Pourquoi trinque-t-on ?

Proposé par
le

Le fait de trinquer nous vient du Moyen âge : avant de boire, il fallait cogner fort les chopes en bois pour qu'un peu de boisson passe de l'une à l'autre, garantie que votre partenaire n'avait pas tenté de vous empoisonner.


Tous les commentaires (93)

a écrit : Parmi tous ces commentaires, on relève trois hypothèses toutes aussi intéressantes : la première étant que le fait de trinquer fut d'abord dans le but de vérifier que la boisson n'était pas empoisonnée, la seconde que trinquer permettait de chasser les mauvais esprits présents dans les coupes, et la troisième (ma foi, plus intéressante sur d'un point de vue analytique des origines de cette petite coutume) que trinquer permit d'éveiller le 5e sens... Je ne nie aucune d'entre elles, je me pose juste cette simple question : y aurait il une origine commune à ces hypothèses? Si oui, laquelle, et pourquoi a-t-on aujourd'hui autant de versions différentes? Afficher tout D'après les commentaires, l'hypothèse la plus ancienne serait de chasser les mauvais esprits...
Il est possible que la tradition gestuelle perdure (souvent par habitude), mais que la raison (le pourquoi du geste) évolue.
Hypothèse plausible, mais qui n'engage que moi, n'ayant rien trouvé pour confirmer ou infirmer mes propos

Posté le

android

(1)

Répondre

C'est aussi pour ça que l'on se regarde dans les yeux au moment de trinquer, puisque regarder les verres pouvait signifier que l'on vérifiait si les boissons ne s'était pas mélangée au cas ou une de celles ci avait était empoisonnée.

On dit aussi que le bruit est a l'origine destiné a éloigner les esprits

Posté le

android

(0)

Répondre

Imaginez qu'il y ai eu des verres en cristal ou en verre, les cogner aurai eu une toute autre conséquence ^^

Posté le

android

(0)

Répondre

Les noms des départements sont issus des cours d'eau les plus importants, y prenant source.

a écrit : Ça remonte au temps des vikings plus exactement mais la raison est la bonne Skoll !

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Parmi tous ces commentaires, on relève trois hypothèses toutes aussi intéressantes : la première étant que le fait de trinquer fut d'abord dans le but de vérifier que la boisson n'était pas empoisonnée, la seconde que trinquer permettait de chasser les mauvais esprits présents dans les coupes, et la troisième (ma foi, plus intéressante sur d'un point de vue analytique des origines de cette petite coutume) que trinquer permit d'éveiller le 5e sens... Je ne nie aucune d'entre elles, je me pose juste cette simple question : y aurait il une origine commune à ces hypothèses? Si oui, laquelle, et pourquoi a-t-on aujourd'hui autant de versions différentes? Afficher tout Qu'est ce qui au moyen-âge -période d'obscurantisme religieux par excellence- peu justifier: le fait d'avoir à éveiller les 5 sens ? Pour un moment de yoga, je le comprend. Pour ce qui est de l'hygiène buccale, ils étaient loin d'inventer la brosse à dents. Ensuite l'empoisonnement était moins risquer que la violence physique. Je pense qu'il ne serait pas inintéressant de voir les poisons utilisé à l'époque et de tester un "tchin" voir si le poison peut être toujours aussi fort en terme de concentration. Le poison devait sûrement avoir une odeur particulière...

Hypothèse qui me traverse l'esprit aussi: si une personne tente d'en empoisonner une autre. Elle ne sera pas à l'aise pour trinquer et regarder dans les yeux la personne qu'elle va assassiner. Et l'idée de retrouver du poison dans son verre risque bien de la déranger, et de ne pas être de la même humeur que la personne qu'elle a l'intention d'assassiner, d'où l'importance de regarder dans les yeux.

Il me semblait avoir lu quelque parti qu'il s'agissait d'une sorte du rituel pour que "les mauvais esprit contenus dans l'alcool" ne restent pas dans notre verre mais aille dans le verre de celui avec qui on trinque. JMCMB ;)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : [quote=matimaths]N'ai pas de doute c'est exact![/quote]
Non ce n'est pas tout à fait ça.
On trinquait effectivement pour prouver à l'autre qu'on ne tentait pas de l'empoisonner. C'était un geste de confiance. Mais ce n'était pas pour que des gouttes passent d'un
gobelet à l'autre (essayez, c'est presque impossible à part au cinéma, et puis il serait plus simple de verser directement un verre dans l'autre).
Le but est simplement de montrer par le bruit que font les gobelets qu'ils sont tous les deux pleins (un empoisonneur éventuel ferait seulement semblant de boire).
Afficher tout
Eh oui voilà la vrai explication je la connaissait!!

Posté le

android

(0)

Répondre

Vieille superbe tradition !! Super malin les moyen ageux ;)

On pourrait aussi donner comme explication que, lorsque l'on trinque on crée une forme de communication : par le regard, et par le choc des chopes/verres/etc qui résulte de l'énergie donnée par chacun des protagonistes.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est exact, mais on dit aussi, que trinquer c'est aussi pour mettre les 5 sens en éveil, car il y a l'odorat pour l'odeur de la boisson, la vue quand on se regarde "dans les yeux", le toucher quand on a le verre dans la main, le goût, et vu qu'il manquait l'ouie, on aurait donc créer le "tchintchin" des verres pour activer le 5eme sens. Afficher tout D'autre disent que l'expression ''tchin tchin'' vient du chinois ,le mot '' tchin ''en chinois veux dire je vous en prie .il aurai était ramener lors de la campagne de chine par les français....

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est faux. L'origine est plus ancienne : dans l'antiquité on pensait que le bruit des coupes qui trinquent faisaient partir les mauvais esprit qui pouvaient résider dans les coupes... C est exacte mais apparemment la cause la plus ancienne et la plus juste n est pas accepter .... peut être manque t elle de .... comment dirais je ... exotisme

Posté le

android

(0)

Répondre

Ah oui je me souviens avoir lu ca quelque part!
C comme le fait de mettre ses mains sur la table:au Moyen age (cette magnifique époque de confiance!),pour vérifier que personne ne cachait une arme,les deux mains devaient être posées sur la table...C'est resté au fil des années et est devenu un signe de politesse!

Posté le

android

(0)

Répondre

C'est aussi pour ça qu'il est malpoli de ne pas garder ses mains sur la table : pour ne pas avoir d'arme caché sous la table.

Faisons cela aujourd'hui (oui on a le droit de douter de ses amis ou de sa famille ;p) , et on fini tous aux urgences avec la moitié de nos verres incrustés dans la main !

Posté le

blackberry

(0)

Répondre

Ils étaient pas bête au moyen âge

Le Moyen-Age, une époque pas dangereuse du tout.

Posté le

android

(0)

Répondre