Alice au Pays des Merveilles fut en partie improvisé

Proposé par
le

Lewis Carroll a complètement improvisé "Les aventures d'Alice au pays des merveilles" lors d'une balade en barque avec les filles du doyen de la faculté d'Oxford, le Dr Liddell. Celles-ci lui avaient demandé une histoire et il créa durant cette balade les aventures d'Alice, en s'inspirant du prénom d'une des petites filles et de plusieurs détails de sa vie.


Tous les commentaires (87)

a écrit : dis on que lewis carrol c'est plus ou moin un secret de polichinelle qu'il etait pedophille mais oui en effet l'histoire d'alice au pays des merveille relate quand meme le délire d'un tox de l'epoque qui aimait les petite filles. apres c'est un bon ecrivain mais c'est connu et d'ailleur a lire certains de ces ecris on d'en rend compte qu'il etait attiré par les enfants. Afficher tout A cette époque c'était pas rare qu'un adulte ou jeune adulte demande la main d'un enfant ou adolescent pour l'épouser à sa majorité.
Jai un livre sorti récemment sur Alice aux Pays des merveilles, le préambule raconte l'histoire de L.Carrol et d'où est née cette histoire. Il a juste tourné la réalité des faits sous une autre forme, qu'un enfant pourrait admirer et un adulte détester. D'où l'ambiguité du Pays des Merveilles. Un cauchemar pour Carrol, pour qui la petite Alice était l'impossible.

Posté le

android

(2)

Répondre

Ne pas oublier que Lewis était aussi connu pour photographier nues les petites filles.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Il devait avoir une vie intéressante pour donner un tel conte... :) Tu as raison.

Posté le

android

(0)

Répondre

Plusieurs personnes de l'entourage d'Alice apparaissent : Rhoda (soeur d'Alice) serait la rose du jardin et Violet (autre sœur) la violette. Quant à Lewis Carroll, de son vrai nom Charles Dodgson (dododgson avec son bégaiement), il apparaît sous la forme du dodo.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ne pas oublier que Lewis était aussi connu pour photographier nues les petites filles. Il etait un photographe reconnu qui prennait en effet des jeunes filles en photo mais pas nues!! Les parents etaient present et il a photographié bcp d'autres sujets. Malheureusement environ 60% de son travail photographique a disparu.

Posté le

iphone

(3)

Répondre

vi c etait un pedophile surtout.. il a ei des relations avec la ptite alice...

Posté le

android

(0)

Répondre

bamby de disney qui m a traumatise

Posté le

android

(0)

Répondre

Aimant particulièrement cette histoire et même en étant très jeune (17 ans) je pense que lewis est un génie ! Il développe notre imagination et j'adore se coter enfantin je l'es lu lu et re lu se livre je ne m'en lasse pas ! Le disney est extra jamais il ne m'a fait peur ou autre ! Mais dite moi les plus grand artiste pour la plus part n'était il pas droguer ? Aussi bien carroll que baudelaire ou tim burton (dont je suis fan !) ou même gainsbourg ! Et c'est de la qu'il sorte leur genie pour la plupart ! Moi je dis J'aime se monde farfelues qui me facine toujours autant mais après c'est au goût de chacun c'est se que l'univers de ses personne (je parle surtout pour carroll et burton) ne peut pas plaire à tout le monde !

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : très intéressante comme anecdote, il paraît aussi que l'auteur avait tendance à des hallucinations, d'où certaines scènes très fantastiques. Les hallucinations provenaient des petits champignons qu'il consommait ^^
Cf : ma prof de Bio au lycée

Posté le

windowsphone

(1)

Répondre

a écrit : Je sais pas si je suis un cas particulier, mais le dessin animé m'a complètement traumatisé petit. Une reine folle qui veut couper la tête d'une petite fille, un chat vicieux dont le sourire hypocrite en dit long sur ses intentions, j'en passe et des meilleures. Trop psychédélique à mon goût... Tape DTC - Alice en tek sur Youtube, c'est un clip de hardtek qui reprend des images du dessin animé de Walt Disney et c'est vraiment dérangeant à regarder ^^

a écrit : Enfin ça casse bien le truc quand on sait qu'il était pédophile et qu'il avait une relation avec la fameuse Alice.. Des sources peut-être? J'ai un doute.

Et c'est rempli de symboles et rites franc-maçonniques...

Posté le

android

(0)

Répondre

Incroyable le nombre "d'âneries" qui peuvent êtres débitées sur SCMB. À croire que certains commentateurs ne sont intéressés QUE par le sordide. Avoir quelques années de retard sur l'actualité ne semble pas les déranger. La découverte de Karoline Leach date tout de même de mai 1996 et elle publia en 1999 un ouvrage essayant de rétablir la vérité. Il est vrai qu'en France l'ouvrage Lewis Caroll, une réalité retrouvée, de Karoline Leach, traduit de l’anglais par Béatrice Vierne, ne date que de 2010.
Je suis tout même étonné que la rumeur l'emporte sur la vérité. Il est vrai que la vérité n'a rien de sordide alors que la rumeur, elle, est des +sordides. Rendez-vous compte (ma pov dame, mon pov mossieur), l'auteur d'Alice au pays des merveilles était un pédophile notoire, mais où va le monde ? Plus c'est glauque, plus c'est sirupeux, plus c'est intéressant, pour les esprits étroits, je pense même que le qualificatif "étroit" est en-dessous de la réalité ! Pour de tels esprits, la presse à scandale a encore de beaux jours à vivre, voire de beaux siècles malheureusement... !

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Ne pas oublier que Lewis était aussi connu pour photographier nues les petites filles. Source(s), référence(s) ???
Le 2ème lien dit qu'il photographié des enfants pour les familles (donc, pas nues).
Mais qu'il fréquentait des jeunes-femmes de 20 à la 30taine, avec qui il avait des liaisons amoureuses et que son aptitude à la photographie attirées.

Posté le

android

(2)

Répondre

Lewis Carroll était un professeur de mathématiques qui exerçait dans le très célèbre Christ Church Collège, situé à Oxford, qui a accueilli le tournage du film Harry Potter ( la salle à manger et quelques autres lieux comme les couloirs ou encore les escaliers)

Moi, on m'a toujours dit que l'histoire d'"Alice au pays des Merveilles" était en réalité l'histoire d'une fille qui se drogue...

Si cette histoire vient de la vie de l'auteur doit on supposer que c'est lui l'ancien drogué ?

a écrit : Je sais pas si je suis un cas particulier, mais le dessin animé m'a complètement traumatisé petit. Une reine folle qui veut couper la tête d'une petite fille, un chat vicieux dont le sourire hypocrite en dit long sur ses intentions, j'en passe et des meilleures. Trop psychédélique à mon goût... Non pas tout à fait

Je n'ai pas revu le dessin animé depuis des lustres mais j'en garde tout sauf un souvenir traumatisant ! Une douce folie très rythmée qui s'avère être un rêve. Je pense au chat fou très régulièrement en regardant la lune :-) tout ces commentaires me donnent envie de regarder le dessin animé et de lire le conte.

Malheureusement ce n'est pas la pure vérité, Lewis Carole était un drogué et un pédophilie ( il était photographe et c'est photos le montre...) Alice est le récit d'une fille qui sombrer elle aussi dans la drogue...

Ceci est complètement faux. "les Aventures D'Alice Aux Pays Des Merveilles" est un conte rédigé pour la nièce de Caroll. Seulement, il s'agit d'une histoire extrêmement complexe car elle est constituée de plusieurs parties positionnées bout a bout ayant pour but d'émettre une critique sur le régime victorien, très stricte et sévère. Premièrement par sa fantaisie, rentrant en contradiction avec les idées très arrêté et sérieuse de cette période (1837-1901 ~ le règne de la Reine Victoria). Secondement, la critique de la société victorienne se voit également par les nombreux tours de passe-passe littéraire. Cependant, il faut le lire en anglais pour comprendre tout les jeux de mots permettants de critiquer la politique de l'époque ainsi que pour saisir toute la complexité de l'oeuvre. Sachez que chaque fragment du livre peut mettre plusieurs heures a être analysé ! Alors il est parfaitement faux de prétendre qu'il ne s'agit que d'un conte, d'un unique divertissement. Mes sources: 6 mois de cours sur ce livre et L.Caroll, en classe littéraire.