Le copyright a son opposé : le copyleft

Proposé par
le

Vous connaissez sans doute le terme copyright qui désigne la notion de droit d'auteur dans certains pays. Mais le terme copyleft existe également : il désigne une oeuvre normalement protégée et dont l'auteur autorise chacun à utiliser, copier ou encore modifier cette oeuvre. Chaque oeuvre utilisant l'oeuvre originale ou la modifiant devra être également en copyleft.


Tous les commentaires (62)

C'est assez similaire au creative commons.

Posté le

website

(6)

Répondre

Ben Wikipédia est entièrement copyleft

Posté le

website

(16)

Répondre

D'ailleurs le copyright n existe pas en France. Pas sous cette forme. On parle de droit d auteur ou de marque ou nom déposée ( a l INPI)

Posté le

iphone

(1)

Répondre

a écrit : C'est assez similaire au creative commons. Le Creative commom est encore différent. Car avec cette licence l'auteur choisi si son oeuvre peut être uniquement copiée (sans être modifiée), ou bien copiée et modifiée, ou encore modifié et distribuée à volonté, mais sans exploitation financière, etc... Il y a 6 possibilités en tout avec le Creative Common. Alors que le Copyleft lui, t'autorise uniquement à copier/distribuer/modifier une oeuvre à volonté. Mais ta nouvelle création (dans le cas où tu modifies l'oeuvre) sera elle aussi obligatoirement soumise au Copyleft. D'autres personnes pourront ainsi la reprendre, la modifier/améliorer/enrichir. Ce qui donnera une nouvelle oeuvre sous copyleft, que d'autres personnes pourront reprendre/modifier/enrichir, etc.

Posté le

android

(9)

Répondre

En gros imagine que je crée un logiciel en copyleft, je te le passe tu devras le garder en copyleft, donc tu pourra le modifier mais tu ne pourra pas gagner d'argent dessus... mais tu as le droit de le donner à un autre ami a toi qui a le droit de le modifier,etc... (J'espere avoir été clair)

Posté le

android

(8)

Répondre

Je vais donner un exemple. Tu fais une illustration d'un dinosaure. Si tu tu mets rien, un mec arrive prends ton illustration, change un tout petit truc (la couleur des yeux par exemple) et peux mettre un copyright( d'ailleurs il peu ne rien changer que ca sera pareil, s'il mets un copyright dessus cest a lui et pas a toi).
Si tu mets un copyright, pour faire toute modification ou utiliser ton image, il doit te demander l'authorisation.
Si tu mets un copyleft, il peu prendre ton image, la modifier, mais il pourra pas mettre un copyright dessus, juste un copyleft, et n'a pas besoin de te demander ton authorisation.
J'ai donner l'exemple d'une image mais ca marche avec a peu pret tout ce que un humain peu creer / imaginer.

Posté le

iphone

(8)

Répondre

a écrit : linux yes je connaissais pas le principe de linux avant que tu en parles... c'est un bon exemple bien vu. ©

Posté le

android

(0)

Répondre

Le symbole de copyright est représente par un C dans un cercle qu'on peut retrouver sur toute les marques protéger, le symbole du coup est inversé pour le copyleft (voir Google image)

Posté le

android

(3)

Répondre

Si j'ai bien compris, on peut changer 2 ou 3 notes d'une musique et l'utiliser sans payer les droits, sauf si il n'y a pas de copyleft ?

Pour la petite annecdote, le premier single des Beatles «Love me do» est tombé dans le domaine public car il est sorti en 62' il y a donc 50 ans de ça, la date limite pour une chanson...mais son auteur peut prolonger cette date s'il le souhaite.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Il y a un double jeu de mot dans la traduction "CopyLeft" :
En effet tout d'abord, assez intuitivement, il désigne l'opposition Right de CopyRight et Left.
Enfin CopyLeft est également à prendre dans le sens Copie Laissée, autorisée ( car left est le passé simple de to Leave qui se traduit par Laisser ) !
Ca ma paru évident a la première lecture mais lisant les com de ceux qui ne comprenait , j en ai oublier le jeux de mots lol merci

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Je sais que l'exemple date un peu, mais peut-on parler de Copyleft dans le cas d'un code source ? Je pense aux jeux vidéos comme Doom où Quake, pour lesquels John Carmack aurait laissé ouvert son code source pour permettre à d'autres gens de s'en servir. ( Et il y en a eu énormément .. )

Posté le

iphone

(1)

Répondre

Il existe aussi la Copyfarleft qui autorise les particuliers, les entreprises autogérées et les organisations a but non lucratif à utilier le matériel protégé gratuitement mais demande l'achat de licence aux entreprises qui utitisent des salariés. Le défin magasine oueb OWNI a fait un super papier la dessus owni.fr/2012/11/09/les-licences-libres-aux-portes-de-la-revolution/

Posté le

android

(3)

Répondre

[quote=twistophe]tu es sur qu'on ne peut pas gagner d'argent dessus ? pcq si tu trouves qqun pour payer ta "valeure ajoutée" je ne vois ce qui t'empêcherait de lui vendre, mm sous copyleft.mac osx est un dérivé de linux et je crois que les utilisateurs apple payent aussi leur licence, nn ?[/quote]Linux et Mac osx sont juste codé sur la même base UNIX, tout comme Android, iOS et plein d'autre
d'ailleurs. Il n'y a donc aucun copyleft dessus

Posté le

iphone

(1)

Répondre

On peut l'appeler aussi " licence libre " ...

Posté le

iphone

(2)

Répondre

Le copyright tel quel n'a aucune valeur en France. En France c'est le droit d'auteur qui vaut. Ça revient un peu au même mais ça devait être dit.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : [quote=twistophe]tu es sur qu'on ne peut pas gagner d'argent dessus ? pcq si tu trouves qqun pour payer ta "valeure ajoutée" je ne vois ce qui t'empêcherait de lui vendre, mm sous copyleft.mac osx est un dérivé de linux et je crois que les utilisateurs apple payent aussi leur licence, nn ?[/quote]Linux et Mac osx sont juste codé sur la même base UNIX, tout comme Android, iOS et plein d'autre
d'ailleurs. Il n'y a donc aucun copyleft dessus
Afficher tout
faux. Linux signifie "Linux Is Not UniX" (acronyme récursif). c'est inspiré d'Unix, mais pas basé dessus, car Unix était un système fermé qui nécessitait une licence que seules les grandes universités pouvaient se payer et Linus Torvald voulait créer un système libre. Mac OS X est basé sur la version open source de BSD, un dérivé d'Unix qui a longtemps été en sources fermées. Android est un Linux ;)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Ca ma paru évident a la première lecture mais lisant les com de ceux qui ne comprenait , j en ai oublier le jeux de mots lol merci Oui comme copyright avec Right=droit ... ;)

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Le copyleft sert a identifier le créateur de l œuvre de manière a ce personne ne serve ensuite et se décrète créateur. Un peu comme quand vous donnez une photo sur Wikipédia. Tout le monde peut l utiliser mais personne a part vous ne peut se dire propriétaire. Vous devez être crédité a chaque utilisation.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

C est un peu comme les logiciel libre. On a acces au code source mais si on apporte une modification en se basant sur celui ci elle doit elle meme etre libre et donc publique afin que tt le monde y ai acces...

Posté le

iphone

(0)

Répondre