Pendant 40 ans, une famille a vécu à l'écart de l'humanité

Proposé par
le
dans

En 1978, des géologues aperçoivent depuis leur hélicoptère de reconnaissance une cabane dans une zone de la Sibérie censée être inhabitée. Ils venaient de découvrir la famille Lykov, une famille isolée dans cette zone depuis plus de 40 ans. Avant de rencontrer les géologues, deux enfants de cette famille n'avaient alors encore jamais vu d'autres visages que ceux des membres de leur famille (6 personnes au total).

La famille Lykov s'était isolée dans une forêt reculée après avoir été persécutée par le pouvoir et y était restée.


Commentaires préférés (3)

Toute la Sibérie était inhabitée... Toute la Sibérie ? Non ! Une seule et irréductible famille résistait encore et toujours à l'envahisseur !

Posté le

ios

(1090)

Répondre

Il y a eu une histoire un peu similaire...Un vietnamien de 40 ans qui est parti durant la Guerre du Vietnam en prenant son fils d'un an avec lui, ils se sont retranchés dans la forêt vietnamienne et se sont crées un abri de fortune en hauteur et ont été retrouvés 40 ans plus tard.
C'est quand même hallucinant de voir de quoi les hommes sont capables pour échapper à guerre...

a écrit : Et de quoi vivaient-ils? De l'agriculture en pleine Sibérie? De la chasse, de la pêche et de la cueillette? D'amour et d'eau (très) fraîche

Posté le

android

(511)

Répondre


Tous les commentaires (70)

Ça fait quand même réfléchir, vivre isolé pendant 40ans.. Ça a du être très difficile cet exil pour les membres de la famille ayant connus la civilisation, même avec les persécutions qu'elle engendre

Toute la Sibérie était inhabitée... Toute la Sibérie ? Non ! Une seule et irréductible famille résistait encore et toujours à l'envahisseur !

Posté le

ios

(1090)

Répondre

Je trouve ça très courageux comme façon de vivre. Beaucoup ont cherché l'exil, ont fondé des pseudo sociétés utopiques sans jamais parvenir à un résultat... Si cette famille vit toujours dans ses conditions, j'espère sincèrement qu'on leur laissera cet auguste privilège sans venir leur réclamer quoi que ce soit.

Je tien à préciser que la famille likov à été persécutée car ils étaient orthodoxes la plupart De leur communauté sont partie

Posté le

android

(27)

Répondre

Il y a eu une histoire un peu similaire...Un vietnamien de 40 ans qui est parti durant la Guerre du Vietnam en prenant son fils d'un an avec lui, ils se sont retranchés dans la forêt vietnamienne et se sont crées un abri de fortune en hauteur et ont été retrouvés 40 ans plus tard.
C'est quand même hallucinant de voir de quoi les hommes sont capables pour échapper à guerre...

C'est la famille de Charles ingals qui n'a pas survécu à la crise et a migré

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Toute la Sibérie était inhabitée... Toute la Sibérie ? Non ! Une seule et irréductible famille résistait encore et toujours à l'envahisseur ! Par contre pour pouvoir se nourrir de sanglier....tintin ! (J'ai envie de dire...) ^^

Posté le

android

(20)

Répondre

Ils auraient peut-être préféré qu'on les laisse tranquille ?

Posté le

android

(50)

Répondre

Et de quoi vivaient-ils? De l'agriculture en pleine Sibérie? De la chasse, de la pêche et de la cueillette?

a écrit : Et de quoi vivaient-ils? De l'agriculture en pleine Sibérie? De la chasse, de la pêche et de la cueillette? D'amour et d'eau (très) fraîche

Posté le

android

(511)

Répondre

a écrit : Et de quoi vivaient-ils? De l'agriculture en pleine Sibérie? De la chasse, de la pêche et de la cueillette? De la même façon que ceux qui vivent au Pôle Nord, Alaska, etc...

Posté le

android

(19)

Répondre

a écrit : Il y a eu une histoire un peu similaire...Un vietnamien de 40 ans qui est parti durant la Guerre du Vietnam en prenant son fils d'un an avec lui, ils se sont retranchés dans la forêt vietnamienne et se sont crées un abri de fortune en hauteur et ont été retrouvés 40 ans plus tard.
C'est quand même hallu
cinant de voir de quoi les hommes sont capables pour échapper à guerre... Afficher tout
Ou encore l'histoire d'un soldat japonais qui est resté dans la forêt pour fuir la guerre. Mais il y est resté plusieurs années après la fin de la guerre et ne voulait plus sortir parce qu'il pensait que les gens lui mentait, il aura fallu attendre la confirmation de son général de l'époque pour qu'il réalise enfin.

Posté le

android

(56)

Répondre

Ça me rappelle une autre anecdote. Celle d'unité japonaise qui, quand le Japon c'est rendu après les deux bombes atomiques, ne pouvaient pas imaginer une défaite. Alors il se sont caché dans différentes jungles aux Philippines, menant de petits attentats a droite a gauche. En 1975, l'un des 4 soldats japonais encore "en guerre" a voulu se rendre et des qu'il l'a fait, il a été informer que la guerre est finie depuis 30 ans. Ses 3 autres compagnons ne le croyant pas, ils dirent qu'ils je croiraient que leur chef d'unité. On retrouva alors ce chef et il leur montra l'acte de paix signé par le Japon, etc.
Donc le denier japonais a se rendre a été en 1975, soit 30 ans après la fin de la guerre!

Il y a aussi un petit village perdu en Sibérie, complètement autonome. Il existe depuis plus de cent ans (j'ai pas du tout la date). Quand un groupe de chercheur les a découvert tout les villageois sont morts des maladies apportés par les chercheurs. En effet, ils n'avaient jamais essayé de prendre contact avec la civilisation et du coup leur défense immunitaire n'était pas du tout adapte aux nos microbes/virus habituelles. Ils prenaient les avions pour les "grand oiseaux en métal" et ils n'étaient au courant de rien, ni des 2 guerres mondiales, etc...
Seul une femme a survécu, elle s'appelle Agafia et elle a refusé de déménager. Elle vit encore la-bas (Sibérie côté Chine) bien qu'elle soit déjà très vielle.
Source : je suis russe et j'ai eu la chance de visite ce qui est reste du village.
Assez impressionnant de se dire que pendent plus d'un siècle il y avait un petit village qui vivait comme sur une autre planète...

vivre comme eux ne doit pas être si horrible..pas de pression extérieure, pas notion du temps..la liberté totale, si cette famille est resté 40 ans sans chercher de retour ils devaient si plaire.

Posté le

android

(44)

Répondre

a écrit : Il y a aussi un petit village perdu en Sibérie, complètement autonome. Il existe depuis plus de cent ans (j'ai pas du tout la date). Quand un groupe de chercheur les a découvert tout les villageois sont morts des maladies apportés par les chercheurs. En effet, ils n'avaient jamais essayé de prendre contact avec la civilisation et du coup leur défense immunitaire n'était pas du tout adapte aux nos microbes/virus habituelles. Ils prenaient les avions pour les "grand oiseaux en métal" et ils n'étaient au courant de rien, ni des 2 guerres mondiales, etc...
Seul une femme a survécu, elle s'appelle Agafia et elle a refusé de déménager. Elle vit encore la-bas (Sibérie côté Chine) bien qu'elle soit déjà très vielle.
Source : je suis russe et j'ai eu la chance de visite ce qui est reste du village.
Assez impressionnant de se dire que pendent plus d'un siècle il y avait un petit village qui vivait comme sur une autre planète...
Afficher tout
C'est de la même chose qu'on parle ici en fait

a écrit : C'est de la même chose qu'on parle ici en fait Pas du tout.

Posté le

android

(0)

Répondre