La force invisible de l'effet casimir

Proposé par
le
dans

Deux plaques métalliques conductrices placées très proches l'une de l'autre sans se toucher s'attirent mutuellement. Cette force d'attraction s'appelle l'effet Casimir du nom du physicien néerlandais Hendrik Casimir qui la prédit en 1948, sans pouvoir la démontrer. Elle le sera 50 ans plus tard. Elle est due aux fluctuations quantiques du vide et démontre "l'énergie du vide".


Commentaires préférés (3)

L'effet Casimir attire aussi les enfants aux îles, pour des raisons encores inexpliquées.

Posté le

android

(242)

Répondre

Effectivement j'ai entendu parler de cette incroyable éxpérience qui voulait prouver que dans le vide total il y a une force d'énergie invisible et inconnu. Le principe est simple, dans une cloche a vide, deux plaque sont placées très près, a moins d'un dixième de millimètre. Si sa théorie était exacte, cela signifiait que ces "forces" inconnus existeraient et serait plus présentes dehors que entre les plaques et exercerait donc une pression qui raprocherait les deux plaques. Ce qui fut le cas.

Pour vous donner une idée imaginez plein de billes qui se déplacent rapidement et rebondissent sur les plaques, les déplaçant légérement. Si les plaques sont assez écartées, il y aura autant de billes de chaque coté de chaque plaque et les plaques ne se déplaçeront quasiment pas. Mais si les plaques sont très près, il n'y a pas assez d'espace pour que les billes se mettent entre les plaques et seul sont pris en compte les coups des billes qui rebondissent en dehors et rapprochent les plaques.

Posté le

android

(201)

Répondre

a écrit : Dans l'anecdote il y a une faute à corriger : "qui L'A prédit" et pas "la". Désole d'être chiant ^^. Merci ! Je pense qu'écrit ainsi ça reste correcte. Effectivement, dans "qui la prédit" , "la" signifie la force, il prédit donc la force. Prédit est donc au passé simple ou présent et non au passé composé.
Sinon on dirait qui l'a préditE !!!

Et je te pardonne d'être chiant, ça aide parfois a apprendre des choses :D

Posté le

android

(155)

Répondre


Tous les commentaires (67)

J'ai pas compris. C'est pas des aimants?

Posté le

android

(0)

Répondre

L'effet Casimir attire aussi les enfants aux îles, pour des raisons encores inexpliquées.

Posté le

android

(242)

Répondre

Effectivement j'ai entendu parler de cette incroyable éxpérience qui voulait prouver que dans le vide total il y a une force d'énergie invisible et inconnu. Le principe est simple, dans une cloche a vide, deux plaque sont placées très près, a moins d'un dixième de millimètre. Si sa théorie était exacte, cela signifiait que ces "forces" inconnus existeraient et serait plus présentes dehors que entre les plaques et exercerait donc une pression qui raprocherait les deux plaques. Ce qui fut le cas.

Pour vous donner une idée imaginez plein de billes qui se déplacent rapidement et rebondissent sur les plaques, les déplaçant légérement. Si les plaques sont assez écartées, il y aura autant de billes de chaque coté de chaque plaque et les plaques ne se déplaçeront quasiment pas. Mais si les plaques sont très près, il n'y a pas assez d'espace pour que les billes se mettent entre les plaques et seul sont pris en compte les coups des billes qui rebondissent en dehors et rapprochent les plaques.

Posté le

android

(201)

Répondre

Quand l'anecdote est passée en modération elle ne parlait pas de miroirs au lieu de plaques métalliques?

Posté le

android

(4)

Répondre

Dans l'anecdote il y a une faute à corriger : "qui L'A prédit" et pas "la". Désole d'être chiant ^^. Merci !

C'est pour cette raison que je suis aller en ES, la physique et moi ça fait deux.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Dans l'anecdote il y a une faute à corriger : "qui L'A prédit" et pas "la". Désole d'être chiant ^^. Merci ! Je pense qu'écrit ainsi ça reste correcte. Effectivement, dans "qui la prédit" , "la" signifie la force, il prédit donc la force. Prédit est donc au passé simple ou présent et non au passé composé.
Sinon on dirait qui l'a préditE !!!

Et je te pardonne d'être chiant, ça aide parfois a apprendre des choses :D

Posté le

android

(155)

Répondre

a écrit : Dans l'anecdote il y a une faute à corriger : "qui L'A prédit" et pas "la". Désole d'être chiant ^^. Merci ! Non, ici le "la" désigne la "force d'attraction" : il prédit la force d'attraction.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Dans l'anecdote il y a une faute à corriger : "qui L'A prédit" et pas "la". Désole d'être chiant ^^. Merci ! Non, pour moi, c'est correct. Salut.

Et tous en chœur !

Voici venu le temps des rires et des chants
Dans l'île aux enfants
C'est tous les jours le printemps
C'est le pays joyeux des enfants heureux
Des monstres gentils
Oui c'est un paradis

Anecdote pour les mecs en master 2 de physique quantique....

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : J'ai pas compris. C'est pas des aimants? Non ce ne sont pas des aimants ...

Mais sa marche aussi si tu le fait avec deux miroires ( laisse environ 1 à 2 cm )

a écrit : Non, ici le "la" désigne la "force d'attraction" : il prédit la force d'attraction. Ah oui ! Effectivement tout dépend comment on lit la phrase. Ça me parait plus clair ! Merci ;)

a écrit : Quand l'anecdote est passée en modération elle ne parlait pas de miroirs au lieu de plaques métalliques? En général les miroirs sont fait avec des plaques metalliques donc ça marche aussi

a écrit : Effectivement j'ai entendu parler de cette incroyable éxpérience qui voulait prouver que dans le vide total il y a une force d'énergie invisible et inconnu. Le principe est simple, dans une cloche a vide, deux plaque sont placées très près, a moins d'un dixième de millimètre. Si sa théorie était exacte, cela signifiait que ces "forces" inconnus existeraient et serait plus présentes dehors que entre les plaques et exercerait donc une pression qui raprocherait les deux plaques. Ce qui fut le cas.

Pour vous donner une idée imaginez plein de billes qui se déplacent rapidement et rebondissent sur les plaques, les déplaçant légérement. Si les plaques sont assez écartées, il y aura autant de billes de chaque coté de chaque plaque et les plaques ne se déplaçeront quasiment pas. Mais si les plaques sont très près, il n'y a pas assez d'espace pour que les billes se mettent entre les plaques et seul sont pris en compte les coups des billes qui rebondissent en dehors et rapprochent les plaques.
Afficher tout
J’aime ton explication !

Pour précision, les billes en question sont des photons.
Les billes qui sont à l’intérieur et qui en temps normal poussent les miroirs (de chaque côté) sont ceux dont la distance entre les plaques est multiple de la longueur d’onde.

Quand on rapproche les miroirs, la distance diminue : les longueurs d’ondes possibles sont moins nombreuses (toutes les grandes longueurs d’ondes deviennent plus grande que la distance entre les miroirs), et les photons « actifs » sont également moins nombreux.
À l’extérieur des miroirs, les photons continuent d’appuyer, à l’intérieur ils diminuent : conséquence, les miroirs sont poussés l’un contre l’autre.

Pour info, l’origine de ces photons est la fluctuation quantique du vide : le vide produit en permanence des photons (grains d’énergie) à partir de… rien ! Simplement à cause de l’existence de ces photons ailleurs dans l’univers.

Ces photons apparaissent et disparaissent constamment, à cause de l’incertitude de Heisenberg, qui dit qu’une particule à un endroit de l’espace peut, un très bref instant, être présent à n’importe quel endroit de l’univers, y compris donc entre les deux mirroirs.

J'ai toujours sur que casimir était a côté de la "plaque"

a écrit : C'est pour cette raison que je suis aller en ES, la physique et moi ça fait deux. C'est aussi pour cette raison que tu n'es pas ALLER en littéraire...

Posté le

android

(44)

Répondre

Donc sa fonctionne comme des aimants?

Posté le

android

(0)

Répondre