On ne peut pas vraiment appuyer sur la gâchette

Proposé par
le

On voit souvent dans les films un personnage dire d'appuyer sur la gâchette d'une arme à feu. Ce personnage se trompe car il devrait plutôt dire d'appuyer sur la queue de détente. En effet, la gâchette est une pièce interne à l'arme à feu qui va permettre de libérer le percuteur ou le chien tandis que la queue de détente est bien la pièce sur laquelle on appuie avec le doigt.


Tous les commentaires (50)

a écrit : Oui, et on ne dit pas non plus qu'il faut une arme et des balles mais des cartouches, la balle étant seulement une partie de la cartouche. Ceci est incorecte cher ami une cartouche est la munition pour tiré du plomb ou de l'acier mais par contre la balle n'est que parti de la munition le reste étant la douille

Posté le

android

(0)

Répondre

Bon bha maintenant quand mon père me pointera avec son flingue je lui répondrais sa ! Cool

En fait, la détente libère toujours ce que l'on appelle le chien, qu'il soit interne ou externe, qui vient frapper le percuteur, qui ensuite allume l'amorce ou le mélange auto allumant sur une munition a percussion annulaire. Enjoy ^^

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Revolver == barillet.
Pistolet == chargeur.

J'ai tiré au Pistolet Automatique MAC 50, il a que 10 coups je crois, de plus, les gendarmes tirent parfois au revolver si je me souviens bien (pas sûr)
Etant une profession normalisée et soumise aux normes millitaires, je ne sais pas si un gendarme peut se distinguer d'un autre et déroger aux armes conventionnelles a son métier.

Il me semble néanmoins avoir entendu que le revolver fut une deuxième arme de service fortement appréciée des policiers, puisqu'il ne s'enraye pas facilement.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Etant une profession normalisée et soumise aux normes millitaires, je ne sais pas si un gendarme peut se distinguer d'un autre et déroger aux armes conventionnelles a son métier.

Il me semble néanmoins avoir entendu que le revolver fut une deuxième arme de service fortement appréciée des policiers
, puisqu'il ne s'enraye pas facilement. Afficher tout
Les gendarmes sont dotés du Sig Sauer pro. Le GIGN, parce qu'il est une force d'élite, a accès à un matériel plus étendu et utilise beaucoup les revolvers notamment des manurhins.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : J'imagine bien un type sortir l'anecdote au moment ou son adversaire lui dit : " Je vais appuyer sur la gâchette!
-heu, alors, en fait, techniquement..."
Je vois bien Robert Downey Jr dire ça tu vois. Dans sherlock ou autre Iron Man

a écrit : C'est une anecdocte pour les personnes pointilleuse sur la langue francaise. Interessante, meme si je ne vois pas CLINT EASTWOOD (dans Pour une poignée de dollars) avoir la "queue de detente" facile. Il l'a, mais pour d'autres films, si tu vois ce que je veux dire

a écrit : Oui, et on ne dit pas non plus qu'il faut une arme et des balles mais des cartouches, la balle étant seulement une partie de la cartouche. Pas une cartouche mais un étuis :-)

Posté le

android

(0)

Répondre

Appuyer légèrement sur la queue pour faire partir le coups