Le homard a été un plat de pauvre

Proposé par
le

Si le homard est aujourd'hui un produit de luxe, au XVIIe et XVIIIe siècle il était considéré comme une nourriture pour les pauvres en raison de sa très forte abondance dans les océans. Ce n'était pas un plat très apprécié et on le prenait en si grande quantité qu'il servit même comme engrais.


Tous les commentaires (51)

a écrit : L esturgeon et le caviar egalement.
Comme quoi, tout n est que question de mode.
Si demain, la mode etait de manger des insectes, on trouverait tous ca, certainement tres bon.
Et ca sera le cas.

Posté le

android

(0)

Répondre

Au XVIIIeme : bon, alors je vous paye 10 dollars pour que vous mangez ce homard devant la clientèle.
Aujourd'hui : quoi ???? 70 euros pour un petit homard ??

C'est la crise !

Posté le

android

(0)

Répondre

Au XVIIIeme : Tenez, tenez ! 10 dollars pour que vous me débarrassiez de ce homard !
Aujourd'hui : QUOI ?? 50 euros pour ce homard ?

C'est la crise !

La connerie humaine tuer pour gaspiller ! Et maintenant qu'il ce raréfie ils déciment la population pour finir en beauté

Homard m'as tué. ... Le portefeuille à Noël!

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Le colorant rouge est à base d'insectes... Nous en mangeons fréquemment! Oui de la cochenille

Posté le

android

(2)

Répondre

Cela me fait aussi penser à cette tribu d'Amazonie qui mange du caviar en periode de vache maigre. Il y a une anecdote a ce sujet je crois.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : La truffe egalement etait appellee la «patate du pauvre» et abondait sur les etales des marches de campagne lorsque les forets recouvraient encore le territoire francais. Elle se vend aujourd'hui a prix d'or.. Comme quoi c'est bien l'offre qui créé la demande...

a écrit : La truffe egalement etait appellee la «patate du pauvre» et abondait sur les etales des marches de campagne lorsque les forets recouvraient encore le territoire francais. Elle se vend aujourd'hui a prix d'or.. N'importe quoi...

La patate du pauvre, c'est le topinambour ! Appelée ainsi parce que c'était une des nourritures de base durant l’occupation.

D'autre part, contrairement à un préjugé tenace, il n'y a jamais eu autant de foret en France que maintenant... ( Plus de 15 millions d'hectares contre moins de 10 il y a encore un siècle )
Pour trouver une époque ou il y avait plus de foret que maintenant, il faut sans doute remonter au Moyen-Age central, avant la période des grands défrichements, c'est-à-dire à mille ans environ... Et évidemment, la pomme de terre n’existait pas en France à cette époque.

Durant le Moyen-Age tardif et l'époque moderne, le manque de terre à cultiver mettait la population Française constamment au bord de la famine.
Au XVIIeme siecle, il y avait tellement peu de foret en France que Louis XIV créa l'office des eaux et forets pour les protéger...

a écrit : L esturgeon et le caviar egalement.
Comme quoi, tout n est que question de mode.
Si demain, la mode etait de manger des insectes, on trouverait tous ca, certainement tres bon.
Perso les oeufs de poisson je ne trouve pas ça bon même si ça coûte une fesse par kilo.

On dit souvent des riches qu' ils mangent à tous les rateliers non ?

Posté le

android

(0)

Répondre