Les handicapés peuvent se blesser pour se doper

Proposé par
le
dans

Les athlètes handicapés ont une technique naturelle et difficilement détectable pour se doper, baptisée le "boosting". Certains ne ressentent pas la douleur dans leurs membres inférieurs, mais leur corps réagit malgré tout à des blessures, en augmentant la pression sanguine. Ils peuvent donc par exemple se briser un orteil ou s'asseoir sur une punaise pour améliorer leurs performances. La pratique est répandue et concernerait jusqu'à un tiers des compétiteurs.

Bien qu'interdite, cette technique est difficilement contrôlable.


Tous les commentaires (65)

a écrit : B difficilement contrôlable quand même ??? Le mec si il a une fracture avant chaque compétition, ça fout la puce a l oreille quand même... Pour la punaise je sais pas vous mais j ai déjà marche dessus j avais un mini bleu avec un trou ... Alors tu crois que les officiels vont faire déshabiller tous les athlètes et s'ils trouvent un bleu ils vont les disqualifier pour dopage? Idem pour les factures, il faudrait radiographier chaque athlète et si on trouve une fracture ils sont disqualifiés? Apparemment ce qui prévaut comme contrôle c'est la mesure de la pression sanguine avant les compétitions et si les athlètes ont plus de 18 ils sont disqualifiés parce qu'il n'y a aucun moyen d'avoir une telle tension de manière naturelle. C'est comme pour l'EPO on ne mesure pas L'EPO elle même mais le taux de globules rouges et s'ils dépassent le maximum naturel généralement admis: disqualifié. D'ailleurs une trop forte tension fait courir de grands risques de malaise et peut être mortelle.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : C'est sur qu'un gars en fauteuil roulant il se casse souvent les jambes dans la vie de tous les jours ! Ah c'est sûr que c'est pas le plus facile, mais depuis que j'ai vu mon frère se couper la langue dans toute son épaisseur par ses incisives (je voulais vous épargner cet exemple mais puisqu'on m'y force...), je n'ai aucun mal à envisager un handycappé qui glisse (une roue, ça roule. Un peu trop bien sur le givre d'ailleurs) et se casse la jambe sous son poid.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Merci pour ta critique, elle est sensée...Mais à force d'analyser chaque mot, on en oublie le fond ! Tu es belge ou français ? Je suis Français , je vois pas le lien mais si ça te fais plaisir de connaitre ma nationalité ... C'était pas personnel , juste que le commentaire m'a quelque peu interloqué , rien de plus :)

a écrit : Ne donnez pas de nouvelles idées pour le Tour de France 2014...
En tous cas si Amstrong a lu cette anecdote il a mis " je le savais déjà"
Arrêté de critiquer Amstrong comme ça car oui il c'est doper mais tout les cyclistes ce dopent tout les jours et à chaque fois qu'ils roulent alors pourquoi s'acharner sur une personne en particulier ?? ...

a écrit : Les handicapés de compétition ? C'est des humains pas des lévriers , fais attention à ta formulation >.< Si à ce point, ce n'est que la forme qui t'intéresse, c'est que le fond n'est pour toi, qu'inintéressant. Soit, tu es français et je suis belge, comme dit Benoît, nous ne vivons pas dans la même coure {*