La non assistance à personne en danger, prise par Vichy

Proposé par
le
dans

La loi qui prévoit le délit de "non assistance à personne en danger" avait été prise par le gouvernement de Vichy en réaction aux français qui ne portaient pas secours aux militaires allemands lorsque ceux-ci se trouvaient en difficulté.


Tous les commentaires (50)

Il est fou Vichy normal qu'on les aident pas

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : ( à l époque ) trahison si on les aidait , aux yeux du peuple, et puni par la loi si on ne leur portait pas assistance... Dileme de taille pour un patriote ... Tu le tue, tu l'enterre et voilà pas de problème (Je rigole einh)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Personne postant des commentaires n a vécu cet époque ( je m avance peut être mais y a pas grand risque que je me trompe) et donc personne ne peut juger de la situaion de l époque, si tu enlève la Gestapo et les SS , il restent 85% de trouffion de fantassin qui a mon avis n étaient en aucun cas haineux envers la population francaise. Mais bon de notre coté de l Histoire en tant qu allié la vérité est bien souvent arrangée afin que les allemand dans leur globalité passent pour des sanguinaires meutriers barbarent sans aucunes morales. Le Nazisme est degueulasse les Nazis sont ignobles mais les allemands ne l'étaient pas tous... Afficher tout Effectivement, nombre de témoignage (en même temps réfléchir 30s aurait permis de s'en rendre compte mais bon c'est pas donné a tout le monde) les hommes qu'on avait arraché a leur foyers en leur disant de massacrer était en général moyen chaud a cette idée surtout vers la fin de la guerre.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Personne postant des commentaires n a vécu cet époque ( je m avance peut être mais y a pas grand risque que je me trompe) et donc personne ne peut juger de la situaion de l époque, si tu enlève la Gestapo et les SS , il restent 85% de trouffion de fantassin qui a mon avis n étaient en aucun cas haineux envers la population francaise. Mais bon de notre coté de l Histoire en tant qu allié la vérité est bien souvent arrangée afin que les allemand dans leur globalité passent pour des sanguinaires meutriers barbarent sans aucunes morales. Le Nazisme est degueulasse les Nazis sont ignobles mais les allemands ne l'étaient pas tous... Afficher tout Tu l'as dit toi même on étaient pas a cette époque donc qu'en sais tu ?

Sa me fait penser que si vous portez assistance à une personne qui fait un arrêt cardiaque et qu'en la réanimant vous lui cassais une côte ( avec le massage cardiaque ) la personne à qui vous avez sauvé la vie peut se retourner contre vous, faire un procès et presque dans tout les cas gagner ... Je connais d'ailleurs un médecins qui pour cette raison refuse de porter assistance à une personne si elle est en danger.

a écrit : Personne postant des commentaires n a vécu cet époque ( je m avance peut être mais y a pas grand risque que je me trompe) et donc personne ne peut juger de la situaion de l époque, si tu enlève la Gestapo et les SS , il restent 85% de trouffion de fantassin qui a mon avis n étaient en aucun cas haineux envers la population francaise. Mais bon de notre coté de l Histoire en tant qu allié la vérité est bien souvent arrangée afin que les allemand dans leur globalité passent pour des sanguinaires meutriers barbarent sans aucunes morales. Le Nazisme est degueulasse les Nazis sont ignobles mais les allemands ne l'étaient pas tous... Afficher tout Les allemands étaient endoctriné des le plus jeunes age, et à tous les niveaux de la société. Le "soldat moyen" de 25 ans était donc comme les autres, très dur envers la population local (les français). Certes juger le comportement des gens 70 ans plus tard est compliqué, mais les nombreux temoignages qu'il nous reste permettent néanmoins de ne pas tomber dans l'excès inverse.
Pour faire court, dire que 85% des soldats ennemis n'étaient pas haineux est surement très surestimé car ce chiffre be se base sur rien d'autre qu'une interprétation personnelle.

a écrit : ( à l époque ) trahison si on les aidait , aux yeux du peuple, et puni par la loi si on ne leur portait pas assistance... Dileme de taille pour un patriote ... Pour un "patriote" il n'y avait pas de dilemne: dehors les boches et Pétain!

a écrit : Personne postant des commentaires n a vécu cet époque ( je m avance peut être mais y a pas grand risque que je me trompe) et donc personne ne peut juger de la situaion de l époque, si tu enlève la Gestapo et les SS , il restent 85% de trouffion de fantassin qui a mon avis n étaient en aucun cas haineux envers la population francaise. Mais bon de notre coté de l Histoire en tant qu allié la vérité est bien souvent arrangée afin que les allemand dans leur globalité passent pour des sanguinaires meutriers barbarent sans aucunes morales. Le Nazisme est degueulasse les Nazis sont ignobles mais les allemands ne l'étaient pas tous... Afficher tout Hum... j'ai entendu parler de cette théorie :D

a écrit : belek j admet que ce soit un dileme humain, morale en matiere de patriotisme par contre enfreindre la loi ou sauver l ennemie le choix n etait il pas evident....sans doute pas pour la majorité puisque notre pays fut celui qui à le plus collaboré avec l'allemagne nazi 7 ans apres ; notre pays n'a jamais collaboré avec lallemagne nazi en fait. merci

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

a écrit : ( à l époque ) trahison si on les aidait , aux yeux du peuple, et puni par la loi si on ne leur portait pas assistance... Dileme de taille pour un patriote ... Un patriote souhaite le bien de son pays.. une France comuno sioniste ou allemande. La peste ou le choléra ?

Posté le

android

(0)

Répondre