Alice au Pays des Merveilles fut en partie improvisé

Proposé par
le

Lewis Carroll a complètement improvisé "Les aventures d'Alice au pays des merveilles" lors d'une balade en barque avec les filles du doyen de la faculté d'Oxford, le Dr Liddell. Celles-ci lui avaient demandé une histoire et il créa durant cette balade les aventures d'Alice, en s'inspirant du prénom d'une des petites filles et de plusieurs détails de sa vie.


Tous les commentaires (87)

a écrit : Les premiers Disney sont tous traumatisants...et pas adaptés a un public jeune. Un chasseur qui doit tuer une jeune fille et ramener son coeur dans un écrin c'est moyen quand même. Cela me rappelle lorsque j'ai montré à ma fille le générique de mayas l'abeille, à la fin on la voie pleurer sur une plante, ma fille de 4 ans inquiète ma demandée toute la journée pourquoi elle était triste et même le soir avant de s'endormir j'ai eu du mal à la rassurer......

Posté le

android

(7)

Répondre

ya une image subliminale dans ce dessin animé quand elle parle au chat elle soulève sa robe et on peu voir sa petite culotte...vu sur arte ya un pti moment déjà!!

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Il y a une petite faute à "ballade", qui n'est pas sur la deuxième d'ailleurs ^^
Une ballade s'utilise en musique pour désigner une chanson douce, alors qu'une balade avec un seul "l" désigne simplement une promenade. Ne vous méprenez plus ! :)
Exact . Synonyme de promenade , de flânerie , de randonnée balade ne prend qu' un seul L . Ex: Cette balade vous amènera au Ballon d' Alsace . Balade avec un seul L se retrouve dans balader , baladin , baladeur et ... baladodiffusion qui nous vient du Québec .

Au sens de poème lyrique , de pièce vocale ou instrumentale , c'est l'homonyme ballade avec deux L qui s'impose . Ex : La Ballade des pendus de François Villon , la Ballade pour piano de Claude Debussy , la Ballade des gens heureux ,un des succès du chanteur Gérard Lenorman .

Vous pouvez donc effectuer des balades romantiques en écoutant des ballades romantiques avec votre baladeur .

Posté le

iphone

(4)

Répondre

C'est fou de savoir que les enfants aime l'histoire d'une junky .. Dailleur pour ceux qui connaisse y'a une chanson qui en parle Jefferson airplane white rabbit

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Je crois que le personnage du chapelier fou a été créé avec un fait réel car à l'époque les chapeliers utilisaient un produit qui causaient la folie.

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : Les premiers Disney sont tous traumatisants...et pas adaptés a un public jeune. Un chasseur qui doit tuer une jeune fille et ramener son coeur dans un écrin c'est moyen quand même. Les contes en général, souvent édulcorés dans leur version Disney hélas, jouent un rôle important dans l'éducation des jeunes enfants - à lire à ce sujet, entre autre, le fameux livre de Bruno Bettleheim "la psychanalyse des contes de fées"...

Posté le

android

(21)

Répondre

a écrit : La deuxième source stipule que ce n'était pas le cas.. récemment beaucoup de choses semble avoir été remise en cause sur le passé de Lewis Caroll, tu devrais la lire. Pas tout a fait Caroll appréciait réellement la compagnie des jeunes filles au sens propre comme figuré cependant a l'époque cela n'inquietait personne on se demandait juste pourquoi un homme de son intelligence et de son statut perdait son temps en compagnie de jeunes filles on ne pensait pas à mal ni à la pédophilie a l'époque.
Pour ce qui est de l'improvisation Caroll était un génie des maths et autres domaines ajoutons à ça les nombreuses substances illicites qu'il a du ingerer et qui le trahissent dans le récit lol

Posté le

android

(12)

Répondre

Il y a une autre anecdote qui dit qu il avait des migraines avec aura et que c est pendant une crise que lui serait venue l histoire d Alice, je crois non ? Ou alors c est peut être juste le côté fantastique de l histoire ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je crois que le personnage du chapelier fou a été créé avec un fait réel car à l'époque les chapeliers utilisaient un produit qui causaient la folie. Oui du mercure

Posté le

android

(5)

Répondre

J'ai vraiment du mal avec tous les commentaires désobligeant sur Mr Caroll... La critique est super facile dans son cas, isolement avec des petites filles, récit relativement étrange etc... Mais j'y vois juste un jugement hâtif et complètement ignorant du personnage.
Pour m'être intéressé à ses œuvres et à sa vie (ça m'a intrigué aussi cette promiscuité adulte-enfant), je doute fortement que ce soit un pedophile/junky. D'abord il était plutôt du genre misanthrope, il se sentait vraiment à l'aise qu'avec les enfants liddell, et à sacrifié une partie de sa vie à les éduquer et les distraire. J'ai surtout tendance à me reposer sur la bio d'Alice liddell même. Aucune séquelle de quelque sorte que ce soit, juste des souvenir d'enfance épanouie et heureuse.
Quand on voit au delà des apparences, on remarque plus une affection certaine pour le concept de l'enfance, la naïveté si loin du monde cruel qu'est le nôtre. Je pense pas qu'il faille étudier ses récits avec notre conscience adulte, mais plutôt avec celle d'un enfant. Et pour le coup j'y vois plus des histoires (au passage totalement improvisées) destinées à subjuguer par l'imaginaire. Pour ceux qui l'ont lu, on voit de suite que c'est pas un roman structurée de A à Z, plus des enchaînements de situation qui pour un esprit de 10 ans mènent à l'émerveillement total. Qui n'a jamais inventé des histoires à dormir debout pour des gosses juste pour le plaisir de les voir à fond dedans complètement pris au jeu? Dans ce cas quoi de mieux qu'une boisson/biscuit qui fait changer la taille (sachant que c'est le goûter habituelle pour les balades en barque) etc...
Pour finir je conseille le poème en préface de "through the looking glass", juste magnifique. (poème aussi mis en musique par le groupe "Omnia" intitulé "Fairy Tale" allez voir c'est tout aussi beau :D)
Enfin, ce n'est que mon point de vue ^^ (Dsl pour la longueur!)

Posté le

android

(62)

Répondre

Grace a cette anecdote et surtout aux sources, ma vision d'alice aux pays des merveilles a totalement changé,tout prend son sens (dans ses non sens...) Très singulier ce mrs Caroll

Posté le

website

(2)

Répondre

Je suis d'ailleurs allé dans le village d'origine de la petite fille qui a inspiré le personnage, il est même inscrit sur sa tombe qu'elle a inspiré Lewis Carroll

Posté le

android

(6)

Répondre

Enorme... Je regarde Alice de Tim Burton, je fais une petite pause, j'attrape mon Iphone, j'ouvre SCMB... et devinez sur quelle anecdote je tombe ! :D

Posté le

iphone

(4)

Répondre

J'ai corrigé pour "balade" (et appris quelque chose au passage :D )

Posté le

website

(21)

Répondre

a écrit : Je crois que le personnage du chapelier fou a été créé avec un fait réel car à l'époque les chapeliers utilisaient un produit qui causaient la folie. Une annectode a ete postee a ce sujet, la voici: Dans Alice au pays des merveilles, un des principaux personnages est le chapelier fou. Ce personnage se base sur une réalité de l'époque : les chapeliers utilisaient du mercure dans le processus de feutrage de leurs chapeaux. Le mercure étant un métal à vapeurs toxiques, il peut être mortel ou rendre fou en s'attaquant au système nerveux central.

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : J'ai corrigé pour "balade" (et appris quelque chose au passage :D ) On apprend tous les jours de nouvelles choses, surtout depuis l'arrivee de SCMB ^^

Posté le

android

(2)

Répondre

Je ne veux pas remettre en doute l'anecdote, mais il me semble que le conte a été écrit sous différents psychotropes ! D'ailleurs dans le dessin animé, les personnages sont TOUS "bien chargés". Exemple du mille pattes qui fume un pétard, ou Alice qui glisse sur un champignon qui l'a tout de suite délirer ... Et j'en passe ! Ce ne' est pas un dessin anime pour enfant !

Posté le

iphone

(2)

Répondre

a écrit : Je sais pas si je suis un cas particulier, mais le dessin animé m'a complètement traumatisé petit. Une reine folle qui veut couper la tête d'une petite fille, un chat vicieux dont le sourire hypocrite en dit long sur ses intentions, j'en passe et des meilleures. Trop psychédélique à mon goût... Non il m'a egalement complètement traumatisé étant petite, le lapin, le chat psychédélique, le chancelier et le lapin fou etc.. J'ai mis plus de 13 ans avant de reussir a le re-regarder. Quelle imaginations Caroll Lewis. Ce n'est sûrement pas un dessin animés pour enfants mais aujourd'hui il est inlassable :)

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Certaines personnes parlent du dessin animé comme de l'oeuvre a part entiere de Lewis Caroll alors que c'est une interpretation visuelle et un chef d'oeuvre au passage de Disney, plutot fidele certes, mais n'oubliez pas tous les artistes derriere ce boulot enorme qu'etait un film d'animation a l'epoque.

Posté le

iphone

(5)

Répondre