le fait d'être nain et la toxicomanie ou l'alcoolisme !!
Je pense qu'il s'agissait juste d'un constat .... Dans cet endroit , ces gens meurent surtout pour cause d'alcoolisme ou de toxicomanie. C'est simplement factuel.
Tu es donc entrain d'avancer que Passe-Partout etait à jeun lorsqu'il a écrit la chanson "je suis Passe-Partout de fort boyard" et que Mimi Mathy n'est pas camée quand elle se prend pour un ange en claquant des doigts à tirelarigot???

Posté le

iphone

(17)

Répondre

a écrit : Je ne pense pas que ce soit lié il y a peut-être juste beaucoup d'alcool et de drogues qui circulent dans les Andes equatoriennes.
Je sens que c'est bête ce que je vais dire mais je le dis quand même : je trouve ça normal que les nains de cette experiences ont moins de cancer car ils possèdent aussi moi
ns de cellules donc moins de chances d'avoir un cancer...non?
Afficher tout
Ton pressentiment était justifié :) Il n'y a vraisemblablement aucune corrélation entre apparition d'un cancer et nombre de cellules de l'organisme. La cancérogenèse résulte d'un déséquilibre entre l'altération du matériel génétique( plus précisément les oncogénes) , et son processus de réparation . Au sein d'une même cellule! Ce déséquilibre , qui est généralement causé par l'exposition prolongée à un agent mutagène/cancérigène , n'est pas le fruit d'un cross-over hasardeux (qui ferait que plus il y a de cellules , plus il y a de risque de mutation), car la cellule humaine possède des processus de réparation et de 'protection' contre ce type d'erreur.
Pour en revenir à l'anecdote , j'invite les lecteurs à ne pas faire de raccourcis trop rapide du type "le nanisme protège du cancer et du diabète " à partir d'une étude aussi restreinte et arbitraire.

Posté le

iphone

(5)

Répondre

Bonjour, c'est moi qui a soumis cette anecdote. Le syndrome de Laron est une conséquence de la consanguinité de cette communauté. Pour simplifier, Il entraîne un déficit en hormone de croissance. L'étude souhaite établir un lien entre l'absence de celle-ci et apparition de cancer ou diabète ( en gros)
Et la dernière phrase indique juste que malgré cette "immunité", ils trouvent le moyen de mourir d'autre chose. ;)

Posté le

iphone

(1)

Répondre

L'échantillon est il suffisamment important pour en déduire quoi que ce soit ??
Le syndrome n'induit il pas des morts prématurées (genre espérance de vie à 55 ans) qui limitent l'arrivée d'un cancer tardif ?
J'ai oublié tous mes cours de stat et de biais d'indicateur mais j'ai des doutes.

Posté le

iphone

(2)

Répondre