La sécession de la Flandre eut lieu à la télévision

Proposé par
le

En 2006, la chaîne de télévision Belge RTBF mit en scène dans un docu-fiction la sécession de la Flandre. L'émission, traitée sur un ton sérieux avec les interviews à chaud de différentes personnalités, déclencha un tollé général. Elle fut confondue par énormément de gens avec un réel journal d'information, malgré le bandeau annonçant "Ceci est une fiction" après une demi-heure de diffusion.

Il faut dire que la frontière entre réalité et documentaire était ténue. Et ce sont les appels incessants de personnes affolées par l'information qu'ils croyaient vraie qui firent afficher par la chaîne le fameux bandeau. Dans les jours qui suivirent, on s'offusqua en cherchant à punir la chaîne. Plusieurs manifestations improvisées éclatèrent, où les gens clamaient leur fierté d'être Belge.


Commentaires préférés (3)

ça me fait penser à l'histoire aux Etats-Unis avec la fiction à la radio où beaucoup de gens ont crus au débarquement des martiens.

@Aress, En 1938, l’adaptation radiophonique par Orson Welles de La Guerre des mondes
sur la radio américaine Columbia Broadcasting System (CBS) fit croire à un grand nombre d’auditeurs qu’une véritable invasion martienne avait lieu. Ce fût un chaos dans les rues...

Posté le

android

(154)

Répondre


Tous les commentaires (90)

ça me fait penser à l'histoire aux Etats-Unis avec la fiction à la radio où beaucoup de gens ont crus au débarquement des martiens.

Oh non on va devoir céder nos frites une fois !!

Posté le

android

(0)

Répondre

"leur fierté d'être Belge"
Ne doit-on pas écrire "belge" plutôt ? Belge étant employé ici comme adjectif.
Désolé pour le HS.

Posté le

android

(11)

Répondre

Comme quoi ça montre que les gens ont beau se plaindre que rien ne change, dès que c'est le cas ils préféraient que ça n'ai jamais changé.

Posté le

android

(0)

Répondre

Vivant en Savoie je comprends ce qu'ont ressenti ces gens. Le mouvement savoisien qui réclame l'indépendance de notre département vis à vis de l'État à pris de plus en plus d'ampleur ces dernières années avec notamment des "actions coups de poings" comme ils le disent. Malgré cet élan indépendantiste je suis fier d'être Français et j'aime mon pays ! <3

Posté le

android

(32)

Répondre

Une bonne bière belge une fois !!! Deux fois ! Trois fois ! Et au lit...

Posté le

android

(0)

Répondre

Ils avaient fait un peu la même chose en France sur M6, il y'a un bout de temps, sur le changement de monnaie (retour au franc).

@Aress, En 1938, l’adaptation radiophonique par Orson Welles de La Guerre des mondes
sur la radio américaine Columbia Broadcasting System (CBS) fit croire à un grand nombre d’auditeurs qu’une véritable invasion martienne avait lieu. Ce fût un chaos dans les rues...

Posté le

android

(154)

Répondre

Comme quoi, les Belges n'aiment vraiment pas les blagues Belges.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : "leur fierté d'être Belge"
Ne doit-on pas écrire "belge" plutôt ? Belge étant employé ici comme adjectif.
Désolé pour le HS.
Normalement oui mais là c'est pour mettre l'accent sur la fierté justement.

Si je ne me trompe pas, il y avait eu un sondage pour savoir si la chaine devait etre sanctionnée et près de 80% des gens ont répondu non.

Quand nous on dit : "c'est un belge qui..." les belges eux disent quoi ? Simplement "c'est un gars qui..." ou ils ont une nationalité type pour les blagues ?

Posté le

android

(0)

Répondre

D'ailleurs ce faux "breaking news" était minutieusement préparé car le JT de la chaîne se finit à 20h comme d'habitude, l'émission de société "Questions à la une" commence avec un thème du chômage des Wallons non-qualifiés si je me souviens bien, puis ca se brouille et le l'émission spéciale démarre avec le message "Ceci n'est peut-être pas une fiction" puis le générique habituel du JT.

Posté le

android

(11)

Répondre

Ça m'est arrivé une fois où je regardais la télé tard le soir. une émission qui montrait une tentative d'assassinat visant Barack Obama.
J'étais choqué. J'ai envoyé des textos à bcp de mes contacts en leur disant regarder tel chaîne Obama s'est fait tiré dessus.
Jusqu'à ce que l'une de mes connaissances me dise "regarde le bandeau c'est une fiction, ça n'arrive pas en vrai..."
Le malaise total, j'avais trop honte.

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Quand nous on dit : "c'est un belge qui..." les belges eux disent quoi ? Simplement "c'est un gars qui..." ou ils ont une nationalité type pour les blagues ? Oui, les français...

Posté le

android

(29)

Répondre

@drea, Exactement! Étant belge je peux te confirmer que ce genre de blague va dans les 2 sens ;-)

Posté le

android

(9)

Répondre