Alice au Pays des Merveilles fut en partie improvisé

Proposé par
le

Lewis Carroll a complètement improvisé "Les aventures d'Alice au pays des merveilles" lors d'une balade en barque avec les filles du doyen de la faculté d'Oxford, le Dr Liddell. Celles-ci lui avaient demandé une histoire et il créa durant cette balade les aventures d'Alice, en s'inspirant du prénom d'une des petites filles et de plusieurs détails de sa vie.


Tous les commentaires (87)

a écrit : Je ne veux pas remettre en doute l'anecdote, mais il me semble que le conte a été écrit sous différents psychotropes ! D'ailleurs dans le dessin animé, les personnages sont TOUS "bien chargés". Exemple du mille pattes qui fume un pétard, ou Alice qui glisse sur un champignon qui l'a tout de suite délirer ... Et j'en passe ! Ce ne' est pas un dessin anime pour enfant ! Afficher tout Sauf que! Ce n'est pas un dessin animé... C'est une histoire conté il y a près d'un siècle avec des références et un état d'esprit qui a évolué depuis longtemps!
Il me semble judicieux lorsqu'on émet un jugement, de se baser sur l'oeuvre original et non sur des adaptations Ô combien biaisées par les rumeurs accumulées au fil des décennies! C'est valable pour pas mal de gens içi, sans animosité aucune... ^^
Un minimum de respect pour l'artiste serait bienvenue.

Posté le

android

(11)

Répondre

Jpense que les "nouvelles generations" de dessins animés sont pas forcemment mieux pour les enfants, ca leur fait croire a un monde de bisounours tout beau et tout rose alors qu'en fait, pas du tout. J'ai grandi avec Walt Disney, et je m'sens absolument pas traumatisé.
Sinon, c'est vrai que le dessin animé sur l'histoire d'Alice ressemble a un bon gros trip au LSD

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Une annectode a ete postee a ce sujet, la voici: Dans Alice au pays des merveilles, un des principaux personnages est le chapelier fou. Ce personnage se base sur une réalité de l'époque : les chapeliers utilisaient du mercure dans le processus de feutrage de leurs chapeaux. Le mercure étant un métal à vapeurs toxiques, il peut être mortel ou rendre fou en s'attaquant au système nerveux central. Afficher tout Ah, désolé, je ne savais pas...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Non il m'a egalement complètement traumatisé étant petite, le lapin, le chat psychédélique, le chancelier et le lapin fou etc.. J'ai mis plus de 13 ans avant de reussir a le re-regarder. Quelle imaginations Caroll Lewis. Ce n'est sûrement pas un dessin animés pour enfants mais aujourd'hui il est inlassable :) " il est inlassable " oui surtout là où il est , mais il reste un auteur inclassable , on ne se lasse pas de son œuvre .

Posté le

iphone

(4)

Répondre

Il aurait inventé cette histoire lors d'une visite en maison de retraite, elle se serait appelée Alice au pays des Vermeilles ...

Posté le

iphone

(0)

Répondre

JLSD, quand je suis allée à Oxford on nous a raconté l'histoire d'Alice. Mais j'adore toujours autant le revoir.

Posté le

iphone

(1)

Répondre

a écrit : Non c'est vrai que L.Caroll était très très controversé! ses intentions n'étaient pas très clairs et le livre peut prêter à interprétations.
Y'aurait-il un littéraire dans la place pour nous en faire l'explication et l'argumentation?
Il est assez reconnu aujourd'hui que Lewis Caroll nétait pas un pédophile, mais plutot un réveur introverti avec les adultes et les gens de son age, plusieurs théories le présentent comme ce qui serait aujourd'hui un autiste.
Pour l'anecdote, il etait professeur de mathématiques, et ses étudiants le considéraient comme un monsieur très ennuyeux.

Posté le

website

(6)

Répondre

a écrit : Jpense que les "nouvelles generations" de dessins animés sont pas forcemment mieux pour les enfants, ca leur fait croire a un monde de bisounours tout beau et tout rose alors qu'en fait, pas du tout. J'ai grandi avec Walt Disney, et je m'sens absolument pas traumatisé.
Sinon, c'est v
rai que le dessin animé sur l'histoire d'Alice ressemble a un bon gros trip au LSD Afficher tout
Le alice dont on parle est un livre mais je trouve ton commentaire intéressant. Je ne suis pas d'accord : OUI la plus part des desseins animés d'aujourd'hui sont léger voir debilisant mais les long-métrages c'est autres choses. La morale aujourd'hui est surtout dans le genre "va au bout de tes rêves mais ne blesse personne" et c'est très bien ! Un enfant n'a pas besoin de savoir que la guerre est partout et que l'économie va mal ! Un enfant a besoin de rêver ! De se dire que tout va bien : d'être heureux, innocent, insouciant ! Il a toute la vie pour apprendre et voir les malheurs du monde, autant qu'il vive heureux au moins ses 10 premières années...

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Enorme... Je regarde Alice de Tim Burton, je fais une petite pause, j'attrape mon Iphone, j'ouvre SCMB... et devinez sur quelle anecdote je tombe ! :D A 9h18 tu regarde un film ´t as un beau métier !! ( humour)

Posté le

iphone

(0)

Répondre

C'est d'ailleur pour ça que l histoire n à Presque pas de sens et que Alice se retrouve d'un lieu à un autre en 10 sec.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je sais pas si je suis un cas particulier, mais le dessin animé m'a complètement traumatisé petit. Une reine folle qui veut couper la tête d'une petite fille, un chat vicieux dont le sourire hypocrite en dit long sur ses intentions, j'en passe et des meilleures. Trop psychédélique à mon goût... Oh oui! Certains m'ont fait pleurer ( bambi, le roi lion ), mais celui la ma traumatise également!

Posté le

iphone

(0)

Répondre

J'y suis allée étant archi fan, et de Oxford j'ai marché a travers la campagne une bonne demi heure, le long d'un joli canal avec des canards, croise le pub le plus vieux d'Angleterre "the perch" et la... Jarrive au milieu de quelques maisons (j'ai à chaque fois cru être dans le jardin de quelqu'un mais non) et découvre une toute petite chapelle, vide avec un enorme grimoir ouvert ( veridique) Avec un cimetière très joli (oui oui très poétique à la Tim Burton avec des œufs décores accrochés aux branches) et la le saint Graal: le puits sainte Margareth. Le fameux trou ou le lapin blanc s'engouffre, la ou Alice tombe.... Et ca a ete par ailleurs un puits sacré pendant des siècles car les rois venaient faire des prières à ce puit pour gagner des guerres. Il y a un magasin spécial Alice au pays des merveilles à Oxford, et surtout la magique école Christ Church dont le père d'Alice était le doyen et surtout ou beaucoup de scène d'Harry Potter ont été tournées et inspirées (salle du dîner etc) visitez Oxford c'est sublime !!!

Posté le

iphone

(4)

Répondre

À la base les disney ne sont pas pour les enfants. Il y a des choses un peu "caché" qu'un enfant ne vois pas mais qui est destiné aux adultes. Les disney on était réadapté en conte tout mignon. Par exemple dans la belle au bois dormant : "Il dormir peut". Vous voyez le genre...

Posté le

android

(3)

Répondre

Je ne sais pas ce qu'elle prenait Alice mais si l'histoire s'inspire de ce qu'elle a vécue ca doit être de la bonne...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est des bons traumatismes pour les enfants ! N'oublions pas le dénoument de ces histoires ! Ces histoires ont toute une morale fondamentale. On ne trouve plus que très d'histoire avec une morale importante ancrée dans le scénario, et ça se voit. Regardez simplement la génération qui n'a pas grandis avec ça, ça fait la biatch ou ke bonhomme devant le miroir de sa salle de bain car ils veulent ressembler à leurs exemples, leurs personnages favoris dans Secret Story ou Les Ch'tis à Las Vegas !

PS: JLSD pour une fois :D
Afficher tout
Je suis tellement d'accord ... Aucune évolution positive depuis les Disneys. Cette génération est décevante!!

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Les premiers Disney sont tous traumatisants...et pas adaptés a un public jeune. Un chasseur qui doit tuer une jeune fille et ramener son coeur dans un écrin c'est moyen quand même. C'est le contraire.
C'est les conneries lobotomisantes qui font perdre de vue les réalités du monde, et crée des traumatismes quand ça n'est pas un film lobotomisant que les enfants regardent.

Les enfants à la base ne sont choqué de rien si on leur présente comme normal.
C'est l'éducation qui créent les fragilités qu'on observe.

Posté le

iphone

(6)

Répondre

a écrit : J'y suis allée étant archi fan, et de Oxford j'ai marché a travers la campagne une bonne demi heure, le long d'un joli canal avec des canards, croise le pub le plus vieux d'Angleterre "the perch" et la... Jarrive au milieu de quelques maisons (j'ai à chaque fois cru être dans le jardin de quelqu'un mais non) et découvre une toute petite chapelle, vide avec un enorme grimoir ouvert ( veridique) Avec un cimetière très joli (oui oui très poétique à la Tim Burton avec des œufs décores accrochés aux branches) et la le saint Graal: le puits sainte Margareth. Le fameux trou ou le lapin blanc s'engouffre, la ou Alice tombe.... Et ca a ete par ailleurs un puits sacré pendant des siècles car les rois venaient faire des prières à ce puit pour gagner des guerres. Il y a un magasin spécial Alice au pays des merveilles à Oxford, et surtout la magique école Christ Church dont le père d'Alice était le doyen et surtout ou beaucoup de scène d'Harry Potter ont été tournées et inspirées (salle du dîner etc) visitez Oxford c'est sublime !!! Afficher tout Tu m'as donné envie d'y allé... Moi qui suis une adoratrice (OUAIS !) d'Alice et toutes les histoires du genre Grimm...
D'ailleurs ya un livre super qu'est sorti sur la vraie histoire d'Alice avec une préambule tout en Anglais super sympa. Cest la version de Francois Armoretti.

Posté le

android

(2)

Répondre

J'avais lu une fois que c'était une histoire qu'il avait inventé pour endormir sa fille le soir

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Non c'est vrai que L.Caroll était très très controversé! ses intentions n'étaient pas très clairs et le livre peut prêter à interprétations.
Y'aurait-il un littéraire dans la place pour nous en faire l'explication et l'argumentation?
dis on que lewis carrol c'est plus ou moin un secret de polichinelle qu'il etait pedophille mais oui en effet l'histoire d'alice au pays des merveille relate quand meme le délire d'un tox de l'epoque qui aimait les petite filles. apres c'est un bon ecrivain mais c'est connu et d'ailleur a lire certains de ces ecris on d'en rend compte qu'il etait attiré par les enfants.

Posté le

android

(0)

Répondre

Pas sur que Caroll ait totalement improvisé cette histoire; certains des personnages (lapin, Alice, etc.) se retrouvent sur les vitraux de la pièce qui a servi de modèle pour la salle de réunion dans Harry Potter(salle qui semble infiniment longue). Lors de ma visite dans cette Université, le guide à parlé du fait que ces vitraux auraient servi de base à l'auteur résidant a Oxford pour son histoire.

Posté le

iphone

(1)

Répondre