Pourquoi trinque-t-on ?

Proposé par
le

Le fait de trinquer nous vient du Moyen âge : avant de boire, il fallait cogner fort les chopes en bois pour qu'un peu de boisson passe de l'une à l'autre, garantie que votre partenaire n'avait pas tenté de vous empoisonner.


Tous les commentaires (93)

a écrit : [quote=matimaths]N'ai pas de doute c'est exact![/quote]
Non ce n'est pas tout à fait ça.
On trinquait effectivement pour prouver à l'autre qu'on ne tentait pas de l'empoisonner. C'était un geste de confiance. Mais ce n'était pas pour que des gouttes passent d'un
gobelet à l'autre (essayez, c'est presque impossible à part au cinéma, et puis il serait plus simple de verser directement un verre dans l'autre).
Le but est simplement de montrer par le bruit que font les gobelets qu'ils sont tous les deux pleins (un empoisonneur éventuel ferait seulement semblant de boire).
Afficher tout
Oouuuuii, verser des gouttes dans le verre de l'autre c'est largement plus discret que trinquer !

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Oui c'est vrai c'est comme serrer la main a la base c'était pour vérifier que l'autre n'a portait pas d'armes. Non c'était pour savoir si la personne était malade de la peste.
Si elle avait de la fièvre on le sentait grâce a une poignée de main.
Et c'est resté au fil des années

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Oui c'est vrai c'est comme serrer la main a la base c'était pour vérifier que l'autre n'a portait pas d'armes. Et est ce que tu sait pourquoi on se fait la bise ?

Posté le

android

(2)

Répondre

Oui c'est comme le fait de mettre les mains sur la table, cela sert à prouver que l'on ne cache pas d'arme en dessous

On voit que la confiance règne à cette époque

Pour eux c'était du bois mais aujourd'hui si on trinquait exactement comme eux les verres en cristaux seraient déjà en morceaux sur le sol ^^

a écrit : Non c'était pour savoir si la personne était malade de la peste.
Si elle avait de la fièvre on le sentait grâce a une poignée de main.
Et c'est resté au fil des années
Non la poignée de main vient bien du fait que l'on voulais vérifier que l'autre ne portait pas d'arme, mais à l'origine on s'attrapait l'avant bras pour verifier si une arme n'était pas dissimulé sous la manche....

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Oui c'est vrai c'est comme serrer la main a la base c'était pour vérifier que l'autre n'a portait pas d'armes. Pas tout à fait ce n'était pas pour vérifier mais pour s'assurer que les deux personnes sont en bon therme si ce n'était pas le cas ils se serrait la main gauche et effectivement dans la droite il y a une arme dans ce cas tu a dût embrouiller à cause de ça, car à l'époque le christ ( l'église ) voulait que tout le monde soit droitier et tirer de la mauvaise main est déconseiller donc l'arme se trouvait tout le temp à droite !

Et pour continuer sur ce petit thème, il ne faut pas dire au Japon Tchintchin car cela signifie testicule dans leur langue.

a écrit : [quote=matimaths]N'ai pas de doute c'est exact![/quote]
Non ce n'est pas tout à fait ça.
On trinquait effectivement pour prouver à l'autre qu'on ne tentait pas de l'empoisonner. C'était un geste de confiance. Mais ce n'était pas pour que des gouttes passent d'un
gobelet à l'autre (essayez, c'est presque impossible à part au cinéma, et puis il serait plus simple de verser directement un verre dans l'autre).
Le but est simplement de montrer par le bruit que font les gobelets qu'ils sont tous les deux pleins (un empoisonneur éventuel ferait seulement semblant de boire).
Afficher tout
Je pensait que le "Tchin" était un geste convivial et amusant.. Mais en réalité c'est une technique pour vérifier que l'autre n'es pas un empoisonneur..

Pourquoi les gens l'on gardés comme "tradition" ? Puisque a l'heure d'aujourd'hui c'est.. Pour..
Enfin on Tchin pour faire Tchin quoi :)

a écrit : Oui c'est vrai c'est comme serrer la main a la base c'était pour vérifier que l'autre n'a portait pas d'armes. mais on se sert pas les 2 mains pour se saluer... comprend pas...

Bah dis donc le genre de tradition qui fallait inventer pour pas crever.
Sympa le moyen-âge ...

En tout cas ce qui est sûr c'est qu'il valait mieux attendre le repas pour empoisonner son convive...ou ils trinquaient aussi avec leurs assiettes pour échanger leur morceaux de rôti ;-)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Oui c'est vrai c'est comme serrer la main a la base c'était pour vérifier que l'autre n'a portait pas d'armes. Oui et aussi avant pour le verifier ils se serraient la main jusqu'a coude pour verifier aussi les manche de l'autre

Posté le

android

(3)

Répondre

Parmi tous ces commentaires, on relève trois hypothèses toutes aussi intéressantes : la première étant que le fait de trinquer fut d'abord dans le but de vérifier que la boisson n'était pas empoisonnée, la seconde que trinquer permettait de chasser les mauvais esprits présents dans les coupes, et la troisième (ma foi, plus intéressante sur d'un point de vue analytique des origines de cette petite coutume) que trinquer permit d'éveiller le 5e sens... Je ne nie aucune d'entre elles, je me pose juste cette simple question : y aurait il une origine commune à ces hypothèses? Si oui, laquelle, et pourquoi a-t-on aujourd'hui autant de versions différentes?

Je le savais déjâ...mais je trouve cela un peu bête de transmettre cette habitude car quand on boit du coca ou autre chose on va pas empoisoner l'autre !

Aussi le mot "tchin" vient du chinois (mandarin) "qing" (dire tchinnn) qui veut dire s'il vous plait , pour faire honneur

Comme le fait de se serrer la main. Pas d'arme dans la manche?...

Posté le

android

(1)

Répondre

Lorsqu'on trinque on le fait toujours à l'occasion de quelque chose, quelqu'un serait-il me dire pourquoi? :)

Posté le

android

(1)

Répondre

Ce n'etait pas les Vikings ?!