L'athlète olympique qui fit le marathon en 54 ans

Proposé par
le
dans

Shizo Kanakuri est un marathonien qui participa aux JO de Stockholm de 1912. Il ne termina pas l'épreuve, car il s'effondra de fatigue dans un jardin. Honteux, il rentra directement chez lui au Japon sans avertir personne. 54 ans plus tard, il retourna à Stockholm où on le fit franchir la ligne d'arrivée. Son temps est donc le pire temps de la discipline : 54 ans, 8 mois, 6 jours, 5 heures, 32 minutes et 20 secondes.


Commentaires préférés (3)

Peut être le plus long, mais certainement le moins lâche !

Posté le

iphone

(371)

Répondre

Heureusement que c'etait pas lui qui devait avertir les Grecs de la tromperie romaine !

Posté le

iphone

(448)

Répondre

sur la route.. je me suis marié, ai eu 6 enfants et dix petits enfants... dixit lui même

Posté le

android

(387)

Répondre


Tous les commentaires (66)

Peut être le plus long, mais certainement le moins lâche !

Posté le

iphone

(371)

Répondre

vaut mieu tard que jamais... :)

Posté le

android

(47)

Répondre

Heureusement que c'etait pas lui qui devait avertir les Grecs de la tromperie romaine !

Posté le

iphone

(448)

Répondre

les japonais on beaucoup de fièrter donc il doivent accomplir leur devoir car la honte et pire que la mort

Posté le

android

(32)

Répondre

sur la route.. je me suis marié, ai eu 6 enfants et dix petits enfants... dixit lui même

Posté le

android

(387)

Répondre

Je trouve que c'est admirable,comme conduite.

Posté le

android

(15)

Répondre

c est un geste symbolique tres important pour l homme et le japon pour qui l honneur est plus important que tout le reste. bravo

Posté le

iphone

(17)

Répondre

a écrit : les japonais on beaucoup de fièrter donc il doivent accomplir leur devoir car la honte et pire que la mort De toute façon, un marathon c'est déjà un petit suicide en soi. ;)

Posté le

website

(10)

Répondre

je ne comprend pas les personnes qui dise qu'il a du courage il est quand même rentré chez lui pour se cacher sans rien dire à personne.

Posté le

android

(50)

Répondre

Les conditions étaient apparement très dures. Franscico Lazaro, un portuguais, eut une insolation et un problème cardiaque durant le marathon. Il est mort peu de temps après, ce qui fait de lui le premier mort des JO

Posté le

android

(21)

Répondre

Je ne suis pas en mesure de donner une preuve immédiatement à mon commentaire mais je crois avoir entendue un commentateur lors des JO 2012 expliquer les régles du marathon: comme quoi il y avait une limite de temps pour le parcourir et que ce soit validé.

Posté le

android

(2)

Répondre

Pour une fois, face à un temps officiel olympique , je peux dire : " j'aurai fait mieux que lui !"!

Posté le

iphone

(58)

Répondre

a écrit : Je pense qu'on peut affirmer qu'il termine dernier de la course ? Oui oui c'est logique son temps et le pire de la discipline...

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Je pensais l'avoir déjà lu ici, j'ai dus me tromper.
Pour compléter un peu, il s'est donc endormi chez une personne, puis est ensuite reparti pour son pays alors que les organisateur de ces JO ne le cherchaient pas vraiment. Il a etait retrouvé toutes ces années plus tard et il lui a était offert la possibilité de finir sa "course", sachant que ces JO se passaient au meme endroit que ces premiers.

Posté le

android

(15)

Répondre

Il a du louper l coche et faire 4 fois le tour de la terre a ce rythme

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Mieux vaut tard que jamais... Ce proverbe prend tout son sens dans cette situation

Posté le

android

(7)

Répondre